L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

chênedinspiration

Vos finitions et vos méthodes

Bonjour à tous,
Je profite de cette partie fraîchement arrivée dans l'air du bois pour vous interroger sur la finition de vos meubles.

  1. Quelle finition appliquez vous sur vos meubles en fonction de sa destination et/ou en fonction du bois utilisé et pour pour quelle(s) raison(s) ce choix ?
    • par exemple pour un meuble du type table ou table basse j'utilise un vitrificateur à parquet afin de le protéger des tâches éventuelles.
  2. Quelle méthode utilisez-vous ? Quel outillage ?
    • Par exemple toujours sur mon vernis, je ponce jusqu'au grain 150 et j'applique 2 voir 3 couches de fond dur puis 3 couche de verni à l'aide d'un spalter avec égrenage entre les 2.
  3. Quelle marque de produit vous a donné satisfaction ?
    • par exemple j'apprécie de pouvoir laver mes outils à l'eau, donc j'essaie d'utiliser des produits à base d'eau.j'ai testé dernièrement l'aqua de blanchon pour le fond dur et le vitrificateur oceanic toujours chez blanchon qui m'ont donné satisfaction. Par contre mon chêne n'a pas gardé pleinement son ton naturel. Il très légèrement tiré vers le jaune.

C'est peut être un peu vague comme questionnement mais je serais ravi d'avoir vos retours d'expériences et vos avis. Je me demande d'ailleurs ce qu'on enseigne à l'école pour les finitions.

Merci à tous.
Cordialement
Greg

Jean Galmot
 

@gregmarne uniquement finition meubles, ou également n'importe quel objet en bois que l'on pourrait fabriquer?

Niouniou
 

C'est utile de faire plusieurs couches de Fond dur ? Je croyais qu'une suffisait...

chênedinspiration
 

J'étais parti sur le meuble mais c'est vrai qu'on peut élargir la question sur l'ensemble des réalisations en bois que l'on peut faire. D'ailleurs que ce soit intérieur ou extérieur.

chênedinspiration
 

C'est justement la raison de ma question. Je pense qu'on a tous des astuces. Je trouve que la finition c'est assez compliqué. C'est un fils de menuisier qui m'avait dit de mettre 2 voir 3 couches de fondur. Comme celle que j'utilise est basé d'eau elle relève les fibres lors de la première couche. Puis je passe un léger coup de papier de verre pour les enlever. Je repasse une couche pour stabiliser le tout. Si des fibres se relèvent je recommence pour ne pas être embêté au moment du vernis. Mais certains font sûrement autrement et j'ai les yeux grands ouverts pour les lire :D

Niouniou
 

Merci pour ce complément et j'attends la suite des réponses/commentaires avec intérêts!!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

6 réponses

3
bernardrebout

La finition des bois n'est jamais simple si l'on ne sait que peu de choses et qu'en plus on n'a que très peu d'expérience....il y aurait énormément à dire mais le mieux c'est essayer, comparer, réessayer en faisant des essais et en gardant les échantillons précieusement annotés pour revenir dessus....la mémoire des couleurs et des états de surface....ne s'apprend qu'en travaillant.
Je joins 2 pages concernant le ponçage...enfin une petite partie...si ça peu aider.
Concernant les finitions, il y a en gros 2 grandes familles de produits, les produits à l'eau ( voir les explications de atelier couleur et les produits au solvants, le vernis au tampon est à part car une expérience d'application est indispensable si on veut bien le réussir, je le rangerais dans les produits à base solvant même si c'est de l'alcool dans ce cas précis)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Atelier bois couleur

Bonjour,

Pour mes finitions, j'utilise la plupart du temps des produits hydro de chez Sayerlack en application au pistolet.

Dans la mesure du possible, j'essaye de réaliser mes finitions avant l'assemblage final dans le but de travailler le plus possible sur des surfaces simples et à plat, c'est plus facile pour moi, je ne suis pas un laqueur pro.

Sur le bois massif, le cycle de préparation est le suivant, avec une ponceuse roto-excentrique de finition (mouvement autour de 3mm je pense) : ponçage au 80 (élimination des marques d'usinage) puis 120 et 180. Mouillage léger à l'eau pour la remontée des fibres puis à nouveau ponçage au 180. si il y a lieu, je passe la teinte. Ensuite, s'il s'agit d'un meuble ne devant pas trop subir d'agression, j'applique une première couche de vernis "bi-couche" (AF56XX) que je n'égraine surtout pas puis une seconde égrainée à l'éponge abrasive 240 et enfin la troisième. Si le meuble doit être plus sollicité ou si je veux limiter l'effet pores ouverts(exemple dessus servant à poser des "trucs") je rajoute une ou 2 couches de fondur de la même marque (AU465) en début de cycle. il à quand même le défaut de jaunir d'avantage.

Pour les cycles laqués (MDF) je commence par 2 ou 3 couches de fondur (avec la finition des 2 faces, les chants se retrouvent donc avec 4 à 6 passages) puis 2 couches de laque hydro et enfin 2 couches de vernis de finition (toujours AF56XX) en adaptant ainsi le gloss à l'effet désiré.

Le choix des produits hydro en lieu et place des classiques PU est d'ordre pratique et économique. Je ne dispose en effet que d'une cabine succincte et le PU ... ça pue 😒 Ensuite, le nettoyage du pistolet s'en trouve hautement simplifié et enfin, il y a moins à s’embêter avec le calcul du volume à préparer et donc moins de pertes. De plus, je n'ai pas forcement constaté de grosses différences de résistance aux rayures et autres coups entre les produits. Il y a un désavantage au produits hydro, c'est leur sensibilité au taux d'hygrométrie ambiant, à la température (les PU aussi ceci dit) et la nécessité de maintenir un flux d'air pour accélérer le séchage. Sinon, il me conviennent parfaitement à ce jour.

Jean Galmot
 

@tp2415 " j'applique une première couche de vernis "bi-couche" (AF56XX) que je n'égraine surtout pas" pourquoi?
A+

Atelier bois couleur
 

@jeangalmot En fait comme c'est un vernis solvanté à l'eau (hydro) il a tendance à faire relever les fibres après la première couche. Du coup il y a de petites "piques" qui sortent en relief et, si tu égraine, elles vont se retrouver à nu. Donc il va y avoir des micro-trous dans la première couche. Le fait de les recouvrir avec la 2eme couche tel quel permet d'éviter ce phénomène en "remplissant" les creux (une bosse n'existe que par son creux correspondant) avant l'égrénage.

Jean Galmot
 

@tp2415 ok, c'est donc bien ça qui m'est arrivé l'autre jour. J'ai fait une lisse de protection murale en chêne (pour 2 chaises), je passe une couche de vernis PU (nettoyage outils à l'eau), puis j'ai égrené très léger avec du 240, puis passé la 2éme couche, résultat, une surface aussi rêche que du 80 😒

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
manuel

Bonjour,
Sur mes meubles toujours du vernis au tampon, vernis que je fabrique moi-même à base de gomme laque et d'alcool. Je vernis sur des meubles poncés au 320 avec mouillage entre chaque grain.
Pour mon escalier et mes meubles de cuisine j'ai utilisé un vernis polyuréthane mono composant de chez Laverdure, il y a plus de 20ans et ça tient toujours sans marques d'usure. Sur mes volets et portails peinture microporeuse de chez Zolpan.

chênedinspiration
 

Merci

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Slick

Pour ma part c'est grain 80 , 120 et 240 pour finir .
Apres tout dépend de l'usage et du rendu voulu , huile , vernis , gomme laque , cire ...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
graeme

moi s'est 2 couche de verni a basse aqueuse puis une couche de cire

ponçage au 180 voir 240

engrenage au 320 voir 400

Boris Beaulant
 

@greame, tu mets de la cire sur un vernis ? Pas de soucis d'accroche de ta cire sur le support ?

graeme
 

non pas de soucis je crois

chênedinspiration
 

Une personne faisant de la marquetterie que j'ai rencontrée faisait pareil. Vernis et cire ça rendait vraiment pas mal.

Slick
 

Ça fonctionne bien là cire sur le vernis bien lustré ça brille bien le veinage ressort encore plus .

Boris Beaulant
 

Bon, à essayer alors !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Jean Galmot

Lorsque avec une de mes fille je lui fabrique ses bijoux en bois, bois dur style Ébène, Néflier, voir aussi de l'abricotier, je les ponce jusqu'au grain 1000, puis je les passe au polissage avec ce kit de chez HM diff (https://www.hmdiffusion.com/Di...). Cela donne un poli miroir bien sympa.

Mis à jour
Niouniou
 

et donc sans produit après ?

Jean Galmot
 

@niouniou tout à fait, sans rien après.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Licence

Licence Creative Commons
Navigation