L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Les établis

Les établis

Les Éditions du Vieux Chêne
Les établis
 Couverture
Les établis
 Arrière

Ouvrage

Titre
Les établis

Contenu

Résumé
Qui n’a jamais pensé faire son propre établi? Facile! Quatre pieds, des traverses, un plateau, et c’est bon… Donc on pourrait tout aussi bien l’appeler « une table de salon »… Et si une table de salon suffisait pour travailler le bois? Réfléchissons… Comment immobiliser une planche sur une table de salon pour travailler ses chants, ses faces et ses bouts? Pas simple. Et comment scier, raboter, ou travailler à la défonceuse sur une table de salon? Pas évident non plus… Et comment fixer une grande pièce, ou une petite pour qu’elle soit poncée ou rainurée? C’est là, toute la différence entre un établi et une table de salon. L’un est capable de s’adapter à toutes ces situations, et l’autre pas. L’un est un outil de travail et l’autre un endroit où manger, boire, passer du temps en famille. Bien conçu, l’un vous tiendra toute une vie et… l’autre aussi. Ce livre extrêmement bien pensé aide à concevoir et à fabriquer l’établi qui vous conviendra. Non pas un établi fantaisiste, mais un établi simple, robuste, évolutif, adapté à votre physionomie, à votre façon de travailler, à votre budget et surtout, qui répond aux attentes essentielles de tout établi digne de ce nom. Tout y est, de la réflexion sur la conception, à l’utilisation et la fabrication pas à pas d’accessoires de serrage, et de cinq modèles différents (tous les plans détaillés sont fournis): L’établi de André-Jacob Roubo (l’original), un établi français inspiré du précédent, un établi anglais, un établi Nicholson montable et démontable en moins de 10 minutes et un établi portable: l’établi du livreur de lait. Comment concevoir un établi? Quel établi? Quels accessoires utiliser? Quels bois utiliser? Quels assemblages? Ce livre, entre dans le vif du sujet. Ce n’est pas un livre qui présente de beaux établis à travers le monde, c’est un livre utile et efficace. L’auteur partage, au travers de ces 200 pages dont 25 de plans, et plus de 350 photos, plus de quinze années de recherche, d’expérience et de fabrication d’établi. Il s’agit là du sujet favori de Christopher Schwarz, toujours à la recherche d’optimum, s’inspirant des techniques modernes mais aussi des traces du passé. C’est l’un des nombreux livres qu’il a écrit sur le sujet, aujourd’hui en français. Alors plongez-vous dans ce livre, sortez vos outils et faites un bon établi, vous ne le regretterez pas.
Sommaire
1. Introduction à la seconde édition
2. La conception d’un établi : les bases
3. Choisir l’outil en fonction du besoin
4. A propos des établis présentés dans ce livre
5. L’établi anglais
6. L’établi démontable Nicholson
7. L’établi français
8. L’établi Roubo
9. Entretien et accessoires
- Sources — Sources d’approvisionnement en matériels pour les établis
- Annexes — Le chevillage à la tire
La presse à vis double Moxon
L’établi du livreur de lait
- Conclusion
- Index

Détails

Collection
-
Traduction
Oui
Nombre de pages
200
Année de parution
2018
Domaine public
Non
Prix public
46,00 €
Cette fiche est complétée et contrôlée collaborativement par la communauté. Si vous détectez des erreurs ou des manques, apportez vos propositions !
Mis à jour

2 critiques

dependancesbois
Un autre livre essentiel

Tout comme le livre sur les rabots , ce deuxième livre traduit de Christopher Schwarz est une mine d'information sur ce précieux outil qu'est l'établi. Beaucoup d'avis objectifs et aussi cette possibilité (comme pour les rabots) de lire les chapitres indépendamment les uns des autres. Plein de connaissances complémentaires sur le travail du bois à la main en général. Un beau livre à acquérir!

Publié
symac
Superbe ouvrage

Cadeau du père noël, lecture passionnante même si mon projet d'établi n'est pas pour tout de suite, ça donne plein d'idées et plein d'éléments de réflexion sur la manière de maintenir ses pièces, de penser un établi le plus fonctionnel possible, avec un retour historique bien organisé.

Un peu cher mais c'est un bel ouvrage qui vous fournira de longues heures de lecture.

Publié

Discussions

Pabaille

@dependancesbois Merci pour cet avis ! J'ai cherché à commander le livre et je ne le trouve que sur le site de l'éditeur. Tu l'as commandé sur le site de l'éditeur ou tu as réussi à le trouver ailleurs?

Niouniou
 

pourquoi le commander ailleurs ?

Pabaille

@niouniou pour éventuellement économiser les 7,75€ de frais de port.

Niouniou
 

ah oui, c'est pas donné, comme frais de port, en effet... Je l'ai reçu en cadeau, alors je ne pouvais pas savoir...
J'allais dire, commande aussi celui sur les rabots, mais ça ne met pas en commun les frais de port, ça en rajoute...
Contacte-les pour savoir pourquoi les frais de port sont si chers...

dependancesbois
 

Bonjour @pabaille désolé pour ma réponse tardive, oui je l'ai pris directement sur le site de l'éditeur. Je l'avais pris en précommande.

symac

Je m'étais posé la même question et avais contacté l'éditeur mais en résumé, c'est un éditeur indépendant, ils ne sont pas inscrits dans les réseaux de librairie et c'est donc compliqué pour eux de travailler avec les librairies, j'étais donc passé par leur site au final, avec un service parfait.

Pabaille

@symac Et bien j'ai appelé la librairie près de chez moi avant que tu postes ton message et j'ai pu le commander sans les frais de ports ! C'est donc plutôt une bonne nouvelle. Comme quoi les librairies physiques ont du bon :)

Pabaille

Bon triste nouvelle ma librairie m'a rappelé : l'éditeur les a rappelé et ne souhaite plus vendre aux librairies car sinon ils ne gagnent pas assez d'argent. Du coup le seul canal de vente est via leur site internet, avec 7,75€ de frais de port.

Pabaille

Bon triste nouvelle ma librairie m'a rappelé : l'éditeur les a rappelé et ne souhaite plus vendre aux librairies car sinon ils ne gagnent pas assez d'argent. Du coup le seul canal de vente est via leur site internet, avec 7,75€ de frais de port.

EDVC

Bonjour à tous,

Je pense qu’il y aurait quelques explications à donner au sujet des frais de port et des librairies. Pour des raisons comptables et pour pouvoir continuer à publier des livres, en 2019 nous avons malheureusement dû arrêter de travailler avec les librairies, ce n’est pas un choix qui a été fait de gaieté de cœur, mais nécessaire pour que l’aventure continue.

Je mets ci-dessous un message complémentaire (beaucoup plus long, pour ceux qui auront le courage de le lire) afin de bien comprendre comment nous fonctionnons et les raisons qui nous ont poussé à prendre cette décision.

Je viens ici apporter quelques précisions au nom des Éditions du Vieux Chêne, sur ce qui peut ne pas sembler juste, c’est-à-dire payer le montant des frais de port lors de l’achat d’un livre sur notre site.

Pour pouvoir proposer un prix de vente du livre correct, nous avons décidé lors de la création des Éditions du Vieux Chêne en 2017, de faire uniquement de la vente directe, et donc de ne pas rajouter la marge des libraires sur le prix de vente.

Le marché des livres de menuiserie, et en particulier pour le travail à la main, est un marché réduit. Nous avons donc imprimé nos deux livres en petite quantité, et pour des raisons éthiques, chez un imprimeur français. Nous avons également opté pour des livres de qualité (couleurs bichromie (et pas noir et blanc), avec une couverture cartonnée et des livrets cousus, pour que les livre soient plus durables). À cela s'ajoute: les droits américains, les différents correcteurs, la maquettiste, la logistique, le site internet, etc. ainsi les coûts fixes sont importants et doivent être répartis sur la petite quantité imprimée. Le prix pour la prestation d'un correcteur est le même que ce soit pour 500 ou 500 000 livres imprimés.

Suite à des demandes régulières de librairies, nous avons décidé de faire un essai pour l’année 2018. Cela nous semblait juste, puisque nous soutenions une filière que nous apprécions et qui tend à disparaître (les librairies), mais surtout pour les gens qui ne souhaitent pas payer par internet ou qui n'ont pas de CB (ce qui est, de notre point vu, admirable).

Du coup, la remise faite aux libraires (qui parfois nous ont demandé des remises allant jusqu’à 60 % (et que nous avons dû refuser)) n’était pas prévue dans les calculs à l’origine et, par ce biais on vendait, à peu de choses près, au prix coûtant. Notre ambition, comme nous l’avons écrit sur notre site, est d’éditer un livre par an, et pour que cela soit possible, il nous faut de la trésorerie. Nous avons donc décidé d’arrêter de travailler avec les librairies pour 2019. Nous verrons toutefois ce que l'avenir nous réserve et nous pourrions retravailler avec eux... À suivre donc.

Nous avons fait le choix de ne pas emprunter aux banques, et nous tournons sur nos fonds propres. Le travail de Yann, éditeur et traducteur n’a à ce jour, pas encore été payé (heureusement que ce n’est pas son travail principal (apiculteur et ébéniste)).

Donc, revenons aux frais de port. Nos volumes de vente ne sont pas assez importants pour pouvoir négocier avec La Poste. L'emballage, la préparation et la gestion de commande ne sont pas facturés et les frais de port qui apparaissent au moment du paiement sont ceux de la poste, pas plus, pas moins. Nous comprenons parfaitement les personnes qui cherchent à ne pas payer les frais de port puisque, nous les trouvons nous-mêmes excessifs, et surtout, c'est ce à quoi les grandes enseignes nous ont habitués. Mais, ces frais, quoi qu’on en dise, existent. On essaie en permanence de trouver des solutions et c'est pourquoi nous proposons quand c'est possible un retrait en main propre pour les personnes habitant proche de Strasbourg (où sont stockés et expédiés nos livres), ce qui permet d’éviter de payer les frais de port.

Notre but est de partager des connaissances sur la menuiserie et en particulier le travail à la main, et de mettre à disposition du lectorat français des connaissances qui n'existent pas ou qu'en partie, et que nous ne pouvons trouver ailleurs. Nous essayons de fournir un service de qualité autant pour la traduction, que l’impression et l’expédition. Nous faisons de notre mieux, mais ne pouvons malheureusement satisfaire tout le monde.

Pour toutes questions ou avis ou commentaires positifs ou négatifs n’hésitez surtout pas, on est là (en partie) pour ça.

A+

Pabaille

@edvc Merci de ce commentaire. Celui-ci témoigne, selon moi, de votre sincérité, de votre réel intérêt pour le travail du bois et sa transmission. Même si dans mes précédents posts, j'ai cherché à éviter les frais de port il est évident que chacun doit pouvoir vivre décemment de son travail ! A moins que soyez un éditeur philanthropique ;o) Les retours sur le livre des établis étaient tous très positifs, je le demanderai à mon anniversaire ! Bonne continuation à vous.

dependancesbois
 

@edvc Merci de cette explication, cela aide à comprendre tous ces fonctionnements dont on ne sait pas grand chose en définitive.
En tout cas merci pour ces superbes livres et vivement le prochain.

wil68
 

L’éditeur est en Nouvelle Calédonie, mais j'ai commandé le livre sur les rabots chez un libraire, et pareil pour celui sur les établis, c'est plus long, pas de frais de port et je n'ai pas d'urgence

Niouniou
 

L'éditeur est français, non, je ne comprends pas, sinon tu parles de l'édition américaine originale... Mais c'est en anglais

wil68
 

La Nouvelle Calédonie est française il me semble, je parle bien sur de l'édition en français.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
Admin