L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
GrandJu

Un établi

par GrandJu 

Navigation

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Un établi

Une réalisation pas très originale, mais oh combien utile dans un atelier.

J'en ai marre de me casser le dos sur une table aussi basse que peu stable, du coup, j'ai une semaine de vacances, je vais tenter de commencer un établi.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Réflexion

Pour le bois, je vais faire ça en sapin du nord, question de coût, si je me rate, ça me fera juste mal à l'égo et pas trop au portefeuille Smile

Niveau dimensions, je suis limité à 1m30 pour la longueur (garage oblige), et j'aimerais 1m05 pour la hauteur et 70 de largeur.

Pour le plan, j'ai commencé à réfléchir à ça.

La partie évidée sur la gauche recevra une presse (je viens de la recevoir), j'ai dans l'idée de mettre une presse avec des grappes sur le droite de l'établi (celle la je vais tenter de la bricoler)

Pour le piètement, j'ai visé au plus simple, à mi bois et je prévois des chevilles pour renforcer tout ça.

Je compte commencer par le piètement, parce que c'est la dessus que j'ai le moins de doute.

Publié

Partager  

Le plateau arrière

J'ai un peu avancé aujourd'hui, et comme il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, j'ai commencé par le plateau.
J'ai donc commencé par recouper tous les chevrons pour avoir une référence propre, et ensuite pouvoir débiter les longueurs quasi-finales pour le plateau.

C'est la première fois que je me trouve limité par ma scie circulaire, la profondeur de coupe n'est pas suffisante pour tout couper, je me suis vu obligé de finir à la main avec ma scie japonaise pour avoir une coupe le plus propre possible.

Une fois la première vision du futur plateau posé sur tréteaux, j'ai attaqué le fourzitout de la partie arrière. J'ai coupé le fond avec la scie plongeante, depuis les deux côtés par retournements, et les parties obliques à la scie japonaise. Au final, je suis plutôt content du résultat (par contre, pas de photos, j'étais trop absorbé par la tâche).

J'ai collé les deux chevrons du fourzitout (avec quelques tourillons pour assurer l'alignement), et une fois la colle sèche, j'ai raboté l'intérieur pour éliminer les traces de scie et que ce soit plan (ou à peu près). J'ai juste posé pour l'instant le plateau arrière, je ferais le collage demain

Publié

Partager  

Le plateau avant - 1ère partie

J'ai procédé au collage du plateau arrière. Rien de spécial à montrer, il m'a fallu tous mes serres joints et un peu d'imagination, mais c'est collé et c'est pas trop mal.
Je suis passé à la réalisation du plateau avant, en commençant par les emplacement des greppes. Je me suis confectionné un petit gabarit pour évider les emplacements à la défonceuse avec fraise à copier. J'ai mis un petit angle pour éviter que les grappes n'aient envie de sortir si je force un peu (je sais pas si c'est utile, mais ça mange pas de pain et vu que plein de monde a fait comme ça il doit y avoir une raison).

J'ai également voulu renforcer le sapin pour éviter que ça ne s'enfonce à la longue, j'ai donc pris le parti de coller des planchettes de chêne de part et d'autre de l'emplacement de la greppe, et par la même occasion de donner une forme en L pour ne pas que la greppe prenne l'idée de traverser le plateau sans prévenir.

Et c'est parti pour une journée de collages en série (j'aurais peut être pu aller plus vite, mais avec les enfants c'est pas toujours simple)

Publié

Partager  

Le plateau avant - les coulisses

Petit avancement du jour (et de quelques soirs de la semaine aussi).
J'ai raboté les emplacement des greppes, les renforts en chêne sont maintenant bien à fleur (on peut voir également sur la photo les trous pour les tourillons me servant à aligner les chevrons du plateau).

Comme il ma l'a été suggéré sur un forum, j'ai inséré des morceaux de hêtre dans les chevrons du plateaux qui vont recevoir les rainures pour faire coulisser la partie mobile et j'y ai usiné la rainure (à la défonceuse).

J'ai attaqué le collage du plateau avant (les 3 chevrons arrières, donc pas les greppes).
La prochaines étape sera un montage a blanc de l'alèse et confection de la partie mobile de la presse.

Publié

Partager  

La partie mobile

Je vous avais laissé la semaine dernière, fin prêt à découper la partie mobile de la presse horizontale.

Je suis donc parti d'un bloc presque carré, en hêtre.

J'ai commencé les découpes avec trusquin et scie japonaise, dimanche oblige.

La première partie se déroule plutôt bien, l'ajustement des pièces est serré, mais un ponçage et tout devrait coulisser sans soucis.

Confiant, j'attaque la suite, avec toutefois quelques difficultés pour prendre les mesures, car par un phénomène encore inexpliqué, les deux rainures ne sont pas pil poil en face l'une de l'autre, ce qui complique grandement les choses.

J'ai bien galéré à faire coulisser la pièce, et j'ai du réduire la taille des languettes. Au final, j'avais pas mal de jeu (dsl, je n'ai pas pris de photos), mais je voulais terminer la pièce. j'ai donc entrepris de creuser l'emplacement pour la greppe dans le bloc mobile.

Au passage, j'ai pu prendre conscience d'une erreur de conception. Les emplacements des grappes sont faits tous les 15cm environ, et l'ouverture dans le plateau pour faire coulisser la partie mobile fait 20cm. Ce qui fait que la partie mobile ne doit faire que 5cm de large, sans quoi je me retrouverai dans l'impossibilité de serrer toutes les dimensions. Cette pièce sera donc un peu petite à mon gout, mais tant pis, faudra faire avec.

J'ai donc attaqué l'emplacement de la greppe au ciseau/maillet, et c'est là que je me suis bien raté. Quelques coups de ciseau trop profonds, trop pas d'équerre. Un arrachement sur le haut de la pièce et pour finir un grand coup dans la paume de la main. J'en suis resté là dimanche soir, bien énervé, et à peu de choses près au même point que la veille.

Publié

Partager  

La partie mobile - second essai

Finalement j'ai pu recommencer un peu ce week end et ce soir.

Je suis reparti d'un bloc de hêtre, mais cette fois-ci, je vais faire la pièce par collage. Ca me permettra d'ajuster bien mieux les glissières en bois, leur alignement et va aussi grandement de simplifier le creusage de l'emplacement de la greppe.

J'ai donc collé, et recoupé un bloc qui rentre en largeur dans son futur emplacement.
J'ai ajusté les glissières (pas de photos, l'ajustement a été fait à l'aide de la scie sous table, et finition au rabot).
J'ai commencé à tracer et creuser l'emplacement de la greppe. Quelques coups de scie japonaise pour enlever le plus gros

et c'est ensuite une parfaite occasion pour essayer la dernière arrivée dans mon atelier.

Les finitions, et l'emplacement plus large est réalisé au ciseau.

J'ai ensuite procédé au collage. Les glissières sont positionnées dans leur emplacement, avec du papier sulfurisé pour ne pas coller au plateau (ce qui serait ballot).

J'ai volontairement laissé les glissières un peu plus larges pour pouvoir les serrer pour le collage, elles seront ensuite rabotées pour glisser librement dans les rainures.
Le tout est en train de sécher en ce moment, j'airai démouler ça plus tard, ou demain.

Je vais pouvoir percer les trous pour la tige filetée, et ensuite placer les alaises du plateau.

Publié

Partager  

Des petits trous pas si petits

La suite des opérations ce midi, perçage des trous de différents diamètre dans la partie mobile.

J'appréhendais un peu, après deux essais et quelques heures passés à ajuster, j'ai pas envie de la refaire une troisième fois ! Donc on prend son temps, on répète (ça tombe bien, mon massacre du premier essai va servir à quelque chose).

Premiers essais, le bois brule plus que ça perce. J'ai du affuter (un bien grand mot pour quelques coups de papier de verre) mes mèches fortsner bas de gamme pour que ça ne brûle pas trop le bois, le hêtre en bois de bout, c'est pas facile à percer sur des diamètres aussi grands. Ca marche un peu mieux, et je n'ai que l'épaisseur de la rondelle à faire sur ce grand diamètre, ça ira bien comme ça.

J'ai commencé par percer un trou de petit diamètre pour guider les forstner, et roule, la grand diamètre pour la rondelle, le plus petit pour l'écrou.

Un dernier passage pour la tige filetée, percé depuis les deux côtés pour ne pas avoir d'éclat, et ma fois je suis soulagé, ça ressort pas trop mal (et cerise sur le gâteau, la tige filetée coulisse correctement, sans trop de jeu, enfin nickel quoi)

J'en profite pour marquer et percer la continuité de l'axe sur le bout de la traverse des greppes, pour y faire coulisser le bout de la tige filetée.

Il me fait jouer un peu du ciseau, la grande mèche n'étant pas assez grande pour la rondelle, et pour bien encaster l'écrou d'autre part.
Au final, je suis assez fier de moi, il manque peut-être un demi millimètre de profondeur pour l'écrou, mais comme j'avais percé un peu trop profond pour la rondelle, on dira que c'est fait exprès, et ça ne se verra pas.

Il me restera à percer les rondelles pour les fixer avec 2 ou 3 vis, et à couper un petit bout de la rondelle qui se fixera sur la partie mobile, je n'ai pas pu me résoudre à enlever un morceau de la glissière.

Maintenant, je vais pouvoir passer au collage du plateau, et ensuite, découpe et mise en place des alaises, ce week end si tout se passe bien.

Publié Mis à jour

Partager  

Usinage rainures languettes des alaises

J'ai commencé par coller le plateau avant vendredi soir. Pas de photos, mais rien de bien nouveau, tous mes serres joints y sont passés, j'ai pu mouler ça samedi matin et présenter les deux plateaux :

Maintenant, il est temps de s'occuper des alaises. D'abord, il a fallu recouper droit et à 90° les deux côtés des deux plateaux, pour ensuite dégager une languette d'environ 3cm. J'ai recoupé à la scie sur rail, et du coup, pas assez de profondeur pour tout couper. Je voulais quand même une face de référence pour usiner le dessus et le dessous, et ainsi avoir les deux épaulements des languettes bien alignés. Je me suis bricolé ce guide de défonceuse, qui s'appuie sur la partie coupée du plateau (en évitant la partie restante depuis le dessous)

Et le résultat est plutôt pas mal.

On termine au ciseau, et on obtient des languettes sur toute la largeur du plateau.

On découpe ensuite les alaises, et on trace avant de retirer la rainure centrale a la défonceuse.

J'ai voulu avoir l'ajustement le plus juste possible, pour éviter les jours disgracieux. En tentant d'emboiter l'une des alaises, j'ai un peu forcé et elle a cassé.

Il a fallu réparer en recollant, et reprendre la rainure pour que tout s'emboite parfaitement.

Au final, il m'aura fallu pas mal d'ajustement pour que les alaises correspondent bien à leurs rainures, mais le résultat est plutôt bon. Prochaine étape, chevillage des alaises.

Publié

Partager  

Fixation des alaises

Aujourd'hui, j'ai entamé le perçage pour chevillage des alaises.
Les alaises seront chevillées à la tire, sans colle.

On commence par percer 3 trous,on reporte les trous sur les languettes du plateau, et on perce la languette en décalant le trou d'un mm vers l'épaulement. J'ai également agrandi les trous des extrémités pour autoriser un peu de mouvement du plateau sans casser l'alaise.

Pour les chevilles, j'au taillé en pointe des morceaux de chevilles issues de GSB.

Et c'est parti pour la fixation des alaises.

Certaines sont plutôt réussies, et d'autres, beaucoup moins.
(J'ai du riper au moment de percer le trou dans la languette, ça ne gêne que l'esthétique, mais quand même.)

Le plateau arrière est terminé.

Pour le plateau avant, il me reste le mécanisme de la presse.
Premier assemblage a blanc avec la tige filetée. Je fixe la rondelle qui maintient l'écrou dans la partie mobile.

Je repère le trou sur l'alaise, et je perce cette dernière pour pouvoir y glisser une rondelle depuis l'intérieur, et laisser passer la tige filetée au travers.

Ensuite, usinage de la tige filetée. J'ai réduit le diamètre au niveau de l'alaise, et coupé la rondelle pour bloquer la tige en translation.

J'ai du ajuster pas mal pour que tout tourne et coulisse, et il me reste encore pas mal d'ajustement. Au point ou j'en suis, la presse fonctionne, mais est encore dure, quelques frottements persistants à éradiquer avant de fixer l'alaise.

Publié Mis à jour

Partager  

Les pieds

Réalisation des tenons/mortaises pour assembler les pieds et le plateau.
Rien de particulier, j'ai fait les mortaises à la défonceuse, et les tenons à la scie japonaise.

J'ai ensuite positionné les pieds sur la plateau, et pu prendre la distance pour les grandes traverses. C'est là que j'ai modifié un élément par rapport au plan, j'ai finalement mis deux traverses sur la grande longueur, assemblées par tenon mortaises.
Les traverses courtes sont assemblées à mi bois avec les pieds.

Les deux pieds de chaque côté sont collés, les grandes traverses seront chevillées.

Publié

Partager  

La presse avant

La presse avant est réalisée à l'aide d'un mécanisme acheté tout fait. J'ai néanmoins préféré le cacher derrière du bois. J'ai donc commencé par défoncer l'emplacement de la partie fixe sous le plateau.
J'ai ensuite percé un morceau de frêne pour faire passer les 3 tiges, et j'ai incrusté ce dernier sur le côté du plateau (ça me permet de renforcer une partie sensible du plateau pour éviter qu'il ne s'abime trop vite).
J'ai répété les perçages pour le mords mobile de la presse.

Viens ensuite le temps de faire la barre qui servira à actionner tout ça. Pour ce faire, j'ai utilisé un morceau de manche d'outil récupéré chez mon grand père. A force de rabot et wastringue il a fini à la bonne taille pour entrer dans le trou prévu à cet effet. Deux rondelles de hêtre découpées à la scie à ruban viendront terminer ce manche (sur la photo on voit que javas prévu de les visser, mais je me suis raté sur les parcages pour les inserts, du coup j'ai finalement collé les embouts directement)

Publié

Partager  

L'assemblage

Tous ces éléments individuels devaient bien finir par rendre quelque chose ensemble, c'était du moins l'idée de départ.
Après avoir tout vérifié et revivifié, je me suis lancé.
Les pieds sont vissés au plateau et les traverses longues sont chevillées à la tire.

Une fois tout fixé, on peut retourner et enfin découvrir ce qui commence furieusement à ressembler à un établi.

Il me reste encore quelques travaux (planche centrale, presse horizontale à terminer) et surtout à surfacer le plateau pour qu'il soit lisse et plan, mais jusqu'ici je suis bien content de mes bricolages

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

On en parle ici

GrandJu a publié le pas à pas "Un établi".il y a 3 mois
MOWD
 

Pourquoi gardes-tu l'espace sous ton établi vide?
Sinon, comment vas-tu mettre ta presse de devant? Je ne comprends pas la partie évidée...

niconathy
 

Pour la hauteur, l'idéal c'est 10 cm de moins que la hauteur sous le coude.
Tu as déjà bien avancé pour le debut de semaine de vacance.

GrandJu a publié l'article "La partie mobile".il y a 2 mois
GrandJu a publié l'article "La partie mobile - second essai".il y a 2 mois
GrandJu
 

@mowd l'espace vide en dessous va me servir à poser le bazar qui traine au sol pour l'instant (entre autres des seaux plein de chutes)

@niconathy pour le faire dans la semaine de vacances c'est râpé, je me pose des challenges imprévus à chaque étape :)

Niouniou
 

J'arrive un peu après la bataille :

  • comment vas-tu fixer ton plateau sur ton piétement ?
  • une traverse basse type barre à chat... Pourquoi pas 2 traverses basses (av et ar qui relient les pieds) et ensuite, tu mets un cp fixé dessus pour poser ce que tu veux... Tu perds un peu en hauteur pour tes bacs à chutes, mais bon...
GrandJu
 

Pour le plateau, il sera fixé par des tenons (au dessus de chaque pied), et le centre sera libre, juste posé sur la traverse. Je ne sais pas encore si je fais les tenons traversants ou non le plateau, il va falloir que je me décide.
Pour la traverse basse, j'aimais bien l'idée de n'avoir rien au niveau des pieds. Si toutefois le rangement dessous me gêne comme ça, j'ajouterai une traverse basse sur l'arrière pour avoir une demi largeur de rangement.

Niouniou
 

J'ai juste peur que ça ne soit pas assez rigide, notamment si tu rabotes au rabot à main...

GrandJu a publié l'article "Des petits trous pas si petits".il y a 2 mois
GrandJu a publié l'article "Usinage rainures languettes des alaises".il y a 2 mois
GrandJu a publié l'article "Fixation des alaises".il y a 2 mois
GrandJu a publié l'article "Les pieds".il y a 1 mois
GrandJu a publié l'article "La presse avant".il y a 1 mois
GrandJu a publié l'article "L'assemblage".il y a 1 mois
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 047 vues
6 commentaires

Contenus associés

Aucun
Autres pas à pas de GrandJu 
Voir aussi