L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Raspitef - Homemade TeleBass

Support de scie pour boîte à recaler


Suite à discussion sur l'utilisation de ma boîte à recaler, je suis tombé sur cette vidéo.
Elle montre la fabrication d'un support pour lame de scie à utiliser avec une boîte à recaler.
ça pourrait être utile ou au moins donner des idées 🙂
Merci dependancesbois 😉


Discussions

Raspitef  a publié la trouvaille "Support de scie pour boîte à recaler".
il y a 2 jours
Guilh63
( Modifié )

Super pour recaler des assemblages à 45° ou autres. Mais pour scier un tenon...

FBang
( Modifié )

Pour scier les joues du tenon effectivement je ne pense que ce soit pratique. Par contre pour les arasements je trouve ça très astucieux, c'est une bonne méthode pour que les arasements soient bien tous dans le même plan.

Guilh63

Une autre solution est de volontairement couper ou parer son arasement légèrement de biais, pour être sûr que le parement soit à fleur ;) L'éternel dilemme entre les astuces pour aller au plus vite et les astuces pour aller au plus précis.

LionelDraghi

Hello,

en effet, je ne crois pas avoir vu dans les vieux bouquins ou dans la fameuse vidéo de l'école Boulle l'utilisation de cette scie pour tomber les joues.
Avec une scie à tenon on fait facilement le job.
Et si on ne descend pas parfaitement verticalement, peu importe, après un coup de ciseau et une fois l'assemblage fait on ne le voit plus.

Guilh63 par contre scier en biais se verra sur la jonction avec la mortaise. Et si il faut faire une sorte de tronc pyramidale à l'envers pour donner de la pente sauf dans les angles, il faudra le faire au ciseau et je ne pense pas qu'on gagne du temps.

La méthode classique me semble difficile à battre au niveau efficacité pour réaliser les arasements, quelque soit le montage pour serrer la pièce.

A discuter!

FBang

LionelDraghi
« La méthode classique me semble difficile à battre au niveau efficacité pour réaliser les arasements, quelque soit le montage pour serrer la pièce. » qu’entends-tu par méthode classique, avec boîte à recaler et scie de chassier ?

LionelDraghi

FBang oui, il faut que je précise, parce que si on considère les méthodes utilisant une scie sous table, une scie à onglet ou la défonceuse, ça dépendra vraiment de la série.

Je comparais la coupe des arasements faite à la scie, avec éventuellement un guide pour être bien perpendiculaire, vs une boite avec la scie de chaisier.

Pour moi, on gagne trois fois du temps avec la scie de chaisier:

  1. On gagne du temps au traçage du plan d'arasement, qui n'a pas besoin d'être complet. Une marque sur une face suffit pour positionner la pièce dans le montage.
    On peut le faire aussi avec la première méthode, en reportant le trait de scie de face en face, mais comme les défauts se cumulent, on risque d'voir une surprise quand la dernière coupe rejoins la première ;

  2. C'est probablement faisable avec la première méthode sans trop avoir de marques sur le plan d'arasement, mais si c'est un assemblage visible, on aura quand même parfois besoin de mettre un coup de rabot. L'utilisation de la scie de chaisier produit un vrai plan, et tout ce dont on doit se préoccuper, c'est la qualité de la coupe (et donc de l'affutage de la scie). On gagne du temps sur cette finition ;

  3. Mais surtout, point principal, avec la première méthode il faut re-positionner la pièce sur l'établi à chacune des quatre coupes. Avec la scie de chaisier, on fait le tour sans desserrer la pièce. Il y a donc un gain de temps significatif sur la coupe tout simplement.

FBang

LionelDraghi effectivement, j’avoue que depuis que j’ai vu tes essais avec la scie de chassier ça me trotte dans la tête d’essayer cette méthode.
En effet je ne travail qu’avec des outils à mains et souvent mes arasements ne sont pas parfaitement sur le même plan…
Du coup je me retrouve face à deux possibilités :

  • soit je trouve un moyen technique de palier ce manque de précision. Auquel cas ta technique me semble idéale.
  • soit je continue à couper mes tenons entièrement à main levée. Alors certes, au début ils manqueront de précision mais plus j’en ferai et plus je gagnerai en dextérité.

Pour le moment je suis plutôt dans la deuxième optique, j’affute aussi mes outils sans guide pour la même raison.
Après je suis dans une situation d’amateur débutant qui ne cherche ni la rapidité ni la précision absolue.

Mais bon par curiosité j’aimerais quand même bien tester ta méthode.

LionelDraghi

Travailler sur la dextérité est un très bon investissement!

Et tant que tu n’as pas 50 tenons à faire, ça ne fera pas non plus une grosse différence en temps passé sur le total de la réalisation.

Faut pas oublier que si ça s’appelle scie de chaisier, c’est que les gars faisaient ça à longueur de journée, auquel cas c’était vite amorti. Mais si tu fais 5 tenons par mois, c’est pas la peine de passer une weekend à se faire une scie de chaisier, et un autre à se faire une boîte!

Sauf par plaisir et curiosité (c’est mon cas! :-) )

benjams

Dans les livres d'apprentissage on conseille pas spécialement la boîte à recaler... D'ailleurs Heurtematte conseille justement de faire les arasements a plat sur l'établi sans serrer la pièce (prendre appui sur un valet ou un "bench hook"). Si la scie est adaptée (scie a denture fine, bien affûtée et avoyée), le trait est assez propre pour pouvoir être utilisé direct.

Il y a une technique qui permet de tracer un arasement de façon a ce que les traits se rejoignent (il faut toujour prendre appuis sur la face ou le champ degauchi quand on trace).

Ce genre de scies et boites n'est pas plus pour faire 50 fois exactement le même tenon ou alors faire des tenons un peu particulier qui ne sont pas d'equerre au parements, d'ou le terme de chaisier ?

Après si l'arrasement n'est pas parfait, il faut s'arranger pour que le défaut soit sur la face qui ne se voit pas 🙂

LionelDraghi

benjams Hello,

Je ne pense pas que ce soit uniquement pour des tenons inclinés. D’ailleurs de mémoire, dans la vidéo de l’école Boulle, les tenons de la chaise Louis XV sont droits.

Je pense vraiment que c’est une question de productivité : c’est plus rapide, et il n’y a aucune incertitude sur la qualité finale.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
174 vues
10 commentaires
Autres trouvailles de Raspitef 
Voir aussi