L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

pierrotb

Technique du volet traditionnel

Bonjour
Je vais concevoir un petit volet bois traditionnel extérieur pour une fenetre. Une question me turlupine je vais essayer de la résumer.
La pose traditionnelle que l'on voit pour les lames est rainuré/bouveté avec jeu si j'ai bien compris. Afin qu'elles travaillent dans le sens largeur à cause écarts importants % humidité
Mais Il y a 2 barres de renforts qui sont boulonnées (Serrage tres puissant) et 2 pentures (Serrage également puissant)
Cela empeche donc le bois de travailler dans le même sens, c'est contradictoire non?☹
🙁

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

1
trente six seb

Il ne doit y avoir qu'une seule vis ou qu'un seul boulon par lame. Chaque lame peut donc bouger et notamment se dilater... Si on a laissé la place pour.

pierrotb
( Modifié )

On voit souvent en plus des boulons ou à la place , de multiples clous pour tenir les barres ( Et plusieurs par lame) non?

trente six seb

Oui mais les clous posent moins de problèmes car ils gardent une certaine souplesse et accompagnent les mouvements du bois.

pierrotb
( Modifié )

Du coup j'ai vraiment compris. Boulonnage au milieu. Et clous mais restent souples. Merci beaucoup trente six seb

trente six seb

pierrotb 👍

Mais tout reste faisable, j'ai pensé à toi dimanche, j'ai vu des volets très anciens, parfaitement opérationnels, et avec 2 boulons par lames 😉 Des volets qui pourraient être d'entre les 2 guerres ou juste après la deuxième...
Mais les anciens excellaient dans les choix des bois (toute la chaine de l'abattage à l'utilisation, en fait.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
stefchrys
( Modifié )

D'experience, j'ai souvent vu des volets avec des jours entre des lames(ou l'on voit la languette souvent mal ou non peinte) et jamais vu de volets eclatés par dilatation.
La languette de chaque lame a en general du jeu et pour le coup si dilatation il y a, la languette encaisse une partie.
Mes premiers volets je mettais les fameux jeux recommandés, je precise que j'achete les lames toutes faites en GSB (sapin ou palapi) elles ne sont jamais seche quand on les achete , j'ai donc changé mon fusil d'épaule, maintenant je sert toutes mes lames avec des dormants et je visse tout cela ( j'y met meme des tiges filetées interieures) et jamais je n'ai eu de soucis.
Je sais que ca va faire tousser les puristes , mais l'experience prime à la théorie.

Mis à jour
pierrotb
( Modifié )

Oui j’ai vu aussi ça sur un volet. Mais mettre tige filetée me semble pas vraiment tradi…
Et donc as tu une idée sur le paradoxe que je formulait ?

stefchrys
( Modifié )

Je me suis fait exactement la même remarque que toi dans mes débuts, et les seules explications que j'ai c'est que :

  • les jeux a respecter sur une paire de volet (DTU) sont 4mm sur chaque cotés verticaux et 8mm en jeu central ce qui me laisse penser que la dilatation maxi n'exedera pas les 10mm sur la paire (soit 5mm par volet), les vis ou boulons prendrons un peu de jeu à long terme le cas echeant

  • 90% des volets sont peints et protégés par les avants toits de maison et finalement très peu mouillés sauf en cas de gros temps

  • les bois actuels ne sont jamais secs en particulier les lames de volets vendues en GSB qui sont stockées à l'abri mais dehors à l'air ambiant et finalement finiront de secher une fois en place

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
268 vues
2 réponses

Publications associées

Tags

    Aucun

Licence

Licence Creative Commons
Navigation