L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Bonbonveronbi

Le débit des marches Composées.

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Le débit des marches Composées.
+

Suite à une question de jibaku sur l'orientation des cœurs dans la fabrication des marches.J'ai pensé utile d'apporter quelques précisions techniques à ma réponse. Evidemment je n'ai pas la prétention d'apporter une parole d’évangile, je veux simplement fournir des éléments de réflexion afin que chacun se forge son opinion.


Partager  

Etablissement des marches composées.

- Avant propos

La marche est la partie la plus sollicitée de l' escalier suite aux passage répétés des utilisateurs.
Grosso modo on distingue deux sortes de conception la marche massive et la marche composée.

- La marche massive.
Conception dans laquelle la marche et la contre marche forme un tout . Abandonné à notre époque car il est difficile de se procurer des débits sec de capacité suffisante . Toutefois elle recouvre aujourd'hui les marches en lamellé collé très intéressant dans la fabrication des escaliers à limon central leurs épaisseur permettant de les gainées ou d'introduire un support intérieur afin de limiter le porte à faux.
**

  • La marche composée*
    C' est la marche la plus courante aujourd'hui, elle résulte de collage de deux ou plusieurs éléments ente eux.
  • Le cœur éléments de réflexion
    Dans ma réponse à JIBAKU je propose d'orienter le cœur vers le haut et de mettre la partie la partie la plus proche au nez de marche. Je vais essayer de vous expliquer les raisons de ma réponse.

le croquis schématise la déformation d'une planche de bois.

Le bois tire donc à cœur donc en plaçant la face convexe au dessus on va s'opposer au poids des personnes qui utilisent l'escalier . Cette disposition à pour effet de diminuer les grincements et participe au confort de l'escalier. Il est utile de l'associer à une mise en tension supplémentaire par l’intermédiaire de la contre marche. Je vous renvoie à excellent traité de l'escalier de Sylvain *pour la mise en oeuvre.
Dans une bille le bois le plus dur se situe près du cœur , donc placer le cœur vers le haut lutte contre l'usure des passages . L'endroit le plus sollicité est le nez de marche , puisque on reconstitue la marche il semble logique de placer la partie la plus prés du cœur au nez marche.
Dans certains escaliers la fixation sur le faux limon , ou la crémaillère se fait par clouage , on fait venir le creux au contact plus facilement que la bosse.

Cas pratique
Au moment de la question de JIBAKU un petit escalier était au débit , j'ai essayé de vous prendre quelque photos pour être un peu plus concret .Mais je crains d’être un piètre photographe.
Plaçons le décors: escalier en frêne quart tournant droit, pour ce genre de travail courant l'exécutant taille sans épure simplement au dixième.

Appréciation de la bille 45 mm frêne

La bille n'est pas terrible les plateaux sont ronds voir le creux sous la règle le cœur est fendu et doit être purgé. Bilan faire les marches d'une seule pièce semble difficile la perte au rabotage va me donner des marches bien minces, en admettant que le cœur soit parfait in ne sera pas placé au nez de marche de plus je rappelke que le cœur et les nœuds sont les zones du bois les plus susceptible de bouger.

Première phase La bille est séparée par le milieu en deux demi bille et on débite alternativement une marche dans chaque planche de la demie bille

Nous pratiquons comme cela dans les débits indigènes pour avoir une uniformité de couleur et d'aspect . Les marches iront du quartier à la contre dosse . Contre partie de la technique le patron va dire que l'on utilise jamais les parties supérieures de la bille😁

Puis nous épurons la planche des parties qui sont susceptibles de bouger le plus (coeur ,noeuds etc)
La personne qui débite essaye de le faire le plus droit fil possible ( un laser sur la scie est un petit confort non négligeable)

Nous arrivons au stade ou il faut établir les marches avant corroyage.

Premier cas on reconstitue la marche telle quelle, bon le cœur ne sera pas au nez mais passons
Mais il se présente un autre problème nous avons épurer le cœur. dans une planche la zone du cœur est presque toujours la plus tourmentée, par contre sur les bords le fil se redresse . J’espère que vous le verrez sur la photo les veines ne correspondent pas bien rendant le collage visible

Essayons autre chose passons un cœur devant et faisons le raccord sur l'extérieur du plateau là le fil est plus droit la couleur homogène et souvent le collage passe inaperçu.

Voila les petits éléments de réflexions, pour l'instant je ne peux pas vous montrer les marches finis car elles vont rester tranquilles une semaine voir plus pour reprendre un équilibre hygroscopique avant corroyage. Je vous encourage à apprendre comment le bois se comporte pour pouvoir le travailler dans les règles. Ne pas prendre pour argent comptant ce que j'ai écris , soyez curieux ,comparé, critiqué de maniéré constructive. Faite vous une idée et surtout pratiqué.

bonbonveronbi

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.


Discussions

Bonbonveronbi  a publié le pas à pas "Le débit des marches Composées.".
il y a 2 ans
trente six seb

Merci de ces explications intéressantes.

Santé !

Hello,

merci pour ce pas à pas. C'est fort intéressant. J'espère que tu vas le poursuivre vu la qualité de tes explications.

Niouniou

Merci pour ces détails ! Un petit+ serait de mettre tes photos dans le texte au moment où tu en parles et pas toutes à la fin. Ensuite, tu peux réinsérer un champ texte pour continuer et ainsi de suite

Bonbonveronbi

oui tu as raison mais je savais bien comment faire.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
618 vues
4 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

Autres pas à pas de Bonbonveronbi 
Voir aussi
Table des matières