L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Sébastien Alves

Placage bois sur OSB

Salut tous le monde,

Habituellement quand je veux réaliser des placages maison, j'utilise des lamelles d'environ 2-3mm que je viens coller en sandwich sur du CP ou du MDF.

Je me demandais si il y avait une quelconque restriction à utiliser de l'OSB pour cela.

Pour tous dire il m'en reste plein en stock et je me suis dit que j'aurais pu utiliser ces panneaux pour faire mes placages.

Pour info, c'est pour un usage extérieur, donc collage D3 / D4.

Merci d'avance de votre retour.

Mis à jour
sylvainlefrancomtois

question intéressante !! paroles aux ébénistes !!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

2
Ateliers Le Chapelain

En ébénisterie on travaille avec des placages tranché en 6 ou 9 10eme, le 2 ou 3 mm est plutôt du placage scié reservé aux restaurations de meubles anciens.
Du coup compte tenu de l'épaisseur, le placage sur un panneau d'OSB laisserait ressortir les légères différences de niveaux que l'on a sur la surface de ces panneaux.

Avec du 2 ou 3 mm ce serait jouable avec une colle D4 et surtout un contre-placage d'une épaisseur identique sans quoi c'est tuilage du panneau à coup sûr.

Si tu fais un essai, je suis intéressé par tes conclusions.

neophyte

Pour info,

Il existe chez Krono lux,

De l'OSB ref : luxsande qui est poncé en usine, avec une tolérance de plus ou moins 0.3 mm

Il est prêt entre autre à être laqué, et peut être utiliser pour l'ameublement.

il existe aussi de l'OSB "ciré " c'est ultra lisse .

A voir !

etiennedesthuilliers

note sur le contre balancement
il faut que les deux faces soient en équilibre , donc deux matériaux ayant les même caractéristiques , mais la ce n' est pas le cas donc problèmes a venir . il faut aussi que les deux faces soient dans les mêmes conditions ,pas une au soleil et l' autre a l ombre , cela fait de nombreux paramètres à prendre en compte donc premier point ne jamais prendre pour acquis ce qui parait être acquis
il faut réfléchir autrement un au niveau du support, deux au niveau des colles , trois au niveau des finitions quatre au niveau des expositions cinq au niveau des panneaux extérieurs
je sais ce n est pas facile de conjuguer tout cela mais il doit y avoir une solution mais a mon avis il n'y a pas une recette toute faite mais une bonne dose de reflection

le menuisier qui doute souvent dans ses choix
etienne desthuilliers

Sébastien Alves

Merci pour vos retours.

Je me suis certainement mal expliqué, mais quand je plaque c'est toujours des deux côté du panneau avec le même matériau et de même épaisseur. Le panneau central que j'utilise la plupart de temps est du CP ou du MDF.

Une épaisseur de 3 mm devrait combler les légères différences de niveaux que l'on a sur la surface de ces panneaux OSB.

Si on prend donc en compte tous les paramètres pour un collage extérieur :

  • Support de placage OSB3 panneau travaillant en milieu humide => OK
  • Placage et contre-placage épais de 3mm Douglas hors aubier => OK
  • Colle D3 OU D4 ?? => A votre avis ?
  • Finition peinture bois extérieur : OK
  • Exposition, une face au soleil, mais pas l'autre => A votre avis ?
  • Panneau installé à la verticale, donc pas ou peu de stagnation d'eau de longue durée.

Voyez-vous d’autres paramètres à prendre en compte ?

Je vais faire évidement des tests de collage, mais à moins de laisser pendant des mois mon panneau dehors, je ne serais pas capable de dire comment cela vit dans le temps.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour si une contreplaque est continu d un coté , et que de l autre il y a une marqueterie comment peut on dire q'il auront l'un et l'autre les mêmes réactions on a le même problème dans les meubles
je sais le problème n est pas simple car bien souvent on me pose la question pourquoi on à ce problème et je suis obligé d 'expliquer le pourquoi autant réfléchir avant , je sais cela n est pas simple , et l on apprend beaucoup des erreurs des autres
bien amicalement

Sébastien Alves

etiennedesthuilliers merci de votre retour, mais je ne suis pas sur de bien comprendre.

Des deux côtés du panneau, il y a un placage de lamelle bois de 3mm de la même essence et de même épaisseur. Je vous ai joint un schéma pour être certain que l'on se comprenne bien.

Enfin est-ce que parler de marqueterie ici est approprié ?

Santé !
( Modifié )

Enfin est-ce que parler de marqueterie ici est approprié ?

La marqueterie, c'est un décor fait avec un plaquage. Si tu ne fais que coller, dans le même sens de fil, des bandes de faible épaisseur, c'est du plaquage.
Si tu fais un dessin, des motifs avec, généralement, le fil du bois qui peut être dans tous les sens, c'est de la marqueterie.

Sébastien Alves

Merci titimaster pour cette définition. On parle donc bien ici de placage et non de marqueterie.

etiennedesthuilliers

Sébastien Alves bonjour le mot lamelle employé ici est pour moi impropre et pour moi représente des petites pièces de bois d 'ou la confusion entre d autre procédé de décors
la technique de placage épais a été en vogue il y a une bonne centaine d' années avec disait on des feuillets il y a un inconvénient avec certain bois débités sur dosse car les joint s' ouvrent et cela nuit a la finition et en extérieur il y a des problèmes
si le bois est tranché, il est un peu mois raide mes les problèmes subsistent
bon travail
le menuisier

Sébastien Alves

etiennedesthuilliers merci du retour. Mes excuses pour mon vocabulaire approximatif et je comprend la confusion. Je serais à l'avenir qu'il faudrait mieux parler de feuillets.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
446 vues
2 réponses

Publications associées

0 collection

Tags

Licence

Licence Creative Commons