L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Miguel77

Connaissez-vous cette scie à ruban

Bonjour à tous,
est-ce que l'un de vous connait ce type de scie à ruban?
Peut-être une fabrication artisanale?

bonne journée!

Ara

Trop belle ! 😍

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

6 réponses

1
ukinoki
( Modifié )

Très belle et délicieusement retro.
On dirait un truc façon Gustave Eiffel, fabriqué avec les restes de chantier du viaduc de Garabit et tiré d'un film de Jeunet et Caro.

Mis à jour
Erebor
Je suis d'accord

Oui elle est magnifique dans son genre. Je reverrai les protection pour les faire plus correspondre au style mais elle a vraiment de la gueule

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Olivier80

Quelle est l’importance de la provenance? Si le moteur tourne, le reste est suffisamment solide pour défier le temps. Peut être une mise à jour des guides de lame, mais si le prix est correct tu auras une machine qui te servira longtemps.

Miguel77

pour 300€ avec le moteur 380, je n'ai pas trop attendu...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

au sujet du rivetage
on peu riveter a froid avec peu de matériel
j ai déjà vu ce genre de machine il est possible de se procurer des volants pour le reste la mécanique est simple
certaine de ces machines servaient à scier du bois a bruler ce travail était effectué par des ambulants
l 'ancien

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Miguel77

volant de 80 en bas et 70 en haut, la bête pèse quand même 430 kg.
J'aurais bien aimé que l'un de vous en est une pour connaitre un peu l'origine de ce modèle un peu original, mais à première vue, c'est peu courant.

DewhitYoussef
( Modifié )

C’est du treillis riveté, du temps où la matière coûtait plus cher que la main d’oeuvre. Avant la 2nde guerre, très certainement.
L’embase me perturbe, elle est très légère comparé au col de cygne. Peut-être que l’ensemble était sur un massif béton avant d’etre rassemblé sur un cadre à roulettes.
Les rivets indiquent un certain niveau de production. Pour du très ponctuel, les boulons étaient utilisés. Ce devait être une production assez conséquente quand même. Ou dans un atelier assez développé tout du moins.

ukinoki

Oui, elle devait avoir un autre support. D'autant que le volant inférieur semble descendre nettement plus bas que la traverse inférieure.

etiennedesthuilliers

ukinoki bonjour
beaucoup de scie a ruban dans les diamètre 900 sont mises au dessus d 'une fosse car sans quoi la table est trop haute ce système a un problème de vibration et de manque de rigidité a la torsion du col de cygne
mais j ai vu des scies a ruban avec un bâtis en bois , on pouvait acheter les accessoire pour faire sa machine soit même les temps ont changés
etienne desthuilliers l' historien

ukinoki

etiennedesthuilliers Merci beaucoup

Miguel77

oui, une fois sa place trouvée, il me faudra faire une petite réservation dans le sol pour que le volant de 800 passe.

ukinoki

et quel est le poids de la chose?😊

Miguel77

430 kg

ukinoki

Waouw, mamie pèse son poids. Et encore, pour des volants de 80, il y a pire.
ça va être sympa à mettre dans le coffre de la Twingo

Boisenformes

etiennedesthuilliers j'ai une Guillet volants de 900, celui du bas est en partie dans une fosse, le col de cygne est à droite car c'est à l'origine une scie de charron. La table se démontait pour laisser la place à un chariot de délignage sur rail. J'ai connu qqu'un dans le département de la Creuse qui arrivait avec la même, à scier des grumes de peuplier avec une lame à crochets. Malheureusement la mienne n'a plus ni rail ni chariot.
Un ami ma prêté une édition d'époque d'un catalogue 1928 de toutes les machines à bois de la marque Guillet.Un gros pavé grand format entièrement illustré de dessins réalisés à l'encre de Chine, une vraie merveille dans lequel j'ai retrouvé le modèle de ma scie.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
racmterrof

Il est difficile d'imaginer que ce modèle fasse partie d'un fabrication en série.

Xxxazerty

Pas de grande série, sans doute. Mais ça ne semble pas être pas une fabrication artisanale non plus, cette technique de rivetages forgés n'ayant jamais été courante, dans l'artisanat ou chez les forgerons anciens.
(Hormis ce qui semble être une modification plus récente, au pied, pour la mettre sur roulettes)

Miguel77

oui, il y a eu soudure d'une traverse + roulette pour le déplacement

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Xxxazerty
( Modifié )

Jamais vu ce type de scie à ruban (et pourtant, j'en ai vu beaucoup ! 😄)

Je doute tout de même que ce soit de construction artisanale. Les volants, ou les systèmes de supports et de coulisses des moyeux ne peuvent pas être de fabrication artisanale. Tu me diras qu'ils ont pu être récupérés sur une autre machine, c'est une possibilité, en effet.
Sauf que le châssis en fers plats cintrés (sur le chant, et non sur le plat, à ce qu'il semble), ou encore l'assemblage par rivets forgés, n'étaient pas des techniques particulièrement utilisées dans l'artisanat ancien.
Cette technique de rivetage à chaud n'était (je dis "n'était", car elle n'est principalement plus utilisée aujourd'hui qu'en restauration de monuments métalliques anciens, genre ponts ou Tour Eiffel !) pas une technique artisanale non plus.
Ce mode d'assemblage a beaucoup été utilisé dans pas mal de domaines de constructions métalliques (fin 19ème/début 20ème), y compris pour des fabrications en série, avant l'avènement de la technique de la soudure. Alors pourquoi ne l'aurait-il pas été pour de telles machines.

Seule peut-être une modification de la partie basse, pour la mettre sur roulette, pourrait être artisanale, et plus récente. En tout cas, le système de fixation des platine des roues semble de techniques (soudé et boulonné) plus actuelle que tout le reste (forgé et riveté).

Mis à jour
Boisenformes

Rivetage à chaud encore très utilisé pour l'assemblage des éléments de châssis de camions

Miguel77

Ce ne sont pas des fers plats cintrés, mais des cornières, encore plus compliqué...

benjams

Cela dit ça se fait. Les manuels de chaudronnerie détaillent bien la marche a suivre pour le cintrer des cornières sans grosses machines et artisanalement, de même que riveté. Mais pour moi c'est l'œuvre d'un chaudronier aguerri cela dit, Peut être un artisan, mais probablement pas un amateur. Le gain de masse est évident donc ca doit être une scie destinée à être plus ou moins mobile

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
473 vues
6 réponses

Publications associées

Tags

    Aucun

Licence

Licence Creative Commons
Navigation