L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Hervé-71

Charpente : comment poser les pannes

Bonjour,

une question qui peut paraître insignifiante, mais je me suis fait sauvagement agresser par mon frère alors que j'avais posé ses pannes à la verticale, alors que pour lui, on devait les poser inclinées, contre l'échantignole.
problème, pas d'échantignole, les pannes dans un mur aux 2 extrémités

alors c'est quoi la bonne technique ???

bonne journée
Hervé

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

6 réponses

0
stefchrys

poser les pannes d'aplomb c est tres bien, les poser incliné ca se fait aussi, mais cela engendre des phenomenes mecaniques qu'il faut savoir gerer, moi personnelemnt j'aurai fait comme vous

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Zatopek

Salut, les 2 sont possibles tout dépend de la pente du toit.
Dans ma région le pentes sont faibles, de l'ordre de 25 à 30%, les pannes sont généralement posées inclinées. Pour les fortes pentes la pose verticale offre une meilleure résistance mécanique.

Hervé-71

Merci Zatopek ! empiriquement, j'ai choisi vertical pour la résistance mécanique, avec près de 6ml de portée et tuiles grand moule assez lourdes

bonne journée
Hervé

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
charpentejess

Bonjour,

Panne aplomb ou panne à devers, les deux sont possibles, il n'y a aucune hérésie, il n'y a pas non plus de bonne technique!
Par contre, cela sera à prendre en compte lors du calcul des sections (les forces exercées sur la pièce ne sont pas les mêmes).

Pour une panne aplomb, prévoir délardement et échantignoles.
Pour pannes à devers, il peut être nécessaire de faire un assemblage en tête et/ou pied de chevron, pour éviter le "glissement" de l'ensemble (selon la pente du toit, le type de couverture…).

Au charpentier de choisir selon chaque configuration et selon toutes les contraintes ce qui sera le plus adapté (quantité de matériaux, temps de main d'œuvre, esthétique…).

Bonne soirée!

Hervé-71

Merci charpentejess !
en plus pout toi, en Haute-Savoie, avec des tonnes de neige l'hiver, ça ne doit pas rigoler!
bonne journée
Hervé

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
lorsque vous verrez votre frère vous lui direz de ma part qu'il est un mauvais pédagogue
ou il est un bon charpentier ou ingénieur et la je m' incline car il a du réfléchir avant la bordées de reproches

il me plairait de lui demander pourquoi ce choix et qu'il vous explique , car la vous n 'avez rien appris
il n est pas suffisant de dire que vous avez tout faux il faut expliquer pourquoi
il y a plusieurs façons d orienter ses pannes mais cela répond a un choix en fonction de ce que l' on demande a la panne au niveaux des efforts et contraintes qu'elle subit
donc pas de réponse toute faites et j admire les gens qui donnent des conseils sans savoir que la charpente cela s' apprend et cela se calcule et ensuite on partage
bien amicalement le charpentier de service

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
stefdefoot
( Modifié )

Bonjour, je ne suis pas spécialiste non plus, mais il me semble que ca ne soit pas un probleme.
Moi je ferais juste un chamfrein prononcé sur les pannes (qui a la même pente que le toit) pour que les chevrons aient un meilleur appui et que quand tu cloues les chevrons l'angle de la panne ne s'écrase pas (ce qui pourrait créer une légére déformation de la toiture et se voir lors de la pose de la couverture).

Cordialement.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
BaptisteC

Bonjour,
je ne suis pas du tout spécialiste de charpente mais chez moi en Haute-Savoie, les pannes sont toujours posées à la verticale. Les échantignoles ont juste une forme adaptée.
C'est visible sur cette photo.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
708 vues
6 réponses
0 vote

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation