L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

PapyDidou

Terrasse en mélèze

Bonjour tout le monde !
Voila mon souci: je souhaite réaliser une terrasse en mélèze mais il semblerait que ce bois ne soit utilisé qu'à l'intérieur.
Quelqu'un peut-il me dire si je peux le mettre à l'extérieur pour faire ma terrasse ?
Merci

PapyDidou
 

Merci à tous pour vos réponses !
Donc le mélèze est utilisé en construction navale mais je pense qu'il est protégé pour ne pas noircir ...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

8 réponses

5
Bruno47

Bonjour
Le mélèze est un bois classe 3 naturellement sans traitement et sans aubier.
Il est souvent utilisé pour les terrasses justement et en plus il est Français.
Pour vous rassurer vous pouvez aller dans la xylothèque.
Bonne soirée.

ebenober
 

Pas tout à fait d'accord : il y a du mélèze en France bien sûr, mais pas facilement commercialisé ailleurs que dans les Alpes. Ce qu'on trouve le plus couramment est du mélèze de Sibérie, importé de Russie. Il faut donc savoir qu'on ne peut être bien sûr que son exploitation soit durable et respectueuse de l'environnement.

Bruno47
 

D'accord avec vous mais les vendeurs sont obligés de le notifier s'il vient de Sibérie et donc pas forcément de forêt PEFC.
Vous pensez que certains vendent du mélèze de Sibérie pour du Français ??

ebenober
 

@bruno47
Non je ne crois pas que le mélèze de Sibérie soit vendu pour du français. Je dis seulement que c'est difficile d'en trouver (j'ai essayé). Il y a de nombreuses scieries qui en font, surtout dans les Alpes du sud, mais elles n'expédient pas.
Quant à la certification PEFC, on sait que c'est une vaste blague purement marketing depuis que les enquêteurs de "Cash Investigation" avaient réussi à faire certifier...le terrain d'une centrale nucléaire !

Bruno47
 

Ok,pour Cash investigation et la centrale nucléaire je ne savais pas (on nous prend vraiment pour des lapins de 6semaines pour certaines normes).
Tu avais cherché dans les scieries aussi autour de chez toi ou que en gsb?
Moi dans le Sud-Ouest 2 scieries autour de chez moi en distribuent.

neophyte

J'aurais pu avoir des lames de terrasses en méléze, moitié prix, dans un centre de déstockage.

Provenance Sibérie, en regardant sur Google map, la ville est un centre d'expérimentation nucléaire...

Bon ben dans le doute je me suis abstenue !

Bruno47
 

Ah oui !!
Tu m'étonnes.

Santé !
 

@ebenober un aéroport et un parking 😅

ebenober
 

@bruno47
Jamais en GSB pour le bois ! J'ai acheté du mélèze de Sibérie chez un négociant local, et je m'étais renseigné (tel et internet) dans des scieries des Alpes du sud : pas d'expédition possible à l'époque. Je suis dans le Loiret.

Café Santé 32
 

@ebenober J'ai demandé à mon fournisseur local (Douat à l'Isle Jourdain Gers) puisque mon scieur du village a fermé. En juin l'an passé, impossible de livrer, trop d'eau dans les forêts des Alpes pour aller le couper. Je l'ai eu en Juillet mais du coup, je ne suis pas sûr d'où il vient.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
4
neophyte

Bonjour,

C'est possible, mais il faut savoir que la durée de vie de ta terrasse sera entre 10 ou 15 ans.

Après tu peut utiliser d'autres résineux, autoclavés ou non, on sera toujours dans les 15 ans maxi .

Ensuite il y a l'exotique, plus cher, résistant jusqu'à 45 voir 50 ans pour l'IPE.

Bruno47
 

L'alternative aussi c'est le châtaignier ( une fois lessivé pour enlever le tanin).
Chez moi dans le Sud-Ouest ça ce fait beaucoup.

neophyte

Les pro garantissent un minimum de 10 ans pour le Chatâignier, après c'est du bonus ....

Copié collé d'une brochure :

Les lames doivent respecter un coefficient d’élancement (rapport entre la largeur et
l’épaisseur) égal à 5 et une épaisseur minimale de 22 mm.
(Une lame de platelage de 110 mm +/- 1 mm de large aura une épaisseur minimale
de 22 mm +/- 0,5 mm).

Les largeurs courantes des lames de châtaignier sont comprises entre 90 et 135 mm.
Compte tenu des caractéristiques de cette essence, leur longueur varie généralement
entre 1 m et 2,40 m, pouvant aller jusqu’à 3 m et plus pour des bois aboutés.

Les lames proposées sont variables. Elles peuvent être lisses, striées ou légèrement
rebondies pour faciliter l’écoulement de l’eau. Dans tous les cas, les lames seront purgées
d’aubier et ne présenteront pas d’arêtes vives.
Un certain nombre de singularités sont à exclure (fente traversante, nœud mort et
partiellement adhérent…).

le châtaignier en aménagement extérieur

Pose d’une terrasse châtaignier

Compte tenu de la fissibilité de l’essence, le pré-perçage ou l’utilisation de vis autoforeuses
est préconisé.

Pour tout projet en extérieur, l’usage de fixation inox est obligatoire et une attention
particulière doit être portée à la pénétration des vis dans le bois. Elle ne doit pas être
trop importante, ni trop faible afin d’éviter les points de rétention d’eau.

L’écartement entre les lambourdes sur lesquelles sont fixées les lames de platelage est

Bruno47
 

Merci pour cette petite brochure pour le châtaignier.Ca va me servir pour ma terrasse couverte.😀

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Santé !

Tout a été dit sur la durabilité, et je valide.

Reste le coté esthétique : Le mélèze est un beau bois couleur miel quand on l'installe. En vieillissant, il ne grise pas, il noircie. Tout le monde n'apprécie pas.

A noter également que j'ai installé ma terrasse mélèze cet été en respectant 6mm d'écart entre les lames. Certaines sont à touche touche depuis cet automne. Faire donc attention à ce point, et de par ce fait, je déconseillerais la pose en fixation non visible. Ou alors, avec le système hapax qui semble assez convainquant au niveau de son principe. Mais surtout par de système pas clip dans une rainure.

Enfin, c'est un bois assez dense pour un résineux, mais ça reste du résineux. Donc, utiliser des vis avec des têtes normales (pas de tête réduites).

Mis à jour
ebenober
 

Je confirme : le principal inconvénient est son noircissement pas très esthétique. A part ça très résistant et durable.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Nesty

Dans ma cour j'ai fait un bardage à l'extérieur , ca fait 10 ans , il est devenu partiellement gris c'est tout. Pas de vernis , pas d'huile , le mélèze aime l'eau !

neophyte

Salut,

En bardage, surtout si les lames sont verticales, résisteront bien mieux aux intempéries.

Pour une terrasse, cela n'est plus pareille :

A l'horizontale, le moindre défaut, le moindre trou de vis, l'eau va stagner, et faire pourrir à long terme la lame .

Café Santé 32
 

Bonsoir,
C'est pour éviter les trous de vis que j'avais mis des agrafes pour fixer mes planches. Devant la catastrophe, j'ai mis quelques vis et AUCUN trou de vis n'a entrainé de pourriture. Donc en 2009, j'ai mis des vis partout. Aucun problème. Certaines planches (dont celles en photo avec les chats) sont là depuis 2003.
Je vais en changer un tiers cette année. Ce sont les planches des bords qui ont pris tondeuse et rotofil depuis 15 ans qui sont entamées (mais pas pourries), celles au bord de la piscine qui reçoivent de l'eau qui goutte de l'abri toute l'année et celles dont j'avais gardé un peu d'aubier (dur de balancer une planche de 2m pour ½ centimètre d'aubier).

Voilà.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Café Santé 32

Bonsoir,
J'ai fait la terrasse de ma piscine en mélèze : 60 m2 en planche de 120 mm/27 mm. J'achetais le mélèze au scieur de mon village en plateaux de 32 (je crois).
Premier essai en 2003 avec un système de fixation invisible à agraphes dans rainure. Comme on t'a dit plus haut, faut pas. Ça faisait cling-cling quand on marchait dessus, les planches se barraient : un cauchemar !
Refaite en 2005 avec la même technique (je suis obstiné). Les planches qui sont en contact avec l'eau pourrissent assez vite. Et malgré des doubles agraphes et autres bricolages, de nombreuses planches se baladaient toujours.
2009 réfection totale (j'ai changé un tiers des planches) avec vis inox. RAS depuis.
Cette année, j'ai prévu de changer un tiers des planches qui se sont abimées. Il y a un abri au dessus de la piscine qui "dégouline" en permanence sur certaines planches. Sinon, celles qui sont "au sec" n'ont pas bougé.
Bien enlever l'aubier surtout et les stocker quelques mois dehors pour voir comment elles réagissent. 
Un coup de karcher par an pour enlever la couche noirâtre qui se forme dessus.
J'ai fait des volets pour l'écurie et le local technique avec les chutes. Ils sont tout "ravinés" par les intempéries, mais ne bougent pas.
Les tuiles des moulins sont faites en mélèze.

Mis à jour
PapyDidou
 

Merci @cafesante ! Voila une réponse particulièrement intéressante ... et avec photos en plus !
Question: après le coup de "Karcher" quelle couleur reprend le bois ?

Café Santé 32
 

Un peu orangé, puis en quelques jours la couleur de la photo avec les chats.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
ebenober

A ta place, si ton budget est limité, j'irais plutôt vers du douglas. En soignant la ventilation sous la terrasse et en mettant des bandes d'étanchéité entre lambourdes et lames.

ThomasCabois
 

Je suis d'accord avec toi, la durabilité entre le mélèze et le douglas est presque identique. Le douglas est plus stable, 2 fois moins cher, et vient de France (contrairement au mélèze qui vient de Sibérie en général).

ebenober
 

Le mélèze est quand même plus durable que le douglas (voir les toits de bardeaux dans les Alpes du sud, certains sont centenaires !) mais le douglas grise plutôt proprement.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Uwmain

Bonjour,
Je suis de Belgique et les mélèzes sont ici assez sinueux. Une fois scié et aux intempéries, il est nerveux et manque de stabilité. Tu dois aussi vérifier si tes lames ont de l'aubier ou pas (sauf traitement).
Pour les terrasses, je pense qu'un bois exotique reste ce qui a de mieux. Tu as aussi la version du bois "thermotraité": il s'agit d'un traitement à la chaleur (donc pas de produit chimique) qui "casse" la liaison chimique que les cellules du bois ont avec l'eau. Le bois continue à absorber l'eau, mais ne la retient pas. Le champignon ne peut donc y survire. De plus, le bois est plus stable et grisonne de manière homogène. Le seul souci est parfois la fragilité des languettes. Dans mon cas, j'ai pris du frêne thermotraité, mais il existe d'autres essences de bois (dans ma région, on fabrique même du hêtre thermotrtaité). Tu dois juste éviter une essence tendre. Je sais qu'il existe des firmes qui font ce type de traitement en France.

ebenober
 

Le prix des bois thermotraités est proche de celui des bois exotiques, malheureusement. Alors l'intérêt est discutable.

Uwmain

Oui c'est dommage. J'ai acheté le mien dans les pays nordiques et le prix dégringole et pourtant la qualité est honorable. Par contre, les prix en Belgique sont eux aussi très élevés. En tous cas, si le prix approche celui des bois exotiques, je ne vois pas l'intérêt non plus.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
matmus06

bonjour,
le mélèze est utiliser en construction naval, donc a mon avis pas de soucis pour une terrasse.
il y a juste l'aubier qui est sensible a l'humidité mais a part sa je ne vois pas de soucis.
bonne soirée

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
240 vues
8 réponses

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
par neophyte 3 réponses
Navigation
Admin