L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Eric25

Délignage et usinage de lames de parquet en frêne massif

Délignage et usinage de lames de parquet en frêne massif
+

Bonjour,
Je vous présente ici comment j'ai modifié un tas de lames de parquet.
Tout a commencé lorsqu'un collègue m'a expliqué qu'il n'avait pas réussi a trouver de quoi réaliser le parquet de ces rêves : un parquet a la française! avec de jolies lames de largeurs différentes.
Un peu déçu il a acheté de quoi faire son parquet en frêne en lame de 160mm, renonçant a son parquet a la française.

Lors d'une discussion je me suis retrouvé a lui proposer de déligner et usiner ses lames! enfin a faire un essai dans un premier temps...

Qu'avais-je fait la?!?

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Comment faire? Les 1ers tests.

Bon ben y plus qu'a! mais comment?!?
J'ai commencé par poser ma question sur l'air du bois : "Comment déligner et usiner des lames de parquet en frêne massif ?" (encore merci aux personnes m'ayant répondu!)

Dans un premier temps je me dis que c'est peut etre pas une bonne idée, que ca va se finir en plan galère et que je vais massacrer les lames de mon collègue...
Et puis je change d'avis, mon collègue m'a passé 2 petits bouts de lames, allé hop au boulot!
Bon comment ca va se passer, suite a ma question le ADB, je teste 2 versions :

  • rainure/languette :
    • avantage : pas de fausse languette a faire
    • inconvénient : il faut régler l'affleurement et on perd la profondeur de la languette au niveau de la largeur de lame
  • rainure/fausse languette :
    • avantage : les rainures étant faites avec le meme reglage, l'affleurement est assuré et on ne perd pas la profondeur de la languette au niveau de la largeur de lame restante.
    • Inconvénient : la réalisation des fausses languettes (debit + corroyage + mise a longueur + mise en place)

C'est l'heure du choix de la répartition des largeurs. La lame d'origine fait 160mm,
Je règle mon guide parallèle sur 100mm, avec le trait de scie de 3.5mm, il me reste 56mm.
Soit :

  • 100 + 56mm avec la fausse languette
  • 94 + 56 avec la rainure languette

Délignage :

Allé c'est parti pour le délignage, la lame 48dents (Ø315mm) laisse quelques traces de brulure, faut dire qu'elle est plus neuve, elle a vu du massif, du mélaminé, du MDF, du contre plaqué... elle mériterait peut être un petit affutage! Mais bon pour 2x50cm de coupe ca va bien aller!

Au final sur un échantillon si court, je ne peux pas voir si les lames se déforment après délignage comme je le craignais (voir ma question sur L'ADB en lien au dessus ou a coté).
En revanche je vois bien que ma lame se rapproche plus du pyrograveur que de la scie et que les brulures ne sont pas si facile a enlever que ca!
Je sors mon n°3, le but étant de virer les traces de coupe et les brulures et non pas de dresser le chant.

Je vais maintenant essayer de valider les usinages et j'aviserai après.

Rainurage :

Après 1h a mesurer, régler, tester le reglage a la main sur la pauvre lame que j'ai entre les mains je valide! Et c'est parti pour l'usinage de mes 3 demies lames. 2mn plus tard c'est fini.
Pareil que chez Mickey en fait : 1h d'attente pour 30s de manège... 😊

Je teste mes rainures avec une languette existante, ouais pas mal, je peux passer à la suite.

Languettage :

(euh ca ce dit 🤔)
Allé changement d'outil, passage aux plateaux a tenonner.
Après 1h a mesurer, régler, tester le reglage a la main sur la pauvre lame que j'ai entre les mains je valide!
Je suis toujours pas super efficace niveau reglage! mais bon faut bien commencer un jour...

J'usine ma dernière demi lame.

Fausse languette :

Par chance j'ai une petite baguette en pin qui traine au garelier, un petit coup de rabot a main pour ajuster l'épaisseur, un coup de scie pour la longueur et voilà la fausse languette vite fait (presque) bien fait. Mais pour l'essai ce sera suffisant.

Le choix :

Bilan des courses

  • La solution a fausse languette est parfaitement affleurante. Mais faut faire des fausses languettes.
  • La solution a rainure languette est pas mal, mais l'affleurement est moins bon de quelques 1/10e. Il faudra être plus precis sur le reglage des outils. Mais ca peut le faire.

Voilà une photo du résultat de ce 1er essai.

Au final mon collègue préférait la solution rainure languette et moi ca me dérangeait pas de pas avoir les languettes a faire!
On c'est mis d'accord pour que je fasse une mini série sur 6 lames en taille réelle de 2.50m. La au moins je devrais voir si le frêne ne se banane pas trop au délignage et si l'usinage reste possible après dans de bonnes conditions.

Publié Mis à jour

Partager  

Mini série de 6 lames pour être vraiment sûr!

Quelques jours plus tard...

C'est reparti pour un tour, afin de m'éviter de jouer du rabot a main après le délignage je tente un nettoyage de ma lame 48dents.

Le 1er délignage est sans appel, ca sent de brulé dans le garelier, le miracle n'a pas eu lieu la lame est propre mais elle coupe toujours pas! 🧐 . Il est trop tard pour faire affuter la lame, on est lors du 2e confinement et il faudrait minimum 1 semaine avant le retour de la lame dans le meilleur cas.
Bon ben remontage de la lame de debit et affutage du rabot...

Je n'ai pas eu de souci de délignage, mais effectivement les lames se déforment, en particulier la petite lame de 56mm... mais rien de catastrophique, de plus le frêne reste assez souple.
Je verrai bien si j'arrive a faire les usinages proprement. La deformation n'est pas trop gênante pour la rainure et au pire je peux tricher en la faisant plus profonde.
Mais pour la languette la je peux pas tricher, il faut que la largeur de lame reste constante...

Rainurage, le retour :

J'ai eu la lucidité de prendre mes repères pour le reglage de la fraise extensible pour gagner un peu de temps au remontage.
Les rainures sont sur les lames étroites, après reglage des presseurs j'enchaine les 6 lames.
Je me rends compte que c'est pas pareil de pousser un morceau de 2.5m que les petits bouts de 50cm du 1er essai. En particulier lors de la sortie de l'outil, le presseur horizontal ne pousse plus qu'après l'outil et la lame s'éloigne parfois un peu du guide nécessitant un 2e passage pour garantir la profondeur des rainures en bout.
Le presseur vertical fait bien le boulot et plaque le parement sur le table.
Une petite dose de glisse bois sur la table rend les choses un peu plus faciles!

Mais je n'ai pas de soucis lié a la deformation des lames, il faut pousser un peu plus fort pour les plus déformées, mais rien de catastrophique.

Languettage, le retour bis :

Changement d'outil. Après le réglage, j'enchaine mes 6 lames. Pas de soucis particulier, la seule difficulté est de garder la lame en appui sur le guide jusqu'au bout comme pour le rainurage.

Finition :

Afin de garantir le contact en parement des lames, je decide de réduire d'1mm la longueur de la joue inferieur de la rainure. J'ai fait ca avec les plateaux a tenonner.

Et afin d'être raccord avec les lames existantes il me reste un, ou plutôt 2 chanfreins sur les lames. C'est parti pour le rabot de paume, au moins ca fait pas de bruit et pas de poussière.

Bon eh ben c'est possible, un entraineur serait bienvenu, mais c'est possible!
Il ne me reste plus qu'a présenter ca a mon collègue et si ca lui va il aura peut être son parquet a la française. 😊

Publié Mis à jour

Partager  

C'est parti pour 170ml de delignage et usinages (environ 20m² de parquet)

Bon c'est décidé, je me lance pour faire le boulot.

Au programme environ 20m² de parquet, 66lames soit 170ml a déligner, rainurer, languetter (ouais j'ai toujours pas trouver mieux comme mot), 340ml de chanfrein...
J'ai prévu d'y passer entre 2 et 3 jours.

Après avoir prévenu mon collègue que les performances passées ne préjugent pas des performances a venir (histoire de dire qu'il y aura peut être un peu de rebut sur les 66 lames a faire), c'est parti!

J'ai récupéré une remorque bien pleine, pppfff ca va faire de la manutention! Il va falloir réfléchir et s'organiser un minimum. J'ai pas l'intention de faire carrière dans le body building, du coup l'objectif est de pas avoir a tout bouger entre chaque opération.

