L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Alex68

Plateau de table en chêne massif

Bonjours les passionnés !

Je me présente, Alex, 29 ans, Alsace.
Je me lance dans un projet de fabrication de table d'intérieur.... avec un plateau brut en chêne !
je me suis inscrit sur ce site après l'avoir longuement parcouru, afin d'obtenir quelques conseils dans ma réalisation.

Rentrons dans le vif du sujet....
Je souhaite réaliser donc une table avec un plateau brut !
J'ai cherché hier le parfait candidat, une superbe bille de chêne coupé cette hiver, Ø90-100cm sur 3m40 ! La table quant à elle ne fera que 2m50 de long.
L'idée d'une telle table c'est justement le coté rustique et naturel. Les fissures font le charme, les bords bruts la rende sexy...
La seule contrainte, que le plateau reste plan ! D'où quelques questions cruciales :

  • Comment débiter le plateau ? L'idée étant d'avoir des fissures et l'aspect naturel, faut-il couper en plein centre et donc conserver le cœur ? Ou au contraire débiter juste après le cœur?
  • Je pensais mettre des raidisseur en UPN sur tout la largeur, et cela au moins 4x sur la longueur.... pour limiter le tuilage. Avec trous oblongs pour permettre le bois de travailler et fissurer, mais surtout pas tuiler.
  • Quel épaisseur idéal ? Pour l'esthétique je voudrais au moins 80mm !
  • Faut il laisser un temps de séchage ? Etuver en scierie ? Comme dit, s'il sèche dans la maison et fissure, c'est presque idéal. Pourvu qu'il reste plan...

D'avance merci pour votre aide !
Le tronc passe en scierie aujourd'hui, donc merci de vos retour rapide !

Au plaisir,
Alex

Alex68

Titimaster, merci pour ta réponse.

Effectivement le cm/an m'est familier, mais c'est valable pour du bois de menuisier qui doit alors être le plus stable possible, non ?

Dans ma situation, quel est le risque d'utiliser le bois mouillé ? A part embaumer la pièce d'une agréable odeur ? 😋
Comme dit, je veux que ce plateau vive, travaille, fissure, évolue.... Je ne peux juste pas qu'il tuile ! Pour ce faire, j'avais en tête de le brider solidement sur un châssis UPN avec tire fond dans trous oblongs. Ensuite, la nature fera le reste, c'est là tout le charme d'un tel plateau massif.

D'avance merci pour vos conseils.
Alex

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

hello bienvenue à toi
Pour qu'un plateau monoxyle reste "plan" il faut d'abord le prendre au cœur sur quartier ! purger le cœur ,mais bon !! je serais curieux de voir ta table réalisée et voir comment elle se comporte dans le temps ?

Et ta finition ne peut être que au rabot !! le bois vert complique les finitions d'usages !

noamjw

superbe projet , en revanche pour se qui est du séchage cest vrais qu'il aurais fallut attendre qu'il sèche mes comme tu le précise tu veut que le bois bouge donc je ni vois aucun problème en revanche pour se qui ai du tuilage je ne vois pas trop comment tu pourrais faire , contraindre le bois a rester droit avec le pied serais une bonne idée
je pence ;)

Alex68

Merci beaucoup de vos réponses.
Donc selon toi vu de la coupe, je coupe le plateau avec le cœur au centre ?

Oui le contraindre avec les pieds et même plus encore, passé sous la table des longerons en acier U, 4 ou 5 sur la longueur, avec tire fond tous les 10cms, pour ne pas tuiler! Je ne sais pas si ca parait clair comme explication ?

Merci.
Alex

Alex68
( Modifié )

CI joint une photo supplémentaire !

etiennedesthuilliers

pour alex 68
je vous trouve d' une merveilleuse candeur ,vous pensez que le bois humide va réagir comme vous le souhaitez , j' en doute fort ,il va déjà rétrécir de 4 a 5 cm en largeur
vous le pouvez pas mettre de finition, et les fentes risquent d' être importantes mais si cela ne vous gêne pas , faites comme vous le souhaitez
bien amicalement
etienne desthuilliers maître menuisier

Alex68
( Modifié )

Merci pour la réponse!
Oui certainement encore un peu naïf.... mais dites moi alors la bonne manière de procéder ?

Ci dessous les plateaux qui seront coupés, celui du centre sera la table brut.... les autres je les garde à sécher pour débiter et refaire une table si jamais en plusieurs parties collées ! 😅

becbois

Sur une photo c est jamais évident, mais il y a toujour un sens pour scier un morceau de bois. On essaye de suivre le fil du bois. C est rarement le sens qui arrange l utilisateur, mais ca permet d obtenir des bois plus stable. Je ne sais pas si tu as choisi le debit en fonction de tes choix ou du bois, mais faut y penser. Demande l avis du scieur. Beaucoup d aubier et un grain assez épais. Ça provient d une terre sableuse? Reste pour le sciage, si les plateaux bougent des le sciage tu aura une idée de leurs puissance, et tu sera sur que seul le plateau du coeur te conviendra. Tu devrait faire un 100 avec le coeur prisonier. Le plateau coupera peut être en deux mais ca sera plus stable.

Alex68

Merci pour ton commentaire.
Effectivement j’ai demandé le meilleur sens, et le scieur m’a dit vous avez de la chance c’est celui qui vous arrange.... car je vais pouvoir débiter au plus large.
Pour la provenance, pas de pleine forêt, mais proche d’un ruisseau, en lisière d’une petite forêt. Difficile de dire comment c'était il y a 50 ans.

Me conseillez vous plutôt de le débiter à 100 ?

Ci joint des photos d’ensemble.

Encore merci à tous!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

1
Boris Beaulant
( Modifié )

De mon point de vue, ta problématique de tuilage va surtout dépendre de l'endroit où est extrait ton plateau dans la bille.

Plus ce dernier est proche du coeur (quartier), moins il devrait tuiler. Et en plein coeur, si la bille est plutôt droite, le risque sera avant tout que ça fende au coeur.

Exemple de déformation à prévoir si le bois perd :

Donc, si tu es proche du coeur, ce qui est à prévoir, c'est plutôt que les bords s'amincissent comparé au centre de la table.

EDIT : Je viens de publier cette trouvaille qui peut aussi apporter des information.

Mis à jour
ebenober

"le risque sera avant tout que ça fende au coeur"
D'où l'expression célèbre : tu me fends le coeur...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Santé !
( Modifié )

80mm dans une bille coupée cet hiver ? Tu as 8 ans pour apprendre plein de choses avant de faire ta table :)

Bienvenue par chez nous en tout cas.

Mis à jour
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

non titi 4 ans ,1 cm par ans des deux cotés 😉

Santé !

suis-je bête 😁

Alex68
( Modifié )

Titimaster, merci pour ta réponse.

Effectivement le cm/an m'est familier, mais c'est valable pour du bois de menuisier qui doit alors être le plus stable possible, non ?

Dans ma situation, quel est le risque d'utiliser le bois mouillé ? A part embaumer la pièce d'une agréable odeur ? 😋
Comme dit, je veux que ce plateau vive, travaille, fissure, évolue.... Je ne peux juste pas qu'il tuile ! Pour ce faire, j'avais en tête de le brider solidement sur un châssis UPN avec tire fond dans trous oblongs. Ensuite, la nature fera le reste, c'est là tout le charme d'un tel plateau massif.

D'avance merci pour vos conseils.
Alex

fab83
( Modifié )

J'ai peur qu'avec 4 UPN tu obtienne par la force 4 plans mais rien ne garanti que ses 4 plans soit eux même plan (je ne sais pas si c clair lol)
à moins de créer une structure longitudinale en plus mais bon sa commence à faire beaucoup d'acier 😀 le mieux est certainement de suivre le conseil de titimaster et sylvainlefrancomtois ...

