L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

BastienLB

Raccord au Palier d'un escalier d'immeuble à l'anglaise

Bonjour, je suis nouveau ici, je suis charpentier mais aime bien entendu le travail du bois et l’échange autour de techniques. Je débute depuis peu dans l'escalier et me tortille pour apprendre. Le dernier escaliéteur de la boite où je travaille est parti à la retraite avec son savoir et j'ai pleins de questions restées en suspend.
Je me tourne ici pour un pb particulier.

Je cherche à me mettre dans les pas de nos anciens et donc cherche à redessiner (en pensant aux aspects pratiques de la taille, de la pose et de l’efficacité) des escaliers courants typiques que j'observe à Paris.

voici mes données:

Escalier à l'anglaise, il ne comporte pas de paillasse, le dessous et le dessus on le même débillardement.

HM 160 mm
Giron 290
Epaisseur Limon 80
Ep marche 50
Ep CM 20

Nez de marche 50 mm
Arrière à 100 du nez CF Détails

Le jour est de 300

Le Pb démarre!
J'ai tenté une distribution qui me semblait la plus logique possible mais je constate que cela donne une plaquette assez technique et plutôt large, je ne sais pas vraiment où jouer.

J'ai tracé l'adoucissement de manière à éviter des coupes trop complexes
La solive est placée à fleur de l'intérieur du limon

Le nez de la dernière marche de la première volée coïncide avec l’arrière de la plaquette, l'arrière de la dernière marche avant le palier coïncide avec le nez la 1ere de la 2e volée: entre ces 2 traits sur l'épure il y a 100 mm.
Entre la solive et l'arrière de la marche il y a un jour de 50 mm.

Afin de recouvrir la solive j'ai une crémaillère de 176 mm en rampant depuis l'arrière des marches.

Bref tout ceci me semble un peu "faux" et je ne sais pas trop par quel bout prendre la distribution...

Si qqun a déjà été confronté à ce genre de problème et s'il peut m'éclairer...

Le logiciel ne sait pas "tricher" et donne donc un aspect un peu bizarre au débillardé, que les puristes m'excuse!

Bien à vous Bastien

etiennedesthuilliers
 

bonjour
il n est pas possible jusqu’à preuve du contraire de tracer ce genre d 'élément a l'ordinateur la science de l escalier débillardée nécessite de tricher pour contenter l’œil , développer toutes les courbes dessous crémaillère jusqu'au dessus main courante et essayer de trouver une forme qui contente l 'œil
le menuisier

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

1
kajmed

Ma réponse va dans le même sens que celle de Sylvain, je te joins les planches du livre de Jean Martin sur le sujet. +1 sur les nez alignés et non les contremarches comme tu semble l'avoir fait. Bienvenue à toi

BastienLB
 

Merci @kajmed ! Je vais me procurer ce livre! Si je vois bien, le niveau de la marche 10 est pris coté jour (puis rayonnant) au bout de l'adoucissement. Je vais donc reprendre depuis là.

etiennedesthuilliers
 

bonjour
dans ton balancement pense à la forme de la main courante elle doit passer de 0,90 au nez de marche a 1 m au niveau du palier puis 0,90 en début de l autre volée. faire un développement des nez de marches et de la main courante à venir, prendre la dernière version du martin l' épure n est pas encore correcte mais il y a de l amélioration
un modeste rampiste
Etienne dersthuilliers

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
sylvainlefrancomtois

hello !! ton travail n est pas mal du tout dans sa démarche !!

voila là ou tu dois reprendre :

1/ tes joints à crochet devraient être rayonnants . pour ce faire il faut que tu ais une partie droite dans ton noyau !
il ne faut pas que celui ci prenne naissance au joint courbe et droite .

2/ l étape clef ensuite c est de développer ta courbe à plat depuis les girons droits et collets (ici sur trois marches montantes et descendantes cela devrais être correct .

En fonction de ton développement tu modifie ta courbe de façon "élégante" , ce qui de donneras des hauteurs de debillardements rectifiés des champs du noyau !!

3/ ton nez de marche du palier devrait être aligné (droit ou un "faux adoucis") avec le nez de marche de départ en "vrais adoucis" de la seconde volée

tu me dit si tu as compris ,bon copeaux

Mis à jour
BastienLB
 

@sylvainlefrancomtois Oui je vois pour le développé grace à la planche de J.Martin, mais la partie droite dans le noyeau non... Merci à toi!

sylvainlefrancomtois
 

hello dans ton cas il faut que tu adoucisses peut être deux marches d arrivées ,puis le palier considéré un girons , puis deux marches de départ .

1/ tu fais comme un balancement sur 5 marches dans le virage (palier = 1 girons ).
2/ cela te permet d avoir ta ligne de collets pour la courbe !

tu dois donc balancer sur 5 girons (l adouci de marche faisant balancement)

https://www.lairdubois.fr/pas-...

Ensuite tu développe ta courbe à arbitrer !

Jean Martin développe les collets par py , donc il trace ses portions de courbe (face collets, axe du limon et coté jours) à taille réelle ce qui te donne plus d ampleur pour trouver la courbe idéale !
ce que je ferais aussi !

J ai pas le temps d essayer mais cela devrais marcher .

en mixant tout cela tu devrais trouver , tiens nous au courant ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
99 vues
2 réponses

Licence

Licence Creative Commons