L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Samuel Wincent

Meubles en massif et travaille du bois.

Je viens vous trouver une fois encore sur le même sujet car je me pose quelques questions sur les usages face aux client. Le bois massif travaille, c'est un fait. Dans une précédente question, nous avions discuté de la façon dont on pouvait au mieux prévoir les déformations des plateaux en bois. Mais je me rend bien compte qu'il y a toujours une part de choses que l'on ne maîtrise pas.
Nous avons, il y a quelques jours, rentré un beau et grand projet au boulot. Incluant pas mal de massif. Je me suis dis "chouette, on va apprendre à faire les choses correctement". C'est souvent le cas, mais pas toujours. Je me rends compte que des fois, pour répondre aux demandes des architectes, ont fait des choses qui ne collent pas à ce que l'on devrait faire. Et que ça a de grand risques de fissurer. Lorsque je demande "comment on fait si dans 6 mois c'est fissuré ? " on me répond "on ré-interviendra dessus". Soit. C'est une solution. Mais comment faire si vos meubles sont exportés à travers tout le pays ? Comme je l'ai dis plus haut, il y a toujours des choses que l'on ne maîtrise pas. Alors comment faites vous si un client vient vers vous et vous dit "le plateau du meuble a fissuré", ou "il y a un petit désaffleur sur la caisse à l'endroit où il n'y avait rien il y a quelques mois". Vous réintervenez ? Vous les prévenez dès le départ que c'est un risque lié au bois massif ?

Désolé si mes questions son redondantes, ou vous paraissent bête, mais j'aimerai tenter l'aventure en tant que créateur de mobilier en proposant des choses à l'image, par exemple, de ce que font ces artisans coréens, américain ou australien. Je ne parle pas de leur piquer leurs idées mais de proposer des meubles en massif de ce type :

Et parfois je me demande si c'est réellement une bonne idée.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

4
Kentaro
( Modifié )

Mes parents ont des meubles réalisés par un ébéniste de grand talent dans les années 70 en style traditionnel. 45 ans plus tard, il n'y a aucun désafleur nulle part, même pas la moitié d'une cheveux, et bien sur, aucune fissures, aucune porte de travers ou ayant gondolé ou voilé

Tout simplement parce que c'était un homme de métier.

Par contre, utiliser le bois massif comme si c'était des panneaux de mdf ou de cp ou mélaminé, pour faire "moderne", ce sont les soucis assurés...

Les meubles que tu montres, avec des portes en panneaux massifs, j'aimerais beaucoup voir les voir dans 10 ans... Même en alternant les cernes, en faisant attention, etc, ces panneaux vont voiler un jour ou l'autre. C'est comme ça, c'est dans la nature du bois, surtout si en plus, il est soumis aux contraintes d'un chauffage central.

On ne fait pas ce que l'on veut avec le bois.

Quand ce sont des amateurs qui le font, on peut leur pardonner. Quand ce sont des professionnels, non.

Les réponses que te font tes collègues ("on ré interviendra dessus") montrent que ce sont de grands rigolos, des j'men foutistes, et des imposteurs.

Mis à jour
Samuel Wincent

Les meubles que tu montres, avec des portes en panneaux massifs, j'aimerais beaucoup voir les voir dans 10 ans... Même en alternant les cernes, en faisant attention, etc, ces panneaux vont voiler un jour ou l'autre. C'est comme ça, c'est dans la nature du bois, surtout si en plus, il est soumis aux contraintes d'un chauffage central.

Je suis entré dans le métier avec la volonté de faire ce type de meubles un jour. Je me rends compte aujourd'hui, après quelques temps dans la profession, que cela semble tenir de l'utopie. Aujourd'hui, pour rester dans ce style, je me dis que la meilleure alternative serait le latté chêne.

**On ne fait pas ce que l'on veut avec le bois.

Quand ce sont des amateurs qui le font, on peut leur pardonner. Quand ce sont des professionnels, non.

Les réponses que te font tes collègues ("on ré interviendra dessus") montrent que ce sont de grands rigolos, des j'men foutistes, et des imposteurs.**

😂 Merci pour ton franc parlé Kentaro. J'apprécie ton style et tes réponses. C'est ce que je recherche sur ce site.

Niouniou

Je suis en partie d'accord avec toi, Kentaro, masi il est malgré tout possible d'inventer des meubles modernes sans forcément faire une carcasse en montants traverses avec tenon mortaise avec panneaux en rainure ou feuillure... Tout ceci a bien sûr ses limites, on est d'accord, il faut maîtriser (et personnellement, j'en suis encore loin) la théorie et la pratique du bois et de ses déformations, suivant le lieu de vie prochain du meuble!

Kentaro
( Modifié )

Niouniou Bien sur que l'on peut faire des meubles modernes, stylés, etc, sans nécessairement faire une "carcasse" traditionnelle, mais je ne crois pas qu'il soit possible de faire une porte en massif avec un simple panneau sans qu'il y ait un gros risque que cela bouge un jour ou l'autre. Bien sur, on peut avoir de la chance... ;)

Niouniou

je ne crois pas qu'il soit possible de faire une porte en massif avec un simple panneau sans qu'il y ait un gros risque que cela bouge un jour ou l'autre. Bien sur, on peut avoir de la chance...

Complètement d'accord,il faut renforcer avec des traverses côté intérieur, en laissant travailler le bois... Ou avoir le derrière bordé de nouilles, pour rester poli!!

Termite

Je ne cois pas que la quantité de nouilles qui orne tes fesses est un rapport quelconque avec la possible possibilité qu'une planche travail, gauchisse ou autre.
Des traverses vont empêcher le tuilage mais pas le gauchissement seule le cadre, s'il est correctement dimensionner peut résister à cela. Non...???

Claude31
( Modifié )

Dans la première photo, les queues d'aronde du tiroir ne sont pas exactement oú il faut. Normalement elles servent à ne pas emporter la facade du tiroir quand on l'ouvre. Ca fait style, mais cela ne sert à rien dans ce cas.

Kentaro

Ah oui, c'est bête, çà... ;)

Termite

Oui, très bête et cela renvoie aux qualificatif utilisé par Kentaro plus haut ("grands rigolos, des j'men foutistes, et des imposteurs.")

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
on commence a toucher de doigt le problème du vrai pro opposé à de l' approximatif
j' ai fait énormément de meubles en massif et je n' ai que rarement eu des problèmes
on sait que le bois bouge en fonction des variations d humidité il faut et il suffit de faire le bon choix des bois et savoir les mettre en oeuvre et tout cela est un art qui ne s' apprend pas en quelques mois mais en de nombreuses années et encore il faut trouver un formateur compétent ce qui est rare sur le marché et des matériaux de très bonne qualité
la menuiserie comme l ébénisterie c'est l'art de faire des ensembles stable avec un matériaux qui ne l' est pas

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Samuel Wincent
( Modifié )

Donc pour résumer, globalement ces types font de la merde.
Et que penser de ces artistes français alors?
Qui bossent en massif :

Ou en latté chêne/teck portes et façades en valchromat :

Est-on sur quelque chose qui selon vous a une chance de durer sans partir en vrille et de tenir les années voir les décennies, à l'image des meubles des parents de Kentaro ?

Mis à jour
Vianney - VICA
( Modifié )

les portes ont des renforts à l'arrière. Le caisson c'est du massif?

Samuel Wincent

Oui raidisseur sur les portes. Oui, le caisson est en massif.

Kentaro
( Modifié )

Non, pas du tout, ce n'est pas de la "merde". Cela dépend tout simplement comment c'est fait.

Mais s'abstraire des techniques traditionnelles (montants, traverses, panneaux fins en rainures), qui étaient justement faites pour compenser les mouvements du bois, et faire des "figures libres", c'est en fait paradoxalement beaucoup plus difficile si on veut les faire bien.

Soit les gens croient que c'est facile de mettre deux planches l'une à coté de l'autre et ils se trompent, soit, comme les collègues dont tu parles, ils se foutent du résultat dans 10 ans, puisque de toute façon, les client auront changé de mobilier entre-temps, soit ce sont de grands artistes et techniciens, et alors, ils peuvent tout se permettre avec la matière même ce que la tradition aurait interdit... ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
244 vues
3 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de Samuel Wincent 
Voir aussi
par othello  2 réponses
par bangar  2 réponses
Navigation