L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Remycro

Finition pour plan de travail en multiligne hêtre (baubuche)

Bonjour à tous,

J'ai réalisé un plan de travail de cuisine en multiligne de hêtre (baubuche) à la maison, et j'ai utilisé des restes d'huile dure perl'oléo (traitement du parquet en chêne) pour le traiter. Je pense avoir respecter les modalités d'emploi du produit (dont je suis satisfait pour le parquet) mais clairement ça ne va pas du tout pour le plan de travail!
Il est très sensible à l'humidité, il va falloir que je le re-ponce et je me pose plusieurs questions...

Est ce que le ponçage (grain 80 puis 120 a minima) est suffisant pour appliquer une nouvelle finition ou faut il avoir recours à un traitement pour retirer plus efficacement l'huile?

Par quel produit de finition puis je remplacer l'huile avec en gros le cahier des charges suivant:
-coloration aussi proche que possible que celle obtenu avec l'huile perl'oléo (aspect légèrement miel, qui réchauffe le bois et augmente les contrastes avec un fini mat)
-bonne résistance au projection d'eau et à l'humidité
-compatible avec un usage alimentaire
-si possible facile à appliquer...

Au plaisir de vous lire et merci pour les conseils!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

0
valerejasson

Tu peux tenter avec du Rubio oil plus 2c transparent pure. Une couche et tu as la couleur miel qui ressortira. Ensuite tu applique le métallisant Rubio.
Ponçage 80 et 120 seront parfaits. Pas au delà car tu perdrais les capacités du bois à bien absorber le Rubio.
Courage. C’est toujours pénible de poncer un plan déjà en place.

Remycro

Merci valerejasson ! En effet ça risque d'être pénible... mais là faut faire quelque chose, pour l'instant ce n'est qu'en surface mais plus la surface se dégrade plus l'eau pénétre facilement plus profond.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro

Le plateau est constitué de cp sur chant. Or, le bois absorbe beaucoup plus sur les faces sur chant, que ce soit le vernis, ou l'eau...

J'ai bien l'impression que n'importe quelle huile sera insuffisante. A mon sens, il faudrait quelque chose qui "encapsule" le bois, , soit un vitrificateur (avec beaucoup de couches), soit de la résine epoxy (mais dans les deux cas, pas très bon pour l'alimentaire...).

En fait, je ne suis pas certain que le baubuche soit le matériaux le plus approprié pour un plan de travail de cuisine.

Remycro

En effet je me rend bien compte que le combo huile dure et baubuche n’offre pas une résistance à l'eau suffisante... Mais le baubuche est régulièrement présenté comme une solution de plateau adapté au plan de travail de cuisine, je pense qu'il existe des solutions de traitement qui réponde à mon questionnement!
au cours de mes recherche j'ai trouvé ça

Kentaro

A l'origine, le Baubuche était un matériaux utilisé pour les charpentes.

Des esprits aventuriers l'ont peut-être utilisé pour des plans de travail de cuisine. Et comme il faut bien vendre, les revendeurs ont sans doute poussé dans cette direction. "Mais bien sur, cher Monsieur, cela marche très bien! ". Cela ne veut pas dire que c'est adapté pour...

Kentaro
( Modifié )

D'autre part, comme n'importe quel multiplis, les bords sont fragiles et friables (les plis sont fins, donc, la cohérence du bois est mise à l'épreuve, des morceaux se détachent facilement sur le bord).

Les coins du plan de travail vont donc sans doute d'abîmer assez rapidement.

Remycro
( Modifié )

Je ne sais pas si tu as déjà eu du baubuche entre les mains mais je ne suis pas du tout inquiet de la solidité des bords. La cohésion est excellente, même en manipulant les plateaux de 100kg puis les chutes qui pèsent leur poids je n'ai jamais eu plus que des abrasions superficielles sur les arrêtes brut de sciage, même aux angles en bois de bout.

Kentaro

Je travaille tous les jours du cp de hêtre (la même chose que le baubuche, dans l'autre sens), c'est bien meilleur que n'importe quel autre cp, mais je sais très bien que les bords ne sont pas d'une solidité à toute épreuve.

bernardrebout
( Modifié )

Kentaro tu as raison le problème de ce matériaux c'est qu'il est hétérogène , colle +bois, et toutes les finitions encensées sur "Youtube"seront géniales...pendant le temps qu 'elles tiendront....
Ce qu'il faut utiliser c'est un produit compatible, colle et bois, qui a de l'accroche,filmogène et qui résiste à l'abrasion et toutes les contraintes que supporte et doit supporter un plan de travail....on évite donc les produits miracles et on se réfugie sur des PU et au besoin des bi composants....le mieux c'est d'éviter ce support et on évite ainsi les ennuis à venir.
Mon voisin vends des panneaux bois.....il ne fait pas la différence entre du sapin et du hêtre....mais c'est un bon vendeur!

Woodstock

De plus je pense que décaper risque d être difficile,car sur le bois de bout l huile a du être absorbée en profondeur... Peut être essayer de repasser plusieurs couches d huile après avoir corrigé les oreolles éventuelle.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
911 vues
2 réponses
0 vote

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation