L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

arnaudweb

Série de tabourets de bar - zeloko


Afin de fêter l’emménagement du beau frère, je lui ai réalisé une série de tabourets de bar en hêtre assortis à sa cuisine.

Je voulais un modèle à la fois rustique et moderne. Je me suis donc inspiré pour l'assise du Tabouret Zeloko maintes fois réalisé sur l'air du bois mais en changeant 2-3 choses :

  • J'ai acheté des planches de 36mm d'épaisseur. Épaisseur que j'ai gardée. (pour le coté rustique et massif)
  • J'ai fait une version haute en m'inspirant du travail de 6°sens mais en changeant la façon d'accrocher les barres repose pieds
  • J'ai laissé dépasser les pieds de l'assise pour mieux les chanfreiner en revenant progressivement. cela créant ainsi un angle que je trouve plutôt moderne

J'ai réalisé 4 tabourets de bar de 85cm de haut et 2 petits tabourets de 45-50cm de haut.
Comme je n'étais pas sur d'y arriver, j'en ai d'abord réalisé un de test, avant d'industrialiser mon process pour faire les 5 autres ensemble.

Ma principale contrainte était que j'ai pas de dominoteuse. Les 4 blocs de l'assise sont donc fait chacun d'un bloc, contrairement au modèle que propose Boris, et le fil du bois ne va donc pas vers le centre de l'assise.

J'ai acheté des planches de 400cm * 36mm d'épaisseur. Les largeurs variaient entre 20 et 25cm.

Degrossissage

Pour un tabouret de bar j'ai :

  • 4 pans d'assise carrés d'environ 12,5cm* 36mm d'épaisseur (taille exacte prise au pifometre. Il est juste important qu'ils soient tous identiques les uns avec les autres)
  • 4 pieds qui font 8,5cm x 90cm x 36mm(je les retaille ensuite à environ 85cm avec une précision pifometrique)
  • Une baguette de 20x36mm qui sera retaillée à la fin à la bonne longueur pour faire les reposes pieds
  • Une baguette en chêne pour fabriquer mes dominos d'environ 13x20mm. La longueur des domino est pifometrique mais identique pour chacun. A refaire, je prendrais des dominos plus large que 20mm mais je n'avais qu'une baguette en chêne de 20mm * 20mm...

Pour les petits tabourets, j'ai utilisé le bois qui me restait. J'en ai donc un qui fait 45cm de haut et l'autre qui fait 50. Les pieds font 7cm de large

Etape suivante : Les dominos

Phase 1 : faire la baguette :

Je passe mes baguettes de 20x20mm à la raboteuse pour ramener à du 13x20mm environ.
Ensuite, avec une défonçeuse sous table, ou plutôt un plateau vissé sur ma défonçeuse retournée ^^', j'arrondis proprement avec une fraise ronde de 6,3mm de rayon. #MoyensDuBord

Au passage : En mettant ma défonçeuse Ryobi (à 100€) sous table alors qu'elle n'est prévue pour, un éclat de bois est rentré dans la ventilation du moteur et m'a détruit des ailettes du ventilateur. La défonçeuse continue à tourner depuis mais elle fait des bruits bizarre... Je me suis depuis équipé d'une défonçeuse Triton ainsi que du module de défonçeuse sous table compatible avec le workspace Triton et c'est le jour et la nuit.

Phase 2 : Faire les trous
Et sans dominoteuse !! #Demerdouille !

J'ai fait une vidéo pour mieux expliquer le process :

Cela se fait beaucoup en trial and error. J'avais gardé des pièces martyr pour l'occasion. (des ratés plutôt...)

Afin d'avoir de la consistance il faut faire le même trou sur tous les pans de l'assise avant de changer son réglage pour attaquer le trou suivant.

Après avoir fait les 100 trous, j'avais des ampoules et ma mèche de 12mm n'a pas aimé. (à noter que le diamètre de la fraise est en corrélation avec le rayon de 6,3mm de la fraise ronde)

J'ai fait des trous avec un angle plutôt autour des 3,5° que des 5°... Cela étant assuré par mes cales martyr au niveau du mord de mon étau.

Finir l'assise et faire les queues droites

Rien de très compliqué à ce niveau là. Attention toutefois, sur les photos ci dessous rien n'est collé ! J'ai juste utilisé les serres joints pour persuader un peu les dominos de rentrer. Et j'ai bien galéré pour les retirer ensuite ^^'

J'ai fait les tenons sur les pieds sans trop me soucier de la largeur. J'ai juste fait un gabarit pour avoir quelque chose d'identique.
Toutefois, la largeur de mes pieds ayant de très faibles variations, cela s'est répercuté sur la largeur du tenon.

Afin de combler cette imprécision (et parce que j'avais la pression après toute le travail déjà écoulé) j'ai donc réalisé les encoches dans les pan de l'assise en prenant la marque avec un pied puis en mode trial and error.
Désormais, chaque pan d'assise a son pied spécifiquement attribué. (attention à ne pas perdre les marques au ponçage)

A la fin de cette étape, ça commençait à ressembler à un tabouret mais il me manquait encore le moyen de fixer les reposes pieds. Par ailleurs, je trouvais que mes pieds étaient trop cubique et dépassaient trop de l'assise. C'est à ce moment que j'ai eu l'idée de leur réaliser un chanfrein sur l'angle qui diminue progressivement jusqu'à disparaître sur quelques dizaines de centimètres.

La fixation des reposes pieds

J'ai enfin pu faire un travail à la main. D'abord faire les encoches sur les angles des pieds.

Ensuite, monter les tabouret à blanc pour mesurer la distance entre chaque pied au niveau du repose pied.

Pour la suite, j'ai mis ma scie sous table à un angle de 45° puis coupé les barres avec un angle de 4° environ pour compenser l'angle des pieds

Le chanfrein

Il suffit simplement de jouer avec son rabot favoris

Pour réaliser le chanfrein j'ai pris la marque avec le pan de l'assise d'un coté jusqu'à à peu près la zone du repose pieds qui était elle même située à environ 50cm. (pifométrie is fine)

Les petits tabourets ont également un chanfrein mais à peine visible et sur une dizaine de centimetre

Avant d'envisager les collages, j'ai fait une première séance de ponçage puis huilage, puis égrenage.

J'ai fait l'erreur sur mon premier tabouret de coller les 4 pans de siège ensemble avant de coller les pieds. Des micro-décalages se sont démultipliés. Ce qui m'a obligé à refaire mes reposes pieds qui n'étaient plus de la bonne taille.
Mon premier tabouret est donc tout sauf carré...

La bonne méthode est donc de coller d'abord chaque pan avec son pied. Cela permet de réaliser un chanfrein droit à 45° sur le contour du pan d'assise à la défonceuse sous table.

Une fois cela réalisé, on assemble le tout en réalisant le collage des dominos, des reposes pieds sur les 4 pans en une seule opération.

Il ne reste plus qu'à reponçer et rehuiler de nouveau.

Publications associées


Discussions

arnaudweb a publié la création "Série de tabourets de bar - zeloko".
il y a 1 an
Vic66
( Modifié )

Belle première ! Ce modèle est classe quand-même ! Belle réalisation.

arnaudweb

Merci, j ai un peu improvisé au fur et à mesure et je suis vraiment content du résultat.

Vic66

arnaudweb c'est ta touche personnelle 😉 encore bravo !

racmterrof
( Modifié )

Qu'est-ce que ce sera quand tu seras bien équipé!

arnaudweb

Eh eh, je commence déjà à manquer de place dans mon garage

trente six seb

C'est un quasi pas à pas, en mode débrouille pour un chouette résultat. Bravo.
Et merci.

Santé !
( Modifié )

Bravo. Avec ton matériel en plus, fallait le faire.. Chapeau bas. Vivement la suite de tes réalisations !

Par contre, j'ai souvent le même regret sur les reprises de ce banc : Pour moi, le fil du bois vers le centre participe grandement à l'esthétique de ce tabouret. Et ça ne change pas grand chose techniquement de respecter ce principe 😊

arnaudweb

J avais un gros dilemme à ce sujet. J avais prévu de le faire ainsi mais je n etais pas confiant dans ma capacité à reassembler 2 triangles pour en faire un carré proprement. Et le faire directement en carré me gachait beaucoup de bois et m empêchait de faire au moins 1 voire 2 tabourets.
Mais c est effectivement un de mes regrets.

Santé !
( Modifié )

Vu ce que tu as fait, je ne doute pas de ta capacité à assembler deux triangles pour en faire un carré.
Boris met deux dominos. Cela permet de gérer facilement les désaffleures et de solidifier. Mais il ne faut pas perdre de vue que la colle blanche moderne assemble de manière plus solide que le bois lui même. Donc, théoriquement, un collage à plat joint suffit, surtout vu ton épaisseur (ceci n'est pas valable pour tous les bois : Certains ne se collent pas si bien).

