L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

gmanu

Comment eclaircir lame de terrasse

bonjour j'ai huiler mes lames de terrasse avec de l'huile de lin et essence de térébenthine elle ont commencer de noircir l'hiver peut ont enlever le noir et avec quoi
merci

David29290

Salut,

un petit coup de laveur haute pression sans trop insister?

gmanu

Merci à tous pour vos réponses mais sa me dit pas vraiment se qu'il faut faire pour nettoyer tous ca !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

7 réponses

2
Santé !
( Modifié )

Salut,

L'huile de lin avec de l'essence de térébenthine a tendance à noircir avec l'action des UV. Il faut y ajouter des produits filtrant le UV.

Le sujet a déjà été traité ici (entre autre) :

Pour les bois extérieurs, je n'ai qu'un conseil : accepter qu'il grise.
C'est le meilleur moyen d'avoir un bois avec un bel aspect dans le temps. Si on veut le traiter, le dégriser, rénover etc... c'est beaucoup de travail pour un résultat souvent très peu durable.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Corps et Bois
( Modifié )

Il faut éviter d'utiliser l’huile de lin pour la protection des bois extérieurs.
Elle est propice au développement fongique de surface et provoque ces « taches noires ». Si tu veux éviter d’acheter des saturateurs naturels vite onéreux, utilise de l’huile de tung, elle aura de bien meilleurs avantages en extérieur (plus siccative, et n’est pas propice au développent fongique.

La teinte grise du bois est naturelle sous l'effet des UV, ici, c’est plus de la moisissure qui s’installe (elle est plus noire et forme des taches diffuses et nettes).

Pour remédier à cela, tu peux nettoyer les bois et les assainir (pour réduire le développement fongique).
L'acide oxalique (sel d'oseille) permet effectivement de "nettoyer" les bois. Il existent aussi d'autres produits facilement trouvable chez les fournisseurs.

Ensuite, tu peux les laisser nature ou rajouter une protection adaptée, c'est une affaire de temps passé et de budget.
Ils griseront quand même avec le temps.

Mis à jour
bernardrebout
( Modifié )

Tu as raison, il ne faut pas confondre , grisaillement du bois sous l'action des UV et développement fongique, avec le couple bactéries et humidité, ceci est dû au fait que l'huile de lin est un mélange d'acides gras dont seule une partie est oxydable à l'air ( polymérisable pour faire facile à comprendre) et la partie non oxydable est donc, non protectrice et est victime des agents bactériens et fongiques et de l'humidité pour faciliter le développement des moisissures noires dont il est question ici.( aspergillus niger)
Le traitement c'est à base d'acide oxalique qu'il faudrait gélifier pour le rendre plus facile à utiliser et plus efficace!

Corps et Bois

Merci pour ton approche plus scientifique. Nous sommes bien d'accord sur le problème.

bernardrebout

Corps et Bois 100% d'accord, bon je reste modeste je n'ai que 45 ans d'expérience en huiles...je ne voudrais pas raconter des salades , j'aurais peur que cela tourne rapidement au vinaigre!

gmanu

Bonjour j'ai de l'acide oxalique je peut essayer mais sa va enlever que la surface ou toute la protection huilée et on parle de la gelifier avec quoi merci

Corps et Bois
( Modifié )

Il faut enlever toutes la couche d'huile de lin sur tes bois. De manière à retrouver les bois naturels, une teinte omogéne et sans moisissures.
L'acide oxalique se trouve en poudre que tu peux disoudre dans l'eau. Je passe la main à bernardrebout pour qu'il t'explique sa méthode.

Ensuite, et ce n'est pas obligatoire, tu peux appliquer un produit pour assainir et éliminer les éventuelles spores restantes. Regarde du côté des fournisseurs de produits et matériaux écologiques. Dans ma région, Marque Biorox et Oléobois par exemple, il y en a d'autres.

J'essaye de te donner mon point de vue du manière objective, sans partie pris.
Libre à chacun-une de faire ce qu'il souhaite.

Laisse bien sécher tes bois avant d'appliquer, si tu le veux, une autre protection. (Saturateur naturel, huile de tung) je conseille d'éviter les lasures et les vernis qui ne laissent pas respirer le bois et vieillissent aléatoirement avec le temps.

gmanu
( Modifié )

Ok sa fait du boulot qui n'était pas prévu comme j'ai prévu de les couvrir avec tole transparente la moisissure va s'arrêter ou pas besoin de tout
enlever
et pour les lasure j'ai constaté j'ai poster un autre sujet pour des fenêtres de toit qui on besoin d'être rénové

Corps et Bois

Et oui…
Comme déjà dit plus haut, si tu nettoies localement une zone, tu auras des différences de teinte assez marquée. Je comprends que tu es sensible à l’aspect de ta réalisation, mais le résultat en nettoyant par petite zone ne va peut-être pas te convenir et ne réglera pas ta question… Le problème reste la couche d’huile de lin présente sur tes bois, la moisissure pourra proliférer ailleurs.
Tu peux donc nettoyer l’ensemble et laisser peut-être le bois nature ? Couvre ensuite avec tes plaques en laissant un jeu entre le haut des bois et ces dernières pour la ventilation.
Tes bois seront alors protégés des réhumidifications saisonnières et prendront une jolie teinte grise avec le temps.

gmanu

Ok merci je m'y attaquerait des que j'aurais le temps

bernardrebout
( Modifié )

gmanu hello , tout d'abord avant d'esquisser un début de conseil, j'aimerais un peu d'explication,:
-Nature du support : quel bois et quel état de surface( brut de sciage)
sec scierie, ou pas sec du tout!

  • quel type d'huile de lin, crue, cuite, avec siccatif, sans siccatif.
  • méthode d'application ( pinceau, chiffon , rouleau , pistolet) essuyage du surplus après application, combien de couches( une bonne couche pour être sûr!
  • Concentration de l'huile ( direct du bidon, ou diluée , avec combien de térébenthine, comment)
  • condition méteo lors de l'application, temps chaud et sec, temps automnal frais et humide, temps froid!
    Tu comprends qu'en général la majorité des problèmes viennent de la mise en oeuvre et parfois des produits également!
    A+
gmanu

bonjour
c’est majoritairement du douglas et un peut de pin sec de plusieurs année 4 a 5 ans et raboter
mélange moities huile et térébenthine et 3 cuillère a soupe de siccatif pour 1 litre total
j'ai fait mélange a froid et appliquer au pinceau 3 couches attendu absorption entre 2 couche en été l'an passer

bernardrebout

gmanu Merci pour les précisions!
Tout d'abord , petite précision, appliquer 3 couches diluées à 50 % ,c'est super light et je crains que la protection ne soit minimaliste.
En effet, l'huile de lin soit disant pure , contient en plus ( c'est pas écrit dessus) des solvants d'optimisation d'extraction ( money is money) pour extraire ce qui reste après le pressage, ceci n'existe pas dans l'huile de lin alimentaire, ici nous avons à faire à l'huile de lin pour usage industriel,!

En diluant à 50 %, Tu appliques , en 3 couches ,l'équivalent d'une couche et demie et comme l'huile de lin contient en gros 14 % d'huile qui ne polymérise pas, l'application réelle en 3 couches diluées c'est l'équivalent d'1,29 couche d'huile qui va durcir!
0,50X3[(100-14)/100]= 1,29 couche équivalente.

L'application devrait se faire:
1ère couche diluée à 50 %
2ème couche dilué à 75 % d' huile et 25 % de solvant.
3ème couche Pure.
On doit , comme en peinture , appliquer ( gras sur maigre) et 3 cuillères à soupe de siccatif pour O,5 litres d'huile pure , il me semble que c'est trop et le risque c'est de crée une peau et qu'en dessous ça ne durcisse pas, avant d'appliquer une couche il faut vérifier que ça n'est plus collant et après application , essuyer le surplus.
Personnellement j'utilise en majorité l'huile de tung , ( 2 fois plus résistantes à l'eau et à l'abrasion que l'huile de lin et est naturellement anti UV. Pour application en extérieur c'est mini 4 couches et plutôt 6. Je la mélange à d'autres huiles, mais on va rester simple.
Concernant le nettoyage, l'acide Oxalique se dissout dans l'eau chaude à une concentration de 20 %, ma suggestion de gélifier c'est pour que le produit ne s'évapore pas trop vite ou ne s'écoule pas inutilement, donc tu peux tester de la gomme Xanthane ou tout autre épaississant utilisé en cuisine, dans les Ephad ils épaississent les boissons pour les personnes agées qui ont des problèmes de déglutition ( peut être avec de l'agar-agar).
Sinon chez Oléobois, tu trouveras un produit de nettoyage et toutes les solutions pour ton cas , tu peux leur téléphoner.
Je fabrique presque tous mes produits moi même , donc je ne connais pas forcément tout ce qu'il y a sur le marché!
Bon boulot, faire et défaire, c'est comme ça qu'on apprend!

benjams

bernardrebout Impressionnant comme savoir, tu as des livres a conseiller si on s'intéresse a la technique derrière la finition du bois ?

bernardrebout

benjams Euh des livres, peut être "truc et procédés du bois, fabricants de vernis de toutes espèces et surtout 40 ans d'expériences en restauration d'antiquités, de tests, de comparaisons, de notes dans des cahiers, d'erreurs et de 2 ou 3 connaissances en chimie.
Si tu as des doutes , questions , etc tu peux me demander en MP

benjams
( Modifié )

Il a pas l'air facile a trouver celui là. Tu veux dire "truc et procédés du bois" non ? 😅

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
sylvainlefrancomtois

Le bois "grisaille" naturellement pour faire sa protection, on y peu pas grand chose !

tarpan
( Modifié )

Euh… non, ce n'est pas du tout une "action" du bois pour se protéger…

Au contraire c'est l'action de bactéries et moisissures qui dégradent le bois en surface !

expert-bois.fr...e-grisaillement

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

juste la derniere phrase !

"En conclusion, retenons que le grisaillement est un phénomène naturel qui n’altère pas le bois. Vous saurez en outre désormais quoi dire à vos clients : « C’est normal Madame, votre bois va griser parce qu‘il va moisir »…"

J'ajouterais sauf s'il est ventilé ou immergé . (un bois hors d'eau stagnante ou pas complètement immergé pourrira .

fr.wikipedia.o...avkirke_d'Urnes

fr.wikipedia.o..._de_Chalain.jpg

tarpan

N'altère pas "structurellement" le bois (ne remet pas en cause la solidité)
L'altération esthétique de surface en revanche…

Je pense qu'il est mieux d'expliquer le phénomène au client plutôt que le prendre pour un imbécile en lui vendant un traitement anti-UV qui n'a rien à voir (après c'est le principe du commerce de vendre des trucs, je sais…)

sylvainlefrancomtois

tarpan 😉 De manière générale, il faut faire entendre aux clients que le bois et l'extérieur ne fait jamais bon ménage, et grisaillera de toutes façons !

tarpan

Shou sugi ban et on n'en parle plus ! 😛

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

tarpan 👍 les nippons ont compris depuis des siècles !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
gmanu

Bonjour j'ai tous décapé a la soude caustique et karcheriser puis lessiver laisser sécher et mi du saturateur puis mes tôles j'ai essayé l'acide oxalique avec colle papier peint comme gélifiant mais moins efficace

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Helviens

Bonsoir ,en complément des réponses précédentes, je confirme l'intérêt de l'acide oxalique. Personnellement j'ai,après ce premier traitement passé deux couches de saturateur,cela facilite l'entretien ultérieur . j'ai opéré cela sur table de jardin extérieur il y a un an, j'en suis satisfait.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
tarpan

Le borate de soude est une solution (préventive) qui fonctionnerait, mais serait désastreuse environnementalement parlant (biocide)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
gerald1981
( Modifié )

j'ai entendu parler de l'acide oxalique pour le bois qui grisaille, sans avoir tester par contre. je ne sais pas non plus si ca fonctionne avec un traitement a l'huile
a brosser et nettoyage a l'eau claire normalement.

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
392 vues
7 réponses

Publications associées

0 collection

Tags

    Aucun

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de gmanu
Navigation