L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Arbre Cathédrale

Séchage tranche de cerisier

Bonjour les boiseux,

J'ai récupéré une belle tranche de cerisier ce week-end et je me demande comment le faire sécher convenablement. Le but étant de faire une table basse ou un meuble dans ce style plus tard.
Je me demande s'il faut que je lui donne ça forme/taille définitive avant séchage (il est trop épais pour ce que je veux en faire et mal coupé)?
Je ne suis pas équipé pour faire ce genre de travail, mais j'arriverais certainement à trouver un coup de main pour ça :).

Merci pour vos lumières.
RedWo

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

1 réponse

2
cocoM

La tranche c'est tendance, mais ce n'est pas vraiment conforme aux recomendations du travail traditionnel.
Premier point : sur une tranche de cette taille, quel que soit le soin apporté au séchage et même si le bois a été abattu au bon moment (hiver, lune descendante et décroissante), tu a 95% de chance d'avoir une ou plusieurs fissures qui vont partir du coeur vers la périphérie. Une fois le bois séché tu pourras renforcer ces fissures par des clés, les combler à la résine ou encore avec une incrustation selon l'effet qui te plaira le plus. Mais tu ne pourras pas y échapper.

Pour avoir le moins de déformations possible au séchage, il faut essayer d'avoir un bois d'épaisseur constante, sans pour autant chercher à avoir un état de surface propre dès le début, il faudra de toute façon recommencer le surfaçage après séchage. Gardes toi un bon cm de marge par rapport à l'épaisseur définitive que tu souhaites.
Ensuite à sécher dans un endroit avec température relativement constante, bien aéré, avec des liteaux en bois blanc pour éviter le contact avec le sol, et environ 1 an de séchage pour 2cm d'épaisseur (un an/cm/face)

Comme tu n'as que du bois de bout, pas la peine à mon avis d'essayer de ralentir le séchage avec de l'anchor seal ou autre poudre de perlinpinpin, ces produits servent à éviter les différences de vitesse de séchage entre différentes parties d'une planche pour limiter les déformations, mais dans ton cas ça n'a aucun intérêt.

Arbre Cathédrale
( Modifié )

Merci cocoM !

Je me doute que je vais avoir inévitablement quelques fissures sur ce morceau, je vais donc suivre tes conseilles pour limiter la casse :).
Il faudrait que je rabote chaque face pour lui donner une épaisseur constante?

J'ai lu des gens qui sanglé le morceau pendant le séchage, je ne sais pas trop quoi en penser. Internet est fourni d'idées plus farfelues les unes que les autres...

Je n'ai pas envie d'utiliser des produits, je préfère laisser le temps au temps :). Si ça ne marche pas comme je veux tant pis je ferais autre chose du morceau de bois. Par contre je pensais pas que ça serait si long. Mon morceau fait un bon 20cm d'épaisseur pour le moment...

dneis

Non, sangler ne changera rien devant les efforts générés par le séchage. Le bois va changer de dimensions, et rien ne pourra le contraindre à faire autrement.

Raboter en bois de bout est complexe.
Le racloir est bien plus adapté.

dneis
Arbre Cathédrale

Merci pour ces réponses enrichissantes.
Je vais adapter mon séchage en fonction. Je verrais dans quelques mois comment cela évolue.

cocoM

Pour réduire l'épaisseur, ça dépend beaucoup du matériel que tu as, et de ton habileté avec.
Déja il est possible de faire une tranche relativement propre soit avec une tronçonneuse avec une chaîne bien d'affût, soit avec un passe partout bien avoyé.
Si cette étape laisse une tranche plus épaisse à un bout qu'à l'autre, tu peux rectifier avec une défonçeuse et un montage adapté
Après séchage, tu pourras recommencer le dégauchissage à la défonceuse et finir au racloir ou à la ponceuse (attention, le ponçage en bois de bout est fastidieux)

La Fabrique A Trucs
( Modifié )

Sinon je pensais à une solution. En divisant en deux ou en quatre la tranche en passant par le centre pour laisser sécher et éviter d'avoir une grosse fissure, puis en recollant les différentes pièces après les avoir travaillées pour qu'elles soient proprement collées. Cela se verrait forcement un peu mais au moins il n'y aurait pas de cassure.
Qu'en pensez-vous ?

cocoM

A mon humble avis cela ne se verra pas qu'un peu, la pièce n'étant pas parfaitement cylindrique, tu auras des décalages sur la périphérie, entre les cernes de croissance, sur la transition aubier/duramen... bref un peu partout.
Ca me semble plus intéressant esthétiquement d'assumer la/les fissures et de les mettre en relief par des inclusions ou une résine coulée.
Après bien sur pour ce qui est de l'esthétique, chacun voit midi à sa porte.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
169 vues
1 réponse

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation