L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
François Chalopin

Lit a bascule pour bébé

Lit a bascule pour bébé

Suite au post de ClementP je me suis decide a me lancer egalement dans la fabrication du lit pour bebe de Zeloko. Voici le pas a pas de sa realisation

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Partie bonus : L'assemblage et l'arrivee du locataire

Ca y est il est enfin termine. Avant de parler des details de la bascule, j'ai fait un petit montage de l'arrivee du locataire (6 min 30) :-)

Publié Mis à jour

Partager  

Partie 4: les ressorts, le blocage de la bascule et la finition

Quelques mots sur la derniere ligne droite.

Le systeme de rappel de la bascule.

Le choix du ressort approprie a ete finalement assez complique. J'ai finalement utilise des ressorts en compression apres avoir essaye plusieurs modeles de ressorts en extension.

En theorie ce sont de ressorts identiques sauf qu'ils fonctionnent dans l'autre sens. Pour une raideur donnee, on devrait pouvoir utiliser les uns ou les autres sans que ca ne fasse de difference.

Dans la pratique toutefois ca ne fonctionne pas comme ca. Ma theorie est que le rapport entre la force de rappel du ressort et sa deformation n'est pas lineaire. Il faudrait que je teste ca.

Le blocage de la bascule.

Le systeme parait assez comlique mais il fonctionne vraiment tres bien et j'en suis super contemt.

Un systeme de levier pivotant situe sous la bascule actionne deux longues chevilles qui vont traverser les panneaux de la bascule et venir s'enficher dans les panneaux exterieurs. Les photos sont beaucoup plus explicites que le texte

La finition.

J'ai fait une finition a l'huile de lin et a la cire et j'ai fait une grosse grosse boulette que je ne referai tres certainement pas.

J'ai appris a mes depends que l'huile de lin apres application durcit (par oxydation, hydrogenation, je ne sais pas trop). Toujours est-il qu'il est tres important apres l'avoir applique d'enlever le trop plein avant qu'elle ne seche sinon elle durcit a la surface du bois et ca cree une couche luisante et poisseuse d'huile sechee qui est vraiment degueulasse.

Du coup, pour m'en debarasser, j'ai du racler une bonne partie du lit et le reponcer entierement avec du papier 400 trempee dans l'huile. Ca m'a pris des heures mais j'ai quand meme reussi a sauver l'affaire. Ouf !

Quelques photos a contrejour pour bien illustrer mon propos :

Comme d'ahbitude, une petite video pour illustrer tout ca (8 min 17)

Publié Mis à jour

Partager  

Partie 1 : Les tetes de lit

Je viens de terminer les tetes de lit que j'ai faites en Hetre avec un assemblage a rainure et a languette. J'ai choisi de faire comme ca pour pouvoir m'entrainer a l'utilisation de ma toupie que j'utilise assez rarement. j'ai donc fait des rainures sur toute la longueur des montants et des languettes sur les traverses avec deux jeux de fers complementaires

Ca s'est bien passe a quelques exceptions pres. La premiere c'est que j'ai fait la traverse du bas d'un seul tenant et elle est assez large (275 mm). Apres rabotage elle s'est aussitot gondole. Je pense que c'est en grande partie du au fait que j'ai utilise de la fausse dosse et que si j'avais utilise du quartier ca aurait ete moins pire.

J'aurais aussi pu faire un lamelle colle mais ca aurait ete moins joli.

Donc du coup pour essayer de la redresser pour le fraisage je l'ai visse a un renfort bien rigide pour la redresser. J'ai mis les vis sur les cotes dans la planche dans une partie qui sera de toute facon eliminee par la suite

Le deuxieme soucis que j'ai eu c'est que mon chariot de toupie etait mal regle. Il etait un peu plus haut que la table, ce qui fait que les traverses et les montants n'etaient pas au meme niveau au moment du collage et j'ai du elimine les desafleurs au rabot.

Un troisieme soucis que j'ai eu, c'est que apres rabotage, le bois est reste marque par les baguettes intercalaires utilisees pendant le sechage. Les marque sont vraiment profonde et je n'ai pas reussi a la faire partir en rabotant plus profond.

D'apres les recherches que j'ai faites, ce genre de probleme survient quant on utilise des baguettes d'une essence tanique sur des bois clairs. Des baguettes de chene sur du hetre par exemple. Du coup les tanins du chene ont tendance en penetrer et a tacher le hetre.

On m'a suggere d'utiliser de l'acide citrique ou de l'acide oxalique pour les faire partir mais ca n'a pas vraiment marche ou bien je m'y suis mal pris

Donc si quelqu'un a une suggestion pour se debarasser de ce genre de chose, je suis preneur.

Finalement, je suis quand meme assez content du resultat. Vu que j'ai pas mal galere, ca veut logiquement dire que j'ai appris beaucoup de choses :-)

Comme d'habitude j'ai fait une video de la realisation que vous pouvez regarder ici (12 min).

A suivre ...

Publié

Partager  

Partie 2 : le chassis et le tiroir

Suite de la serie, je m'attaque cette fois la au chassis du lit qui relie les panneaux et au tiroir qui s'y loge.

Pour la structure en elle meme, pas de difficulte majeure. J'ai colle les elements bout a bout et j'ai ensuite renforce l'assemblage avec des chevilles traversantes qui seront de toute facon cachee une fois le meuble monte.

Le chassis est fixe sur les panneaux avec des ecrous a visser pour que le lit soit demontable.

J'ai un peu fait une boulette en voulant poncer les tetes fraichement coupees des chevilles parce que j'ai arrondi la surface de contact entre le cadre et la tete de lit ce qui a fait apparaitre un jour assez moche entre les deux (voir les photos).

Le tiroir est en hetre massif hormis le fond qui est en contreplaque de 6 mm

Fraisage des rainures et des poignees a la defonceuse et a la scie circulaire

L'ajustement des glissiere a ete un peu galere.

Comme d'habitude, voici une video de la construction ...

Publié

Partager  

Partie 3 : La bascule

Je m'attaque a la partie centrale du lit, a savoir la bascule.

Les petits cotes sont realises avec des languettes et des rainures exactement de la meme maniere que les tetes de lit de la premiere partie. Experience aidant, cette fois la ca se passe beaucoup mieux

L'ensemble de la balance est asemblee avec des vis et des chevilles de maniere a ce que le lit soi demontable (et transportable

Pour les bareaux j'ai utilise des baguettes rondes de 14 mm achetees dans le commerce dont j'ai taille legerement les extremites en pointes pour qu'elle rentrent en force dans mes trous de 12 mm. En faisant comme ca, je suis sur d'avoir des assemblages bien jointifs sans jours tout pas beau.

Et une petite video pour resumer le tout :

Publié

Contenus associés


Discussions

François Chalopin a publié le pas à pas "Lit a bascule pour bébé".il y a 1 an
Boris Beaulant
 

Salut @franek, d'après mon fournisseur, les marques sur le hêtre sont surtout dues au manque de respiration du bois lors des premiers temps de séchage à cause des baguettes. La solution que ce dernier utilise est de ne pas utiliser des baguette en bois, mais en plastique avec une forme particulière. Soit en H (mais elles se déforment sous le poids du tas) soit en 8 (sorte de sablier couché). Ainsi la surface de contact est réduite et elle ne se fait pas avec une matière absorbante. C'est plutôt efficace. Les marques sont beaucoup moins profondes.

Sinon joli projet, hâte de voir la suite !

Ben40
 

les marques sont du à un champignon qui se developpe si le taux d'humidité est supérieure à 30 %. j'ai aussi eu le même pd mais je n'ai pas trouvé de solution

ClementP
 

Et bah! Tu aurais dû la faire avant la video! J'aurais fait des erreurs en moins! 😝
Les têtes sont belles et bien finies!
Chapeau! Hâte de voir la suite!

François Chalopin
 

Salut a tous. Merci pour les info. J'ai l'impression que je ne vais pas reussir a m'en debarasser de ces marques :-( Le pire c'est que quand on achete le bois, il n'y a pas vraiment moyen de verifier si le bois est marque profondement ou pas. C'est un peu la memerde.

Ben40
 

pour plus d'info tape su google "bleuissement du bois". D'après ce que j'ai lu il n'existe pas de solution. Mais si quelqu'un a un remède !! J'en ai discuté avec un menuisier récemment, il utilise son bois bleuté quand il est destiné a être teinté. Éventuellement tester un cerusage ?

François Chalopin a publié l'article "Partie 2 : le chassis et le tiroir".il y a 1 an
Boris Beaulant
 

Héhé, je vois que tu as simplifié la coulisse du tiroir ;)

François Chalopin
 

@Zeloko Je me suis dit que j'allais essayer de mettre des glissieres metal. Ca sera plus facile avec un gros tiroir comme ca. Il faudra sans doute que je les modifient un peu pour faire passer les ressorts, mais on verra bien ...

jules
 

Tu feras attention car vus que tu a assemblée tes traverse supérieur dans la feuillure sans faire de tenon tu risque dans le temps que tes traverse et ton panneau s'affaisse de quelques mm.

François Chalopin
 

@Jules Ah merde, ca arrive ce genre de truc !

François Chalopin a publié l'article "Partie 3 : La bascule".il y a 1 an
forezien
 

salut a toi.
sympa ton lit.....
ma question est peut etre bete mais pourquoi passes tu tes panneaux au chariot a tenonner ?pour des tenons je comprendrais mais dans le cas present tu n as pas de gros usinageet ta table de toupie est une surface de reference pour pointer.en plus dans le cas d un serrage de ta piece sur ton chariot cette derniere ne devrait pas etre en contact avec le guide

François Chalopin
 

@forezien Merci :-) tu veux dire que les traverses sont suffisament larges et que j'aurais pu usiner les languettes en utilisant le quide paeallele plutot que le chariot ?

forezien
 

oui en effet a priori ca me paraissait plus simple.ton chariot est la pour tes tenons presque uniquement .et pour te sentir plus en securité tu peux tjours fixer un cp sur ton guide au dessus de ta fraise etde l epaisseur de ton bois .je ne sais pas si tu etablis tes bois mais le coté etablit est en principe tjrs sur la tableet tes pointage en fonction de tes faces etablies

François Chalopin
 

Pour les traverses du haut ca aurait ete chaud quand meme, non ? elles font 12 - 13 cm de large si je me rappelle bien et ca doit etre a peu pres la largeur de la lumiere de la toupie.

Par contre pour les traveres du bas je pense que tu as tout a fait raison.

D'une maniere generale je commence tout juste a aprrendre a me servir de ma toupie donc toutes les critiques / conseils sont bienvenus :-)

forezien
 

JE COMPRENDmais avec un cp ou une plache de bois de 8/10 mmdréssée rabotéetu es protégé.pointe ta hauteur approchée au mm en gros ensuite tire ton guide au max vers toi et fixe y ta planche par serre joint par exemplemais ecarte ton guide de facon ce que ta fraise ne vienne pas le manger quand tu pointeras ta profondeur en demarrant ta toupie.ensuite pousse ton ensemble guide plus planchedoucement jusqu à arriver a la profondeur desirée

François Chalopin
 

L'idee est de faire un guide quasi continu qui reduira la lumiere au maximum. Un truc un peu comme sur la photo. J'ai compris ?

forezien
 

OUI EXACTEMENT C EST CA.je t ai dit cp ou planche bois mais prefere le bois massif tu auras tjrs plus de resistance

François Chalopin
 

Je retiens pour la prochaine fois alors. J'ai appris 2 nouveaux mots dans l'histoire : pointer la toupie et etablir les bois :-)

forezien
 

super donc.......si ca t interresse j ai vu que sylvainle francomtoisa mis une explication en texte et images ici sur le site a propos des signes d etablissement des bois

forezien
 

ces signes te permettront tjrs de retrouver tes bois et leur emplacementsur le meuble ou quoi que ce soit que ti aies a realiser de meme que tu sauras au premier coup d oeil quelle face tu devras usiner ou poser sur la table de ta toupie

jeanco77
 

Salut, c'est peut être trop tard, mais si les marques sur le bois sont noires et qu'elles sont dues à une réaction avec du tanin, l'eau de javel est un bon remède.
si ce sont des bleuissements dus aux champignons, désolé, mais je ne sais pas comment on peut les enlever.

Plus que d'accord avec @forezien : Établir les pièces c'est la base de tout et on ne peut pas s'en passer. Ne pas le faire rend tout le travail plus difficile et les erreurs bien plus nombreuses; même si globalement tu as l'air de très bien t'en sortir.

forezien
 

pour te rassurer je vais dans le sens de jeanco en pensant comme lui que tu as l air de tres bien t en sortir .
felicitations

François Chalopin a publié l'article "Partie bonus : L'assemblage et l'arrivee du locataire".il y a 1 an
Ap0phiS

Il doit y avoir quand même un sentiment de satisfaction immense lors de l'assemblage final quand celui-ci se passe sans accrocs. Félicitations, encore un petit ange gâté. Il n'y a plus qu'a le mettre dans la catégorie "créations".

François Chalopin
 

@Ap0phiS Merci. C'est vrai que ca fait plaisir en meme temps j'etais content d'avoir termine parce que ca commencait serieusement a trainer en longueur

François Chalopin a publié l'article "Partie 4: les ressorts, le blocage de la bascule et la finition".il y a 1 an
Wil
 

Vu comme ça ça a l'air facile ! Mais j'imagine bien tout le travail réalisé, bravo, il est très réussi !

Boris Beaulant
 

@franek, ton système de ressort est au top. Certainement mieux que le mien !
Belle réalisation ! Petite émotion de le revoir bouger ce lit ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
Voir aussi
Table des matières