Delignage

Je pensais avoir que des lames de 2.50m, mais au final il y avait quelques lots de bébés lames entre 1 et 1.50m. Parfait pour s'échauffer!

Puis c'est au tour des grandes d'y passer! 2.50m c'est tout de suite plus encombrant, mais en 2h le délignage était fait.

J'ai vérifié régulièrement que je ne mangeais pas la cote, mais pas de soucis de ce coté là.

C'est l'heure d'un p'tit café bien mérité (enfin je trouve).

Le délignage est fini, ca fait déjà un joli petit tas de sciure...

Usinages :

Allé hop re-pointage de la toupie pour les rainures, c'est la 3e fois de la semaine que je le fais, je commence a gagner en efficacité.
Et hop c'est parti pour 2 bonnes heures de boulot.

Après les rainures, je change d'outil pour pour venir enlever le petit millimètre sur la joue inférieure de la rainure pour garantir le contact coté parement.
C'est reparti pour 2h de poussage... ah oui c'est sur l'entraineur aurait été pas mal!

Bon ben voilà la moitié du boulot de faite. Il ne reste plus que les languettes et les chanfreins a faire, alors au boulot!

Pointage, poussage, ah oui c'est sur que ca doit être cool un entraineur! et quelques heures plus tard c'est fini!

Ca fait un joli tas de bois!

Il ne reste plus qua faire les chanfreins.
J'ai choisi le rabot de paume comme arme. Il me faut faut 4 passes pour arriver au chanfrein voulu. Mon rabot est fraichement affuté, mais les lames présentes du contre fil, et je préfère éviter de faire de trop grosse passes.

Le résultat est plutot pas mal meme si sur la photo ci dessous la rainure parait un peu large...

On dirait pas comme ca mais le sac de 150L de l'aspi est plein...
Les poules et le jardin de mon collègue auront le droit a de jolis copeaux!

C'est pas tout ca mais il faut maintenant tout remettre dans la remorque et eviter de tout perdre sur la route!

Me voilà parti pour une séance d'empaquetage, je refais des paquets de 4 grosses lames ou 8 petites et en remorque Simone!

Publié Mis à jour

Partager  

Bilan des opérations

Le bilan est très positif, tout c'est bien passé niveau travail.
Je n'ai pas eu de problème lié a la déformation des lames comme je le craignais, et contre toute attente je n'ai pas fait de rebut!
Au total j'y ai passé environ 3j en 4 ou 5 ± grosses demis journées reparties sur 10j.

Toutes les lames sont rentrées chez elles, ainsi que 98% des copeaux! (les autres sont encore au sol, je sais c'est pas bien il faut passer le balai en fin de chantier! 😊)

La pose est en cours voire finie (réalisée par mon collègue), le résultat est joli et correspond a ce que voulait mon collègue et c'est bien la le principal!

Publié Mis à jour

Publications associées


Discussions

Eric25 a publié le pas à pas "Délignage et usinage de lames de parquet en frêne massif".
il y a 5 mois
Nash07
( Modifié )

Wow ça fait beaucoup de boulot, non seulement t'es sympa mais tu dois bien l'aimer ton collègue !
J'espère au moins qu'il est satisfait et s'il ne ta pas payé, qu'il t'as au moins offert une bonne bouteille 😅

Eric25

C'était l'occasion de me faire la main, de rendre service, et on a trouvé un terrain d'entente satisfaisant les 2 parties 😊

rapabois
( Modifié )

Bonjour,
de la peine pour un résultat satisfaisant, de quoi faire le bonheur de celui qui donne comme de celui qui reçoit. Le bois est humain, indéniablement.

J'aurai appris que j'ai toujours posé mes parquets à la mode anglaise en tout cas.

Moi764

Bonjour, les rainures en dessous sert pour la dilatation

Ara
( Modifié )

Bravo, beau boulot !

Eric25

Merci!

olivier-inge-bricoleur
( Modifié )

Super Bouleauot, bravo !! Tu sais a combien ca revient du m^2 s'il te plait ?

Eric25

Merci.
Pour le parquet je crois qu'il coutait autour de 30€/m².
Pour la modif elle a couté 1h10mn/m² environ 😇

olivier-inge-bricoleur

ah ouai, c'est vraiment un bon tarif !! :)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
546 vues
9 commentaires

Publications associées

0 collection
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

Voir aussi
Table des matières