L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Wil

Création d'un solivage en chêne

Création d'un solivage en chêne

Je suis en ce moment en train de réaliser un solivage en chêne dans une ancienne étable. J'en profite donc pour vous détailler la méthode que j'ai choisie.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Données de départ

La dimension de la pièce est de 4mx6m50. Une poutre porteuse coupe la surface en 2 parties égales, soit 2 fois 4mx3m25.

Le dessus de la porteuse est à environ 2m40 du sol, donc je n'ai pas de contrainte de hauteur. (Échafauder entre autre...)

Publié Mis à jour

Partager  

Choix techniques

Le propriétaire des lieux m'a donné les grandes lignes de ce qu'il voulait, à savoir des solives encastrées dans la poutre porteuse d'un coté, et posées sur une muralière de l'autre.

Les sections de bois que j'ai choisi sont du 12x12 pour les solives et du 15x15 pour les muralières. L'entraxe des solives sera de 44 cm.

La trémie pour un escalier futur sera assemblée à tenons et mortaises.

Publié Mis à jour

Partager  

Implantation, taille et levage

J'ai commencé par implanter au niveau laser le dessus des solives, ce qui correspond au dessus de la poutre porteuse.

Après avoir tracé au Cordex sur tous les murs ce niveau de référence, j'ai retracé un trait sous celui-ci à -12cm, ce qui correspond au dessus des 2 muralières. Grâce à cela j'ai pu faire les réservations dans la maçonnerie.

Ces 2 muralières rentrent d'une dizaine de centimètres dans le mur et sont soutenues au milieu par un corbeau métallique. Elles sont ensuite scellées à la chaux.

J'ai ensuite tracé sur la porteuse et ces muralières la répartition des solives.

Le point délicat dans ce projet est la réalisation des entailles dans la porteuse, sachant que les solives sont brutes de sciage et pas toutes de sections strictement identiques...!

Ma méthode à donc été la suivante : je prend la côte solive par solive entre le mur et la face de la porteuse, à laquelle je rajoute 3 cm. Ces 3 cm sont la profondeur d'entaille dans la porteuse.

Dans la chute de la solive, je recoupe une tranche de quelques centimètres afin d'avoir la section exacte de celle-ci. Et je me sert ensuite de cette tranche pour tracer la forme de la future entaille sur la porteuse.

J'ai au préalable placé un cordeau afin d'effectuer mon tracé à la bonne altitude.

Pour faire l'entaille, je me suis fabriqué un gabarit de défonceuse que je visse sur la porteuse, en alignement avec le dessous et un des cotés du tracé. Le gabarit est légèrement moins large que les solives afin de pouvoir servir pour toutes les entailles.

Je termine ensuite le deuxième côté de l'entaille à l'ébauchoir.

Il ne me reste plus qu'à glisser la solive dans son entaille, et celle-ci correspond exactement à sa section.

Comme écrit plus haut, la trémie est assemblée à tenons et mortaises + chevillage à tire.

Il me reste à faire la deuxième moitié + fixer et entretoiser tout ce beau monde !

Publié Mis à jour

Partager  

Mise en place des entretoises

Afin de rigidifier l'ensemble j'ai positionné des entretoises entre chaque solives du côté de la muralière. Leur section est de 12cmx6cm.

Elles assurent aussi la finition entre le solivage et le futur plancher.

Pour terminer j'ai cloué tout ce beau monde à la pointe de 5mmx125mm, entretoises comprises.

Publié Mis à jour

Contenus associés


On en parle ici

Wil a publié le pas à pas "Création d'un solivage en chêne".il y a 21 jours
Thierry974

Bravo Will. C'est clair et net.

Wil
 

Merci @thierry974 !!!

Pierro
 

Joli travail ! De bien belles pièces de bois à porter aussi, non ?

Wil
 

Merci ! Les 12x12 ça va, mais les 15x15 on les a placé à 2 !

Vic66
 

Fameux chantier... bravo!

ebenober
 

Beau travail ! Elles sont presque trop belles tes solives bien rabotées !

ebenober
 

Est-ce du bois neuf ou récupéré ?

Wil
 

Merci @ebenober ! C'est du bois neuf, il provient directement de la scierie. C'était quand mieux de les raboter, elles étaient plutôt noires, avec des traces de sciage et les arêtes n'étaient pas cassées.

Smaug
 

Bravo. Très beau travail . Quelle est ta portée des 12*12?

Wil
 

Merci @smaug ! La portée est de 3m10.

Smaug
 

Effectivement j’aurais dit 4m mais du 12*12 pour 3.10, tu es bien. J’ai le même projet pour ma grange . Belle exécution vraiment ..

Wil a publié l'article "Mise en place des entretoises".il y a 8 jours
Xavier
 

Bonjour @wil
J'ai un doute mais il me semble que la poutre maîtresse n'est pas au mieux de sa forme, ou c'est juste superficiel ?

Wil
 

Salut @xavier ! Je comprend ton doute parce qu'en regardant les photos on à l'impression que la porteuse est sacrément abimée ! Mais oui, ce n'est que superficiel. Elle est un peu attaquée sur les 4 arêtes, mais lorsque l'on gratte un peu c'est tout à fait sain. Si ma fraise de défonceuse pouvait parler, elle te dirait que c'était même dur dur !!!

Et puis c'est une porteuse que j'avais déplacé auparavant (elle était trop basse et pas centrée dans la pièce). Lors de cette manip j'ai eu à purger le bout qui était dans le pignon extérieur, et en le coupant à la tronçonneuse j'ai pu constater qu'elle était encore très saine.

Xavier
 

tant mieux, il ne faudrait pas que ça s'écroule !

Smaug
 

La tronçonneuse doit s’en souvenir!

ssisco
 

Bonne technique pour le tracer des entailles, c'est comme ça que je fais aussi. Perso j'aurais mis des solives plus grosses (15/15). est ce que tu as prévu d'enlever l'aubier que l'on voit sur certaine solives ?

Wil
 

J'ai hésité entre 15x15 et 12x12. Ce qui m'embêtait avec le 15x15 c'est que ça allait faire sacrément massif, surtout que le plafond n'est pas très haut (environ 2m30).

Non, je n'ai pas prévu d'enlever l'aubier. C'est le client qui a tout raboté, et ça ne l'embête pas. Mais dans mon souvenir il y avait surtout une solive qui avait beaucoup d'aubier.

vincelnx

bonjour @wil merci pour ce pas à pas très instructif, super boulot, comment calcules-tu la profondeur de l'entaille pour soutenir la solive. comment tu t'assures que l'entaille soit suffisamment profonde pour supporter le poids, y a-t-il un calcul de résistance ( autre que ton expérience ;) ) . Merci

Wil
 

Merci @vincelnx ! Pour ce cas précis j’ai utilisé un logiciel de TAO : Tout A l’Oeil !!!

Plus sérieusement, c’est en effet à l’expérience que j’ai décidé de cette côte. Il ne faut pas trop entailler pour ne pas fragiliser la porteuse. Mais 3 cm est amplement suffisant, il faut bien sûr s’assurer que la solive ne puisse pas glisser.

Il y a sûrement un calcul de résistance pour ce genre d’assemblage, mais je ne sais pas le faire !

vincelnx

merci

Niouniou
 

Beau boulot @wil
Tu casses les arêtes à l'ebauchoir ? Au rabot, à la toupie ? Défonceuse ? Plane ?

Wil
 

Merci @niouniou ! Les arêtes ont été cassées au rabot électrique.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
817 vues
22 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 fournisseur
Autres pas à pas de Wil 
Voir aussi
Navigation