L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Peiot

3 plis épicéa Vs CP peuplier: qui est le plus solide?

Je vais surement devoir faire des meubles pour supporter des silos de vrac d'une épicerie. Il va falloir supporter beaucoup de poids. D’où cette question....

A épaisseur égale quel panneau sera le plus solide?

ecto1
 

qu'elle est la différence entre du 3 plis et du contreplaqué ?

Boris Beaulant
 

🚓 @ecto1, j'ai déplacé ta question ici, dans les commentaires. N'étant pas une réponse à la question d'origine de @peiot, elle ne peut pas trouver sa place dans les réponses.


Sinon, le 3 plis, c'est 3 seulement 3 couches de bois massif en principe assez épaisses. Là où le contreplaqué est composé de plus de couches (donc plus fines)

Amsterixm
 

@zeloko, je comprends mieux pourquoi ma réponse à buguée ! :D

Boris Beaulant
 

@amsterixm ha ?

Amsterixm
 

Le chargement ne se faisait pas, et quand j'ai rafraîchis la page, la question d'ecto1 avait disparue, j'ai compris ensuite la manœuvre mais j'ai la flême de réécrire ce que j'ai mis

Jean Galmot
 

@zeloko, oui 3 couches croisées, l’épaisseur de celle du milieu est égale à la somme des deux couches externes. Suivant la qualité du 3 plis tu auras x nœuds au M² et de taille réduite sur de la bonne qualité. Sur du bon produit on aura aussi un ajustement et un collage (D4 ou AW100) de meilleur qualité. La partie centrale sera mieux traitée quand aux nœuds sautés, sur du produit de bas de gamme, la partie centrale comporte quelques fois de gros trous non réparés, ce qui fait, que si tu serres quelques chose à cet endroit tu peux avoir un enfoncement de la matière (du vécu!). Sinon il y a le 3 plis Mélèze qui pourrait faire.

ecto1
 

Merci, désolé j'ai du mal à maitriser les nouvelles fonctions.... 😒

Jean Galmot
 

@peiot , quand tu dit "Il va falloir supporter beaucoup de poids.", tu a une idée, par exemple sur une longueur d’étagère d'un mètre et 50 cm de profondeur?. Dans tout les cas tu peux rajouter un tasseau d'appui sur le bord arrière de l’étagère, là ça ne bougera pas!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

3
Boris Beaulant

Un bon gros projet que tu vas avoir là !

Par pure réflexion théorique et pour avoir travaillé les deux en 22mm d'épaisseur, je pencherais pour le CP peuplier. En ayant plus de couche, je l'imagine plus résistant.

Mes arguments en faveur du CP peuplier :

  • Plus léger. La masse meme de l'étagère ne vient pas demander une auto portance plus importante
  • Plus homogène, donc moins de risque de zones de faiblesses

Mes arguments en défaveur du CP peuplier :

  • Tendre
  • Produit peut-être moins étique.

Sinon, d'une façon générale, je dirais que ce n'est pas que le matériau qui fait la rigidité, mais aussi et surtout la façon dont il est mis en place.

Mis à jour
shuri
 

pourquoi non éthique? (je ne challenge pas ton argument, mais voudrais juste en savoir plus :) )

Boris Beaulant
 

Moins étique parce que plus de colle et je ne suis pas certain que le culture du peuplier nous soit très proche. Mais ça reste un avis perso.

shuri
 

ok pour la colle :) la page wikipédia est très intéressante, et on y voit à la fin que la france exporte plus que sa consomation :) (sans doute à cause des emballages de fromage, huitre et fruit/légume ...)

Bapak

Bien plus costaud le 3 plis au cisaillement ( roulant et transversale) et en flexion idem
Plus de bois et de meilleure qualité . Si tu veux je T envoi les sources et les valeurs de calcul via mdbat.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Amsterixm

L'épicéa semble avoir des propriétés mécanique sensiblement supérieur à celles du peuplier (source : https://tropix.cirad.fr/).
De plus le 3 plis permettrait d'augmenter le volume de fibre dans la longueur des étagères : plus de portée admissible. (en effets, les fibres en travers de l'étagère n'apportent aucunes résistance à la flexion).

L'avantage du CP est d'homogénéifier les propriétés mécanique dans les 2 directions du plan du panneau. et reprend certainement d'avantage d'effort en cisaillement (avantage lié plus aux propriétés de la colle qu'a celles du bois utilisé).

Mon choix porterait donc plus sur le 3 plis.

