L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Lumi

Restauration d'une grange avec une partie atelier

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Restauration d'une grange avec une partie atelier

Bonjour tout le monde.

Dans ce pas à pas, je vais essayer de montrer la transformation d'une grange accolé à ma maison pour la transformer en garage et atelier.
Le bâtiment en lui même est constitué de 3 murs de 60cm d'épaisseur composé de pierres. J'aurai aimé gardé l'aspect des pierres mais compte tenu de l'état actuel des pierres pour la plupart crayeuse, des joints s’effritant de plus en plus et du manque de temps, il ne me sera pas possible de le faire. Elles seront donc dissimulées sous un enduit à la chaux.
Pour ce qui est du sol, dalle béton qui en plus d'être bossé de partout est devenu perméable avec le temps.

Ce projet suit la réfection de la toiture qu'un ami a fait il y a 2 ans afin de ne plus avoir de fuite à chaque pluie.

Le but est donc de retrouver une dalle plane et des murs sains dans un premier temps puis aménager la grange pour avoir un endroit où bricoler avec 2/3 destinés à me faire un petit atelier avec une mezzanine et le restant pour du stockage divers et rentrer une voiture pour de la petite mécanique.

Commençant à peine ce projet, tout conseil est bon à prendre.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Début des travaux

Avec l'aide de mon frère qui est maçon, nous avons débuté les travaux ce weekend.
Au programme de la journée, il a fallu commencer à casser la dalle en périphérie afin de pouvoir faire les enduits muraux correctement.
Pour la suite, nettoyage des joints des murs, évacuation de gravats et un peu de terrassement.

Weekend prochain on commence les enduits et on évacue une partie des gravats qui s'entassent déjà dans la cour.

Publié

Partager  

Premier weekend

Les choses sérieuses commencent!

Au programme du weekend, faire un allé retour pour aller récupéré l'échafaudage et la bétonnière, profiter d'avoir une remorque pour évacuer les 2m3 de gravats qui sont dans l'allée à la déchetterie, pendant que mon frère commence à préparer la couche d'accroche sur les mur et reboucher les gros trous.

Ça c'est la théorie pour le premier jour. Car au final la première partie pas de soucis, mais au moment de charger la première remorque (il en a fallu 4 au final), le dos a pas vraiment apprécié. Tant que c'était chaud ça a été pour faire 2 allé retour mais l'après midi j'ai rien pu faire. On a donc pris un peu de retard.

Dimanche matin à force de cachets, on arrive à fixer le grillage galva et ainsi finir la préparation du premier et plus petit mur.
L'après midi a été pour ma part un enchaînement de remplissage de bétonnière, transport en brouette puis remplissage de l'auge et pour mon frère d'appliquer, tirer et talocher l'enduit.

Après pas loin de 7h d'éffort et quelques difficultés (ça absorbe très vite l'eau les pierres de craie...), le premier mur est terminé avec un rendu très sympa.
Reste plus qu'à attendre que ce soit bien sec pour voir la couleur final qui devrait tirer vers le blanc vu les essais sur les autres cotés.

Maintenant il me reste à préparer les deux autres murs pour que le weekend prochain, on ait que l'enduit à faire. Y'a du boulot!

Publié

Partager  

Fin des murs et terrassement de la dalle

Après un gros week-end les murs sont enfin terminés.
On peut vider totalement la grange pour finir de casser la dalle existante et creuser sur 25cm au plus profond.
Après 6 jours de travaux et une vingtaine d'aller retour à la déchetterie avec 1/2 m3 de gravats, malgré l'aide de deux personnes pendant une demi journée, on a réussi à préparer que 1/6 de la surface...

Etant relativement fatigué et ne voyant pas le bout de ce terrassement, je suis allé voir un voisin possédant une mini-pelle pour voir ce qu'il pouvait faire.
Ça a été bien plus simple pour lui et m'a éviter de nombreuse heures de travail.
Au final il lui a fallu 3 heures pour évacuer environ 20T de gravats... soit à peu près 45h de bagne comme dirait ma conjointe.

Publié

Partager  

Préparation pour le coulage de la dalle

Au programme du jour, 3m3 de sable pour faire un lit de niveau, pose de l'isolation sous dalle, du polyane puis mise en place des joints de dilatation/règle. J'en profite également pour faire passer une évacuation pour installer plus tard un évier.

Un petit timelaps pour la première partie de la préparation

Demain il va falloir faire 7m3 de béton pour avoir une belle dalle!

Publié

Partager  

Coullage de la dalle

Une étape plutôt physique et d'autant plus avec les chaleurs qu'il y avait lundi et mardi. La dalle a été coulée en deux fois au lieu d'une comme c'était prévu et petit manque de matériaux pour la fin de la "rampe".

Normalement on commence la mezzanine ce week end, petit rafistolage de l'enduit des murs (il a pris quelques coups) et la suite ce fera surement en septembre (elec, peinture des 4 murs, fin de la mezzanine)

Publié

Partager  

Mezzanine

Finalement, on commence à parler un peu de bois avec la réalisation de la mezzanine plus tôt que prévu.
Après traçage de la position des sabots, il a fallu percer les trous pour les tiges filetées (33cm de long pour un diamètre de 12), les mettre en place et les sceller chimiquement puis mise en place des sabots. Dis comme ça un jeu d'enfant... ça nous a pris la journée.
Le lendemain, la partie la plus simple. A savoir découpe des madrier à la bonne longueur et mise en place dans les sabots. Puis ensuite mise en place et clouage des chevrons.
Pour finir, après le boulot sur deux soir j'ai posé le plancher en OSB3.
Ce qui me fait donc une petite mezzanine de 20m². Même si un gros tier est peu utilisable, ça fait pas mal de stockage supplémentaire.
Avec en bonus la possibilité de stocker les plateaux peu large entre le plancher et les poutres.

Même si j'aimerai éviter, il se peut que dans le futur, une structure à 2 poteaux et une poutre viennent soutenir la mezzanine en son centre.

Depuis la mezzanine, la peinture a faite sur un mur (celui qui n'a pas été refait) et il y a eu le ragréage du sol ce week end.

Au programme du week end prochain, pouvoir enfin rentrer au sec le combiné qui était dehors depuis un mois suivi d'un bon entretien, contrôle et réglage.

Edit: rajout de deux panorama pour avoir une idée générale avant que aménagement commence.
On peut voir sur le premier que l'enduit n'est toujours pas "sec" par endroit après 1 mois de séchage

Publié Mis à jour

Partager  

Eclairage

A la toute base, la grange était éclairée par une ampoule 80w à filament... Autrement dit, je l'ai vite retirée et remplacé par deux bloc de deux néon 58w placé sous chaque ferme.
Avec la création de la mezzanine, l'un d'eux n'était plus vraiment utile. Il a donc été remplacé par un simple néon (mais au final un deuxième va le rejoindre pour que ce soit plus pratique et homogène). Ce qui m'a permis de le placer contre le mur destiné à recevoir les rangements.
Pour ce qui est de l'éclairage sous mezzanine, j'ai installé deux zones. Une première globale de 4 néon 36w et une seconde au dessus du futur meuble à scie radiale, perceuse à colonne et plan de travail (qui a sera largement inspiré de celui de Pilou226

Plutôt content du résultat et hâte de pouvoir m'y mettre.

Prochaine étape, l'installation des prises afin de pouvoir se débarrasser de cette f***** rallonge qui s'emmêle partout. Et rajouter une poutre (avec poteaux) pour reprendre le milieu de la mezzanine

Publié Mis à jour

Partager  

Nouvelle combiné et défonceuse sous table

Depuis quasi un an, l'atelier à un peu changé (mais pas autant que prévu). Le réseaux de prises est terminé ce qui me permet de disposer de prises tout les 1m50 sur les deux murs principaux et sur le 3eme celles pour l'aspirateur et la combiné.

Peu de temps après la nouvelle combiné est arrivé dans l'atelier

Il y avait un peu de boulot à faire dessus. Un bon entretien pour commencer avec nettoyage des parties mobiles et éventuellement si on est assez maniaque, nettoyage tout court pour retirer les traces de peintures/vernis qui se trouvent un peu partout (machine d'occasion).

