L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

L'Ecorce du Sycomore

Fissure dans le bois.

Bonjour à tous.

Cet après midi, j'avais l'appareil photo (de bien médiocre qualité, j'en conviens!) sortit pour ma question sur la reconnaissance de bois, j'en ai donc profité pour prendre en photo des fissures sur des plateaux de chêne.

Visuellement sur les plateaux, ces fissures n'apparaissait pas ou un peu en bois de bout et lors du rabotage.... carnage.

Je vous mets des photos:

Certaines mesure plus d'un mètre, autant dire que les pièces de bois sont à refaire. ^^

Mes questions arrivent.

Avez vous une idée d’où elle peuvent venir? Mauvais séchage? Épaisseur trop conséquente?
Si c'est du à l’épaisseur, peut on acheter sereinement des plateau de 70/80mm et comment vérifier qu'ils ne sont pas dans cet état?
La coupe à une 20 aine d'année à priori et le bois était posé plutôt plat (en tout cas pas trop de flèche à la dégau..)

Merci de votre intérêt.

L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Merci à tous pour vos réponses !
Je me permets donc un petit résumé car je trouve le sujet plutôt intéressant.
Il y a donc à priori deux pistes: .Cardanure ou gélivure et .collapse au séchage.

Si je comprends qu'il n'y avait rien à faire pour le cas des "maladies", je suis toutefois bien intéressé par les solutions à envisagé pour le problème dut au séchage.

J'ai l'impression d'avoir saisi qu'il ne fallait pas malmené les plateaux au séchage en les mettant devant son poêle à bois, cependant, je n'arrive pas à comprendre ce qu'il faudrait faire pour éviter ces collapse sur des plateaux épais.
Tenir le bois plein nord, au moins au début? Humidifier les plateaux si la chaleur extérieur est trop élevé ou l'hygrométrie est trop faible?
Peut être s'assurer que la coupe à été réalisé en hivers?

Merci en tout cas.

kaj
( Modifié )

Le collapse est un défaut de séchage artificiel. C'est un peu comme un rôti au four, il faut humidifier et baisser la température suivant l’hygrométrie.
On peux brûler le rôti et former une croûte et il ne sera pas cuit à l'intérieur. Vu que mes connaissances dans ce domaine sont assez approximatives , les explications sont dans le livre. En séchage naturel c'est plus lent, mais le séchage se passe mieux sans intervention du fait que la nuit le taux d'humidité remonte parfois jusqu'au point de rosée et humidifie à nouveau le pourtour du bois, l'humidité restée à l'intérieur peut à nouveau migrer vers l'extérieur, mais le séchage à l'air a ses limites si on veux obtenir un taux d'humidité bas.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

2
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

hello quand les fissures sont dans le sens des rayons médullaires , ce sont des gélivures
, dues au gel après la montée de sève ou avant la descente ,qui fait éclater les cellules .
après quand le bois séché , il se rétracte partout de cette façon dans l'arbre .

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
kaj
( Modifié )

Ce défaut est apparemment le collapse dû à un mauvais séchage du bois, principalement pour cause de température trop élevée en début de séchage. Les cellules s'effondrent à l'intérieur. Les grosses épaisseurs sont plus difficiles à sécher correctement.

Mis à jour
L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Merci kaj !
C'est pas de bol vu d'où il vient, j'étais moins surpris par la gelivure! ^^

kaj

Un peu de lecture

dneis
( Modifié )

intéressant, quel est l'ouvrage ?

kaj

Voilà

dneis

merci !

L'Ecorce du Sycomore

Intéressant. Je suis surpris que le bois aie subis une chaleur supérieur à 50° car je pense vraiment que le bois à eu un séchage naturel mais d’après etienne, ça peut arriver quand même.

Merci en tout cas pour la lecture, je vais peut etre essayer de me procurer le bouquin en question.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Copeaux d'aronde

c'est pas le gel qui fait ça ?
aussi, j'avais une table monastère (transformée en établi) en chene d'amérique, qui ressemble fort à tes photos, (ton rosé au lieu de caramel, picots comme du hêtre en plus gros, et pas de maille) et pareil, pleine de grosses gerces. Et un ancien ébéniste m'a dit que "ah ben ouais, forcément, le chêne d'amérique c'est de la merde.

L'Ecorce du Sycomore

Très belle citation ^^
Pas bete la gelivure. J'avais oublié mes cours, j'ai bien fait de posé la question.
Pour la couleur pas évident de juger sur la photo, mon appareil est pas top et la pièce photographié a en plus une partie d'aubier et je en pense pas que ce soit du chêne rouge, j'en ai déjà eu entre les mains il est quand même vraiment différent du chêne européen, j'imagine que je l'aurais reconnu.

Copeaux d'aronde

effectivement, on voit bien les rayons médullaires sur la photo en bois de bout. C'est la photo en fil qui rend un peu rose, et les gerces qui dans ma mémoire sont assimilées au chêne d'amérique.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Finistwood

Ca peut faire penser a une cadranure, soit l'arbre était trop vieux ou malade a l'abattage, ou le plus probable pour moi, la mauvaise régulation de l'humidité extérieur et intérieur pendant le séchage surtout si séchage naturel ;)

L'Ecorce du Sycomore

Merci Finistwood !
Qu'entends tu par régulation de l'humidité? Tu parles de l'interieur/exterieur des plateaux ou du lieu de stockage?

L'Ecorce du Sycomore

Du coup, suite à la réponse de copeaux d'aronde, j'ai essayé de regarder la différence entre gélivure et cadranure mais en fait, la cadranure est une manifestation de la gélivure si j'ai bien capté?

Finistwood
( Modifié )

non la cadranure vient du dessèchement du cœur de l'arbre ce qui crée des tension et du coup des collapses ;)
Pour la régulation de l'humidité au séchage, c'est simple il ne faut pas que le bois extérieur sèche trop vite par rapport a l'intérieur sinon encore des collapse.. sur des forte épaisseur c'est assai courant

Jean Galmot
( Modifié )

Si tu veux agrandir le diamètre extérieure sans rajouter de la matière, bin tu rajoutes du vide (les gerces), je sais pas si j'ai bon là?

Santé !
( Modifié )

Jean Galmot je sais pas si t'as bon, mais moi, ça me parle du coup dit comme ça 🤗

L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Ok merci pour toutes ces précisions.
La réponse se rapproche donc de celle de Kajimed et d'Etienne.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
-1
etiennedesthuilliers

bonjour
les bons points vont aujourd’hui a kajmed qui a fourni la bonne réponse le chêne a une structure fermé ce qui oblige a prendre beaucoup de précaution pour le séchage , ce qui na pas été fait voila le résultat
sécher du bois est une science et cela ne s'improvise pas je possédé du chêne jusqu'à 160 mm en plateaux et je n ai pas de gerce, sauf que je suis patient et méticuleux , voila le secret , mettez après la pluie votre belle paire de chaussure en cuir a sécher sur le radiateur et vous verrez les dégâts
bien amicalement Étienne desthuilliers

L'Ecorce du Sycomore

Bonjour,

La coupe ayant une vingtaine d'année, je ne suis pas sur qu'il faille remettre la patience en cause dans cette affaire!
Peut être plutôt une mauvaise période pour la coupe?
Comment s'assurer de sécher le bois suffisamment lentement? (pour la culture, tant qu'on y est!)

Merci pour la réponse en tout cas.

dneis

la patience ne veut pas simplement dire attendre longtemps, ça veut dire conduire le séchage lentement.
Même si le bois a été coupé il y a 50ans, si le début du séchage s'est mal passé avec ce genre de défauts, c'est trop tard !

etiennedesthuilliers

le chene a un structure ferme cela veut dire que pour sécher il faut que l eau passe de cellule en cellule par de minuscule ouverture si le séchages est mal mené on assiste a un effondrement des cellules, de plus l’eau ne migre pas au travers des rayon médullaires c est pour quoi on emploi le chêne pour faire les tonneaux en le fendant suivant les rayons médullaires et regarder le sens des collapses et vous comprendrez en bout cela se voit moins car le bois sèche par les abouts , qui devaient être protégé lors du séchage pour éviter les fentes en bout pour faire sécher un bois il faut d abord étudier sa structure et ensuite prendre les bonnes décisions, il ne suffit pas simplement empiler des plateaux en mettant des épingles entre les plateaux
bonne lecture ,un menuisier qui se sèche pas

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
290 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation