L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

FWD

Concrètement un menuisier ça gagne combien?

Salut à tous,

J'avais mis mon projet de reconversion en pause depuis décembre après avoir pas mal hésité et entamé les démarches. J'ai réussi à remettre de l'énergie pendant deux bons mois dans mon job actuel en usine et l'envie de se barrer élever des chèvres en Corse revient sur le tapis (traduction: lâcher un bullshit job bien payé pour aller vivre son rêve)
Le problème reste le même, je n'arrive pas à trouver de solutions à l'aspect financier. Si j'attends que la maison soit payée je dois repousser la reconversion d'encore 18 ans.

Concrètement j'ai de quoi tenir un ou deux ans avec un salaire très réduit mais passé ce laps de temps il faudra que je trouve un moyen de rentrer de nouveau à peu près correctement (1700€ net impôts déduis serait un minimum)

Si mon dévolu s'était jeté sur le métier de plombier je serais moins inquiétant car c'est un métier connu pour avoir une bonne rémunération à condition de vouloir bosser et se salir un peu les mains. Mais malheureusement ... (ou heureusement!) c'est la menuiserie.

Donc question de départ, est-ce possible dans le menuiserie de répondre à mes impératifs financiers sans faire menuisier poseur (je sais que les poseurs gagnent plutôt bien mais si je vais vers le métier qui me plait c'est la fabrication et pose de celle-ci mais pas juste de la pose)?

-Même si le salaire de départ n'est pas le plus gros du monde, je n'ai rien contre les heures supplémentaires

Donc question tabou car je n'ai pas réussi à trouver de réponses Concrètes:

Merci de préciser si vous êtes: Menuisier salarié ou à son compte

Un menuisier débutant en fabrication ça touche combien net pour combien d'heures travaillées?
Ce métiers se prête-t-il aux heures supplémentaires?
Comment évolue la partie rémunération?
Y-a-t-il des primes en général?

Je sais que ce n'est pas le genre de questions qui se posent comme ça, seulement nous avons tous des impératifs, nous sommes deux et je ne peux me permettre de mettre la situation de madame en péril juste pour pouvoir vivre mon rêve et ne plus pouvoir payer le toit que nous avons sur la tête.

Merci d'avance de faire preuve de compréhension et de vos éclaircissements ☺

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

4
sey

sinon visé un maison moins chère ça peut être la solution

je suis loin de toucher 1700 net par mois (pas menuisier) ça ma pas empêcher d'acheter une maison je sort moins de 600 euro de prés par mois et pourtant j'ai 200m² de bâtisse (au sol) et plus de 2 hectare avec donc pour les chèvre c'est ok 😄 même si pour nous c'est plutôt chevaux

la question c'est tu préfère une belle maison bien chère avec le boulot qui va avec pour la payer ou une maison rustique a refaire et un boulot qui te plais ?
(après les régions joue beaucoup sur le prix malheureusement)

FWD

J'aimerais bien pouvoir mais je vie en alsace, c'est une région très cher on a que 100m2 habitables et pas un terrain bien grand mais pour ça les maison par chez nous se vendent plus de 300 000€ ou un peu moins mais t'as une passoire thermique ou énormément de travaux certe il y a toujours moins cher mais nous ne voulions pas faire 1h de route pour aller bosser. Économiser 200€ de prêt pour en dépenser 200 de plus en essence ne sert à rien appart perdre du temps

Malheureusement même si ce n'est pas normal que ce soit aussi cher faut faire avec ou partir ou accepter de vivre en appartement

sey
( Modifié )

FWD
le problème des régions 😥 je suis d'accord avec toi certaine région les prix sont abuser je suis d’Isère a la base chez moi j'ai vu des terrain nu pour 300 000 😔 c'est du grand n'importe quoi ! après pour mais besoin, envie et projet j'ai décidé de changer de région se qui me permet a l'heure actuel d'avoir un atelier de 70m² un etable pour ma copine une partie habitable en etat d'y vivre un garage et un terrain pour les chevaux.
Mais je comprend que tout le monde ne soit pas pres a faire se genre de déménagement de région

Par contre pour ton histoire d'essence je comprend pas trop si tu achète plus loin mais que tu te met a ton compte tu ne fera pas plus de trajet tu travaillera dans ta zone un peut plus au début de temps de te faire connaitre et encore c'est surtout pour les poses que tu te déplacera peut être pour certain devis donc tu peut y gagner en essence, peut être que pour ta compagne (si tu en a une) se sera plus compliquer de trouver un travail dans le coin
et les banque n'aime pas trop les déménagement long je sait de quoi je parle pourtant je suis couvreur et ma copine infirmier donc du boulot de partout mais les banques sont quand même frileuse

sinon tu peut toujours essayer si possible de passer sur un temps partiel a ton travail actuel par exemple 70% ou moins et te lancer a coter dans la menuiserie le temps de te faire connaitre et de commencer a gagner un peut plus le temps de faire la transition se qui peut être intéressant, pour ma part j'ai un projet dans la tête de création d'entreprise mais je sait que je ne lâcherais pas mon travail de couvreur que j'aime et qui me rapporte en fixe, en tout cas pas dans un premier temps.

en espérant avoir pu te donner des idée 😉

FWD

Tu réponds à la question, les banques sont frileuses, si je me présente à la banque: "bonjour je voudrais démissionner de mon job bien payé revendre ma maison qui n'est pas encore payée pour changer de région acheter une autre maison et me mettre à mon compte" il vont juste m'envoyer chier.

Je n'ai jamais comprise comment font ces gens jeunes qui comme ça bougent totalement de région. Les seules possibilités que j'ai vue, c'est trouver un emploi dans la région destination, signer un CDI, prendre un studio 3mois pour que la période d'essai passe et pouvoir à nouveau emprunter puis démissionner et ouvrir son entreprise ou postuler dans le job moins payé que l'on voulait. Ou avoir un héritage des parents 😅

Après nous avons acheté proche de nos emplois respectifs. On peut s'éloigner pour acheter moins cher, mais je n'ai jamais dis que je voulais forcément ouvrir une entreprise, travailler en temps que salarié ne me dérange pas du moment que ça reste une entreprise à taille humaine

Le temps partiel j'y ai pensé, mais on ne me laisse déjà pas faire les heures de mon contrat (j'offre toutes les semaines entre 5 a 10h au patron). Rien que faire juste les heures prévues dans mon contrat serait déjà un miracle mais c'est pas la mentalité des industries où l'on en veut "toujours plus". Et malgré ça on dit toujours que ce n'est jamais assez.

Kentaro
( Modifié )

FWD Comment font les migrants, les gens qui n'ont rien et vont faire fortune ailleurs ?

Ton problème, c'est que tu veux faire tout en même temps, en gardant le beurre et l'argent du beurre. Sort de la boite logique!

Il faut procéder par étapes:

  • Tu vends la maison et rembourse l'emprunt.
  • Ton épouse garde son job, prend un 2 pièces près de son job.
  • Tu pars à l'aventure, chercher un job ou créer ta boite ailleurs, tu vis à l'hotel, tinyhouse, roulotte, studio, etc.
  • Quand tu as trouvé un job, ou créé ta boite et que ça marche, ton épouse te rejoint, trouve un job localement, vous louez un truc pour tout le monde, puis un peu plus tard, vous pourrez peut-être à nouveau emprunter et acheter une maison.

Ce sera long, difficile, ce sera l'aventure, la galère, il faut que ton épouse accepte, mais ce sera sans doute mieux qu'un burn out...

sey

j'ai 33 ans pas de boulot avant de déménagé le truc c'est que le prés et de 82000 euro donc les banque sont moins frileuse et après tu joue sur de "l'arnaque" c’était négocier avec un courtier comme maison secondaire et je rester la ou j’étais avec mon job de même pour ma copine mais tu n'a aucune obligation par rapport au prés tu fais se que tu veux après l'accord, donc tu joue au con comme eu 😅 l’idée est pas de nous mais d'un courtier
après les banques "locale" en fonction de tes job sont moins frileuse car connaisse les demandes d'emploi dans leur coin

d’accord je n'avais pas compris ça avec tas demande pour menuisier je penser que tu voulais ouvrir ton entreprise de menuisier comme beaucoup

ton boulot a l'air sympa XD

FWD

sey C'est la mentalité des usines malheureusement. J'ai déjà pensé en changer, mais en discutant avec des connaissances qui eux espéraient venir la ou je boss en parlant ensemble en s'est vite rendu compte que s'est la même merde et que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs ☺

sey

Kentaro je suis d'accord avec toi mais tout le monde n'est pas prés a faire se genre de "sacrifice" la vie "classique" ca enchaine les gens et la clef et pas facile a trouver
et cette période particulière de galère et le temps "perdu" tout le monde ne le veux pas

Kentaro

sey Tout à fait d'accord, tout le monde n'est pas près à faire ce genre de choses. Je propose des scénarios pour sortir du trou, ensuite, c'est une décision personnelle, sachant que les chaines, on se les met soi-même.

CyrilM13

tu peux aussi faire une demande démission pour reconversion et/ou création d'entreprise, ça te permet de cumuler les ARE et des déductions de charges pour transitionner un peu plus sereinement. On en est tous a se poser ce genre de question , le monde de l'entreprise est tellement devenu vide de sens que même les cadres et les ingénieurs n'y croient plus ...

Kentaro

Au fait, tu ne peux pas négocier un congé sabbatique ? Il me semble que les employeurs ne peuvent pas le refuser, non ?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
Oak
( Modifié )

Salut

L'année dernière j'ai déclaré aux impôts 5515€/an de revenu.

Celle d'avant 3000€ environ.

Cette année je vais approcher les 1000€/mois.

Mon CA augmente en continu.

Je travaille entre 35h et 55h par semaine, du Lundi au Vendredi. A mon rythme c'est à dire tranquilement.
Je fais des devis, des mails ou des plans le dimanche au moins une fois par mois. (Parfois 4)

J'ai fait le choix du travail du massif. C'est loin d'être le plus rentable.

Il y'a des à coté. Les réalisations pour la maison, la famille, les copains.
Le plaisir d'être à son rythme.
Le troc.
Des petits revenus complémentaires.

On l'a déja évoqué, c'est un choix. La maison c'est une chose, mais le beurre et l'argent du beurre tousSa...

1700€ net me semble être le salaire d'un menuisier experimenté et travailleur à son compte depuis quelques années et ayant un bon carnet de commande.

Mis à jour
MonsieurBella

Tout est dit :)

FWD
( Modifié )

Merci pour l'honnêteté c'est bien ce que je craignais

Oak
( Modifié )

Avec plaisir.

Petit détail, je suis on ne peut plus heureux et ma famille mange à sa faim grâce a cette activité. Je sais que ça ne change pas ton problème, mais ça reste une pierre à l'édifice du changement de paradigme.

✌🏻

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
racmterrof
( Modifié )

""""Donc question de départ, est-ce possible dans le menuiserie de répondre à mes impératifs financiers sans faire menuisier poseur (je sais que les poseurs gagnent plutôt bien mais si je vais vers le métier qui me plait c'est la fabrication et pose de celle-ci mais pas juste de la pose)""""
Pour te faire une réponse objective
Il te faudrait reformuler ta question , en lui ajoutant un certain nombre d'éléments.

  • impératif financier. Combien,?
    -que proposés tu en échange?
    -quel savoir faire, quel savoir être, quelle experience ,quelle est ta disponibilité temporelle et geographique?
    Si tu ne souhaites ne pas passer ce genre de questionnaire.
    Tu as un "réseau" tu investis. Tu t'installes à ton compte et en avant!
    Surtout ne t'attends pas à dégager 120000 la première année. Peut-etre pas
    Non plus dans les suivantes.
    La Menuiserie ce n,est pas la. Silicone vallée des annes 80.90.
Mis à jour
FWD
( Modifié )

Je ne veux pas faire 120 000€ je veux juste pouvoir subvenir aux besoins de ma famille en exerçant un métier que j'aime (si déjà on doit bosser jusqu'au cercueil autant aimer ce que l'on fait)

Ce minimum c'est 1700€ net par mois et 2000 pour être serin (impôts sur le revenu déjà déduis)

kaj

Malheureusement ça sera plutôt 1300

MonsieurBella

Pas tout à fait d'accord, certains menuisiers ont le vent dans le dos et offre des conditions correctes.
Cela dit derrière il faut pouvoir répondre, mais c'est le lot de chaque embauche!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Kentaro
( Modifié )

Tu avais déjà posé une question similaire et je crois que l'on avait pas mal fait le tour:

Concrètement, un menuisier débutant dans une boite commencera au minimum, le smic. Sachant que les patrons qui vont voir arriver un jeune ingénieur bien fringant vont un peu se méfier pour l'embaucher... Les types comme ça, c'est des sacs de noeuds, penseront-ils.

Et il faudra pas mal de temps pour que cela augmente. Un très bon menuisier avec quelques dizaines d'années d'expérience gagnera 2500 / 3000 €.

Si tu te mets à ton compte, là, tout dépend de toi, si tu es malin ou pas. Mais de toutes les façons, il y aura une période de vaches maigres, et même très maigres. Entre le fait qu'il faudra que tu trouves des commandes, ce qui ne sera pas évident, et que, pour les quelques commandes que tu auras, tu risques fort de te tromper dans tes hypothèses de devis (deux fois plus de temps que prévu), il est fort possible que tu ne gagnes pas grand chose au final, en tout cas au début. Cela viendra, mais il faudra du temps.

Et il est fort possible qu'il y ait encore des périodes difficiles, des trous d'air... Donc, s'il y a à coté un bred winner garanti, c'est tant mieux, et s'il n'y a pas de crédit et frais fixes à payer tous les mois, c'est encore bien mieux.

Ceci étant dit, il est aussi possible que dans 10 ans, comme tu as une tête bien faite, tu n'aies pas pu t'empêcher de la faire travailler, et que tu sois à la tête de 10 ou 20 salariés, et que tu aies bien fait ton trou. Dans ce cas, tu ne tireras plus tes revenus de tes mains, mais de l'exploitation des autres.

En ce qui me concerne, quand j'ai commencé il y a plus de 10 ans, j'ai eu tout de suite pas mal de commandes, car j'étais sur une niche, j'étais connu dans le milieu, et je proposais quelque chose sur laquelle il y avait une demande non satisfaite. J'ai donc commencé tout de suite à 1500 € net mensuel et cela ne s'est pas arrêté. Et je suis toujours à 1500 € net mensuel (je suis reconnu, mais j'ai plus de concurrents) et je travaille 7 jours sur 7... Heureusement, je n'ai pas eu à faire d'investissement, pas de crédit, enfant déjà grands, vie monacale à la campagne, pas de vacances, etc, etc... Et je m'amuse bien.

edit: Ah, une chose: Prévois un gros élastique! Garde les contacts avec ton milieu d'avant, tiens toi au courant. Cela peut servir si tu as besoin de reprendre le collier.
Tu dois avoir une expertise dans un domaine. Fais du consulting en parallèle. Quelques marchés, études, etc, peuvent aider à trouver un peu de beurre, et te garderont en selle.

Mis à jour
FWD
( Modifié )

Exactement l'envie est la j'avais très bien entamé les démarches pour l'école tout était en bonne voie, le financement de la forma aussi, mais l'aspect financier de la chose posais problème ce qui m'a fait stoper car je ne trouvais pas de solutions

J'ai ensuite étudié la solution de prendre un poste avec moins de responsabilités la où je suis dans l'espoir de faire moins d'heures et me consacrer plus à ma micro entreprise, ça m'a été refusé. Et quand tu fais 45/55h ou ton job est chiant ou le temps paraît long c'est épuisant psychologiquement c'est pas comme quand t'es dans l'atelier 10h par jour et tu ne vois pas le temps passer.

J'ai même étudié la possibilité de rejoindre la fonction publique pour avoir un contrat en 35h encore une fois pour avoir plus de temps pour ma micro mais appart te faire faire une formation pendant 2 ans tu n'as aucune garantie d'embauche derrière, ils ne forment même pas dans le but d'embaucher mais de liquider le budget formation et avoir de la mains d'œuvre pas cher

Du coup c'est un peu retour à la case départ

Kentaro
( Modifié )

FWD Je crois que je comprends, c'est pas facile du tout... D'un coté, tu ne veux plus continuer, tu n'as plus la gnaque, et de l'autre, il y a les contraintes, la maison, ton épouse, la famille, etc...

Ce n'est peut-être pas le lieu d'en parler, mais sans doute faut il une discussion très sérieuse avec ton épouse.

Vous êtes deux, et cela se décide à deux.

  • 1- Tu ne veux / peux plus continuer comme ça et tu vas dans le mur (burn out et le reste...)
  • 2- Tu veux changer, il faut que tu changes, mais en même temps, tu n'es pas sur de pouvoir abandonner le reste et c'est la que cela bloque encore plus.
  • 3- IL faut donc une porte de sortie: Seriez vous prêts tous les deux à perdre la maison si cela se passe mal ? Vendre, déménager, partir à la campagne, peut-être, comme le suggère Sey.

Dans la vie, on se fait des schémas, on entre dans les schémas, parce qu'on ne sait pas trop, on se laisse faire, la famille, la maison, la voiture, la pelouse, le bonheur... et puis, un jour, y a un truc qui ne marche plus. Cela parait affreusement grave de ne plus pouvoir entrer dans le schéma, de ne plus avoir la pelouse et le bonheur qui va avec.

Mais en fait, ce n'est pas grave du tout... La pelouse, ce n'est pas le bonheur. On vit très bien sans la pelouse.

Et il n'est pas du tout indispensable d'être propriétaire d'une maison à 30 ans, avec un crédit de 25 ans, pour être heureux.

Comme le dit Oak, c'est une question de paradigme... En sortir, cela ne fait pas si mal que ça.

Mais cela, c'est si ton épouse est prête à le comprendre et à faire le chemin avec toi.

Squeedly

Il n'y a qu'une chose qui compte, c'est être bien dans sa tête, on a qu'une vie.
la maison et tout le reste c'est sans importance.
Après, je ne sais pas ce qu'en pensent les autres, j'ai été mon propre patron toute ma vie, dans l'artisanat et événementiel.
les horaires fixes, les jour de repos, ça n'existe pas, c'est la demande qui guide tes pas (pas spécialement l'argent).
Si tu souhaites profiter de la vie ne te lances pas à ton compte.
comme cité plus haut, j'ai été artisan; puis depuis plus de 30 ans, je suis musicien (pianiste), une profession qui peut faire rêver beaucoup de monde, sauf qu'avant, la musique était un plaisir, la bascule s'est faite automatiquement : passion/ profession = perte de plaisir, souci de rentabilité etc...
réfléchis bien.
je te souhaite le meilleur.
cordialement,
Lionel

Squeedly

j'oubliais,
j'ai fait 2 métiers à la fois, pour passer d'une profession à l'autre, sans "cassure financière", ça m'a pris 7/8 ans. (et pourtant j'avais un bon réseau) j'ai perdu ma vie à vouloir la gagner, pas vu grandir mon fils etc...

oublie...
à moins d'être capable de faire plus de 100h par semaine pendant un temps indéterminé.
j'ai eu de la chance que ma femme ne soit pas partie.

même si il y a consultation dans le couple, entre être prêt à vivre cet évènement et le vivre réellement.....

Si tu as 30 ans, fonce, si tu en a plus de 50, je te conseille de prendre ton mal en patience.
bon courage.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Thorin

Salut,
Pour connaître le salaire d’un menuisier salarié débutant dans ta région consulte les annonces des agences d’intérim. Mais ne t’attends pas à être bien plus haut que le smic (1350€ net).
Je ne sais pas quel poste tu occupes en usine actuellement, mais si tu as des connaissances en CAO / FAO / programmation, cela peux intéresser certain gros atelier de fabrication, mais ce n’est peut-être pas ce que tu cherches.
A+

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Kamikaze

Alors... Je ne vais pas répondre à ta question (puisque ce n'est pas mon métier) mais plutôt t'en poser d'autres.

Pour mettre ma pierre à l'édifice je vais parler un peu de mon expérience. Beaucoup de personne mon déjà demandé pourquoi je ne me mettais pas à mon compte et il y a plusieurs raisons pour lesquelles je n'en vois pas l'intérêt dans mon cas.

