L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Pimpon44

Dégauchir avec l'entraîneur?

Bonjour,
J'ai une Lurem 310 SI, et je voudrais dégauchir du chataigner en longueur de 4m de section 90x36.
Pour ce faire je voudrais m'aider de mon entraîneur, mais avant de me lancer dans le montage et les réglages nécessaires, est ce que quelqu'un a déjà fait l'essai et de quels retours d'expérience pouvez vous me faire part?
Merci.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

3
etiennedesthuilliers

j ai déjà répondu on ne dégauchi pas à l entraineur , tout au plus on blanchit le bois
si c 'était si simple cela se saurait
je suis assez étonné que l' on ne suive pas les conseils de vrais professionnel car ce n' est pas comme cela que l' on progresse dans son travail
mais finalement vous faites ce que bon vous semble chacun choisi sa voie
etienne desthuilliers maitre menuisier entre autre

Pimpon44
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Ara

Oui, c'est une question "sensible" sur L'AdB, mais EricFd l'a fait, tu peux lui demander son retour d'expérience :

PierrePoulizac

Pour ma part, lorsque j'ai des pièces lourdes à dégauchir, j'applique la même méthode que EricFd, et ça marche très bien. Deux roues de l'entraîneur au-dessus de la table de sortie. Le réglage prend un peu de temps, mais le résultat est vraiment régulier. En tout cas, j'y vois un intérêt quand on n'a pas des tables de déglua super longues.

Pimpon44

Merci Ara ! C'est vrai qu'après avoir vu son pas à pas, je vais me lancer.

EricFd

Salut
Pimpon44 Tu peux tester. Cela ne mange pas de pain.
Il faut que l'entraineur n'applique pas une pression trop importante sur la piece.
Il faut prendre le temps de bien regler le dispositif.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Fabio38

je le fais tres regulierement sur ma lurem CB301RLX sans aucun probleme.
Je positionne l'entraineur aves 2 rouleaux sur la table de sortie et 1 rouleau au bout de la table entrée juste avant les fers. Par contre l'entraineur est incliné vers l'avant de maniere a ce que le 1er rouleau n'applique que peu de force alors que le 3eme rouleau presse bien le bois pour le faire avancer.
Ca marche tres bien ainsi et je le pratique des que j'ai plus de 5 pieces de bois a degauchir. D'ailleurs le resultat n'est pas meilleur quand je le fais a la main... et finalement l'entraineur ne fait que la meme chose que mes mains lorsque je les positionne sur la table de sortie, sauf qu'au moins l'avance de l'entraineur est reguliere !

Pimpon44

Merci Fabio38 !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Yvon Rolland
( Modifié )

Pour des pièces dont on pourra se satisfaire d'un léger rond, ou dont la flexibilité permettra de les redresser, un fois montée dans l'ouvrage définitif, pourquoi pas.

D'ailleurs, je rappelle que toutes les moulurières ou corroyeuses ont un système d'entrainement ! Mais il est placé seulement après l'arbre de dégauchissage, pour la plupart. Certaines autres machines ont même aussi un rouleau d'entrainement qui précède l'arbre de dégau, mais elles sont alors équipées d'un système de prédégauchissage, et ce rouleau n'applique qu'une pression très légère, et qui est d'ailleurs réglable.

Maintenant, ça reste des machines prévues et adaptées à de gros volumes. Si bien réglées, ont sort des centaines de mètres de pièces tout-à fait droites, mais il y reste tout de même un peu de "déchet", un faible pourcentage peu gênant, pour des gros volumes.

Pour de la fabrication artisanale ou à l'unité, par sûr que l'on se permette ces taux de perte, même faibles, et un dégauchissage à la main bien maitrisé reste la meilleure garantie d'un taux de perte très faible, voire nul. 😉

Mis à jour
Pimpon44
( Modifié )

Merci Yvon Rolland !le rendu final peut être avec un léger rond, ça ne défigurera la pergola. Je vais me lancer.☺

Yvon Rolland

Pour éviter, ou au moins limiter les risques de mauvais dégauchissages, je te conseille vivement de placer les roues de l'entraineur uniquement en table de sortie.
De cette façon, c'est toi qui dirige les éventuelles corrections nécessaires en amorce de dégauchissage, dans le cas d'une pièce gauche par exemple.
Par contre, s'il y a un rouleau en table d'entrée, là c'est lui qui "prendra la main" sans permettre d'adapter ou corriger la position d'entrée de la pièce. Et le reste suivra tant bien que mal.

Pimpon44

Très juste...à prendre en compte. Merci

Ara

Cela dit Pimpon44 peut faire le tri : les pièces à peu près droites passent à l'entraîneur et celles qui sont gauches à la main...

PierrePoulizac

Yvon Rolland Tout à fait d'accord. Ce procédé n'est valable qu'avec des pièces pas trop gauches. Certaines doivent être amorcées à la main.

EricFd

Tout a fait.
Cette méthode n'est pas universelle et ne fonctionne que pour des pièces ayant une certaine épaisseur (sinon la pièce ressortira gauche a cause de l'écrasement de l'entraineur) et pour des planches qui ne ressemble pas à des hélices d'hélico ...
A noter également que vous perdrez un peu plus de matières car on contrôle moins bien le positionnement de la pièce.

Yvon Rolland
( Modifié )

Si vous relisez bien ce que je disais plus haut, je conseillais de placer l'entraineur de façon à ce que les rouleaux ne portent que sur la table de sortie. Je disais aussi que la plupart des corroyeuses ou moulurières sont faites de cette manière, (et celles qui ont un rouleau avant l'arbre de dégau, accompagnent généralement une pré-dégauchisseuse, et sont réglables en pression).

Suivant ces principes, PierrePoulizac et EricFd toutes les pièces restent bien amorcées à la main, les pièces ne sont pas déformées en entrée par la pression de l'entraineur, et on en contrôle parfaitement la position. Exactement comme avec un dégauchissage manuel, la main présente et corrige au besoin la position de la pièce sur la table d'entrée mais sans la presser ni la déformer, éventuellement en en corrigeant la position en cas de gauche trop important. Le système d'entrainement se limite à remplacer la main en table de sortie.

Pour info, tous les ateliers industriels ou les usines n'ont rien d'autre que des corroyeuses, et on peut difficilement mettre en doute leur niveau d'exigence en matière de parfaite rectitude des bois qui en sortent, qu'ils soient peu épais (pour des lambris, parquet...) ou de forte épaisseur (pour des portes ou fenêtres, etc). Il est à rappeler tout de même que le choix et tri des bois avant usinage est exigeant, mais aussi que la standardisation et les volumes qui sont les leurs le leur permettent.

Pour des entreprises de menuiserie moins importantes équipées de telles machines, beaucoup de problèmes sont évitable avec de bons réglages et un bonne compréhension de ces principes et application de ce ces règles (ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas. Le menuisier, même bon dans sa spécialité, n'est pas toujours un bon mécano !), même s'il y aura sans doute un pourcentage de déchet plus important que dans les industries dont je parlais plus haut, du fait de la diversité des essences, sections, provenances... 😉

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
executionbois

Quel intérêt une dégau c'est a la main sinon c'est 4 face et un bout de bois rond sort rond
aucun dégauchissage avec ce procédé.

Palissandre
Je suis d'accord

+1

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
racmterrof
( Modifié )

Il est toujours difficile de répondre à une question quand celui qui la pose prend un malin plaisir à mélanger les unités de mesure.
Supposons que 90x36 soient des mm. Il est difficile d'imaginer ce que tu veux faire avec un morceau de Chataigner de 4000mm de long et 90x36 de section?
Degauchir sur 4000 de long avec une "petite" machine releve de la performance. Si vraiment cette longueur est capitale, utilise des servantes en entrée et en sortie. Sinon affine ton débit .
Quand à l'entraîneur, ce n'est vraiment pas fait pour ça.

Mis à jour
Pimpon44

Merci racmterrof !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bonbonveronbi

Hello
La question est intéressante mettre un entraineur sur la dégauchisseuse ?
Alors pourquoi pas enfin de compte c'est transformé un peu sa machine en une sorte de quatre face bien que cela va en faire qu'une à la fois.

Néanmoins les problèmes que l'on rencontre à la quatre face vont se retrouver amplifier à la dégauchisseuse.
A savoir la pression de l'entraineur à tendance à trop plaquer le rond du bois sur la table et le bois ressort aussi rond qu'a l'entrée ; pour les pièces longues ou l'on maintien le rond à l'inverse c'est à dire au dessus et l'on commence parfois dans le milieu c'est presque impossible . Les bois un peu en contrefil sont pris un peu en travers etc
En conclusion pour certains bois dont le parfait corroyage n'est pas absolument nécessaire pourquoi pas ?
Mais pour des battants de portes, et tout les bois qui besoin d'un corroyage parfait cela ne m'emballe pas.
Nous passons pas mal de chose à la quatre face mais les bois un peu tordus et les bois qui doivent être bien droit reste encore à la dégauchisseuse .

Pimpon44

Merci Bonbonveronbi !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
fred01
( Modifié )

je me suis fais une équerre en acier de 10mm avec renfort avec 4 taraudages de m8 au dessus pour mettre le support entraîneur . j ai fixer sur ma table de sortie . sa va très bien pour les grandes longueur

Mis à jour
Pimpon44

Merci fred01 !sur ma combiné les fixations du socle de l'entraîneur sur la table de toupie permettent de le diriger sur la degau.

PierrePoulizac

Idem pour moi, une simple rotation et un réglage.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
358 vues
8 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation