L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

MaximeD

Etabli Roubo


Premier gros projet et sans doute le plus utile : un établi ! J'ai construit mon établi avec des bastaings en pin 50x150 (longueur 3m). J'ai tronçonné les pièces en deux pour réaliser un plateau de 1500mm de long (environ). Après avoir raboté l'ensemble des bastaings, j'ai collé le plateau. A partir de là j'avais une surface de travail un peu plus solide pour travailler sur les pieds ... Le rabotage à la main du plateau était quand même un sacré boulot ... Mais bon, quand on n'a pas de machine, pas d'établi, il faut bien commencer par quelque chose !
J'ai creusé les 4 mortaises des pieds en perçant au vilebrequin puis terminé au ciseau. Idem pour les traverses dans la largeur et dans la longueur.
Les pieds sont constitués deux 3 pièces de 150x50 collées, et les traverses de 2 pièces (toujours les mêmes bastaings de 150x50).
J'ai récupéré une vis de presse sur un vieil établi familial que j'ai installée avant le collage final. J'ai utilisé une planche de chêne pour réaliser la presse (j'aurai préféré avoir du frêne, mais je n'en avais pas en stock). J'ai gardé en partie le bord vivant du bois pour l'esthétique, et aussi que je n'avais pas tellement envie de déligner ce gros morceaux à la main :-)
Préparation des chevilles pour l'ensemble des tenons (12 en tout), et collage. Le retournement de l'ensemble seul a été laborieux, un de mes collages les plus stressant sans aucun doute ! :-)

J'ai terminé par replanir le plateau pour avoir une belle surface de référence.
J'ai ensuite percer des trous pour les valets d'établi et j'ai ajouté une presse en bout du plateau.
Avec le recul aujourd'hui, je n'aurais pas dû installer cette presse mais j'aurais dû creuser une mortaise pour y installer une griffe pour le rabotage. Bien entendu tout ça peut être modifié, mais ce sera l'objet d'un autre projet !

Je n'ai pas mis de finition sur le bois. Il va vivre comme ça, et de toute façon le plateau sera rabotés plusieurs fois.

Petit conseil si vous vous lancez dans un projet comme ça à la main : peut être dépenser un peu plus dans du bois déjà raboté :-p Au final je m'en sors pour 120€ de bois, c'est honorable, mais j'ai bien failli me lasser du rabotage ! Heureusement l'envie revient très vite :-)

Publications associées


Discussions

MaximeD  a publié la création "Etabli Roubo".
il y a 8 mois
Preau
( Modifié )

Belle bête. Pour le rabotage à la main je vois de quoi tu parles. Je l'ai fait sur un plateau de hêtre...

MaximeD

Ah oui, le hêtre c'est pas la même rigolade ... Mais ce sera sans doute pour le prochain établi, dans quelques années !

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

ouhahhhh il ne flottera pas celui ci !! j'adore la presse avant ! 👍

+1 avec l'oubli de la griffe ! mais c'est encore possible (plus de boulot) 😉

Et fait nous un retour de sa vie de bois dans un an .

MaximeD
( Modifié )

J'ai fini la réalisation il y a un an déjà, je n'avais pas publié les plans à l'époque et j'ai pris le temps aujourd'hui. Il vit très bien et le plateau ne bouge pas. Je pensais qu'utiliser un bois mou serait un inconvénient, il s'avère que c'est appréciable pour de nombreux cas de figure : on n'abîme pas les pièces avec lesquelles on travaille, le plateau peut être raboté facilement, etc. J'en suis bien content, et surtout il est très lourd donc ne bouge pas du tout. Pour travailler à la main c'est l'idéal, j'en suis très content. Il est peut être un peu court, mais ça c'est plutôt bien dans mon petit atelier :-p

sylvainlefrancomtois

🙂

Ara

Sympa la presse avec flache apparente !

Yougs
( Modifié )

Très bel établi, et sacré courage pour tout le rabotage à la main !

J’ai lu (et beaucoup aimé) le Anarchist Workbench de Christopher Schwarz, ta publication est d’autant plus intéressante que tu évoques des questions qu’il aborde très en détails dans le livre, notamment la dureté (évolutive) du pin, l’importance de la griffe, le nombre et la position des trous...

Perso j’ai un etabli + simple, sans griffe donc j’utilise une butée transversale comme la tienne, ça me convient bien.

MaximeD

J'ai lu le bouquin de Christopher Schwarz sur les établis justement, pas dans la série "The Anarchist" mais celui où il va dans le détail de chaque fonction d'un établi et les différents types. Très Très intéressant ! D'autant plus que désormais il a été traduit en français, à l'époque j'ai passé un peu plus de temps avec la version anglaise ...

Yougs

Je n’ai pas lu ses précédents ouvrages, mais il les évoque évidemment beaucoup dans l’Anarchist. Notamment les détails sur lesquels sa vision a un peu changé avec les années...

Le livre est dispo en téléchargement libre sur son site. Bon, c’est en anglais donc certains termes techniques sont pas évidents... Mais j’aime beaucoup son sens de l’humour et c’est très difficile à retranscrire dans une traduction, donc ça vaut le coup.

« It’s a bench, not a tea table »

MaximeD

Le livre est dispo en téléchargement libre sur son site

Je ne l'ai pas trouvé en téléchargement libre (seulement payant), peut être que je ne suis pas au bon endroit : lostartpress.c...hists-workbench

Yougs

Clique sur le lien ci dessous, puis sur le premier lien hypertexte —> le pdf t’apparaîtra comme par magie

blog.lostartpr...ists-workbench/

MaximeD

Super merci !

foal
( Modifié )

bel engin fonctionnel,tu peux percer des trous sur le côté du plateau en façade pour y loger une tige métallique ,ce qui permet de maintenir des pièces de bois assez longues avec la presse.

MaximeD

C'est la première amélioration que j'ai faite effectivement :-) Très pratique !

Copauxducoteau

Très bel etabli! merci beaucoup pour le retour d expérience, notamment pour le choix du bois, la griffe et la presse. Ça m aide beaucoup pour affiner la conception de mon futur etabli. Je viens de lire le bouquin Schwarz qui est effectivement précieux pour alimenter reflexion

nireves
( Modifié )

Histoire de pinailler, ce n'est pas complètement un Roubo dans lequel les pieds sont assemblés dans le dessus à "tenon & enfourchement à queue". Le tenon est traversant afin d'obtenir une solidité supplémentaire en rajoutant des coins de bois.
Mais vu les sections que tu as pris et une consolidation par un assemblage à tire, ça ne devrait pas trop bouger...

MaximeD

Oui c'est juste ! J'avais d'ailleurs réalisé le plan double mortaise traversante, mais je ne me suis pas aventuré dans cette direction lors de la réalisation. Avec un plateau moins épais j'aurais peut être tenté ma chance mais là je n'y croyais pas trop ...

dependancesbois

Beau morceau !
J'aime bien la presse !

DiKo

Très sympa, ce compte-rendu !
Merci !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 589 vues
19 commentaires

Caractéristiques

1 essence
 1 finition
 1 quincaillerie

Publications associées

0 question
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

Autres créations de MaximeD 
Voir aussi