  • Mon boulot me plais et la boite dans laquelle je me trouve est bien

  • Le travail du bois est pour moi une passion et j'ai peur qu'en devenant un travail la passion s'en aille

  • Les personnes qui me pose cette question sont étranger au travail du bois et souvent sont des proche ou des amis qui me place sur un piédestal simplement parce que j'ai appris a faire quelque chose qu'ils ne savent pas faire.

Je ne veux pas te dire que se lancer dans cette aventure est idiot car ce n'est pas le cas. Des gens l'on fait et on réussi et j'admire les gens qui ont le courage de le faire. Je dis simplement que si tu ne le fait pas pour les bonnes raison tu risque de déchanter.

D'où mes questions : (qui ont, peut-être, déjà été posé dans l'autre question que tu as posé sur le sujet)

Sur quels points tu te base pour te dire que tu as ta chance dans ce domaine ? (En relisant la question je pense que tu peux la trouver violente mais il n'y a pas de sous entendu je te rassure c'est simplement pour connaitre ta démarche)

Est-ce que c'est ta vie professionnel d'aujourd'hui qui te pousse à faire de ta passion ton métier ?

Est-ce que c'est ton métier ou ta boite qui sont à l'origine de ton mal-être aujourd'hui ?

Je me pose ces questions car je remarque que pour ce projet de reconversion tu des questions sur les problèmes que tu pourrais rencontrer et non pas sur les solutions que tu pourrais apporter. Et de mon point de vu, c'est déjà un mauvais départ.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
glaude

pour être menuisier il faut un diplôme du genre CAP ou autre en menuiserie, sinon tu ne peux pas exercer.
A vérifier mais il me semble que je ne dis pas de bêtise
Menuisier tu interviens sur l'immobilier et sans diplôme pas de garantie

PierrePoulizac
( Modifié )

Bonsoir glaude
En fait, si ... Tu peux exercer sans CAP. Pas besoin de décennale si tu fais des meubles sans toucher à l'immobilier. Et, si tu veux pouvoir toucher l'immobilier, il existe des assurances qui t'apportent une garantie décennale (abordable).
Je suis dans ce cas, je m'étais renseigné et j'avais eu des réponses très positives.

glaude

PierrePoulizac
j'avoue que tu me mets le doute par ta réponse
ébéniste sans diplôme, tu peux exercer çà je le sais, mais menuisier sans diplôme?
il faut bien faire une distinction entre les deux activités

FWD

glaude c'est risqué sans assurance. Cas typique, le scandale ikea, tu fais une commode non fixée au mur, un gamin joue à tarzan avec le tiroir du haut, la commode se renverse tue l'enfant. Même si tu as donné les équerres et ce qu'il faut pour que l'acheteur fixer son meuble au mur, 3 personnes sur 4 ne le font pas et sans diplôme t'es pas censé toucher aux murs. 9 chances sur 10 que tu te fasses traîner en justice. C'est le cas extrême mais ça peut arriver

Et sans diplôme peu voir aucune assurance ne te prendra

Oak

glaude cela réside dans l'intitulé du menuisier. Celui qui peut ne pas avoir de diplôme est Menuisier Fabricant de meuble.

Kentaro

FWD Je crois que ton exemple de la commode est spécifique.

Je comprends la chose ainsi (mais peut être que je me trompe...):

D'un coté, un menuisier, qui touche au bâti (meubles fixés au mur, étagères, fenêtre, etc) doit avoir une assurance décenale (garantie que le produit et la pose dureront 10 ans), et pour l'avoir, il faut un diplôme.

De l'autre coté, un fabricant de n'importe quel produit doit (devrait) avoir une assurance responsabilité civile en cas de dommage dû au produit. Dans ce cas, la RC produit ne dépend pas du diplôme. Un fabricant de meuble, ébéniste, sans diplôme, devrait et pourra avoir une RC produit.

Le problème avec Ikea, c'est qu'ils devaient avoir un doute sur la stabilité de leur machin, et qu'ils proposaient donc des équerres pour les faire tenir, à faire installer par le client. Et s'ils avaient un doute sur la stabilité, c'est que leur produit était défectueux, et qu'ils le savaient... Mais cela, c'était dans le cadre de la RC produit.

MonsieurBella

C'est fou,
Quand on voit "l'experience" que donne un diplôme.
Assureur je préférais 100 fois assuré une personne avec de l'expérience mais sans diplôme que l'inverse.
Les cap se font en 7 mois maintenant avec 2 stages de 15 jours 👍👍

glaude

après avoir lu vos réponses, je pense que j'avais bien compris: ébéniste (ne fait que du mobilier) pas de diplôme
menuisier (intervient sur l'immobilier) diplôme obligatoire car garantie décennale
Maintenant il est vivement conseiller à un pro, ébéniste ou autre, de se garantir par une RC, mais il s'agit là d'une démarche volontaire.

glaude

Oak merci, mais bien ce qu'il me semblait avoir retenu

executionbois

Bonjour,

Même constat, ébéniste je veut bien sans diplôme et encore, menuisier aujourd'hui avec une obtention en 7 mois quand j'ai fais 3 ans plus BEP 2 ans + BP 2 ans + maitrise 2 ans, on assure tout et n'importe quoi de plus il faut savoir lire entre les lignes.

Pour en revenir au sujet, Je n’ai pas 10 ni 20 ni 30 ans de métier mais 50 je suis tombé dedans quand j’avais 7 ans avec un voisin menuisier de 3 iem générations j’ai été 12 ans salarier don 10 chef d’atelier avec 25 personnes je n’avais que 23 ans, le reste installé a mon compte avec des salarier puis tout seul depuis 2012 et ça me vas bien.
Je suis parti de chez mon employeur avec un très bon carnet d’adresse je n’ais donc jamais fais de pub jusqu’en 2010 j’avais un carnet de commande de 3 ans , aujourd’hui 8 mois et cela me convient pour se qui es du salaire si tu veux gagner beaucoup c’est un atelier au top des salariés et une bonne synthèse de ton activité+ des journées a rallonge, si tu veux faire du massif dans ton coin avec de l’outillage de base, oubli le salaire, personnellement je prend 80 € de l’heure mais je vend un savoir faire et non un produit, concrètement si tu veux gagner correctement ta vie il vas te falloir faire des concessions.

FWD

executionbois Merci pour ton retour très intéressant. Je ne souhaite pas forcément faire que du massif je sais que c'est peu rentable. J'ai fabriqué un meuble à chaussure en chêne massif avec 6 tiroir moulurés, taille du meuble 1850*700mm pour 1m de haut
Ossature+façade+plateau du dessus en chêne, tiroirs en contreplaqués, au bas mot ==>1000€ de fourniture(et encore j'ai eu les glissières à très bon prix) , 50h de boulot voir un peu plus. Entre le moment ou j'ai pris les cotes, dessiné jusqu'à la fabrication finale je ne pense pas pouvoir le faire en moins de 30-40h malgré que j'ai une domino et compagnie pour pouvoir assembler "rapidement" 1000€ + 40x60€/h pas sur que beaucoup accepteraient de payer un meuble à chaussures presque 4000€ même s'il est joli et en massif.

Et ici la pause a été faite chez moi, facile de reprendre les cotes, pas de transport ni l'obligation de payer quelqu'un pour m'aider pour la manutention 😅

Folgansky
( Modifié )

Pour exercer en tant que menuisier il faut un diplôme. A ne pas confondre avec la dénomination d'ébéniste qui elle ne nécessite pas de diplôme.

Francisco

Cela dépend aussi des CMA mors de la création de l'entreprise, certaines exigent le CAP d'ébéniste.

FWD

Oui c'est pour ça que je ne fais pas de mobilier 😊

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Nicoel
( Modifié )

Créativité
Trouver l'idée, le "design", le truc qui se vendra, le temps que les autres copient

Se faire connaître
Faire des marchés ou foires artisans dans son secteur en proposant des petites réalisations qui plaisent (tabourets, jeux enfants, supports smartphones, coffrets, mini-étagères, etc) et qui peuvent aboutir à des travaux plus conséquents.
Montrer des réalisations plus ambitieuses en arrière-plan ou sur press-book, pour motiver le client.

Proposer des stages courts
Ces dernières années, pas mal de monde cherche des activités de loisirs manuels
Demande de la pédagogie

Courage surtout...

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 736 vues
8 réponses

Publications associées

0 collection

Tags

    Aucun

Licence

Licence Creative Commons
Navigation