L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

22 commentaires
par Boisdemer il y a 5 ans
Boisdemer

Depuis, le jardin c'est vidé et a retrouvé un peu de son charme : le bois a trouvé sa place au sec !
Quand aux flambées, c'est parti, ça chauffe, quel plaisir !

Boisdemer

Les poteaux reposent sur un petit carreau de carrelage de recup posé sur les plot en béton, de sorte à éviter les remontées d'eau. Jusqu'à ce jour, je n'ai constaté aucune trace d'humidité.
Ssico : qu'appelles tu une goutte d'eau ?
Sinon, la couverture est réalisée en ardoises de récup.

Boisdemer

Pour ce qui est des tenons/mortaises, ceux des poteaux et traverses sont réalisés à la défonceuse munie d'une fraise longue, en suivant un tracé. Ces éléments sont restés brut "sortie de scierie", la précision requise n'était donc pas comparable à celle attendue en menuiserie. Le résultat et tout de même assez précis, une fois chevillé, le tout est rigide et les jeux sont très faibles.
J'ai réalisé une des mortaise au ciseau : ça fonctionne aussi très bien, c'est moins bruyant, mais c'est plus long...
Par gout et pour être moins agrésifs, les angles des poteaux ont été cassés à la scie circulaire.
Seuls les renforts à 45° sont dégauchis, rabotés. Ce qui m'a permi d'usiner les tenons à la toupie avec un outil de grand diamètre.

Côté couverture, la pente est faible en effet et j'avais peur d'avoir des remontées d'eau. En raison de la configuration de l'espace, et pour ne pas m'assommer à chaque fois que j'allais remplir le panier de bois, j'ai pris ce risque. Le recouvrement des ardoises et de 2/3 (je ne me souviens plus des côtes exactes pour le pureau, ça date un peu maintenant...). Comme vous pouvez le voir, l'abri est le long d'un mur et sous des arbres. cette partie du terrain est peu exposée. Après plusieurs années de service: rien ne s'est envolé, et pas une goutte n'a ruissellé sous mes ardoises. Effectivement, avec une exposition différente, je n'aurais probablement pas fait les mêmes choix.

Boisdemer

Merci,
J'avais lasuré les poteaux et traverses. Comme la toiture déborde bien et que l'abri n'est pas trop exposé, ça n'a presque pas bougé depuis.

par Boisdemer il y a 2 ans
Boisdemer

Avec modération toujours 😉

par Boisdemer il y a 2 ans
Boisdemer

Bonjour et merci pour le commentaire.

Côté inspiration, j'ai vogué sur Pinterest et j'ai ensuite fait comme ça venait avec le bois dont je disposais.

Pour la fixation de la planche, j'ai réalisé des rainures dans les traverses longues. Ainsi elle bloquée par la structure sans ajout de vis, tasseaux, ferrures...

C'est une planche de mélaminé blanc (un reste de mes travaux) de 20mm d'épaisseur. Le blanc apporte une touche de clarté appréciable en partie inférieure. De plus ce "ciel" peut être décoré (les enfants y songent déjà).

Bonne réalisation à toi...

Boisdemer
( Modifié )

Erreur de manip (réponse à totof)

Boisdemer

Merci,

Oui, aucun problème de stabilité ou de solidité pour le moment. Les tenons sont chevillés à la tire pour minimiser encore les jeux et les sections sont assez fortes ce qui apporte de bonnes surfaces d'appui. A quatre dans le lit, ça ne bouge pas !

Boisdemer

En effet j'avais dans l'idée de percer des trous. Mais pour des raisons d'esthétique vu du dessous, je ne l'ai pas fait.
Mais merci de relancer cette réflexion car une chambre saine est tout de même plus agréable ! Je vais peut-être intercaler une sorte de caillebotis afin qu' il puisse y avoir une petite l'âme d'air...

par Boisdemer il y a 4 ans
Boisdemer

Merci,
Avec le beau temps les chutes ont plus de chance. L'hiver en revanche la cheminée à vite fait de les dévorer !

Boisdemer
( Modifié )

Bonjour, j' ai déjà apprécié le visionnage de la création du carport. Cela m' a beaucoup inspiré pour un projet à venir.
J'ai une question concernant les liens entre poteaux et sablière : comment peut-on supprimer ceux qui se trouve dans le passage destiné au stationnement d'une camionette, sans perdre en rigidité ni solidité ? (pour une question de hauteur\largeur de passage)
Merci d'avance pour les suggestions et bonne continuation.

Boisdemer

Merci pour la rapidité du conseil. J'avais envisagé de prolonger la sablière pour que les liens soit á l'extérieur de la baie de passage. Est-ce que ça peut fonctionner ou est-ce que j'oublie une composante des forces en jeu ?
Sinon peut-être est-il possible de se contenter de coins en bois insérés dans les angles si cela peut remplacer une équerre métallique ?
Il va falloir que je prenne le temps de mettre des plans en ligne afin de concrétiser tout ça.

Boisdemer

Toujours concernant ces liens entre poteaux et sablière, Je n'ai pas trouvé comment déterminer leur longueur idéale. L'angle doit être supérieur à 45° (53° idéalement si j' ai bien compris) mais comment déterminer la meilleure position des assemblages ?

Boisdemer

Super pour ces précisions sur les angles, mais j'imagine que l'écartement entre les jonctions contreventement-sabliere et poteau-sabliere, à son importance dans la rigidité de l'ensemble. Y a t'il des critères mini / maxi ? Qu'elle est la méthode pour bien positionner les liens ?

Boisdemer

Super, voilà qui me donne un ordre de grandeur pour mon projet et merci de m'épargner les calculs savants, ce n'était en effet pas le but de ma démarche :-)
Il ne me reste plus qu'à passer ces précieuses informations à la moulinette pour faire un plan qui tient la route. D'ici là je vais continuer à suivre la publication de tes vidéos...
Bon vent !

Boisdemer
( Modifié )

Bonjour,

Je viens de finir la lecture de cette page. Alors tout d'abord, félicitations pour tout le chemin parcouru.
D'autre part, je m'interesse au sujet, car je me suis lancé dans la rénovation du batiment qui me sert d'atelier et je projete de remplacer ma combinée. Après divers échanges auprès de représentants de marques connues, j'ai un sentiment partagé, voir négatif quand aux pratiques et à l'éthique de certains. Il semblerait que tu sois passé par ce chemin. Minimax SCM, retient sérieusement mon attention. Comme tu es en relation avec eux, as-tu un revendeur à me conseiller en basse normandie (si possible, autour de Caen ?).
Je comprendrais parfaitement que tu ne souhaites pas servir d'intermédiaire, auquel cas je respecterai pleinement ton silence sur le sujet.
Et pour finir, peux-tu préciser les "bémols" émis au sujet de la ST3 ?

Merci d'avance

Boisdemer

Merci pour le coup de main pour ce choix épineux !

Boisdemer

Salutations à tous et merci pour vos commentaires.

Jeanco77: Oui les traces sont bien cachées ! Je faisais cette remarque pour qu'un éventuel "copieur" n'hésite pas à élargir ce gabarit pour que la défonceuse soit plus stable et éviter des erreurs.

Ssisco : j'ai refait cette gorge afin d'être un peu plus "raccord" avec la partie ancienne. Mais en effet comme tout choix esthétique cela ne peut pas convenir à tous.

Sanglier: Concernant les distances de sécurité, la documentation de mon conduit stipule : " La distance de sécurité se définit comme étant la distance à respecter entre la paroi extérieure du conduit de fumée et les matériaux combustibles les plus proches ou les matériaux dégradables sous l’action de la température. Elle dépend de la résistance thermique du conduit.

Lorsque cette distance déclarée par le fabricant est différente de celle figurant dans les tableaux du DTU en vigueur, le conduit de fumée doit être installé à la plus grande des deux valeurs.

Distance de sécurité des conduits composites métalliques rigides par rapport aux matériaux combustibles " 8cm avec un beau schéma du constructeur.

Les normes varient sans doute selon le type de conduit... c'est pas moi le pro, je me contente d'appliquer ! Alors avant de flamber la maison, je suis tout de même retourné vérifier après ce commentaire pertinent et ouf, je suis bien conforme.

Boisdemer

Bonsoir sven41 : pour la défonceuse, on voit la référence sur les photos du plan, mais je pense que ce qui compte c'est d'avoir une capacité de montage de queue de 12mm pour monter une fraise qui tient la route. Pour la puissance j'avais pu lire qu'il fallait de grosses machines pour réaliser ces fraisages, mais pour un usage en temps que particulier, en faisant des passes douces le travail se fait bien avec une machine plus petite.
bon courage

ps: Pour le gabarit, je dois pouvoir joindre des plans éditables si necessaire en cherchant un peu.

Boisdemer

Profondeur de 20mm, c'est quasiment le maximun que je pouvais atteindre avec ces bagues/fraise/gabarit

par Boisdemer il y a 5 ans
Boisdemer

Je n'ai pas prévu ces renforts au milieu pour dégager du volume pour le bois. Les sections employées sont déjà très exagérées par rapport aux efforts subis par l'abri et les chevrons viennent aussi rigidifier l'ensemble. Une fois monté, ça ne bouge pas, rien à voir avec les abris que l'on peut voir en grande surface... mais pour ceux qui vivent dans des zones hostiles ou pour qui il n'y en a jamais assez, il est tout à fait possible de les mettre en place. N'étant pas homme de l'art, mon approche a été très empirique. De plus il ne s'agit que d'un abri bois (personne ne va dormir dessous), s'il s'agissait de renover ou de monter la charpente d'une maison je me serait rapproché de professionnels. Car il ne faut en effet pas mélanger bricolage et construction pro !

Boisdemer

Merci pour ces commentaires enthousiastes !

Concernant le passage des cables dans le poteau, j'ai simplement fait une rainure à la défonceuse pour rejoindre le perçage des boites depuis le pied de la première marche sous laquelle arrivent les fils. Puis j'ai masqué le tout avec un "faux barreau" à l'extrémité de la rampe.

J'avais envisagé de le fendre pour le recoller une fois les cables passés, mais j'ai craint d'y passer plus de temps pour un moins bon résultat.

Pour les mortaises, je me demande encore quelle autre technique aurait pu être employée pour gagner un peu de temps. Si quelqu'un a des suggestions je suis preneur...