Si tu veux assurer, des rainures arrêtées et une fausse languette ou des faux tenons comme tu as très bien su le faire 😉

Bricoliste
( Modifié )

Super taf, bravo c'est propre !
Je me permet une petite remarque concernant l'épaisseur des sections utilisées,
je penses, peut être à tord, que la série de tabouret aurait gagné en "élégance" avec des sections un peu moins épaisses.
Dans tous les cas c'est la classe et super bien réalisé!
Bonne continuation

arnaudweb

Surement oui. J en referai d autres avec du 25mm. Il me semble que les plans de Boris disaient 28mm. Sauf que j avais 25 ou 36 chez dispano.
Je m etais dit que j allais prendre 36 et raboter. Mais en arrivant chez moi j ai vu les 4 planches de 4m et ma rabot degau scheppa et je me suis dit que c etait pas réaliste ^^'

Santé !
( Modifié )

arnaudweb, je ne comprends pas . il faut débiter ton bois avant de le corroyer, donc la taille de tes planches ne doit pas t'influencer sur cette décision 😉

Regarde la vidéo de boris, elle te donnera beaucoup d'indications sur l'organisation du travail. Mais tu l'ais certainement déjà vue :)

arnaudweb

titimaster Quand je parlais de 4 planches de 4m je voulais dire que je m'étais aperçu d'un gros volume à corroyer.
En effet, j'aurai corroyé après le débit (de toutes façons non seulement j'ai que 20cm de largeur sur ma rabo mais je tenterai pas de raboter sur toute la largeur vu comment elle lutte déjà sur des largeurs d'une dizaine de centimètre)

Les planches étaient corroyées d'usine. Je pensais devoir le refaire une fois sur place et j'étais prêt à cela mais quand j'ai vu la qualité du corroyage du bois acheté je me suis dit que j'allais perdre en qualité de surface avec ma petite rabo degau. Big up à la qualité de corroyage de Dispano...

Par ailleurs comme j'ignorais si j'allais réussir à faire mes dominos j'ai réalisé le tabouret de test en gardant les épaisseurs. Je me disais que je raboterai pour les autres.

Ce dernier m'a plu tel quel avec son coté rustique et massif mais surtout il a plu à mon beau frère. Je lui ai proposé de réduire pour les suivants mais il m'a dit "surtout pas", je veux le même.

Je dois avouer que je me suis dit : ouf, j'ai gagné des heures de corroyage (car je dois faire des passes de 0,5mm max si j'ai pas envie d'éclater le bois avec ma machine... et pour avoir une bonne finition, je fini en faisant au moins 2 à 3 passes sur la même épaisseur car mes fers sont abîmés)

arnaudweb

titimaster Et le gars de Dispano m'a dit : 25 mm pour un tabouret c'est pas beaucoup, je vous conseille 36mm. => Le coquin !

Mais comme dit plus haut, je suis d'accord avec vous, je tenterai bien d'en refaire un plus fin. Ça donnera surement un meilleur rendu.

Santé !

Tout s'explique 🙂

Bricolo36

Bonjour Magnifique travail comme quoi en étant ingénieux on peut parer à l'absence de matériel sophistiqué et aboutir à un travail identique
Bonne continuation dans tes projets
Bravo

Boris Beaulant

Hey, belle transformation de l'idée !
Je suis heureux de voir que ce tabouret inspire toujours 😉

Erebor
( Modifié )

Belle réussite! j'avoue avec le matériel et la contrainte de place c'est du super travail. Je suis moins fan des section "rustiques" mais c'est mon goût.
Boris Beaulant ce tabouret est en passe de devenir un classique... il va falloir déposer le "tabouret de Zeloko" 😂

Boris Beaulant

[...] ce tabouret est en passe de devenir un classique...

Je m'en étonne à chaque fois !

Erebor

Boris Beaulant Il faut pas il est vraiment beau dans l'apparente simplicité de ses lignes et ce qui est super c'est qu'en le regardant plus attentivement on remarque les jeux de fil du bois, les angles, les assemblages. Bref c'est un bel objet!

Largonnaute

Belles réalisations et de plus inspirantes.
Et un grand merci (et aussi à Boris) pour ce pas-à-pas fort bien documenté.
Il me reste plus qu’à faire de même, en espérant tout autant de réussite…. (avec une assise moins épaisse)

Lamboulestephane

Superbe réalisation… J’adore l’effet massif !
Je travaille le bois depuis peu et je suis à la recherche de fournisseurs en massif, j’ai de quoi Corroyer et débiter(Équipé à peu près avec les mêmes machines que toi...lol)Aurais-tu un conseil de fournisseurs ?
Merci d’avance et bonne continuation

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.