L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

didier31

Affleurage alèse sur mélaminé

Bonjour,

Cela fait un moment que je souhaite tester la pose d'alèse en massif sur les champs des panneaux en particules mélaminés.
J'ai déjà une défonceuse (OF1010) et je suis prêt a investir dans une affleureuse si nécessaire et si ça en vaut le coup.
Le massif que je souhaite utiliser serait plutôt du chêne ou du merisier dans un premier temps.

Seulement voila, je me demande si c'est vraiment réalisable de façon efficace.
Ma première idée est de partir sur une fraise a roulement, mais l'appuis de la défonceuse sur le champs est tellement étroit (disons 18 ou 19mm) que cela me semble hasardeux et je me dit que je vais fatalement abîmer le mélaminé un moment ou un autre.

Bref, avais vous une méthode fiable et répétable a me conseiller?

Je vous remercie pour vos suggestions a venir !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

1
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

hello , il n'y a pas 50 solutions, si tu ne veux pas a avoir a affleurer, les alèses doivent être finies à l'épaisseur pile du mélaminé avant collage !

La technique la plus correcte , c'est de faire les rainures sur tes champs par retournement , puis les languettes (ou fausses languettes) avec le mémé procédé de retournement !

Le but tout est parfaitement centré et pas besoin d'affleurage !

En résumé ce genre de travail a toujours été délicat !

Mis à jour
Santé !
Je suis d'accord

Le plus simple restant la fausse languette si côtés cachés. Un pointage et roulez jeunesse !

didier31
( Modifié )

Merci sylvainlefrancomtois et titimaster, voila le genre de solution que je ne connaissait pas. Cela nécessite quand même de la précision dans l'execution.

sylvainlefrancomtois

En général il faut toujours essayer chaque fois d’être précis !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bonbonveronbi

Bonsoir,
Comme dit sylvainlefrancomtois on peux coller les alèses directement tirer d'épaisseur. il est possible de les laisser quelques dixièmes plus épaisses et finir au racloir cela se fait très bien ( moucher les angles du racloir). on peux aussi casser au papier de verre fin l' arête du panneau et de l'alèse pour créer un micro joint creux.
Une autre solution est de les coller en faisant dépasser un peu. Puis monter une défonceuse sur une semelle qui prend appui sur votre panneau et qui évite tout dévers. L' alèse est affleurée par dessus, pratiquer de l'extérieur vers l' intérieur. laisser dépasser légèrement et finir comme la première solution .Sur la semelle vous pouvez fixer une poignée pour avoir le montage bien en main.
Certain menuisier rajoute une butée ou roulement à bille en sous face du montage.

Bonbonveronbi

j'ai oublié une solution simple . l'affleurage manuel je pratique avec ma demi-varlope fer légèrement mouché, contre-fer au minimum, semelle paraffinée. Croyez moi la varlope glisse sur le mélaminé sans l'attraper.

WIG
( Modifié )

En complément de la solution de Bonbonveronbi, si tu peus monter une fraise à raboter (ref CMT 663.005.11) avec les plaquettes 790.120.20 qui n'ont pas d'angles vif mais un rayon de 0.5 mm, tu est paré.
Ajouter une semelle polie, du "glissbois" et un roulement, c'est ceinture, bretelles et casque!
Le pointage risque d'ètre cronophage mais...
w

didier31
( Modifié )

Merci Bonbonveronbi d'avoir pris le temps de retrouver les références pour moi. Je viens de regarder. Le soucis c'est qu'en tant qu'amateur cela fait un peut hors budget pour quelques tablettes. Mais effectivement si j'en avais beaucoup a faire je regarderais ça de prêt !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
glaude

Bonjour
Épaissir le chant du mélaminé par l'apport d'un pièce le temps de l'usinage

didier31
( Modifié )

Merci glaude !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
284 vues
3 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons