L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

oxitan

Dégauchir sans dégauchisseuse?

Bonjour à tous.
Je tiens à préciser que je ne suis qu'un simple amateur. J'ai malheureusement peu d'espace pour travailler et un budget limité. Je me suis procuré une raboteuse et je suis particulièrement heureux de voir le résultat. Pouvoir récupérer de vieilles planches et leurs donner une deuxième vie est un bonheur.
Je n'arrive juste pas à comprendre l'utilité d'une dégauchisseuse quand on à une raboteuse. Si on rabote une face à la perfection en rabotant l'autre coté on deux coté bien parallèles alors il doit y avoir quelque chose que je n'ai pas compris et je serai curieux d'avoir l'opinion de vrais bons! ;)
Merci à vous!

Santé !
 

Hello,

Quand tu dis une raboteuse, c'est une portative ou stationnaire ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

11 réponses

7
Francois25

Une raboteuse, va se servir de la surface inférieur comme référence, si cette dernière na pas été préparé (dégauchi) ta planche va suivre les creux et les bosses te ta surfaces non dégauchi et la pour avoir une planche propre sans trop bouffer de matière.. ça peu être chaud des fois ^^ Je te conseil vivement, de dégauchir une face (même avec un rabot à main) avant de l'envoyer dans la raboteuse.
Voila, je sais pas si ça t'as aidés..

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
5
sylvainlefrancomtois

Je vais faire simple !

On doit toujours dresser un bois avant de le raboter (Dégauchir=dégauchisseuse)!
C est issus du travail ancestral , à la varlope on dresse un plat et un champs, avant de tracer au trusquin les autres faces pour calibrer les bois !

les bois rabotés gauches ou tordus le restent ! et passer un bois raboté gauche par exemple à la toupie ou à la scie circulaire peut être très dangereux et produit un mauvais travail !

Par contre il n'est pas interdit de raboter directement des bois brut "plat et non gauche" en surface ,mais on devra quand même dresser les champs .

La menuiserie traditionnelle est un métier complexe même si il n'y parait pas et il faut 15 années pour maîtriser .Donc on commence par le commencement cqfd .

suite au débat plus bas , pour répondre à la question ,j'ajoute comme Kantaro cette technique pratique pour dégauchir avec une raboteuse que j'ai déjà utilisée .

https://www.youtube.com/watch?...

Mis à jour
Boris Beaulant
 

les bois rabotés gauches ou tordus le restent !

C'est même la phrase maitresse qui doit permettre de comprendre l'intérêt de cette étape.

Il faut avant tout se créer une face de référence plane.


Et même à la dégau, avec un mauvais sens du bois ou du fil ou un table trop courte, la pièce ne sortira pas toujours avec une face plane.

@sylvainlefrancomtois un petit docu à écrire sur le corroyage :P ?

sylvainlefrancomtois
 

+1

sylvainlefrancomtois
 

ça y est tu m'as énervé ;)

Boris Beaulant
 

Enervé ?

sylvainlefrancomtois
 

@zeloko disons que tu met en avant le B-A BA que beaucoup trop de gens ne prennent pas en compte ! Et cela m’attriste un peu quand je me souviens que le dégauchissage nous était expliqué et appris à l époque en une semaine entière et de surcroix à la main avant de passer à la machine !

Boris Beaulant
 

@sylvainlefrancomtois c'est pour ça qu'un petit pas à pas comme tu sais bien les faire ça pourrait être une base de réponse rapide.
On a le tire : Le B-A BA ... hihi

Non non, je ne réclame rien :P

sylvainlefrancomtois
 

@zeloko c est dommage que @Jérémy Lipreau ne continue pas ce qu il a commencé ,c était prévus ce genre de choses !
j y penserai !

Santé !
 

Aller hop ! Un pas à pas.

On voudrait surtout pas que tu t'ennuie après avoir fini celui sur la charpente 😉

sylvainlefrancomtois
 

@titimaster houla !!! dans ce cas j'ai de quoi pas m'ennuyer pendant 50 ans au moins ;)

Santé !
 

Cool, à 92 ans j'apprendrais encore ! :D

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
5
Kentaro

Si on n'a pas de dégauchisseuse pour préparer une surface bien plane, on peut quand même se débrouiller avec seulement la raboteuse.

IL faut placer la planche sur un plateau bien plat et épais (pour qu'il ne fléchisse pas), et caler la planche dessus partout où il y a des interstices entre la planche et la plateau en dessous. Bien fixer les cales (les coller ou les visser sur le plateau), et bien fixer la planche sur le plateau par des butées.

On peut alors passer l'ensemble (plateau et planches) dans la raboteuse, qui va faire en sorte que la surface du haut soit plane. Ensuite, on peut raboter la surface en dessous.

C'est pratique notamment quand on a une planche voilée. A la dégauchisseuse, il faut avoir un bon savoir faire pour dégauchir une planche voilée sans trop en enlever. Avec la raboteuse et ce système, on a beaucoup moins ce problème.

Je veux bien que ce n'est pas la procédure habituelle, mais cela permet quand même de faire quelque chose de bien.

Voir ce lien (on peut faire plus simple, mais le principe est bon):

https://www.woodsmithplans.com...

Mis à jour
Copeaux And Co
 

Bien vu (comme souvent!) Kentaro!
j'allais pour ma part partager ce lien, qui reviens plus ou moins au même, juste avec une planche plus grande posée sous le bois à dégauchir et l'ajout éventuel de cales pour atténuer certaines courbures de la planche à traiter.

http://www.woodsmithtips.com/2...

J'ai la naïveté de croire que ce système n'est pas moins efficace qu'un petit rabot-dégau (comme le mien...) avec des tables super courtes où les bois un peu longs ont vite tendance à pencher d'un côté ou de l'autre...
J'admets que le travail des champs n'est pas envisageable avec ces machines ( même si certains ont des astuces pour des bois de largeur modeste http://www.woodsmithtips.com/2...), mais pour le constater régulièrement, avec un petit rabo-dégau ça ne l'est pas franchement non plus (pour les pièces longues j'entends), toujours pour les même raisons. Une scie plongeante fera surement un meilleur résultat...

Kentaro
 

Oui, en effet. Pour les chants, on peut faire une sorte d'équerre et fixer la planche verticalement dessus. Attention quand même que rien ne se défasse pendant l'opération... (ne pas mettre des serre-joints, mais des systèmes avec des vis et écrous pour fixer la planche).

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Mike0411

Salut,
Afin d’étayer les propos de mes confrères boiseux et te donner ma vision de technicien (celle qui m'a aidé a comprendre le phénomène)
En tant que novice on peut penser que la raboteuse crée une face parallèle a la table mais c'est FAUX !
Il ne faut pas raisonner sur une surface mais sur une section. la raboteuse ne crée pas de surface plane moyenne a la surface gauche mais se contente de mettre a épaisseur chaque section qui passe entre la table et les fers et si cette succession de sections suivent une courbe alors ta planche sera a epaisseur mais gauche.
En ecrivant je me rend compte que ca peut etre assez tendu a comprendre donc je vais tenter de vulgarisé.
si tu passes une "banane" convexe (creux vers la table) elle va s'aplatir et ressortir en banane mais a epaisseur constante. Et si tu met une banane concave (creux vers les fers) elle va comme s'enrouler et ressortira banane aussi, sauf si elle se bloque dans la raboteuse... :-/

En esperant avoir aiguisé ta reflexion.
Allez un doliprane et c'est reparti 😂

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Termite

Le combiné Dégau/Rabot est le premier achat que j'ai fait quand j'ai décidé de faire mon atelier. Sans bois corroyé correctement rien ne peu se faire. Effectivement cette machine va très bien mais qu'est-ce qu'elle me fait peur pour mes doigts.
pour les petite quantité je préfère ma varlope et mes règles de bornoyage pas de bruits, pas de poussière PAS DE DANGER 'si ce n'est de m'échapper la varlope en fonte sur un pied....)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Raynald

Bref ! Pour synthétiser, sans pognon pour s'offrir une "bonne" rabot/dégau. point de salut avec des planches bien tordues.
Après tu peux récupérer du bois qui n'a pas trop travaillé ou qui avait déjà été corroyé (démontage d'un vieux meuble par expemple) et la le passage à la raboteuse suffit.

Par contre mon "léger" coup de gueule: venir expliquer que "la menuiserie est un labeur de toute une vie pour arriver à planter un clou correctement, métier ancestral, etc..."(on se croirait à l'église) très bien ! Mais pour dégoûter quelqu'un qui se lance dans la menuiserie, en tant que loisir, avec trois franc six sous et très peu de matos (j'en fait partie), ya pas mieux !

En plus ça ne répond pas à la question !

sylvainlefrancomtois
 

Personnellement je veux juste que les gens se posent les bonnes questions et les faire réfléchir avant qu' ils ne perdent des doigts "en improvisant" !!

J'insiste sur le B-A BA de nos métiers qui devrait être la règle même si ce n est qu'à titre amateur !

Je pense qu'un message percutant est assez persuasif et mes apprentis m'en sont tous reconnaissant .

"Apprendre un savoir faire, savoir le faire" et le faire savoir sera toujours ma devise , c est ce que l on appelle le devoir , et si tout fonctionnait dans ce sens on aurais beaucoup moins d'em........... sur cette planète .

Kentaro
 

A noter qu'un dégauchisseuse, c'est (très) dangereux.

Mon père, à 80 ans, 65 ans de métier, s'est fait prendre un bout de doigt dans la dégau car le morceau de bois n'était pas assez long (il en avait pourtant passé, des petits morceaux qui étaient limites...), et qu'il était mal positionné...

J'avoue que je suis un peu dubitatif quant aux personnes qui n'ont jamais vu personne travailler sur une dégau, à part en vidéo sur Youtruc, et qui s'y mettent soudain, la fleur au fusil et l'inconscience de la jeunesse... Entièrement d'accord avec Sylvain. Une dégau, il vaut mieux apprendre à l'utiliser avec quelqu'un qui sait faire...

Raynald

Une tronçonneuse, une scie circulaire, une disqueuse, etc...tout est dangereux ! Si on devait passer un CAP/BEP à chaque fois que l'on veut faire quelque chose chez soit, on ne ferait jamais rien !
Et très souvent c'est le pro qui se blesse car il veut aller vite et ne respecte pas toutes les sécurités. J'en ai vu des menuisiers avec des doigts en moins et pas des amateurs (même des profs) !

Nicoel
 

Question de statistique aussi : les pros passent plus de temps devant leurs machines, ce qui augmente les risques d'accident.

Et tu oublies la trop grande routine et la fatigue dans les causes d'accident.

Il y a deux mois, le copain d'une nièce, menuisier pro et diplômé, a perdu un angle de bout de doigt dans la dégau de qon atelier, moderne et aux normes. Fatigué par une grosse journée de travail, perte de concentration :-(

Termite
 

Quel que soit l'outil il est toujours utile avant de s'en servir de ce demander comment on pourrai se faire mal avec. Le simple fait de se poser cette question évite bien des soucis.
il faut faire attention à ses mains, c'est le plus bel outil que nous n'aurons jamais et le seul que nous ne pouvons pas remplacer....

Santé !
 

@termite on fait des progrès dans les prothèses :D

Kentaro
 

Ouai... ouai... y en toujours qui sont les plus forts... jusqu'au jour...

Kentaro
 

Surtout quand les consignes de sécurité, les gens les apprennent sur Youtruc... ;)

sylvainlefrancomtois
 

que ce soit n importe quel outil, il y a toujours un minimum à apprendre avant de se lancer (à quoi ça sert et comment on s'y prend !

il vaut mieux savoir comment on risque l'accident plutôt que de se demander pourquoi l accident est arrivé !

C est vrais que l on réfléchis mieux avec un doigt en moins, mais ce n est pas le but !

Nicoel
 

+1, au moins lire attentivement le mode d'emploi et passer un peu de temps à prendre l'outil en main.

ThibaultC

Youtube reste une "bonne" base d'info pour un novice et à mon sens il est possible de voir le comportement à adopter ou pas. Concrètement si je vois plusieurs personnes faire le même geste et prendre les mêmes précautions, je me dis qu'il doit bien y avoir une raison, donc je reproduis. Maintenant au passage si vous avez une vidéo a recommander sur le "comment utiliser en toute sécurité" je suis preneur ! Personnellement

Nicoel
 

Mouais... il faut alors multiplier les sources et les comparer ?!

Pour prendre l'exemple du tournage, j'ai vu pas mal de vidéos Youtube absolument catastrophiques voire très dangereuses. Le novice qui les suivrait se mettrait en danger.

Une source beaucoup plus fiable : les livres !!!

Dalida

Le problème avec YT c'est qu'il n'y a que ce que les gens y mettent. Donc du meilleur au pire.
Même en suivant un pro méticuleux et prudent tu peux tomber sur des situations dangereuses, comme une SAR sans carter, par exemple...
(suivez mon regard...) :D

Je suis convaincu qu'on apprend en regardant mais pas n'importe quoi et surtout qu'il faut comprendre la nature du danger pour mieux l'éviter.

Le peu que j'ai eu le temps d'apprendre je le dois à des MOF pendant des cours du soir, autant te dire qu'il était hors de question qu'un élève reparte avec un morceau en moins.
Jamais dans l'axe d'une circulaire.
Jamais regarder l'intérieur d'une machine qui tourne.
Ne jamais épouster à la main.
Etc.

Toutes ces consignes, je les ai comprises et parfois réellement comprises bien après.
Ça m'a permis de me fixer des règles, de développer des réflexes.
Même en ayant regarder qqs kilos de vidéos sur YT, j'ai appris qqs trucs certes mais jamais autant qu'en ayant eu des consignes des vieux de la vieille.

Après chacun son feeling et gardons tous nos doigts !!!

Termite
 

Ton regard se poserait-il sur un barbu???

Boris Beaulant
 

Ils sont inconscients ces barbus ...

sylvainlefrancomtois
 

@zeloko oui hein ;)

Termite
 

@zeloko Je suis d'accord avec toi ;-) et barbu moi même

Nicoel
 

Tout à fait, apprendre "in situ", c'est toujours préférable, notamment au niveau du ressenti et de la tenue des outils.

En dégau/rabo, j'avais appris avec un très bon amateur, lorsqu'on avait corroyé les planches destinées à ma cuisine. Cela m'avait donné le virus du bois.

Ceci dit, il travaillait sur un combiné antique de toute beauté (basculer les tables, c'était de la muscu !)... mais dont il avait enlevé quelques sécurités "gênantes" 8-O

Santé !
 

N'empêche, avec tout ça, on a perdu @oxitan.🤔

Nicoel
 

Pas complétement ;-)

Raboter sans dégauchir ? Pas top

Youtube ? Moyen

Un stage ? Top

kajmed
 

@raynald Tu te lance dans le bricolage, pas dans la menuiserie. Il y a une légère différence ! La menuiserie c'est un métier ( mal payé) mais c'est un métier !

Raynald

T'inquiètes, je veux pas piquer votre boulot, ni le dénigrer. Je ne suis pas non plus un futur auto entrepreneur, se disant menuisier ou plombier du jour au lendemain. Mais à entendre certains, on remet ses mains dans ses poches et on retourne sur le canapé. Oui un outil avec une lame c'est dangereux, ben oui ...
Je pensais trouver un forum pour apprendre et de bon conseil, pas sur "touche pas à ça p'tit con, c'est dangereux et t'es pas du métier".
Ce n'est quand même pas de la faute des "bricoleurs" si vos métiers ne sont pas valorisés à leur juste valeur.

kajmed
 

Excuse moi j'aurais dû être un peu moins radical dans mon propos, mais je peux t'assurer que l'on apprend tout au long de sa vie et que tu as ta place ici. Pour ma part j'ai encore beaucoup plus d'interrogations que de certitudes

Santé !
 

Alors, en fait, @kajmed , je pense que tu as tort (et le tortue et la tumeur) :
le métier, c'est menuisier.

La menuiserie, selon le TLF :
"Travail du bois de faible équarrissage, destiné à la fabrication de meubles ou à la décoration et à l'équipement des bâtiments (huisseries, placards, persiennes, parquets, etc.)."

Il n'est pas écrit :
"Travail du bois par un menuisier qualifié (...)"

Donc, quelqu'un qui fait un meuble, une cuisine complète, un escalier etc... de manière non professionnelle en se basant sur des techniques traditionnelles ou moderne mais dans un objectif d'un objet qualitatif ne fait pas du bricolage. Il fait bel et bien de la menuiserie, ce qui n'en fait pas pour autant un menuisier.

Et bien des passionnés non professionnels nous le prouvent tous les jours sur ce site.

Mais je pense que tes doigts ont dépassé ta pensée. :)

sylvainlefrancomtois
 

Personnellement et bien d'autres pros sont sur ce site pour justement ici pour faire découvrir nos métiers et crier haut et fort au près des jeunes que c'est un art à part entière .
La plupart des gens amateurs qui ce lancent autrement que dans du petit bricolage on soif d'apprendre et des milliers de questions à poser en fonction de leur projets .
Ils trouvent sur ce site des réponses précises, et surtout matière à réfléchir et partager .
Certaines réponses peuvent être "raide" mais sans aucune arrière pensée malsaines, bien au contraire.

"touche pas à ça p'tit con, c'est dangereux et t'es pas du métier" chez les vrais pros dignes de ce nom cela n'existe pas , par contre il faut toujours pousser vers la difficulté pour progresser et toujours être disponible à n'importe quelle questions de novices ou d apprentis (Il n y a jamais de questions idiotes) , et de dire attention cela ne s'improvise pas est à mon avis primordial et cela aide justement à se poser des questions !

je suis en plus heureux de dire que j'en apprend beaucoup moi même grâce aux questions de non professionnels qui me font me poser des questions .

sylvainlefrancomtois
 

@titimaster je te met une réponse que j ai déjà publiée par rapport a cela !
@nicoel ben en gros on était en période neo rustique et des menuiseries et mobiliers classiques traditionnels et construction durable et "patrimoniale" à transmettre, puis cela à viré brutalement vers l' hyper consommation et les fabrications de série ainsi que les changements dues aux crises énergétiques .

Bref notre génération à pris en pleine gueule la fin des trente glorieuses, alors que nous avions été programmés pour la continuité de cette époque (entre autre l obligation d avoir le CAP pour pouvoir se mettre à son compte dans bien des professions) .

De plus mr Mitterand en bon président dans les années 80 à supprimé toutes les qualifications dans nos métiers et l obligation de diplôme (CAP) , pour résorber le chômage , résultat on s'est retrouvé hyper qualifié avec des salaires au smic pour des gens avec parfois 40 ans d expériences ! et de plus à déprécier fortement l image des métiers spécialisés et de l apprentissage .

Bref nous étions fiers et avions acquis quelque chose d'important pour nous situer dans cette société qui nous à été volé !

kajmed
 

@titimaster Il est certain qu'un amateur peux faire de plus belles choses que certains pros. Les deux n'ont pas les mêmes contraintes, mais la passion peux rester commune.

Santé !
 

@kajmed oui, mais il y a aussi des pros simplement moins compétant que certains amateurs. Ma maison en sait quelque chose ;)

Santé !
 

@sylvainlefrancomtois j'aime décidément beaucoup ton esprit et ta vision des choses qui représente d'ailleurs pas mal l'esprit de ce site.

D'ailleurs, @raynald , reste un peu avec nous, tu verras que cette impression que tu as eu n'est pas du tout une généralité.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
kfranc01

Bonjour !

On peut utiliser une toupie pour les grosses pièces. J'ai déjà pratiqué pour des pièces ne rentrant pas dans ma petite Kity.

Une vidéo très bien faite du montage ad'hoc, assez simple:

Voila. Bon copeaux.

Santé !
 

Ha oui, alors, c'est une defonceuse. Parcequ'a la toupie, je voyais pas 😁😁

kfranc01

Ah oui, absolument ! Coup de fatigue. Merci de m'avoir corrigé titimaster.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
JClaude

Je vais me permettre d'apporter mon grain de sel, malgré les réponses déjà apportées par les pro parce que c'est quelque chose que j'ai eu du mal à comprendre aussi lorsque j'ai débuter dans le corroyage. Si je reprends les termes de ta question "Si on rabote une face à la perfection en rabotant l'autre coté on a deux coté bien parallèles alors il doit y avoir quelque chose que je n'ai pas compris" ce que tu n'a pas compris c'est que lorsque on introduit une planche brute dans la raboteuse on n'obtient pas une planche rabotée à la perfection comme tu le dis. La raboteuse se sert comme référence de la face en dessous et donc reproduit les défaut de la face inférieure. Alors bien sûr lorsqu'on met une planche à peu près plate, cela n'est pas flagrant mais dès que la planche est un peu vrillée ou tuilée, cela ne peut donner de bon résultats voire même être dangereux. Comme le dit sylvainlefrancomtois "la menuiserie traditionnelle est un métier complexe même si il n'y parait pas", mais c'est ça qui la rend aussi passionnante 😂

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Nicoel

Hello,

Il y a de nombreuses années, je me suis posé la même question et l'ai posé autour de moi (époque prè-web).

Convaincu qu'il fallait une dégau-rabo, j'ai franchi le pas... et c'est un autre monde !

Deux mots :

  • Rapidité

  • Précision

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
kajmed

Tout a été dit, cependant je vais te joindre quelques documents ( pas très récents mais toujours valables) qui vont t'aider je pense à la compréhension du corroyage.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Atelier bois couleur

Bonsoir,

Le corroyage n'est pas un "ponçage" Comme te l'a dit @sylvainlefrancomtois on dresse une face en DEGAUCHISSANT puis l'autre au rabot ce qui la rend // à la seconde. On fait ça aussi sur un chant pour le rendre perpendiculaire à la première face dressée. Pour y arriver, la voie royale c'est ... la degau ! D'autres moyens existent : La varlope (et un abonnement à la salle de muscu la plus proche) ou la défonceuse avec des montages "capillotractés" (comprendre tirés par les cheveux) ... tu trouveras des tutos sur le net.

Si tu n'as pas de place, un petit combiné rabot-dégau type Scheppach c'est déjà pas mal (j'ai commencé avec ça) ou plus cher si tu peux te le permettre.

Mis à jour
Santé !
 

Un simple chariot déplacé au dessus de la surface sur deux lignes parallèles, j'appelle pas ça capilotracté. C'est assez simple sur le principe.

Atelier bois couleur
 

@titimaster sur le principe oui ... comme beaucoup de chose ... sur la pratique ... ben ... trouver un plan parfait n'est pas si simple. Je me souviens avoir vu un tuto sur copains des copeaux à mes début, Nicolas dressait son établi de cette manière et l'alignement du plan m'a semblé assez coton.

Santé !
 

Oui, je me souviens de cette vidéo : 2 ficelles tendues à venir mettre en contact 😁

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation