L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

pauldausi

Une porte en chene qui se voile

bonsoir
j'ai fait une porte en chene de 1.2m de large, avec des lames
verticales a l'interieur, et des lames horizontales à l'exterieur.
la porte fait 65mm d'epaisseur, il y a deux ans. C'est une porte d'entrée de maison.Elle est nickel.
cette année j'ai fait sur le meme modèle 2 portes pour une ouverture de 180 cm de large. une semaine apres la pose mes deux dernières portes se sont mis à se voiler sur la hauteur, au milieu de la hauteur sur la jointure de la fermeture. il doit y avoir une vague de plus de 2 cm.
Je desire les devoiler et j'ai vu un peu de partout que ce n'etait pas evident.
je pense mettre une cornière fer de 30mm par 30mm vissée sur le coté de chaque porte,
et sur chaque cornière un montant en acacia de 60mm par 80mm.
va t elle revenir???
merci

bernardrebout

Tu as utiliser des vis avec les pentures ou des boulons traversants et est ce que tu avait mesuré ( avec un humidimètre ) l'humidité du bois usiné!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

7
Kentaro
( Modifié )

En raison notamment de la "folie" des hommes, il se trouve que nous avons traversé cet été un épisode de forte chaleur et sécheresse et que ce n'est sans doute pas fini...

Si tes portes sont exposées à l'extérieur, et au soleil, et donnent à l'intérieur, sur un local plus frais et plus humide, il est fort possible que les planches se sont rétractées du coté exposé à l'extérieur très sec, alors que la partie orientée vers l'intérieur ne bouge pas. La conséquence est alors que les planches se courbent.

Attend l'hiver, l'humidité, et voit ce qui se passer. Il fort est possible que la porte retrouve sa forme originelle. Par contre, l'été prochain, elle se voilera peut-être à nouveau. C'est ainsi, c'est du bois. Pas du plastique.

Par contre, je n'ai pas compris: tu as croisé les planches verticales avec des traverses horizontales ? Malheureux! Ne sais tu donc pas que "jamais tu ne croiseras le fil"?

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
AtelierOSantal
( Modifié )

Nous sommes ici dans le cas répandu des volets et portes type provençal...ça fonctionne depuis des décennies mais il faut laisser un joint de dilatation entre chaque lames et visser du côté du retour mi bois de chaque lame...ainsi le bois est libre de bouger .

Effectivement l hygrométrie du bois à la fabrication et le climat on leur importance.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Xylosophie

Hello,
Si on étudie un peu le principe de retrait du bois qui dit (dans le sens de la largeur de ta porte):

Retrait longitudinal (tes planches horizontales):
0.01% de retrait par % de différence d’humidité (donc négligeable)

Retrait tangentiel/radial (tes planches verticales):
Une moyenne de 0.25% de retrait par % de différence d’humidité

Donc si tes planches verticales, au moment de la mise en œuvre étaient à 14% (sec à l’air) et qu’elles faisaient côte à côte un panneau de 1m de large, en considérant qu’elles sont à l’abri, exposées sud et que l’intérieur est sec et chauffé, elle peuvent être descendues à 9% d’humidité. Une différence de 5% d’humidité qui engendrera un retrait de 1.25cm!

Donc, toujours dans le sens de la largeur de ta porte:
1,25cm de retrait sur la largeur de tes planches verticales, et quasi 0cm de retrait sur tes planches horizontales, les 2 étant solidarisées, conséquence: 🍌 (le concept du bilame)

En espérant avoir pu contribuer à la réflexion ;-)

Et pour la solution: les horizontales “libres” dans une rainure en queue d’arronde peut-être...?

pauldausi

bonjour
le fait de mettre des planches horizontales et verticales est autorisé depuis la nuit des temps et ce n'est pas cela qui me gène.
la porte de l'eglise d'a coté est construite de la meme façon.
je suis bien dans une zone super pluvieuse, et là non plus ça n'est pas problematique.
la porte du haut n'a pas bougé les portes de la photo du bas oui.
puis-je les remettre droites en les obligeants?
ou vaut-il mieux adapter la fermeture au voilage??
merci

Xylosophie

Autais-tu une photo de l’autre côté?
Tu as un “panneau” de lames horizontales d’un côté et verticales de l’autre? Comment sont ils fixés ensemble ces 2 côtés? Des clous repliés?? As-tu des joints de dilatation/un espace libre entre chaque lames?

Une hypothèse:
Dans cette dernière photo, (si elle est bien prise de l’intérieur), le gros du retrait du bois (radial/tangentiel) se fait sur la hauteur... donc le retrait (dû au fait que l’intérieur est certainement plus sec) se fait sur ~2m! (Environ 2,5cm si 5% de différence d’humidité) Le phénomène est amplifié par rapport à ton autre porte qui a les lames dans l’autre sens à l’intérieur. Est-ce que ça te semble plausible?

Je pense que la « courbure » va « aller et venir » au fil des saisons... Quant à les « maintenir droite en les obligeant », j’imagine que c’est possible avec de l’acier costaud (cornière, tube carré,...) bien placé.

Xylosophie

Autre hypothèse: il me semble que sur ton image du haut, chaque lame semble fixées par un clou en son centre (au centre de leur largeur)... Si il y a un espace de dilatation entre chaque lame, elle est bien libre de bouger comme elle veut. Ça a pas l’air d’être le cas dans ton image du bas, non?

pauldausi

une vue de l'exterieur...
tout est bloqué collé cloué de partout. sur les trois portes. mais bon je n'imaginais pas une telle difference entre mes portes alors que la premiere n'a pas bougée d'un poil.
mais si avec du bon acier je peux y arriver alors je vais y reflechir.

Xylosophie

J’espère que tu trouveras une solution, elle sont très belles ces portes ;-)
(Des rainures bien placées faites avec la circulaire peuvent parfois aider à « casser le nerf »)

pauldausi

ces rainures : c'est 2 ou 3 ou bien 8 -10??
ça va se voir beaucoup??
à quelle profondeur en general??
et ça risque d'etre compliqué?
rien ne se demonte dans mes portes toutes les ferrures sont clouées; clous riviere carrés et tordus en bout.
il y a aucune vis

pauldausi

pour info il y avait des portes en teck avant; que j'avais fait faire sur mesure, à un prix de fou, plusieurs milliers d'euros.
mais elles etaient vilaines pleines de vis cruciformes.
et en plus des pieces de bois commençaient à se detacher. j'en pouvais plus de voir ces portes sachant le prix que j'y avait mis...
alors je me suis lancé...

Xylosophie
( Modifié )

Bon, ne te fâche pas, mais selon moi, c’est absolument proscrit de croiser le fil du bois et de les coller+clouer ensemble. 😬 (essaie d’aller voir la porte de cette église d’à côté, il y a sûrement une astuce...)

Si j’avais à reprendre cette porte, je ferais peut-être ainsi:
Avec une scie circulaire + rail de délignage, des rainures entre chaque lames horizontales de l’intérieur (profondeur ~égale à l’épaisseur de la lame) afin de désolidariser le tout...) (et y faire un joli chanfrein, ou pourquoi pas remplir les rainures d’un mastic noir “pont de bateau”, selon tes goûts)

C’est sûr que ça va se voir (des rainures de 3mm) et ça va changer le style...

Mais voilà, dûr a dire sans avoir “touché” et “ressenti” le bois, et même pas certain que ça suffirait!

Essaie déjà de placer un morceau d’acier droit contre ta porte cintrée et de le serrer avec des serre-joints, tu verras qui c’est qui gagne?

Bon courage ;-)

AtelierOSantal
( Modifié )

collé....???!!!!
cloué ou vissé ok mais pas de colle !

Xylosophie
( Modifié )

Merci AtelierOSantal pour l’exemple ;-)...
Et comment as-tu géré la fixation?

AtelierOSantal

Un rang de vis par lame ou clous mariniers c est pareil...le bois est plaqué et peut jouer.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
402 vues
3 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons