L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

69 commentaires
Jean46

Magnifique réalisation !

Jean46

Merci de cette initiative. Je suis volontaire pour suivre cette formation.

Jean46

Quelle est la démarche pour s'inscrire ?
Bonne journée.
Jean

Jean46

Un merci de plus mais UN GRAND MERCI !

Jean46

Bonjour José,
Pour ton dernier post sur le paramétrage des scènes, styles, matières...il est indiqué que la vidéo est privée lorsque l'on souhaite la visionner. Est ce un bug ?
Merci

Jean46

De rien, je ne rate aucune de tes vidéos. Merci encore

Jean46

De rien.
Bonne journée.

Jean46

Bonjour,
La boite de dialogue indique des mm

Jean46

Merci EstOuest !

Jean46

J'ai finalement trouvé la solution : 1 je ne désignais pas la bonne surface de référence et 2 je mettais n'importe quoi sur la profondeur.
Je n'avais pas bu ou fumé mais je n'étais pas au mieux...
Merci encore

Jean46
( Modifié )

Merci sylvainlefrancomtois !
Bonjour Sylvain,
Autant je saisis le délardement dont tu parles dans la partie supérieure gauche du dessin, puisqu'il s'agit d'une élévation de l'arêtier.
Je persiste à croire qu'en bas du dessin , ce qui est au dessus de la LT c'est le chevron d'emprunt. C'est la largeur de ce chevron d'emprunt qui m'interpelle, notamment les chambrées. On y voit la retombée de la croix et une autre épaisseur plus étroite. Cette dernière correspond-elle à une chambrée particulière ?
Encore une fois, merci de prendre le temps d'analyser et de répondre.
Belle journée
Jean

Jean46
( Modifié )

Appel aux charpentiers, quelles réflexions vous inspire le dessin ? est ce le chevron d'emprunt avec deux retombées ? si oui quelle est la plus étroite ?
Belle journée à tous
Jean

Jean46

C'est effectivement les différences de mesures qui m'interpelle. Pour moi, le choix du concepteur a été de placer la croix à une certaine hauteur dans la retombée...mais je n'en suis pas sur, d'où mon appel aux charpentiers.
C'est le livre d'Emery : " la charpente en bois " editions Vial
Bonsoir

Jean46

Je mesure en direct sur le bouquin et vous tiens au courant.

Jean46

En fait, coté rembarré, côte prise à l'extérieur des traits noirs épais : 13 mm
La chambrée de panne ou de croix , côte prise sur les traits fins : 13mm.

Jean46

Si l'on parle tous des traits reliés entre eux par une flèche avec deux pointes barrée, symbolisant l'égalité, je pense qu'il s'agit d'un décalage du à ma prise de vue.

Jean46
( Modifié )

Je pense que Brubru40 a raison, le concepteur a du prévoir un chevronnage sur la croix.
Sur une page précédente qui traite du lien Mansard, il n'y a qu'une seule chambrée.
Je joins une photo. (en haut à droite)

Jean46
( Modifié )

sylvainlefrancomtois pour l'instant, je tentais de comprendre les traits, mais j'envisage de tailler très rapidement.

Jean46

Bonsoir et merci de ta réponse.
As tu consulté le site que je mets sur ma question ? Disons que j'arrive à comprendre tout ce qui est fait jusqu'au moment ou il s'agit de tracer les coupes de la croix. Je pense que les coupes us et ous sont données à partir de la vue en plan. On devine ( je crois) lorsqu'on regarde l'épure que le contact des devers avec l'arrière de la chambrée de croix (B') donne des génératrices sur la herse, de même que les faces des pas d'arétiers au sol qui se distribuent sur les deux lignes parallèles à la ligne de trave (correspondant au report d'épaisseur de la chambrée de croix sur la herse).
Pour ce qui est de ma formation, je ne suis ni charpentier, ni menuisier, mais j'ai suivi une formation de charpente de quelques mois après mon départ en retraite. Le trait m'a toujours intéressé et continue de m'intriguer.
Merci beaucoup de ton aide
Jean

Jean46
( Modifié )

Merci Bonbonveronbi !

Jean46

Merci Sylvain. Je vais analyser ta solution et je suis partant pour un tréteau cadet avec pieds devers...avec des croix de saint andré...

Jean46
( Modifié )

Je patine un peu..il me semble que nous avons déjà les vraies grandeurs de pieds et de la croix sur la herse. C'est un rabattement au sol avec comme pivot la ligne de trave et comme hauteur la vraie grandeur du chevron d'emprunt du long pan.
Tout se joue sur l'épaisseur de la croix c'est à dire le fameux petit x qui définit les faces arrières et avant de la croix.
Sylvain m'a proposé une solution en utilisant la vue de coté. Sur le dessin abouti de Natchez, tout est sur l'épure de départ,mais où ...
Je viens d'emprunter un bouquin à un copain qui traite de la croix et du lien Mansard. Je prendrai des photos et les mettrai en ligne.
Discussion passionnante en tout cas, l'aide d'un charpentier serait bienvenue.
Merci encore

Jean46
( Modifié )

Merci encore du suivi de la question. J'attends la réponse de Brubru40 et te tiens au courant.
Bonne journée
Jean

Jean46
( Modifié )

Je viens de terminer l'épure (en partie puisqu'il n'y a qu'un pied) et soumets le dessin à vos regards experts.
Merci de critiquer.
Jean

Jean46

Bonjour et Merci pour ton aide.
Tes dessins m'ont beaucoup aidé.
Je viens d'aller sur le lien de Mr Thévenin : c'est effectivement clair.
Merci encore.
Jean

Jean46

Ok 😇

Jean46
( Modifié )

Merci brubru40 !
Enfin un charpentier ! ce qui ne diminue pas le mérite des menuisiers.
Ce que je crois avoir compris :
Je prolonge les pas d'arêtier :
1 le devers de pas jusqu'à croiser la chambrée
2 l'autre face qui est perpendiculaire puisque les pieds sont lattis en croupe. Cela donne quatre points qui en donne 8 sur la herse ( en raison de l'épaisseur de la chambrée).
Ce qui me pose problême :
"Pense bien à remonter le ous de la chambrée de la croix d'équerre sur le us du chevron d'emprunt avant de le rabattre en herse, sur l'épure le chevron d'empruntest représenté sur la vue en plan."
N'est ce pas le petit "x" que l'on apperçoit sur la vue en plan et sur l'égout de la herse ?
Encore une fois merci.

Jean46

Je suis preneur d'un petit dessin ( qui vaudra un long discours..)

Jean46

Bonjour,
pour moi le lattis correspond au versant ; l'arête de l'arêtier et son dévoiement (éventuel) définissent le lattis que l'on retrouve sur le chevron d'emprunt. La chambrée de croix est tracée sous le chevron d'emprunt. Elle se définit par rapport à ce lattis. Il me semble donc que la croix ne peut pas être en sur épaisseur.
Peut être est ce parce qu'il s'agit d'une maquette et qu'il était difficile de tailler cette partie qui finit en sifflet ?
Qu'en pensent les pro de la charpente ?
Bonne journée à tous !
Jean

Jean46
( Modifié )

Super et merci beaucoup;
J'avais anticipé et ton plan m'a permis de voir que j'étais sur la bonne piste. Il me restait à tirer les parallèles..
Plusieurs questions pour me rassurer :
1 l'arêtier sur la herse sur pose toujours à chant ?
2 pour la croix, tu poses sur l'épure de la herse, tu piques tes us et tes ous. Et c'est comme pour un poinçon ? ( C'est ici que c'était arrêtée ma formation de charpente d'où mon hésitation)
Je continue. Il me reste maintenant à faire le tréteau. Je vais commencer par un petit !
merci encore des explications et de la clarté de ton dessin.
Belle journée
Jean

Jean46

Merci encore Sylvain de suivre cette question. As tu regardé le lien que je cite ? Natchez, l'auteur de la discussion et de l'étude de ce tréteau propose un pas à pas que je comprends jusqu'à ce qu'il s'arrête...
Je pense que de la vue en plan (voir sa première épure), il tire des génératrices us et ous qui servent à tracer les coupes. Sauf que ...
je n'arrive pas à saisir...
Bonne soirée à toi
Jean

Jean46
( Modifié )
Jean46
( Modifié )

Merci de ta réponse rapide. Ton dessin est moins confus que le mien.
Il me semble que l'on peut obtenir la herse des pieds directement de la vue en plan à partir de la hauteur du chevron d'emprunt de long pan. Tu echasses sur la ligne de trave supérieure et tu simblotes pour aller mettre la hauteur à la perpendiculaire. Le pied rejoint cette hauteur, tu as ensuite le pied en vraie grandeur.
Pour trouver la hauteur de couronnement, je pars de l'élévation et je renvoie le point de croisement de l'arête extérieure du pied avec le haut du sommier sur la face extérieure du sommier vue en plan. De la, je trace une diagonale qui passe par la limite du périmètre et le point obtenu. Cela me donne un point à l'axe que je remonte à la perpendiculaire pour croiser la ligne de l'arête du pied. Cette ligne me donne la herse du pied. Qu'en penses tu ?
Une fois positionné la croix sur la herse, quid des engueulements sur les pieds ?

Jean46
( Modifié )
Jean46
( Modifié )

pour info voici le lien qui m'a inspirétréteau avec croix de saint andré faisant lattis

Jean46

"tu fais ton devers sur la vue en plan" ?
J'ai fait les devers de pas des deux cotés. Je ne comprends pas ce que tu ajoutes : "avec la vraie grandeur de l'arête

Jean46

j'ai construit l'épure en comprenant ce que je faisais jusqu'aux devers de pas.
J'ai ensuite suivi une discussion qui précisait qu'il fallait dessiner la chambrée de chevron, puis celle de la croix...Ce que j'ai fait sans trop comprendre. Les herses des pieds (lignes extérieures) sont faites à partir du chevron d'emprunt de long pan ce qui me semble juste.
Votre avis ?

Jean46

Bjr et merci de l'intérêt porté à la question. J'envoie des que possible une photo.

Jean46

Merci Michael.
Je vais regarder attentivement et te tiens au courant.
Jean

Jean46

Bonjour,
J'ai repris le dessin de M Verdon sur l'étude du devers de pas. Je crois avoir saisi les notions de vue par bout des chevrons d'emprunt. Par contre, je ne comprends pas comment poser ma pièce sur l'élévation de l'arêtier et reprendre les lignes que j'ai tirées de la trace au sol. Comment rembarrer tout ça ?
Merci de vos réponses, conseils et corrections.
Jean

Jean46

La photo est loupée; J'essaie une nouvelle fois

Jean46

Merci de suivre mon post Michael.
j'avais bien vu ce schéma mais je cherchais ( à ... les mouches on pourrait dire) à comprendre la technique du devers de pas appliquée au rembarrement. J'avoue que je patine...
Au fait, félicitations pour ta chaine you tube. Je n'ai pas encore tout visionné, mais c'est un régal.
Ce serait pas mal si tu détaillais la mise sur ligne et la manière dont on repique au plomb. M Vernon l'a fait, mais en vidéo réelle ça doit être encore mieux.
Amitiés Michael

Jean46
( Modifié )

En fait, je veux tenter de faire comme un arêtier sur lierne ou tu poses ta pièce sur l'élévation, tu reportes le délar, les découpes du poinçon..
Je me dis, peut être à tort, que ce doit être la même chose avec un arêtier qui fait lattis sur croupe, comme c'est le cas sur mon dessin. Le problême, c'est que je ne vois pas comment reporter mes lignes si je pose l'arêtier sur l'élévation. Pour la coupe de tête, faut il faire comme l'arêtier sur lierne ?
Pour la coupe de pied, simple en apparence, comment faire ?
IL s'agit juste d'une tentative de compréhension. Sinon je suis tout à fait d'accord avec toi, la solution que propose M Vernon en faisant la herse apparaît beaucoup plus simple.
Bonne journée Michael

Jean46

Dans l'état de mes connaissances, je ne connaissais que la technique du rem barrement que l'on fait sur les arêtiers sur lierne. Je n'ai jamais tracé sur une pièce à devers, mais je sentais bien que ce que je savais jusqu'alors ne suffisait pas. D'où mes recherches et piétinements...
Si je reprends ce que tu écris, je dois faire la herse : de l'alignement (coté parallèle à la sablière) et celle de l'autre coté ( devers ?) et ensuite me servir d'une cale pour piquer les points ?
Sur mon dessin, j'ai fait figurer ces deux herses. Sont elles justes ?
Enfin si tu as le temps, je veux bien voir ce qu'est une cale à devers.
Un tuto sur la conception et réalisation de ces tréteaux serait pas mal.
Tu dois avoir pas mal de boulot, mais si jamais tu trouves le temps...
Merci.

Jean46
( Modifié )

sylvainlefrancomtois
Merci de tes schémas qui ne me parlent pas encore ( la comprenette se met doucement en marche...) mais devraient le faire.
En fait, je cherchais à partir du dessin que j'ai fait,ou l'on voit la vue par bout, les deux herses, afin de savoir comment poser la pièce sur l'élévation.
Je n'ai jamais étudié le devers. J'avoue que je me mélange les pédales.
Merci Sylvain, je m'accroche...

Jean46
( Modifié )

Je n'ai pas encore fait l épure ( honte à moi). Je m'y mets ce week end et je reviens vers vous.
Merci

Jean46

Merci Sylvain !

Jean46

Merci de ta remarque. J'avais pensé à la vue par bout, ne me souvenant plus de la méthode démontrée par Emile. Les deux semblent convenir. j'ai le choix maintenant...

par emilejuvin il y a 3 ans
Jean46
( Modifié )

Un de mes futurs projets.. Bravo Emile ! A quand celui de Buenos Aires ?

Jean46

En tout cas bravo. Je suis admiratif quand je pense aux traits qu'il à fallu faire. j'ai eu l'occasion de voir une épure de Mazerolle, c'est impressionnant. D'après notre formateur, compagnon du devoir, il faut quelques années avant de maîtriser. Bravo donc.