L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Zeloko

Fabrication d'une chaise pliante

par Zeloko 

Navigation

Fabrication d'une chaise pliante

Cette chaise sait lier plusieurs points forts : confort, simplicité de rangement et facilité de réalisation.

Elle est inspirée par ce pas à pas.

Voici donc les principales étapes de sa réalisation.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Réalisation des baguettes

Cintrage du dossier

Dans son concept original, cette chaise n'était faite que de baguettes droites. Mais je me suis rendu compte à l'usage qu'au niveau de la tête, il y avait comme un manque. D'où l'idée de relever l'arrière du dossier vers l'avant pour pouvoir s'en servir d'appuis tête.

Découpe des lamelles

Le cintrage des baguettes du dossier est réalisé par la technique du lamellé collé.
Toutes les baguettes de cette réalisation auront la même section (25x40mm), pour des raisons d'esthétique et de simplicité. La réalisation du dossier sera donc la première chose à faire, puisque suivant le collage, l'épaisseur pourra légèrement varier. En effet, ici ce sera 5 épaisseurs de 8mm qui seront superposées.
8mm est un bon compromis entre facilité de cintrer à sec et quantité de colle. Si la chaise était réalisée dans un essence plus dure (ici du pin), peut-être faudrait-il diminuer l'épaisseur de chaque lamelle.

Dans mon cas, les lamelles son simplement réaliser dans des ancienne chutes de lambris.

Dans chaque latte de lambris, je peux réaliser deux lamelles de 30mm de large pour garder de la marge. Il y a 8 baguettes pour réaliser le dossier, ce qui fait 40 lamelles. On prends son temps et ça se fait.

Une fois cette opération réalisée, je vais raboter les deux faces de chaque lamelles pour arriver à l'épaisseur voulue de 8mm. A la base le lambris fait plutôt 10mm. Ainsi, j'ai ainsi des faces parfaitement planes qui pourront être collées l'une à l'autre.

Collage

Le collage se fera simplement en applicant au pinceau de la colle entre chaque lamelle. Ensuite, je serre le tout dans le moule spécialement prévu à cet effet. Il faut bien veiller à ce que chaque lamelle joigne bien celles qui l'entourent. Il ne faut pas trop hésiter sur le nombre de serre joint.
Pour éviter les problèmes de débordement de la colle, je place le tout sur un mélaminé. Et en plus, ça me fait une base plane et mobile, si j'ai besoin d'utiliser l'établi en attendant.
L'inconvénient de cette méthode, c'est que pour avoir 8 baguettes rigoureusement identiques, je n'ai fait qu'un seul moule. Et donc, avec un minimum de 2h de serrage, il y a pas mal d'attente.

Une fois les collages secs. Une face de chaque baguette est dégauchie pour servir de référence. Puis je découpe l'autre face à 28mm à l'aide de la scie à ruban. Cette face sera ensuite rabotée avec toutes les autres baguettes de la chaise pour avoir précisément la même taille.

Vient ensuite une mise à longueur.

L'assise

Entre temps, j'ai découpé les baguettes de l'assise qui ne pose pas de difficultés majeures, puisque ce ne sont que des bouts droits de 25x40. En référence au début de cet article, le 40mm sera peut être ajusté à 41 en fonction du résultat du collage des lamelles pour le dossier. Quant au 25mm, comme dit précédemment, toutes les lamelles passeront dans la raboteuse avec le même réglage. En soit l'homogénéité est plus importante que la dimension.

Les chanfreins

Pour adoucir les angles, les chanfreins seront réalisés aux extrémités et sur toutes les arrêtes.

Trous de fixation

L'assemblage final sera réalisé par 4 tiges filetées de diamètre 4mm. Pour un assemblage plus facile des trous de 4,5mm seront percés. Pour les baguettes des cotés, un trou plus large, de 15mm, sera percé pour encastrer un peu la rondelle et l'écrou.

Publié Mis à jour

Partager  

Assemblage

Après du ponçage, et l'application d'un finition. Dans mon cas, une huile, voici l'étape finale de l'assemblage !

Premièrement, il faut assembler l'assise.

Puis y poser les baguettes du dossier.

Et lier le tout.

Et hop, on peut relever et ouvrir la chaise.

Puis resserrer les extrémités.

Le dernière étape sera simplement de couper les tiges filetés et d'y mettre des écrous freinés.

Et voià !

Publié

Contenus associés

On en parle ici

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
7 511 vues
0 commentaire

Contenus associés

Licence

Licence Creative Commons
Autres pas à pas de Zeloko 
Voir aussi