L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Dbnkd

Collage de bande de chant ?

Bonjour à tous,

J'envisage de construire une bibliothèque comme celle-ci.
Cela sera un parmi plusieurs projets d'aménagement à venir.

Je pense prendre des panneaux Egger et j'utiliserai la Zeta P2 pour la construction.

Cependant, les bandes de chants disponibles pour ces panneaux ne sont pas pré-encollés et je ne dispose pas de plaqueuse de chants.

Quelle méthode utiliseriez vous pour résoudre cette problématique

  • Découpe et placage en usine
  • Colle contact puis mise sous presse
  • Achat d'une plaqueuse de chant
  • Autre ?

Merci pour votre support.

Dbnkd

Merci à tous pour vos réponses !
Je ne pense pas avoir la motivation pour coller manuellement les chants.
Je vais donc regarder entre l'achat d'une machine et la pose en usine.

Encore merci.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

1
Atelier bois couleur

Bonjour,
trente six seb , j'en ai parlé comme un pis aller quand même. Ca fait le taf quand même mieux qu'un fer à repasser mais c'est quand même bien plus galère qu'une vraie plaqueuse stationnaire. En même temps, le prix n'est vraiment pas le même 😱 pour info, la plaqueuse bimatic nous a fait diviser le temps au ml par ... 10 par rapport à la virutex!!! Pour répondre à la question, si ce type de travail est relativement ponctuel pour toi, n'hésite pas fait faire le débit et le plaquage. Si par contre c'est regulier, trouve une machine performante et en bon état d'occasion ou une contouro neuve.

trente six seb

Oui c'est vrai que tu indiquais que la nouvelle acquisition changeait la vie. Mais que tu avais quand même plaqué quelques kilomètres de chants avec la Virutex. Ce que je ne me vois pas faire au fer à repasser !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
francoisB30

une solution parmi toutes les autre le chant existe en pré-encollé chez Ostermann l’option est disponible pour toute leurs gammes et à un prix pas excessif

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
dependancesbois

Salut,
Personnellement je colle à la vynilique et sous "presse" comme ici.


Sinon tu as aussi la version de Boris:
.

trente six seb
( Modifié )

Tu crois que ça marcherait pour des chants PVC ?

dependancesbois

Je ne sais pas, à tester.

Atelier bois couleur
( Modifié )

Si tu prends de la Kleberit 308.0 peut-être sinon pas possible. La vinylique a besoin de 2 supports poreux pour coller. En général on fait ça à la néoprène et pas besoin de mettre en presse, on appuie par exemple avec un rlx à maroufler et c'est collé.

trente six seb

Oui c'est comme ça que je fais, à la neoprene.
La kleberit est commandée depuis 2 jours, pour tester justement (mais je n'avais pas prévu pour des chants).
Ma remarque question était plus pour signaler que la vinylique ne concerne que des types de chants particuliers.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
trente six seb

Je suis en train de finir un petit meuble en méla.

J'ai fait les chants au fer à repasser.
Il n'est pas impossible que ce soit la dernière fois, c'est trop galère.
Ca ne colle pas si bien que ça (j'ai dû faire de nombreuses reprises) et le rendu n'est pas exceptionnel, que ce soit le chant lui même ou le collage.

Sur un autre projet, j'ai demander la découpe du panneau et le placage des chants les chants. Le souci, c'est que je vais payer un rouleau complet de chants et récupérer les chutes. Les rouleaux me reviennent à 78 € HT soit un peu moins de 100 € (je ne suis pas assujetti à la TVA).

A ce prix là, suivant la consommation des chants dans les différents projets et le nombre de projets, la plaqueuse de chants est vie rentabilisée.

Dans une autre discussion Atelier bois couleur a parlé en bien de la Virutex AG 98 R qui n'est pas très très chère (moins de 500 €uros). Par contre, elle nécessite des chants préencollés. Il faut que je vérifie si elle est donc si pratique que ça vu l'offre de chants sur le marché.

Sinon, j'ai l'impression qu'on est à plus de 2 000 euros en neuf pour une plaqueuse de chant à bac de colle.

Il y a l'occasion aussi.

Bref, c'est juste là où j'en suis de ma réflexion, c'est à dire à peu près au même point que toi.

Dbnkd
( Modifié )

Merci pour ta réponse.
Je vois que nous sommes effectivement sur les mêmes problématiques.

L'idéal serait de pouvoir louer ces machines !

trente six seb

Oui, c'est clair la location serait un bon compromis. Ou un achat à plusieurs.

francoisB30

moi je tempèrerait un peu une plaqueuse(stationnaire) n'est pas une raboteuse les réglage sont très fin et quotidiens si tu commence à avoir 5 ou 6 opérateurs les réglages vont vite dans tout les sens et elle fini par ne plus marcher du tout
je possède une plaqueuse et quand mes collègues artisans du coin veulent plaqué ils viennent et jeleur plaque et on s’arrange comme ça entre amis mais en aucun cas ils n'ont le droit de passer derrière coté réglage

trente six seb

merci francoisB30 de cette précision.
Ca ne donne pas très envie d'investir là dedans. Je ne sais pas pour Dbnkd mais moi je parlais plutôt en portatif (que je trouve déjà cher, enfin disons qu'à mon échelle, c'est déjà un investissement).
Par contre, est ce que tu déconseilles aussi l'achat d'occasion ?

francoisB30

trente six seb a mon niveau je n'ai jamais été embêté avec du matériel d'occasion car j'aitoujours "su" le choisir car j'ai quelques dispositions dans la mécanique ,si tu a un bon revendeur près de chez toi tu peux très bien t'en sortir

David Marmilloud
( Modifié )

Je suis dans la même situation que vous et pour l'instant je privilégie la sous-traitance. Malgré le tarif, ça vaut encore le coup dans mon cas ou je travaille assez peu le panneau mélaminé.
Quand j'ai des panneaux replaqués, j'arrive à me vendre suffisamment bien pour passer un peu de temps sur le placage de chants massifs.

C'est con mais à ma petite échelle, j'ai l'impression qu'il faut faire ce choix : Travailler le plus souvent du massif et sous traiter la partie panneau ou bien investir dans le travail du panneau mais ça condamne à s'y engager pleinement pour amortir l'investissement.

trente six seb

C'est con mais à ma petite échelle, j'ai l'impression qu'il faut faire ce choix : Travailler le plus souvent du massif et sous traiter la partie panneau ou bien investir dans le travail du panneau mais ça condamne à s'y engager pleinement pour amortir l'investissement.

Oui c'est un peu l'impression que j'ai aussi. Le travail du panneau requiert vite de gros moyens. Il n'y a pas de demi mesure.

Outre les chants, j'ai tendance à demander la découpe aussi.
Ne serait ce que parce que ce n'est pas évident tout seul de faire du débit sur la scie à format. Suivant les formats j'arrive à mettre le panneau sur la scie. Mais le mettre sur la scie sans l'abîmer c'est autre chose.

francoisB30

trente six seb effectivement quand je dit plus haut que les copains viennent plaqué il y a des jours ou je ferme les yeux pour ne pas voir les éclats que pour ma part je n'oserai pas présenterau client

trente six seb

C'est un peu traitre aussi le mélaminé : tu as l'impression d'avoir fait une belle coupe et en collant le chant, il fait ressortir tous les micros éclats. Sur du blanc simple, ça pardonne pas.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
223 vues
4 réponses

Publications associées

0 collection

Tags

    Aucun

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de Dbnkd 
Navigation