S'en est suivi une paire d'heures pour régler comme il faut la partie scie/chariot mais avec un résultat pas trop mal (-0.002° pour le guide de tronçonnage et -0.005 pour le guide parallèle).

J'en ai profité pour voir ce que ça donnait en fabriquant de quoi mettre ma défonceuse sous table

Pour l'idée, je me suis inspiré de celle faite par @arno88.
La totalité des matériaux utilisés provient de récupération. Un ancien meuble pour le corps, une chute de plan de travail pour le plateau et pour le guide, des restes de mélaminé qui m'ont servi à faire des "placard" il y a peu.
Assez content du résultat même si il y a quelques petits défauts de fabrication.

Ça avance petit à petit!

Publié

Partager  

Création des établis

Et c'est repartis!

Maintenant que j'ai du temps libre à me consacrer je vais pouvoir attaquer mes établis.
Après plusieurs heures à penser comment l'organiser, voici le premier jet qui est sorti (il en manque un bout) mais ça permet de voir ce que ça pourrait donner avec les machines en plus

Une fois les grandes lignes trouvées, j'ai entrepris la conception un peu plus en détail.
Pour la forme générale, je me suis basé sur les plans de Timothy Wilmots (nouveau lien vers ses plans) mais également sur celui de Zeloko , Atelier 35 et @Alvesseb avec qui j'ai un peu échangé pour affiner ma conception.
Pour le moment, j'en suis arrivé à ces plans:

Ne sachant pas trop comment "utiliser" au mieux la partie en angle, il se pourrait qu'il y ait des changements au niveaux de ces plans.
Le compresseur que j'avais prévu de mettre sous la scie radiale pourrait se trouver complètement dans l'angle. et contre lui (toujours dans l'angle) viendrai se ranger la défonceuse sous table.

Voilà ou j'en suis de ma réflexion en ce moment. Si jamais vous aussi vous avez des conseils à me donner je suis tout ouïe.

Publié

Partager  

Fabrication des établis - partie 1

Il y a de ça 4 semaines, j'ai enfin commencer le travail sur les établis.

Soyez indulgent sur le bordel qu'il y a sur les photos... J'ai hâte d'avoir fini pour pouvoir enfin avoir des rangements.

Pour commencer, débit des plateaux de pin pour obtenir les pièces nécessaire.

Même si les pièces ont des dimension relativement différentes, je note leur destination final pour pas me tromper (en théorie)

Une fois le débit effectué, je réassemble les pièces par 2 ou 3 pour obtenir les épaisseurs nécessaires.
Pour ça, j'utilise le peu de serres joint que j'ai et 4 dormants léger que je me suis fais.

On repasse ensuite sur la dégau/rabot pour finir le corroyage des pièces.

Celui-ci terminé, je passe à l'usinage des pieds. Au programme, 86 mortaises à faire à la défonceuse puis à finir à la main pour le plus gros du travail. Vu le temps que j'y ai passé, et le nombre de projet à venir, s'est posé la question d'une mortaiseuse à bédane carré. D'autant plus qu'il y en avait une d'occasion en vente pour pas grand chose pas trop loin de chez moi. Au final je suis allé la chercher et elle m'a déjà bien servi pour ce projet (comme si ça ne suffisait pas d'avoir autant de mortaise à faire, il a fallu que je me plante dans l'usinage d'une vingtaine de tenons...)

Autre problématique, je me suis rendu compte que je n'avait pas la place au sol nécessaire à la réalisation des 2 établis en même temps. Je me concentre donc sur celui qui me fera "gagner" le plus de place une fois fini.

Fin de semaine dernière, j'ai donc tant bien que mal arrivé à assembler à blanc la carcasse principale

Ce week-end, l'objectif était de terminer les éléments de la structure (montants et traverses intermédiaire).

Au final j'ai mieux avancé que prévu. J'ai donc pu finir comme prévu, l'usinage des tenons/mortaises des traverses et montants mais en plus faire toutes les rainures qui accueillent les panneaux ainsi que les panneaux justement (sauf les étagères du fond).

Au programme du week-end prochain (voir certains soirs cette semaine), démontage de tout ça pour faire tout le ponçage et la finition. Je pense que je suis un peux optimiste vu la quantité de travail qu'il va falloir.

Publié

Partager  

Fabrication des établis - partie 2

Ce week-end j'ai enfin "fini" le premier coté de l'établis (partie scie radiale)

Après un bon ponçage ou le masque anti-poussière c'est pas du luxe, une finition à l'huile de tung pour les panneaux et Rubio pour le bois massif. Puis j'attaque le collage des éléments en jonglant comme je peux avec les serre-joint à ma disponibilité, à savoir, pas grand chose (2x800, 2x2000, 4x300 et 4 dormants de 1m).

Et là une belle bourde... Malgré que toutes mes pièces soit marquées pour que je sache ou elles vont, faire le dernier collage à 1h le soir en ce disant qu'il aura toute la nuit pour sécher puis arriver le lendemain matin et voir que d'un coté du meuble pas de problème mais que de l'autre les pieds sont vers le haut...

Gros moment de solitude en cherchant comment "rattraper" ça. Finalement à l'aide de serre-joint à écartement et d'une masse avec une grosse cale, l'ensemble du coté s'est désolidarisé des traverses. Niveau dégâts (car vu la méthode c'était incontournable), un tenon qui a eu un peu d'arrachement sur l'épaulement (3 mm) et un pied qui a fissuré sur 10 cm. au final je trouve que je m'en sors très bien compte tenu de l'erreur car c'est quasi invisible après montage dans le bon sens cette fois ci.

Mise à niveau du haut de la structure grâce aux "vérins" des pieds puis réalisation des plateaux (torsion box) et ajustement par rapport au mur.

Pour ce qui est des tiroir, pour l'instant c'est de la recup pour les glissières (un morceau de cp qui glisse entre 2 morceaux de MDF en 19 pour éviter le basculement lorsque le tiroir est sorti.
Ça marche relativement bien pour le moment. Je verrai plus tard pour les remplacer par des coulisses éventuellement.

Je ne suis pas mécontent de l'alignement des plateaux avec la radiale.

Il restera les façades des tiroirs et les contours des plateaux à faire mais pour ça, j'attends que l'établis en lui même soit terminé pour tout faire en même temps.

Concernant l'établis, toutes les pièces sont corroyées et mise à longueur. Reste l'usinage à faire.

La suite au prochain épisode

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Contenus associés


Discussions

Lumi a publié le pas à pas "Restauration d'une grange avec une partie atelier".il y a 2 ans
Zeloko
 

C'est un bel espace, il y a matière !

Une dalle béton, c'est bien, c'est costaud et durable, mais son imperméabilité fait remonter l'humidité dans les murs. Ce qui peut être dommageable pour l'enduit sur le premier mètre. Bon, t'as bien 20-30 ans devant tout quand même, je pense ;)

Tu comptes mélanger un atelier de mécanique et de menuiserie ?

Lumi
 

L'atelier de mécanique je n'irai pas jusque là. C'est surtout pour rentrer une voiture l'hiver si nécessaire ou sinon faire des vidange ou petite réparation.

Effectivement c'est le problème de la dalle béton mais comme tu dis j'ai le temps de voir venir.

C'est vrai qu'il y a de l'espace reste plus qu'à bien aménager tout ça

mattlalielouise
 

Oui belle surface! bon courage pour tout les travaux.

Niouniou
 

Concernant la dalle béton, tu peux aussi drainer en dessous pour diminuer l'humidité présente ou future sous ta dalle (sans assécher non plus les abords des murs qui sont habitués à l'humidité, car sinon, ton mortier se dégradera et ton mur aussi...)
Sinon, la sciure, c'est très bien pour "éponger" les taches d'huile de vidange!! ;o)

Lumi
 

@niouniou Oui je te confirme que c'est assez pratique quand on en mets "un peu" à coté
Pour ce qui est des murs habitués à l'humidité c'est même à l'eau tout court car lorsqu'il pleuvait ça tapait la façade et ruisselait dans une partie du mur...

@mattlalielouise Merci on va en avoir besoin!

Lumi a publié l'article "Premier weekend".il y a 2 ans
Zeloko
 

Un week-end bien physique visiblement ;)
Qu'as-tu mis comme enduit ? Et en combien de couche ?

Lumi
 

Comme tu dis. C'est là qu'on se rend compte à quel point on est rouillé.
Pour l'enduit, il est composé de sable, chaux et eau appliqué en deux couches

Zeloko
 

Sur le photo, le rendu est propre ;)
Les deux couches dans la même journée ?

Lumi
 

Première couche d'accroche de samedi et finition de dimanche.
Le rendu est plus sympa que ce à quoi je m'attendais oui.
Et une fois sec le blanc devrait apporter de la clarté car pas d'ouverture pour la lumière du jour pour le moment

racm terroff

La photo prise avec un grand angle est trompeuse.Aussi l'observation suivante est peut-être caduque.
Compte tenu:

  • De la largeur(estimée) du bâtiment.
  • De la nature de la maçonnerie,je ne vois pas de boutisses,ni de harpes.Il s'agit certainement compte tenu de l'épaisseur indiquée d'un mur dont la fourrure est en "caillouti"
  • De la baie d'accès, assez large, peut-être même de la nature de son linteau(difficile de l'apprécier sur la photo)
  • De la nature du linteau de la croisée en face de la porte.
  • De la charpente.
    Il serait bénéfique d’améliorer cette dernière en créant des "demie ferme à entrait moisé" Qui auraient la double fonction de renforcer la couverture et de mieux diriger les descentes de charges évitant ainsi les poussées horizontales sur les murs risquant de ruiner l'enduit fraîchement hourdé .(même si celui-ci à été renforcé par un grillage).
Niouniou
 

C'est vrai que la charpente actuelle est "simpliste", mais il est important de connaître les dimensions, je suis d'accord avec @racmterrrof

Lumi
 

@racmterrrof Effectivement le grand angle déforme un peu. Voici quelques compléments:

Largeur de 5.40 entre nu des murs pour une hauteur de 4.50m jusqu'à la panne sablière coté gauche (par rapport aux photos) et 2.85m coté droit.

C'est bien du cailloutis principalement avec des pierres jusqu'à 3m-3m30 et majoritairement de la craie au dessus. Il y a également des IPN à l'emplacement des anciennes ouvertures avec remblai en craie.

L'ouverture principale faite 3m de large sur 2.48 de haut et le linteau à l'air d'avoir été refait "récemment" et se compose de béton armé avec 38cm de dépassement en premier plan et 31cm en arrière plan

Pour l'ouverture secondaire, 93cm de large pour 2.08m de haut coté porte 98cm de large pour 2.15m de haut coté mur intérieur. Les linteau sont en poutre bois ancrage de 20cm de chaque coté pour celui du haut l'autre je ne sais pas.

La charpente en elle même, tous les liteaux (24x40) ont été remplacés il y a 2 ans, les chevrons (63x75) ont été contrôlés et remplacés si besoin les pannes font 160x60 environ et les arbalétriers/jambes de force sont des madriers de 225x75.

Si jamais il manque des infos, je peux mettre à disposition une vues 3D réaliste de l’existant avec possibilité de prendre des cotes.

@niouniou C'est vrai qu'elle fait très simpliste.

Niouniou
 

Je répète que je ne suis pas charpentier, mais 5,4m de portée, un entrait moisé et une contre-fiche en face de la panne la plus haute (si on ne compte pas la panne faîtière...) comme le préconise @racmterrrof ne me paraît pas du luxe et ça éviterait que le poids de ta toiture tende à écarter tes murs...
Et tu as quelle distance entre deux fermes (+ longueur totale du batiment stp) ?

Lumi
 

3.16m plus la portée la plus proche, 3.01 pour la suivante et 2.83 pour la dernière.
Longueur totale au sol 9.04 et au niveau de la toiture 9.18 (le mur n'est pas de la même épaisseur sur le mur que vous ne voyez pas sur les photos)

Lumi a publié l'article "Fin des murs et terrassement de la dalle".il y a 2 ans
Lumi a publié l'article "Préparation pour le coulage de la dalle".il y a 2 ans
Niouniou
 

7m3 à la bétonnière, vous êtes courageux, une toupie, ça va si vite... Dans le cas où ta grange est accessible aux camions toupie...

JSF
 

Il y a du potentiel (jalousie) !

Lumi
 

@niouniou C'est vrai qu'une toupie aurait été plus rapide mais ça me faisait une bonne économie de le faire par nous même (et une bonne nuit de repos après). Même si on la fini qu'aujourd'hui.

@JSF Merci. C'est vrai qu'il y a du potentiel il faut juste que je trouve comment bien l'organiser

Lumi a publié l'article "Coullage de la dalle".il y a 2 ans
Lumi a publié l'article "Mezzanine".il y a 1 an
niconathy
 

Déjà ça change le bâtiment. Tu peux mettre les gabarits sur étagères dans la partie sous pente difficilement accessible.

Lumi
 

Oui c'est ce que je pensais faire. Mettre des choses relativement plate sous le premier tier et pour le reste (mobilier de jardin entre autre je pense) dans la partie plus haute. A la toute base, je pensais mettre des plateaux dans la partie la plus basse. Avant de réaliser que ce n'tait pas possible vu qu'il y a la ferme qui fait obstacle.

Mais oui ça change énormément le bâtiment et ça fait du bien de voir l'avancement.

Wil
 

Et bien quand on compare les premières et les dernières photos, ça a bien changé !

Pourquoi as-tu intercallé des chevrons entre tes solives et ton OSB ?

Lumi
 

@wil Je pensais avoir répondu mais apparemment j'ai pas fais "envoyer"...
En fait je t'avoue que je ne m'étais pas posé la question. Je l'ai un peu "conçu" comme une "charpente" et surtout mes panneaux d'OSB sont posé dans le sens de la largeur de la grange (parallèles aux madriers). Le fait de les poser dans l'autre sens aurait engendré plus de découpes (il y a eu à peine 1/3 d'une dalle en chute sur l'ensemble)

Bientôt un nouvel article normalement je viens de finir la peinture des murs et bien avancé sur l'éclairage. Il restera à créer le réseau de prises, placer une VMC et il ne restera qu'à faire une isolation de la toiture l'année prochaine.
Le reste se sera de l’aménagement :)

Lumi a publié l'article "Eclairage".il y a 1 an
niconathy
 

Whaou, c'est la classe!

Zeloko
 

Voilà qui prend forme ! Je dis peut-être un bêtise, mais il n'était pas possible d'avoir un petite fenêtre ?

Lumi
 

@niconathy Merci! Je trouve que ça rends pas si mal finalement :)

@zeloko J'y ai longuement réfléchis car effectivement il n'y a aucun point de lumière naturelle. Le problème c'est que sur un des "petits" murs j'ai la maison, de l'autre ça donne dans le jardin du voisin et pour les grands murs, devant j'ai un puits, un bûcher et des arbustes/plantes en train de pousser et sur l'autre j'ai juste une porte de service le reste est également dans le jardin du voisin.

Du coups finalement, je fais sans et réfléchirai pour en incorporer aux portes si possible

Pour que ce soit un peu plus parlant et n'ayant pas de photo ou je suis voici des captures d'écrans si ça peu aider

Lumi a publié l'article "Nouvelle combiné et défonceuse sous table".il y a 1 an
Smaug
 

Un travail de romain comme disait mon grand père .. 👏

Lumi a publié l'article "Création des établis".il y a 6 mois
Niouniou
 

La défonceuse sous table dans un coin va te limiter ses utilisations, tune pourras pas t'en servir pour faire des pièces longues ou alors il faut que l'établi correspondant soit mobile...

Lumi
 

Je me suis mal exprimé en fait :)
C'est le meuble entier de la défonceuse sous table qui se rangera sous l'établis. Mais sinon il pourra être positionné en plein milieu de l'atelier si besoin

Lumi a publié l'article "Fabrication des établis - partie 1".il y a 1 mois
clement lorioux

tu utilise quoi comme bois ?

Lumi
 

C'est du pin pour la structure et du contreplaqué peuplier pour les panneaux

clement lorioux

ok merci

Lumi a publié l'article "Fabrication des établis - partie 2".il y a 29 jours
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 968 vues
30 commentaires

Contenus associés

0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de Lumi 
Voir aussi
Table des matières