L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Colliennej

Quelle est votre méthode pour orienter les pièces avant le collage d'un panneau massif ?

Bonjour,

Je me présente, CollienneJ, 18 ans et je vient de commencer en tant que menuisier dans une entreprise de l'est de la Belgique. Etant peu expérimenté, j'ai la chance de travailler avec des menuisiers expérimentés avec qui je peux apprendre énormément. Ces derniers jours j'ai fabriqué avec mon collègue des tablettes de meuble en chêne massif (épaisseur 30 mm et largeur 600 mm, assemblés à plats joint) .Le débitage s'étant bien passé, nous voilà au moment le plus important pour la qualité de l'ouvrage : l'établissement des pièces. Mon collègue me partage les deux rêgles qu'il utilise pour établir les pièces avant le collage :

1: Disposer les pièces de façon à ce qu'on voit le moins possible qu'il y a un collage, l'aspect doit être harmonieux et il veille aussi à assembler des pièce provenant du même plan de débit (dosse, quartier , faux-quartier). Tout cela pour donner l'illusion que la tablette a été prise hors d'un seul et unique plateau de bois.

2: le première étape étant effectuée, il vérifie si le sens du fil de toutes les pièces est inclinés dans le même sens, pour éviter que lors du rabotage définitif de la tablette, les couteaux "relèvent" les fibres et crééent des arraches et si ce n'est pas le cas, il les oriente de la même façon.

Or cette méthode est en totale opposition avec celle que j'ai apprise lors de mes étude de menuiserie :
Celle ci consistait à plaçer les pièces (issue si possible du même plan de débit) pour que "le coeur" de l'arbre soit orienté vers l'extérieur, contrarier les cernes annuelles et de veiller comme dans l'autre méthode à avoir le sens du fil incliné dans le même sens. Cette méthode ci ne tient pas compte du fait que l'assemblage a un aspect harmonieux ou pas, elle permet plutôt d'atténuer l'impact des retraits et gonflements du bois qui pourraient être causés par une différence entre le taux d'humidité du bois et celui de l'air ambiant.

J'ai simplement du mal a choisir entre la beauté des panneaux réalisées avec la méthode 1 ou la "résistance mécanique" apportée par la méthode 2.

alors voici ma question:

Quelle est votre méthode pour orienter les pièces avant le collage d'un panneau massif, et selon vous, laquelle est la plus appropriée .

Bien à vous,
CollienneJ.

etiennedesthuilliers
 

bonjour
regarder les plus beaux meubles en massif et essayer de voir ce q' il s est passé dans le temps
je vend du luxe, je choisis les bois,et je réalise des décors les plus esthétique possible si je fais des volets en lame de parquet je fait un choix en essayant de ne pas avoir de déformation de l ensemble il faut déjà définir ce que l on veut obtenir
et avant tout avoir une bonne connaissance du matériaux bois ce sujet est traité de façon récurrente et donner des conseils sans avoir le bois en main est difficile

Colliennej
 

Merci à tous pour vos réponses !
Je n'avais pas du tout pensé que je pouvais "combiner" les deux méthodes suivant le contexte. J'ai tendance a vouloir trouver des méthodes universelles pour me faciliter la tâche, mais dans la majorité des cas, il est vrai qu'il est préférable d'utiliser plusieurs méthodes suivant le projet. Je penserais à vous la prochaine fois que je réalise ce genre d'ouvrage ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

4
Kentaro

Les deux, mon Capitaine!

  • Faire en sorte d'éviter les gondoles et déformations du plateau,

Et

  • Faire en sorte que le résultat soit esthétique...

C'est un Art... ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
philippe14

méthode n: 1 , moi je choisi toujours le plus possible le tape a l'œil pour les bois vernis ou teinté avec du bois sec et débité pas trop large entre 10 cm a 12 cm pour couper le fil du bois et ce que désir les clients un belle aspect

Mis à jour
etiennedesthuilliers
 

bonjour
la taille des planches dépend de la qualité du bois et de son diamètre ma table de salle a manger est composée de deux plateaux de 45cm collés a plat joint le plateaux de mon bureau 90cm de large en acajou pommelé car j ai un copain qui a une ponceuse large bande pour passer le plateau les dessus de mes commodes sont d' une seule pièce en largeur donc suivant vos bois vous êtes obligé de faire avec la taille de vos plateaux il n' existe donc pas de règle générale mais des cas qui sont tous particuliers tout le monde ne peu se procurer des billes de chêne de 1 mètre de diamètre ni des billes d' acajou avec des plateaux sans défaut de plus de 1 mètre sur 6 mètres de long lorsque mes bois sont splendides j' évite de les teinter un vernis incolore est pour moi suffisant

riquet18x4
 

Pour ma part je procéde comme @philippe14.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
cocoM

Une réponse de normand : ça dépend du projet.
Je me demande avant si mon panneau a un role plutot esthétique ou structurel, si c'est esthétique alors je privilégie la méthode 1, sinon méthode 2.

Je modifierais un peu la méthode 1 quand meme : privilégier l'esthétique ne veut pas forcément dire "cacher" le collage, ça peut etre intéressant de créer un jeu de symétrie dans les veines du bois, d'avoir une alternance planches claire/planches foncées etc... tout un tas de combinaisons qui meme si elles ne sont pas discretes peuvent etre jolies.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.