L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Antoine

Usinage de l'acier à la défonceuse

Usinage de l'acier à la défonceuse

J'avais une wastringue premier prix quasiment inutilisable. Voilà une série de photos sur son amélioration pour la rendre fonctionnelle.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Problème de la wastringue

Encore un jour où j'ai craqué pour un outil... Et un mauvais en plus, une wastringue de GSB toute biscornue.

Vendue sous emballage plastique, j'avais peu de chance de me  rendre compte de l'horreur : le corps est brut de fonderie.
Le fer se balade sur son siège, tout bosselé de partout.

Conséquence désastreuse :
Il y a autant de lumière devant le fer, que derrière. Et dès qu'on se sert de la wastringue ça broute et ça aucun copeau ne sort ...

Je me suis dit que je m'y attelerais quand j'aurai une fraiseuse et j'ai laissé la wastringue dans un coin de l'atelier.

Après deux ans à prendre la poussière + une demie heure sur un projet à regretter de ne pas avoir de wastringue, je me suis rappelé que si, j'en avais une.

En revanche je n'ai toujours pas de fraiseuse...
Alors la défonceuse s'y est collée.

Publié

Partager  

Non non, ce n'est pas si fou

Je ne recommande pas de faire ce que j'ai fait, mais je pense qu'il est utile de le partager.
Et puis si ma wastringue ne fonctionne pas à l'issue du sauvetage, ce n'est pas grave, elle n'a jamais marchée.

Voici le matériel que j'ai utilisé :

  • Défonceuse festo (ancêtre 0f1010)
  • Fraise à bois diamètre 5mm avec pastilles carbure (le genre à 2€)

Mais pourquoi ce n'est pas si fou ?

Au minimum du variateur, la défonceuse est à 10 000 tr/min.
Choisir une fraise de petite taille réduit d'autant la vitesse de coupe.

La vitesse de coupe de calcule selon la formule suivante :

Vc: N Pi D /1000

Avec :
Vc : vitesse de coupe en m/min
N : vitesse de rotation en tr/min
D : diamètre de la fraise en mm

Avec un N de 10 000 et un D de 5, on obtient une vitesse de coupe de 157 m/min.

Les vitesses de coupe optimales sont dictées par la combinaison matériau de l'outil de coupe / matériau usiné.
Pour usiner de l'acier avec du carbure, 100 à 150 m/min est idéal. On est donc plutôt proche 😄

Publié

Partager  

Usinage et remontage

Des toutes petites passes seront prises. Mais des toutes petites passes dans l'acier, c'est équivalent à des grosses passes dans le bois.
Il faut donc un montage bien rigide :
Immobiliser la wastringue solidement, mais aussi bien serrer la fraise et la sortir au minimum de la pince de la défonceuse.

Un berceau est taillé pour la wastringue. Elle est vissée par le trou des poignées, et repose sur sa semelle (+ un écrou qui la cale à la bonne orientation. Pas terrible ça.) :

Ensuite, lunettes de protection, casque anti-bruit, gants, bleu de travail bien fermé, safety squints, bref la totale.

Et on y va. La défonceuse est tenue fermement, deux passes d'environ 5/10 ème de mm sont prises. Le tout est arrosé au WD40.

On remarque que la partie gauche du siège n'a pas été usiné. C'est en partie dû au positionnement approximatif de la wastringue ; elle n'est pas bien à l'horizontale.
J'aurais pu faire une troisième passe pour tout usiner, mais ça faisait pas mal plus de boulot alors j'ai renoncé.

Tout est démonté, nettoyé, et la lumière est ébavurée à la lime.

Premier remontage : zut, il reste un copeau.
Redémontage, renettoyage, réessayage : c'est mieux.

Le contact reste imparfait au niveau de la zone non usinée, mais ça devrait aller :

L'état de surface du siège n'est pas parfait mais il est bien plus plan qu'à l'origine. Pour obtenir une meilleure finition il aurait fallu tenir la défonceuse encore plus fermement (j'avais déjà une main sur la poignée et une main sur la semelle), et avancer très régulièrement.

Le carbure des fraises à 2€ étant ce qu'il est, l'arrête de coupe est tout de même assez émoussée après ces deux passes.

PS : si vous tenez un peu à votre vie, il est préférable d'utiliser une fraise en carbure monobloc.
Celles à plaquette brassées sont fragiles, surtout dans les petits diamètres. J'en ai déjà cassée une dans du bois...

Publié Mis à jour

Partager  

Test

Test sur un bout de bois :
Ça ne broute plus et ça copeaute ! Enfin bonne pour le service !

Publié


Discussions

Antoine a publié le pas à pas "Usinage de l'acier à la défonceuse".il y a 3 mois
voltig-eure
 

Bien vu, mais un travail à la lime n'aurai pas donné un même résultat,

Lepetitlorrain
 

même remarque ,et surtout moins dangereux
+1 pour l’idée

Antoine
 

Ça ne paraît peut être pas sur les photos, mais il n'y a pas beaucoup de place dans la zone...

Pour pouvoir faire des va et vient avec la lime, il aurait fallu qu'elle passe dans la lumière, soit l'épaisseur du fer (2-3mm)

C'est donc envisageable, mais ça aurait pris une éternité avec une lime miniature...

voltig-eure
 

en plus cette formule (Vc: N Pi D /1000) me ramène plus de 30 ans en arrière,

Bricolo36
 

Le problème était-il de modifier l'angle ou de rectifier la portée du fer?
En tout cas bon résultat

Antoine
 

L'idée était d'améliorer la planéité de la portée pour assurer un meilleur maintien du fer dans la wastringue

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
587 vues
6 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de Antoine 
Voir aussi
Table des matières