L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Copeaux And Co

Tabouret d'atelier façon photomaton!

Tabouret d'atelier façon photomaton!

Bonjour à tous!

Voici ma première contribution à cette déjà très belle source de données pleine de copeaux qui sentent bon le rabot.

Mon objectif était de concevoir un tabouret qui soit à la fois (très très) solide et fonctionnel car destiné à l'atelier. Je voulais profiter de ce projet pour intégrer une grosse tige filetée qui me permette de régler la hauteur du tabouret et de pivoter sur celui-ci au besoin. Voici donc avec quelques images, les différentes étapes qui m'ont permis de réaliser ce nouveau projet. J'espère qu'il vous inspirera pour les vôtres.

Pour cette recette j'ai utilisé une planche de chêne brut et une chute de planche de pin d'une quarantaine de cm de côté.

Ayant tout fait à l'inspiration au fur et à mesure des idées ( et problèmes techniques liés à la conception...!) je n'ai aucun plan et donc aucune dimension précise en tête mais au besoin je sortirai reglet et pied à coulisse si certaines vous sont utiles!

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Découpes et réalisation des trois plateaux :disques et supports

J'ai commencé par découper dans la planche:

  • 4 morceaux d'une trentaine de centimètres (collés par paires ils furent dédiés aux deux grands disques supérieurs)
  • une autre découpe d'une dizaine de cm fut destinée aux deux petits supports ronds placés sous les grands disques.
    -Le reste de la planche fut découpé en 4 morceaux sur la largeur de la planche restante, pour faire les pieds.
    -ma planche initiale ayant déjà tout donné d'elle même, j'ai puisé dans mon stock une chute de mon pour le disque inférieur et son support.

J'ai passé ces éléments au rabot-dégau et puis j'ai attaqué le collage de mes deux plateaux avec des biscuits.

J'ai ensuite découpé trois disques de diamètre identique dans les plateaux avec la dégauchisseuse avec une fraise droite, en enlevant une faible épaisseur à chaque fois. J'ai utilisé la barre guide et la pointe livrée avec la machine pour la faire tourner autour du centre de mon (futur) disque. J'ai ensuite installé une fraise quart de rond pour faire le pourtour supérieur et inférieur de chaque disque.

Petit ponçage et léger coup de rabot pour les finitions.

Je me suis ensuite consacrée à la réalisation de mes supports ( placés sous chaque disque). N'ayant pas de scie à ruban, j'ai dégrossi à la scie à main puis enlevé le surplus à la ponceuse à bandes en position stationnaire.

Me voilà désormais avec trois disques et trois supports.
Il est désormais temps de passer au bédane et ciseau pour faire les emplacement des trois boulons.

Sur la photo suivante le disque du haut est à droite, l'écrou est intégré au petit disque support, l'objectif étant de bénéficier de l'épaisseur du disque pour faire une butée à la tige filetée.

Pour les disques du milieu (à gauche sur la photo) et du bas (au milieu), l'écrou est fiché dans le dessous des disques. Je suis en effet partie du principe que le poids de l'utilisateur allait avoir tendance à exercer une pression verticale importante et donc fragiliser le support dont les deux tiers de l'épaisseur aurait disparu si l'écrou y avait été mis.

J'ai également percé les plateaux du diamètre de la tige filetée.

Publié Mis à jour

Partager  

Mise en place des plateaux

Est ensuite venu le temps de fixer chaque support sur son disque, après avoir intégré L' écrou à l'aide de 4 tréfonds.
J'ai ensuite fait passé la tige dans chaque disque pour inscrire le filetage dans le bois.l'idéal aurait été de passer de la parafine sur le métal ( ou même un bloc de savon?) mais...n'en ayant pas sous la main j'ai opté pour du lubrifiant liquide.

Mise à jour du 26/8/18:
Avis à ceux qui ont réalisé ou qui souhaitent réaliser un tabouret tournant en s'inspirant de ma vidéo, il s'avère que l'assise avait tendance à bouger légèrement sur les miens, pour solutionner le problème j'ai entièrement dévissé la grande tige filetée et j'ai ajouté un écrou bien serré avec du frein filet sous le plateau de bois, désormais tout est stable et le problème est résolu!

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation des pieds

Les trois disques étant vissés sur la tige j'ai désormais une idée approximative de la taille nécessaire pour mes pieds, l'angle à appliquer, comment fixer le tout,...je me lance donc.

[*Je profite de ces multiples tours autour de la tige pour mettre du wd40,à plusieurs reprises. Au fur et à mesure des tours ces derniers deviennent de plus en plus fluides et les frottements réduisent de façon considérable.]*
Une coupe de 15 degrés est donc appliquée à chaque extrémité, sur le haut. Une coupe est également réalisée pour que le pied vienne en appui sur l'exterieur du support ( le petit disque fixé sous le grand)

J'ai également fait des découpes afin que le disque inférieur vienne se ficher dans chaque pied, j'ai utilisé pour cela ma scie sous table, en plusieurs passes successives en conservant l'angle à 15 degré précédemment utilisé. J'ai égalisé au ciseau à bois car, ayant tenté de découper mes 4 pieds en même temps j'ai eu quelques décallages. Je n'avais en effet pas enlevé le couteau diviseur, c'était une erreur car du coup seuls deux pieds à la fois pouvaient être sciés et pas de façon identique en raison de l'arrondi de la lame. Bref, réfléchir c'est bien mais réfléchir après coup c'est trop tard ( note à moi même)...

J'ai ensuite passé un léger coup de rabot pour adoucir les arrêtes de mes pieds puis pré-percé le haut de chaque pied en appliquant un angle à 45 degrés.

Publié Mis à jour

Partager  

Le montage!

Est enfin venu le temps de tout installer à blanc et surtout de chercher le positionnement idéal pour les pieds.n'ayant pas fait de repères lorsque le point central était encore accessible, j'ai passé (trop) de temps à chercher l'emplacement des pieds en essayant de les placer à equidistance. L'utilisation de baguettes de bois m'a aidé à avoir de meilleurs repères visuels, faute de repères tracés au crayon...

Après avoir retourné et mis à niveau mon tabouret en posant mon niveau sur le disque du haut ( j'ai installé des cales sous les endroits qui le nécessitaient car mon plan de travail est sur un sol incliné).

J'ai ensuite fixé chaque pied avec une vis de 70 sur le disque du milieu, l'extrémité étant déjà pré-percée.
Après avoir vérifié la verticalité de chaque pied j'ai pré-percé à hauteur du disque du bas,fait un perçage large sur deux millimètres pour noyer la tête de vis et installé mes vis de 50.

De la colle à bois a été mise à chaque raccord.

Pour finir j'ai également noyé dans de la soudure à froid époxy la tête de la tige dans L' écrou situé sous l'assise afin d'éviter que celui-ci ne se dévisse lors du réglage de la hauteur du tabouret.
J'ai également serré deux écrous en bas de tige afin de faire un butoir et évter que la tige ne sorte de son logement après avoir pris soin de les badigeonner, eux aussi, d'époxy.

J'ai ensuite coupé le surplus de la tige à la meuleuse après avoir protégé le bois à l'aide de cartons.l'idéal aurait quand même été de le faire avant montage...

Publié Mis à jour

Partager  

Dénouement et erreurs commises!

Arrive alors la phase du test qui s'avère...concluante! Je suis ravie!
Le disque inférieur assure à la fois le maintient de la structure mais également un appui pour les pieds au besoin.
Le réglage est facile et se fait d'une main. Même lorsqu'on est assis dessus, il est possible de le faire pivoter... idéal pour attraper un outil de l'autre côté de l'établi!

A l'heure actuelle il est à l'état brut mais j'envisage de lui passer quelques couches d'huile afin qu'il ne capte pas trop rapidement les poussières de la menuiserie où il passera probablement toute sa vie ( sous mon séant 🤣)

ce à quoi je ferai attention, si il y a une prochaine fois!

-le réglage de ma fraise quart de rond qui, trop profonde lors de mon second disque, à fait une "encoche" sur mon disque....
-je tâcherai de centrer mieux les supports de mes disques car le disque supérieur ne tourne pas parfaitement sur son axe.
-lors de la mise en place de mes tréfonds je pré percerai mes disques et pas uniquement mes supports.en effet , lors du serrage plusieurs d'entre eux ont cédé, les deux éléments ne sont pas donc parfaitement jointifs et c'est dommage...my mistake
-même lancée dans mon élan,cette fois-ci je ne PERCERAI PAS le disque superieur! Car si, je l'ai percé, et je n'aurais pas dû car l'idée était justement d'offrir une butée à la tige tolérée.il a alors fallu que je trouve une solution (précaire) pour réparer mon erreur.ayant récemment tourné du buis j'ai conclu un disque de buis, mais, encore une fois le centrage est défaillant et malheureusement la "mortaise" de fortune aussi car mal ajustée...arghhhh
-je ferai des repères avant montage sur le dessous de mes disques pour faciliter le positionnement du perçage, le centrage des assemblages et surtout le positionnement des pieds.

Publié

Contenus associés


Discussions

Copeaux And Co a publié le pas à pas "Tabouret d'atelier façon photomaton!".il y a 8 mois
JMA
 

Beau travail. Félicitations!

niconathy
 

Super pas à pas. Si je puis dire, c’est rondement bien mené. 😂😂
Tu as pris une tige de quel diamètre?

Copeaux And Co
 

merci! apres verification c'est du diametre 20, ca m'a coûté moins de 5€ la tige d'un mètre en gsb et autant pour les ecrous achetés au kilo au meme endroit!

niconathy
 

Merci.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
618 vues
4 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 processus
0 fournisseur

Tags

Licence

Licence Creative Commons
Autres pas à pas de Copeaux And Co 
Voir aussi
Table des matières