L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Miguel77

Atelier menuiserie collaboratif

Bonjour à tous,

dans le cadre d'une reconversion professionnelle à moyen terme, je me pose la question de la mise en place d'un atelier de menuiserie partagé.

L'idée serait, d'une part, la mise en commun du matériel et de la structure pour des personnes souhaitant travailler le bois (pourquoi pas de personne se mettant à la menuiserie de façon professionnelle mais qui n'ont pas leur propre atelier), et d'autre part, nous pourrions envisager cet endroit comme un lieu d'échange notamment par la mise en place de cours du soir, voir de stages sur plusieurs jours (ou plus).

Je sais que cela existe en quelques endroits et que cela fonctionne plutôt bien (échange communautaire, taux de remplissage, voir liste d'attente).

C'est un projet qui en est à ses premières réflexions.
Que pensez vous d'un tel espace? qu'en attendriez vous?
S'il se crée dans le sud Seine et Marne, seriez vous intéressé par ce projet?

merci de vos retour pour faire avancer le schmilblick.

Miguel77

Avais tu fais un budget prévisionnel ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

6 réponses

2
cocoM

C'est rigolo ça, je suis en formation de reconversion (ébénisterie) et mon projet se rapproche pas mal du tien.
De ce que j'ai vu pour l'instant des difficultés qui peuvent etre rencontrées, la principale est de trouver le statut (asso, SARL, SCOP, SCIC, SNCF, WTF...). En effet chaque satut a ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Dans tous les cas, il me parait très difficile de monter un projet de ce type tout seul, et donc le choix du statut devient une recherche de compromis entre les aspirations des différents acteurs (quand je dis tout seul ça veut dire tout seul à se coltiner l'administratif et les recherches mais avec 30 personnes qui disent "ouais trop chouette on est à fond avec toi... quand ça sera ouvert.").

Dans le choix des statuts, les grandes orientations du projet seront vite affichées (but lucratif ou non, type de gestion (classique ou collégiale, décisions prises au nombre de part ou au nombre de personnes) etc... ; et les choix de financement en découleront aussi en grande partie (financement publique, privé, par endettement collectif ou individuel etc...)

A priori (mais je ne suis pas dame soleil) vu ce que tu avance, le statut de SCIC (société coopérative d'intéret communautaire) me parait une bonne piste, il permet d'atteindre un compromis intéressant entre une vie de type "associatif" et des visées de professionnalisation (aussi bien des personnes morales que des individus peuvent etre collaborateurs d'une SCIC, ainsi des entrepreneurs individuels peuvent l'intégrer pour le partage de matériel, des passionnés peuvent y participer en leur nom ou à travers une asso, et tout ce petit monde peut engager des salariés pour la gestion du schmilblick qui peuvent eux meme etre collaborateurs ou simples contractuels (admin, logistique, plannings, com etc...) ; enfin une collectivité territoriale peut aussi devenir collaboratrice (ce qui peut etre un choix dangereux étant donné qu'une collectivité très pro-active peut changer d'orientation à chaque élection).

Enfin grosse question qui est soulevé par ce genre de projet : la responsabilité légale. En effet le bois ça coupe les doigts (en tout cas les machines qui coupent le bois coupent aussi les doigts), et les assurance ne voient généralement pas d'un bon oeil un lieu ou des personnes qui ne sont pas diplomées peuvent se faire très mal (voir ce sujet pour aller plus loin sur cette question : Open atelier

En tout cas bon courage, perso j'ai laissé tomber le projet à grande échelle (j'ai fais 8 ans de présidence d'asso pour de l'orga de festival, participé à 2 projets de SCIC qui n'ont pas abouti, maintenant je me calme et je vais plutot partir sur du tout petit en espérant grandir progressivement).

Miguel77

Est ce que tu avais fait un budget prévisionnel?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Coralie

Très bonne idée! Tu peux te rapprocher de l'association Cobois à Lyon qui existe maintenant depuis 20 ans. Ils peuvent être de bon conseil pour transposer le projet (recherche de financement de locaux, sur le fonctionnement...) http://www.cobois.org/
Voici les principes de base de l'association :

  • Permettre la rencontre entre les générations par l’échange des techniques et des savoir-faire.
  • Favoriser le dialogue autour d’une passion unificatrice.
  • S’insérer dans la cité et lutter contre l’isolement.
  • Faire revivre les métiers traditionnels et valoriser le travail manuel.
  • Encadrer en permanence des adhérents de toutes origines et de toutes conditions.
  • Organiser des formations pour s’initier ou se perfectionner à tous les métiers du bois.
  • Permettre la création d’emplois pérennes.
  • S’engager résolument dans le long terme par une gestion rigoureuse.
    Et Cobois a une obsession, un leitmotiv qui est un sujet d’éducation permanente : la sécurité.

Bon courage!

Miguel77

Merci @coralie !Je suis effectivement preneur de toutes idées et de tous lien pour enrichir ce projet.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kentaro

Excellente idée! C'est dans l'air du temps...

Peut-être pourrais tu lancer le projet avec un Fablab local ? Certains sont très techno techno, mais d'autres ont des orientations très variées, bricolages en tout genre, etc.

L'intérêt serait qu'il y aurait déjà une structure, des membres et un réseau. Leur intérêt, c'est que cela peut faire venir à eux de nouveaux membres qui ne seraient pas venus sinon.

Mais attention aux mélanges... S'il y a deux ou trois professionnels, qui bossent à plein temps dans l'atelier, et qui doivent laisser la place pour des cours du soir, ou pour des amateurs qui arrivent à tout moment pour utiliser les machines, il va falloir que les règles du jeu soient bien claires...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Miguel77

Parmi vous, combien utilisent ce genre de structure? Qu'en attendez vous ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
soumaco

Bonjour,
Je viens d'adhérer à l'association Bois et Cie, à Toulouse. Association de reinsertion et de formation avec accès à l'atelier pour les adhérents.
Tu peux aussi prendre contact avec recyclobat qui cumulent ressourcerie et atelier partagé et payant à l'heure.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Pierre1206

Excellente idee.
Pour appuyer le tout (sourtout cote financement chez les banques) il faudrait au moins un menuisier experimente dans l'equipe...

Bonne chance

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.