etiennedesthuilliers

bonjour
la reponse n est pas aussi simple que l' on croit
une année par cm , pour moi c est déjà, pas assez et cela dépend
comme le dit la petite histoire pour le fut du canon
de la qualité du chêne , de ce que l on veut faire avec, du climat , de la période ou il a été abattu et de la date du sciage et de l' épaisseur des rablettes
la difficulté pour moi est d' avoir du 80 mm non gercé à 13 pour cent et le minimum est de 10 à 12 années car je doit mener un séchage lent
passer du 80mm au séchoir pressente beaucoup de risque, il est possile simplement lorsqu'il est a 13 pour cet de le baisser a 10 pour cent et encore en prenant des précautions
le maître ce n est pas vous en l' occurrence c'est votre morceau de bois
le menuisier qui ne séche pas aux questions posées

Alex68

Oui je vois ce que tu veux dire, ca peut effectivement partir en torsion.
Pour se faire comme tu l'as dit, j'avais pensé à 2 longerons en dessous pour créer une vrai structure! mais ca commence à faire balèze......

Gcloarec
( Modifié )

Pendant le séchage généralement les billes sont sanglées entières pour éviter le tuilage justement. Souvent quand on achète du dépareillé, les plateaux stockés sur le dessus ont pris de la tuile dans les quelques semaines stockés de cette façon.... Sachant qu'ils sont déjà sec (15 % environ pour bois de menuiserie)

documents.irev...986_1_59.pdf?se

Alors du coup j'ai l'impression qu'un plateau frais tu as peu de chance de le conserver plan... Sauf si la section de tes UPN est suffisante pour le contraindre... Alors la question serait.... Sa tire fort à quel point un plateau qui tuile ? Les structures en petit tubes carrés elles plient avec en tout cas...
Perso je te conseillerai d'aller acheter un plateau de 80 mm qualité ébénisterie mais c'est pas la réponse que tu souhaites entendre je pense xD

Alex68

Merci pour le lien !
J'ai lu à travers le site que le sanglage ne faisait pas l'unanimité, certains disent que si le bois doit se déformer pour trouver l'équilibre, il le fera une fois désanglé très rapidement !
La bonne question est effectivement, ca tire fort comment un plateau de 80mm ??

Si om imagine que le plateau sèche au moins 4 ans, il sera vrillé et tuilé. Comment je pourrais ensuite le récupérer pour être plan et parallèle ?

Un séchage accéléré en scierie est possible ?
Merci de votre aide!

becbois

Pour la question de la force du bois, je pense qu'il doit y avoir des calcules très scientifiques, basé sur es tests en labo etc de dispo.
Ce que je peut te dire, c'est qu'un plateau de 80 qui veux vriller, il vrille. J'ai vus des pilles de plots se lever et risquer de tomber car un plateau de bois nerveux avait été mis sous le tas pour être contraint. Il devait avoir 4-5 tonnes sur le dos.
Des tire fond de 12 casser net par un plateau qui avait décidé qu'il serait mieux libre.
Des murs en parpaings qui se sont décalés car le plancher en 27 mm a été posé sans dilatation en bois sec séchoir (vers les 8-10% d'humidité), un grenier ça doit plus être dans les 20-30% d'humidité, du coup plus de place, pas grave, le bois agrandi la pièce.

Bref, le mieux pour répondre à ta question, tu essaye et tu nous fait suivre ton expérience.

Pour te donner le plus de chance possible, prend un plateau de cœur, si c'est du bois tendre, ça devrait pas trop bougé et si tu peux t'arranger pour que le cœur soit prisonnier sur toute la longueur ça devrait aider.
Sur un bois, le cœur et rarement centré et il arrive qu'il ne soit pas régulier. Demande à la scierie de conserver un cœur prisonnier.

Dernier point, tu peux nous mettre une photo de la grume? Culé découpe et vus générale? Et si tu connait sa provenance exact?

Merci

Kentaro

En fait, même avec des traverses très fortes, le risque est que le plateau vrille, comme une hélice d'avion. Il ne bougera pas la où sont les traverses mais à coté...

