L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Kentaro

Console avec grand xylophone intégré


LA CONSOLE:

Cette console est inspirée des meubles de Charlotte Perriand, ou de Jean Prouvé, designers des années 50.

Les plateaux sont en cp de bouleau de 18mm, des blocs de sipo et les pieds sont des chutes de tubes en carbone de 27 mm de diamètre. Ils s'insèrent sur un dizaine de cm dans les blocs de sipo. Deux petits "murs" entre les plateaux permettent de rigidifier le tout. L'ensemble est vernis avec un vitrificateur pour parquet mat.

Les plateaux sont évidés au centre, de manière à supporter le xylophone et la série des résonateurs en dessous.

Un couvercle permet de protéger le xylophone de la poussière.

LE XYLOPHONE:

REALISATION DU XYLOPHONE:

C'est la partie qui était pour moi la moins évidente. A l'origine, je voulais faire un petit xylophone pour enfants. J'avais vu quelques tutoriels sur internet, mais rien de bien précis. Et puis, au fur et à mesure de lectures sur le web, le projet est devenu un peu plus ambitieux.

C'est devenu un grand xylophone/Marimba/Balaphon à 2 octaves, 15 barres, 1m 30 de long. Les barres sont réalisées en padouk, un bois africain très sonore. Le nec plus ultra, c'est le palissandre du Honduras, mais il est 10 fois plus cher...

Pour une explication très technique concernant la réalisation pas à pas d'un xylophone, voici une adresse qui m'a été précieuse:

Building a xylophone

http://supermediocre.org/index...

Le réalisateur de ce magnifique instrument a été très loin dans la modélisation de la forme des barres, et dans la compréhension des mécanismes, mais on peut faire cela "au pif", et cela marche presque aussi bien.

J'ai trouvé chez mon marchand de bois local, du padouk sous forme de lambourdes pour les terrasses. C'est un bois dur, assez dense, et d'un superbe rouge vif quand on le coupe. Il vire ensuite vers une couleur lie de vin, très agréable également. Quand on le coupe ou l'usine, il dégage une odeur forte de vanille.

Chaque lame, dont la longueur décroit en fonction de la hauteur de la note, est creusée par dessous, en voûte.

Plus la lame est creusée au centre, plus la note est basse et plus la barre est courte, plus le son est haut. On peut donc, à l'aide d'un accordeur disponible sur le web, ajuster précisément la hauteur de la note obtenue. On peut également affiner la chose en accordant le premier et deuxième partiel (harmonique), en ponçant plus ou moins légèrement les bords de la voûte.

On a donc des lames de 22 mm d'épais, 65 mm de large et entre 42 cm et 25 cm de long.

Pour pouvoir vibrer librement, les barres sont soutenues aux extrémités à un point particulier, le point nodal, situé à 2/9 de la longueur totale de la barre. Si on tient la barre n'importe où, elle sonne mat. Si on la tient au point nodal, elle vibre et a toute sa sonorité.

Ce point à 2/9 est théorique. Il peut légèrement varier, en fonction de la nature du bois, des veines, des défauts internes. Pour trouver le point nodal effectif, on place alors la barre sur deux patins de feutre, un peu de sel aux alentours des points théoriques, et on frappe la barre. Comme par magie, les grains de sel vont se placer selon une ligne qui correspond aux points nodaux effectifs.

On perce alors un trou à ce niveau, de chaque coté, afin d'y faire passer une cordelette, qui va soutenir la barre en suspension.

Des patins font en sorte que le chant de la barre ne touche pas non plus les plots destinés à soutenir la cordelette et l'empêchent de vibrer librement.

Et voici l'ensemble:

Certains pourront se demander pourquoi la décroissance de la longueur des barres n'est pas régulière. Tout simplement parce que la longueur des barres dépend de l'ajustage qui a été fait lorsqu'elles ont été accordées. Si la voûte a été trop creusée, il a fallut réduire un peu la barre pour retrouver le bon ton.