Pour augmenter la portance du CP et optimiser l'utilisation de toutes les couches tu peux aussi le placer avec les fibres à 45°, mais ça fait plus de chute :p

L'avantage des structures multi-plis et avant tout d’apporter de la stabilité dimensionnelle et de la planéité aux panneaux.

Mis à jour
Jean Galmot
 

@amsterixm je confirme pour la stabilité dimensionnelle, je fais des volets avec du 32mm et quelques portillons avec du 42mm, ça ne bouge pas.

ecto1
 

je suis surpris que le CP ou 3 plis est une utilisation en extérieur ! mais bon je dis cela en même temps je reste assez novice.

Jean Galmot
 

@ecto1, si si ça se fait bien, http://www.volets-guignard.fr/.... Après pour le profil des fausses lames tu peux aussi rajouter un grain d'orge avec éligie, ou grain d'orge simple ça rend pas mal. Bon ici c'est du sapin, mais on peut prendre de l’Épicéa ou lui préférer du Mélèze suivant le climat, le Mélèze a aussi moins tendance à marquer. Seul regret, le 3 plis Mélèze se trouve moins facilement dans les mêmes épaisseurs que l’Épicéa.

ecto1
 

ok! merci beaucoup

bernardrebout
 

Dans le 3 plis, 66% de fibres sont dans le sens longueur et apportent la résistance à la flexion ( ce qui t'importe pour la charge étagères) dans le cas du CP , il n'y a que 50 % de fibres qui sont dans le sens longueur.
Dans le cas du CP, il y a plus de colle....mais les propriétés mécanique du peuplier sont en gros 30 % inférieures à celles du bon sapin.....
Ce que je ferais, si j'avais un échantillon d'un mètre en 10 cm de large ,des deux produits, je testerais la résistance à la flexion en posant des poids, au milieu de chaque (éprouvette), posée sur 2 cales aux extrémités.
Ceci permettrait de déterminer en live quel poids tu pourrait charger avant déformation sur les étagères.....je ne sais pas si je suis assez clair, je me suis levé très très tôt .....

Amsterixm
 

Bonne idée le test !

Par contre, je voulais rajouter que l'inconvénient du 3 plis et qu'il impose la direction de coupe des étagères, tu seras donc probablement limité pas la dimension des panneaux disponible.

De plus comme l'a justement fait remarqué, @jeangalmot, certain 3 plis on leur âme qui est égale à la somme des couches extérieures. Même s'il conservent une direction privilégié pour la flexion dans le sens des fibres des couches extérieure (rapport aux moments d'inertie), à épaisseur égale ils seront plus souples qu'avec 3 plis d'épaisseurs égales

bernardrebout
 

c'est vrai toujours être prudent c'est pourquoi je teste toujours....les fiches techniques très rassurant , mon copain était directeur d'une usine de panneaux....si vous croyez qu'on jette tout ce qui n'est pas en spécif...

Jean Galmot
 

@bene569 , je confirme, j'ai choppé une série de panneaux, il y a 6 mois, bonjour l'angoisse...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Pierre75

Pour avoir étudié la question récemment, je dirais que le trois plis (en 22 mm) est très résistant dans le sens du fil, moyennement résistant en travers. Il faut donc veiller à ce que la direction porteuse des étagères soit parallèle au fil (sinon c'est gâché !). Le CP, par construction, a les même propriétés dans les deux directions, plutôt moyennes dans le cas du CP peuplier (comparable au 3 plis en travers). L'avantage du CP peuplier selon moi est qu'il est beaucoup moins cher et très léger donc facile à manipuler seul. Je l'ai utilisé pour fabriquer des placards pour vêtements (dressing serait prétentieux de ma part). Par contre à mon avis il est beaucoup trop tendre pour des étagères d'épicerie.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour lorsque l' on fait une étude il faut se poser les bonne questions
le travail a été déjà fait on regarde comment l ouvrage se comporte si il est stable il est possible de l' imiter en faisant attention qu'il soit utilisé dans les mêmes conditions
ou bien les matériaux son vendu avec une fiche technique et comparer les résultats donnés par le fabriquant car il l' engage et en cas de pépin il est responsable
demander au client quel est le cahier des charges concernant l' usage qui souhaite en faire faire un plan de l ouvrage à réaliser et a ce moment la choisir les matériaux les plus adaptés sur le plan de la résistance du prix et de l' aspect
les panneaux peuvent se ressembler mais avoir des qualités mécaniques bien différentes
etienne desthuilliers

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de Peiot 
Navigation