Sinon, dans quelque temps, si le plateau à bougé, tu pourras toujours le ramener bien plat avec une défonceuse, et un cadre ad hoc pour guider la défonceuse. Il y a pas mal d'exemples de ce types sur le net. Mais c'est long à faire...

flonflon

Pour donner un exemple de la force du bois. Autrefois dans les carrières de pierre, pour détacher les blocs, ils perçaient des trous enfonçaient du bois sec dedans puis le mouillait .En se dilatant le bois fendait les blocs

etiennedesthuilliers

sauf que la le problème, si le bois etait sec il n'y aurait pas de problème la c'est l' inverse

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
kaj

Si tu utilises du bois vert de toute manière c'est lui qui va commander surtout de cette épaisseur aucune chance de le contraindre. Si tu prévois des réglages dans le piètement sous le plateau, vérins, boulons pour suivre le mouvement, ainsi il ne boitera pas.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Alexpar

Tu vas te retrouver avec un U en pas longtemps si tu le fait pas sécher, y a des professionnels qui peuvent sûrement te le faire sécher plus rapidement avec un séchoir :)

Alex68

Merci de ta réponse. Quelle est la bonne pratique alors ?
Débiter le plateau > séchage accéléré > rectif du plateau en planéité et parallélisme ?

Alexpar

Pour moi le mieux a faire c'est de le débiter et de le collé et surtout de le faire sécher avant

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro

Peut-être en rajoutant des rainures longitudinales sous le plateau. Mais il faudrait confirmation de la Faculté...

Kentaro
( Modifié )

Bon, après réflexions intenses cette nuit, voila comment je ferais...

De toute façon, il y a de fortes chances, que, comme c'est parti, on se retrouve avec une belle hélice. Donc, autant faire des essais...

Je ferais sous le plateau, de profondes rainures parallèles, dans le sens de la longueur, à la scie circulaire, de 6 cm de profond, en laissant 2 cm non coupé. Ces rainures seraient tous les 6 ou 7 cm. Et je remplirais les rainures d'epoxy.

Comme cela, on aurait quelque chose qui serait presque comme un plateau fait de longerons contrecollés, donc, moins susceptible de tuiler, mais pas totalement, puisque cela ne se verrait pas du dessus.

Si cela tuilait quand même, il suffirait ultérieurement, de rajouter une rainure.

Le tout serait fixé sur des traverses transversales.

etiennedesthuilliers

bonjour
la réponse est intéressante mais elle ne répond que partiellement a la question
cela va empêcher une partie de la déformation du plateau en suppriment certaine tension interne mais n' empêchera pas le retrait et les fentes a venir ni les déformation locales
le plateau se comportera comme un plateau de 20mm seule les tensions seront moins fortes
il va falloir qu'il s 'achète des assiettes souples pour que celles ci ne sois pas bancales , car pour couper la viande l assiette n est pas stable
lorsque je fait sécher du 80mm je met la bille en dessous et je charge avec 3 billes au dessus , et je surveille car il est possible que les plateaux en se déformant fassent tomber la pile
etienne

Kentaro

Oui, bien sur, IL sera toujours possible d'aplanir à la fraiseuse, une fois le plateau stabilisé.

Alex68

Très belle réflexion !
On affaiblirai le plateau pour limiter le tuilage et/ou le rendre moins puissant vis à vis des longerons en acier !
A quoi servira l’epoxy ? 2cm d’epaisseur Restant serait-ce suffisant pour ne pas avoir de nombreuses fissures à ces endroits ?

Merci beaucoup !

Kentaro
( Modifié )

l'epoxy sert à remplir les rainures, mais surtout à coller les éléments ensemble. L' epoxy est une colle très efficace. On fait des bateaux avec.

Par contre, il est tout à fait possible que cela se fissure sur les 2 cm restant...

En fait, ce que tu peux faire, c'est faire couper deux plateaux. Tu utilise l'un tout de suite, et laisses l'autre sécher. Si le premier bouge trop, dans quelques années, tu pourras utiliser l'autre... Patience et longueur de temps...

etiennedesthuilliers

bonjour
je me pose la question dans cette affaire qui est le lion qui est le rat????

Alex68

Le rat c’est moi !

Alex68

Mais je veux être un rat malin, je crois pas en la fatalité !
Que pensez vous Ethiennes de l’astuce ci dessus ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
8 679 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation