L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Zeloko

Fabrication d'un carrelet pour pieds de grosse section

par Zeloko 

Navigation

Fabrication d'un carrelet pour pieds de grosse section

Il faut parfois être réaliste. Il peut être plus avantageux dans certains cas d'assembler des bois pour recréer une pièce plus grosse plutôt que de la découper directement dans un morceau massif.

Dans ce pas à pas, je vais détailler une des solutions envisageables dans le cas de la réalisation d'un pied (de meuble) de section supérieure à 60mm.

Il n'y a bien entendu aucune leçon unique ici. C'est avant tout l'exposé de la solution que j'ai retenue par rapport à mes contraintes.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Introduction

Le cas de ce pas à pas porte sur la réalisation d'un pied de meuble (table, buffet, etc ...). Dans ce cas, l'option est prise de partir d'un carrelet de section carrée. Il n'est pas traité ici les usinages du pied à proprement parlé, mais de la réalisation du carrelet et des raisons qui conduisent à la méthode retenue.

Pourquoi ne pas partir d'une pièce de bois massive ?

Il existera certainement toujours dans nos forêts un tronc de plus grosse section que la pièce de bois que l'on souhaite réaliser. Mais dans le cas de notre pied de meuble, une raison importante peut nous pousser à la un travail préparatoire pour réaliser le carrelet.

En effet, plus la section désiré va être importante, plus la pièce risque d'être instable si elle est faite d'une seule pièce massive. Les risques de fissures, ou de déformations me paraissent important. Il n'y a qu'à regarder les poutres des vielles bâtisses pour s'en rendre compte.

Qu'en est-il de l'esthétique ?

Il est difficilement envisageable de gâcher de nombreuses heures de travail sur un meuble par un raccord disgracieux entre deux pièces de bois. Créer un carrelet par collage de plusieurs bois, oui. Mais en essayant de ne pas ternir l'esthétique.

En règle générale, sur le pied d'un meuble, les quatre faces n'ont pas la même importance en terme de visibilité. Et c'est un détail qui va pouvoir jouer en notre faveur. Deux faces seront considérées comme principales et donc devront être exempte de marque de collage et deux autres afficheront ce qu'il n'est pas toujours possible de masquer.

Publié Mis à jour

Partager  

Solution envisagée

Du fait des contraintes et contexte évoqués dans l'article précédent, la solution retenue va compter le collage de trois pièces de bois comme le montre le schéma suivant en vue de coupe sur la section.

On retrouve donc :

  • 1 petit carrelet carré d'une section = section / 2 x section / 2
  • 2 pièces biseautées à 45° issuees d'un parallélépipède rectangle de section = section / 2 x section
  • 2 fausses languettes qui apporteront une certaine rigidité et surtout une facilité d'assemblage au moment du collage.

Publié Mis à jour

Partager  

Usinage des pièces

Usinage du petit carrelet

L'usinage du petit carrelet ne comporte pas de difficulté. La seule contrainte sera de bien l'équarrir de lui donner une section carrée et de creuser les deux rainures destinées à intégrer les fausses languettes.

Usinage des parallélépipèdes

Cet usinage va comprendre deux opérations.

  • Le biseautage à 45° d'une face
  • Le creusement de la rainure pour la fausse languette

La grosse difficulté de cette solution réside dans la coupe à 45°. En effet, trop longue ou trop courte l'emboîtement des trois pièces de bois ne sera pas parfait. Je conseille de travailler sur des pièces d'essais calibrées à l'identique pour le réglage du guide parallèle de la scie.

Les astuces

  • Passer le petit carrelet et les parallélépipèdes avec un même réglage de raboteuse
  • Faire toutes les rainures de fausse languette avec un même réglage de toupie
  • Toujours poser le face extérieure sur la table de la toupie pour l'usinage des rainures

Publié Mis à jour

Partager  

Collage

La collage de ce carrelet va demandé d'être fait en une seule fois et donc requérir une pression de serrage très important pour chasser l'excédent de colle dans toutes les direction du carrelet.

Il faut donc prévoir soit une grosse presse, soit une bonne quantité de serre joint.

Le plus important est peut-être de penser à s'assurer que le collage au niveau de la coupe à 45° est bien jointif.

Pour la méthode, il est bon de coller un premier parallélépipède au petit carrelet le serrer pour bien plaquer et chasser la colle et ensuite coller l'autre sans attendre le séchage de la colle.

Une fois le collage terminé, voici le résultat.

Publié Mis à jour

Partager  

Exemple de pied

Cette structure de collage est parfaitement adaptée à l'usinage d'un pied qui aurait deux faces avec un usinage courbe identique.
En effet, dans ce car, la ligne de collage correspondant à la coupe à 45° reste parfaitement dans l'arête.

Publié

Contenus associés

On en parle ici

Ebeno's WoodShop
 

Merci pour ce partage Zeloko, je n'avais pas pensé à cette solution, je m'en servirais pour la table basse en frêne que je dois réaliser.

Gaspar
 

Merci pour le partage @ebenoswoodshop

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 797 vues
2 commentaires

Contenus associés

Licence

Licence Creative Commons
Autres pas à pas de Zeloko 
Voir aussi