Vu du dessous:

Réalisation des résonateurs, dans un tube PVC:

Bouchons pour fermer l'extrémité basse des résonateurs:

Le système permet à la colonne d'air contenu dans le tube fermé d'entrer en résonance. La longueur du tube dépend donc de la hauteur de la note (fréquence).

La vis centrale permet d'avoir une prise quand on insère le bouchon dans le tube et de régler la hauteur. On déplace plus ou moins haut le bouchon, tout en frappant sur la lame, et soudain, quand on atteint la bonne position, le son est amplifié! La colonne d'air entre en résonance avec les vibrations de la lame. C'est magique!

Le xylophone terminé vu à l'endroit:

Les "baguettes" sont également de fabrication maison: une boule en bois fixé au bout d'une baguette, et entourée de laine fine.

Montage temporaire avant réalisation de la console:

Il y avait au fond de l'atelier un gros modèle en bois, qui a servi pour faire couler un pieds en fonte destiné à soutenir les outils pour le tour à bois. J'aimais beaucoup sa forme, et ce bleu industriel étonnant. Lorsqu'il est ouvert en deux, c'est encore plus intéressant. Je me suis dit que j'allais l'utiliser pour faire les pieds...

Voici un montage à blanc. Cela donne un aspect décalé, très industriel vintage comme j'aime bien, comme une sorte de Viaduc de Garabit du 19ième siècle, ou bien, comme un design inspiré du Groupe de Menphis, un groupe de designers modernes italiens (comme son nom l'indique) des années 80.

ET CELA MARCHE ?

Les premiers essais réalisés avec des maillets maison ( pelote de laine enroulée autour d'une boule au bout d'une baguette), donc, pas l'idéal, montrent déjà un résultat auquel je ne m'attendais pas du tout. Cela sonne comme des cloches, c'est extraordinairement sonore, superbe...

Ce n'est sans doute pas un xylophone de concert pour professionnel, mais c'est déjà bien au delà de ce que je pensais pouvoir réaliser... Tout cela grâce à quelques pièces de bois venues d'Afrique... C'est ça la magie!

L'enregistrement est très mauvais, c'est pris à partir du micro de mon pc. Mais cela donne quand même une idée. A noter que je ne suis pas musicien, donc, je ne fais que taper dessus... Que les musiciens me pardonnent...

......


Discussions

Kentaro a publié la création "Console avec grand xylophone intégré".il y a 2 mois
Amsterixm
 

Bravo, j'aime beaucoup.
Bien que non musicien (j'ai bien fait de la flute traversière étant gamin, mais ça n'a pas duré), rien que la description du processus donne envie de faire l'exercice.
Merci @Kentaro

Kentaro
 

Merci! Moi non plus, je ne suis pas musicien, mais c'était l'exercice qui m'avait intéressé...

Copeaux And Co
 

Tu...es épatant! quand on voit les photos le "A l'origine, je voulais faire un petit xylophone pour enfants" fait bien rire quand même:!

Kentaro
 

Merci! ;) Le problème, c'est que ma petit fille n'a toujours pas de xylophone... Il va falloir que j'en refasse un petit pour elle...

riton

Superbe, à des années lumières de celui que j'ai réalisé.
Pour le processus d'accordage des lames j'avais fait exactement comme toi. Et effectivement, avec les tubes résonateurs quart d'onde, c'est toujours mieux pour le rendu sonore ! Tu as donc un véritable marimba entre les mains.

Mike0411
 

Superbe réalisation ! Bravo 👏🏻

dneis
 

Génial !! Il est magnifique.

Sacré coïncidence, Je me suis penché sur la question des marimbas il y a un mois et j'avais trouvé des documents intéressants, que je partage ici pour ceux que ça intéresse:
un construction bien documentée de A à Z, avec notamment une page très intéressante sur l'accordage des touches.


Pour aller plus loin, j'avais aussi récupéré une dizaine d'articles scientifiques spécialisés sur les touches du marimba. Je peux les fournir sur demande. Le site précédent est déjà bien fourni.


Du coup, j'avais fait un tout petit xylophone pour offrir à la fille de 1an de copains ! Même principe, sans résonateurs, mais bien moins joli ce celui de @kentaro ! Touches en lattes de sommier en bouleau, le support est un morceau de panneau de porte en chêne de récup'.

Accordage avec un accordeur de guitare, en jouant uniquement sur la longueur des lattes/touches.

Kentaro
 

Ah merci beaucoup pour la documentation! C'est très intéressant!

ebenober
 

Ne t'inquiète pas, avec un peu d'entraînement tu arriveras bientôt à ça
Bon d'accord ils sont trois. Et alors ?

Kentaro
 

Oui, en effet, Bach au marimba, c'est superbe...

Jean Galmot
 

Superbe @kentaro , ça sonne bien!. Prochaine étape, une version robotisée pilotée par une Arduino 😜

Kentaro
 

Merci! Oui, ce serait une idée... ou bien mixer le xylophone avec un système de pilotage par ordinateur en bois, comme sur mon métier à tisser.

J'ai bien envie aussi de faire un clavecin... ;)

ebenober
 

Magnifique réalisation. Ce qui m'épate c'est comment tu trouves le temps de faire ce genre de "bricole" entre deux télescopes ? Est-ce une commande, ou bien as-tu fait ça pour ton plaisir et pour t'occuper ?
Le timbre est tout à fait bon et l'accordage semble sonner juste.
As-tu fait une finition sur les touches ? Ca serait encore plus beau avec, par exemple simplement fondur + cire naturelle.

Kentaro
 

Merci! Ce n'est pas une commande, ce sont mes bricolages du dimanche... A force de faire des télescopes, c'est toujours un peu la même chose, donc, j'ai besoin de faire des trucs différents de temps en temps...

Jean Galmot
 

A quand un orchestre l'Air du Bois?, avec Boris en chef d'orchestre, non plus en queue d'hirondelle mais en queue de pie 😜 👏👏

Philippe Gelard
 

Superbe! J'adore quand quelqu'un se lance en terre inconnue!bravo! Quel succès! Ps:je vais clairement rajouter ce projet dans ma Liste du boiseux fou!

Kentaro
 

Merci! ;)

Philippe Gelard
 

sérieux, c'est un projet magnifique et comme tu le décris si bien, plein de magie!!!!

Kentaro
 

Dans la série les Xylophones de fous, il y a celui-ci :

https://www.lairdubois.fr/trou...

Nightwish

Ouch! Je suis admiratif !

PhilippeCichon

Salut Kentaro

Bravo pour cette réalisation!

Un projet qui m'a tenté longtemps! Je m'en suis acheté un tout fait!
pour continuer dans cette voie j'ai quelques propositions pour en jouer sans apprendre la musique.
On peut le midifier:
marimba midi

Il n'est pas indispensable d'être un pro de l'électronique avec une carte Midi, un lecteur SD, et un solonoïde par lame.
carte midi
lecteur SD
solénoïdes

On obtient ça:
vibraphone frappé

Mais c'est vrai que l'Arduino permet de faire tout ça si on sait s'en servir et surtout la programmer..

J'ai même un projet de vibraphone frotté (et donc pas frappé) ce qui permet de le jouer comme un violon et de prolonger une note aussi longtemps que l'on veut:
vibraphone frotté

Après on fait un orchestre complet avec des instruments reliés en WIFI:
pat metheny

Encore une activité chronophage: la musique mécanique et la lutherie...

Kentaro
 

Merci Philippe! Cela donne plein d'idées, cela! Merci pour les liens.

dependancesbois
 

mais quel boulot!!!!! de réalisation et de recherche! mais où tu arrives à caser toutes tes créations???
Chapeau bas et merci pour le partage.

Gwyddel

Superbe ! Et j'ai également le projet d'en créer un pour ma filleule, qui semble commencer à s'intéresser à la musique !
Merci pour le partage de la réal. et des infos.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
713 vues
24 commentaires

Caractéristiques

 0 outil
 0 finition

Contenus associés

0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
Autres créations de Kentaro 
Voir aussi