L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Tulipier77

Rouleau ponceur, ça brûle !!!

Bonjour à tous,

Je réalise un habillement pour une arche.
La solution du rouleau ponceur est venue d’elle même car l’usinage au calibreur était trop dangereux.
Seulement, je passe plus de temps à changer ou ajuster mes bandes d’abrasif car celui-ci brûle systématiquement.
J’ai beau modérer mon appui, accélérer le passage, rien y fait. Au bout d’un moment, une bande noire apparaît.
Pour info, le bois usiné est du frêne, l’abrasif quand à lui vient d’une GSB toute proche. La vitesse de rotation de mon outil est au mini (3500 tpm)
Des solutions ou conseils à me donner?
Merci d’avance pour vos retours.
Impossible d’ajouter une photo. 😓

Tulipier77

Merci à tous pour vos réponses !

En effet, ma toupie ne descends pas en dessous des 3500 tpm.
Je dois donc composer avec. Pas de scie à ruban non plus, ni de rouleau calibreur digne de ce nom. J’ai fait un essai avec mon porte outil et des fers droits... je vous laisse imaginer l’effet de voir son gabarit voler dans l’atelier lorsque l’on commence à usiner à contre-fil 😱😱😱
Je vous passe également les 10 premières pièces réalisées débitées très grossièrement à la sauteuse puis faites selon le même procédé. Allez savoir pourquoi, certaines bandes duraient plus longtemps que d’autres, mais l’usinage se faisait sur des pièces de 40mm de haut. Je terminais ici mes 4 dernières avec une hauteur de 15mm. Débitées selon le même principe, mais plus finement cette fois-ci.
Certes le travail est long (surtout quand on change les bandes à la chaîne) mais j’y arrive patiemment.

Quoi qu’il en soit, encore merci pour vos commentaires et suggestions. Je sais quels seront mes prochains investissements et comment procéder pour les travaux à venir.

Bien à vous.

Stef64

T as pas une photo ou un croquis ? Sectionne ton arche en plus petites portions pour limité le contre fil et si malgré cela tu en as encore, tu retourne ta piece gabarit en haut et tu passes le roulement en haut de l outil.

niconathy

Avec un calibreur, on passe toujours en "coiffant" le fil
Comme suggérer, retourne le gabarit et passe le roulement en haut
Si le gabarit est éjecté, peut être l'outil tourne trop doucement (rejet), peut être reste t il trop de matière à enlever, peut être tu ne le tient pas assez fermement
Mets nous des photos, je sais je me répète

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

2
etiennedesthuilliers

bonjour essayer de trouver un abrasif au corindon avec une structure beaucoup plus ouverte et travailler sous air comprimé , et nettoyer régulièrement au crêpe
les abrasifs sont calculés pour travailler a une certaine vitesse ne pas dépasser celle ci
sur votre table de toupie faites une fausse table qui monté sur ressorts permet de monter et descendre pour éviter de travailler toujours au même endroit
mettre un variateur de vitesse pour que la vitesse soit compatible avec l 'abrasif
utiliser une granulométries de l abrasif compatible a votre travail
éviter de prendre plus d un demi mm, donc scier avec précision
si avec tout cela vous n obtenez pas de bons résultats il y a un problème je reste a votre disposition pour une consultation , ou un autre mode opératoire
le docteur trouvera je l espère un remède a vos maux
etienne desthuilliers

Kentaro

Excellent, l'idée de la fausse table montée sur ressorts!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Boris Beaulant
( Modifié )

J'ai peur que tu cumules les choses qui vont apporter le problème rencontrer.

  1. Un rouleau ponceur monté sur une toupie. C'est bien, mais ça n'oscille pas et donc, c'est toujours la même partie de l'abrasif qui frotte.
  2. La toupie. Je pense que 3500t/min, c'est la vitesse minimale que tu puisses faire.
  3. Le frêne. C'est un bois élastique qui brule vite même dans les coupes.

La solution ?

Même si ça semble plus dangereux, le calibreur bien utilisé devrait faire un meilleur travail.

Mis à jour
niconathy

Faire un gabarit avec le rouleau ponseur sur un CP ou aglo, même si ça brûle le gabarit, c’est pas très grave. Ensuite le calibreur avec un roulement à bille contre le gabarit c’est très sécurisé je trouve.

Stef64
( Modifié )

+1 niconathy
Avec un pré debit a la scie sauteuse , scie a ruban ou autre, avant pour ne laisser que quelques mm a enlever avec le calibreur.

Tulipier77

Merci pour vos retours. J’utilise bien un gabarit et un roulement. Pour ce qui est du débit, bien que fait à la scie sauteuse, il semble que je ne soit pas à mon aise avec cet outil et le résultat a été assez médiocre. Mais suffisent pour m’approcher des quelques mm à usiner, mais au rouleau ponceur.

niconathy

Une photo de ta pièce?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
MauriceAub

Peut être qu'un rouleau ponceur plus petit réduirait la vitesse sur sa circonférence, mais le papier va s'user plus vite donc l'un dans l'autre... Je rejoins kentaro pour l'utilisation de cet outil pour la finition et non pour enlever de grosses quantités de matière... Bonne chance

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Fof

C'est quoi que tu utilises comme toile ? Et 3500 tours/minutes, c'est beaucoup pour de l'abrasif. Un truc de 80-100 mm de diamètre, faudrait que ça tourne à 1500 pour être bien. Je suppose que tu peux pas baisser plus la vitesse de ta toupie, mais ces rouleaux ponceur, c'est normalement des machines dédiées qui tourne moins vite, et où le rouleau monte et descend tout en tournant, ça fatigue moins les abrasifs et ça fait moins de rayures. T'as essayé l'Abranet ? (aucune idée de comment ça se comprte à 3500 tours, mais à 1500 ça tient bien la route.)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro
( Modifié )

Quelle profondeur d'usinage cherches tu à faire ?

Normalement, un rouleau ponceur, c'est pour poncer une forme au final, après l'avoir découpée à la scie à ruban. On enlève 1/2 voire 1 mm, pas plus, ou alors, cela prend beaucoup de temps.

Il faut simplement laisser aller la pièce contre le rouleau, quasiment ne pas appuyer.

Et il faut faire bouger la pièce le long du rouleau. Il ne faut pas la laisser immobile, de manière à ce que le rouleau n'attaque pas trop longtemps au même endroit.

Si c'est brûlé quand même, en repassant une dernière fois, sans appuyer et en bougeant beaucoup, on doit pouvoir retirer la surface brûlée.

Et 3500 tours, cela me semble beaucoup...

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
189 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation