L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Etienne31

Comment simplifier la réalisation de la boîte de jeux que j'ai faîte ?

Bonjour à tous,

Je viens de publier une réalisation que j'aime beaucoup : une boîte de jeux.

Je remets quelques photos ...

et les étapes de réalisation :

  • 4 côtés assemblés en queue droite,
  • collage,
  • réalisation d'une feuillure intérieure sur le dessus et le dessous à la guimbarde,
  • mise en place de deux carrés de contreplaqué 5mm dans les feuillures, puis collage,
  • découpe à la scie à mis-hauteur pour séparer les deux parties,
  • mise en place des quincailleries (réalisation des entailles au ciseau et à la guimbarde),
  • finition (sans les quincailleries, bien sûr :)

Je pense que l'assemblage à queues droites est suffisant pour cela, pas la peine de faire des queues d’aronde.

Par contre, il faut que je trouve une solution pour accélérer l'étape de feuillure à la guimbarde. En effet, c'est pas pratique de faire la feuillure une fois les 4 côtés assemblés. Les solutions que je vois :

  1. Faire des feuillures arrêtées sur 2 des 4 cotés (la feuillure est moins profonde que la largeur d'une queue, donc je pourrais le faire d'un bout à l'autre pour deux des pièces). Par contre, j'aurais peur de casser les queues aux extrémités des feuillures ...

  2. Remplacer les deux queues sup et inf par des coupes d'onglet. Problème : il n'y aurait alors que 3 queues complètes sur la hauteur (et encore, l'une d'elles serait coupée en deux), et j'aurais peur pour la fragilité.

Je précise également que j'envisage de faire des rainures et non des feuillures pour enfoncer le contreplaqué et faire des rebords autours de l'extérieur des couvercles. Comment faire alors ? Ne faire que des couples d'onglet ? Partir définitivement sur des rainures arrêtées ?

Bref, merci de m'aider à améliorer cette réalisation.

Prenez soin de vous :)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

2
Guilh63

À la main (comme tu fais il me semble), je n'ai pas le sentiment que des queues droites soient plus rapides que des QA. Que ce soit pour tracer ou scier, il y aura toujours le même temps passé. C'est juste le report de tracé qui peut prendre un peu plus de temps, mais c'est minime. L'avantage des QA c'est que tu n'as presque pas besoin de serre-joint pour le collage.

Pour le problème de la feuillure, je me pose la même question à chaque boîte. J'en ai fait une avec rainures et arasement d'onglet. Avec de l'entraînement, c'est certainement la meilleure solution en terme de rendu et de rapidité, mais il faut un bon gabarit (une cale parfaitement à 45° pour guider ton ciseau au moment de la reprise). Je n'avais pas pris le temps de le faire et mal m'en a pris...

Pour du rapide sans se prendre le chou, je fais mes (trop rares) boi-boites entièrement avec des feuillures (côtés) et rainure (pour le fond, pas plus profonde que la feuillure des côtés, du coup on voit rien) et assemblage clouté. Quand j'aurai le temps de refaire de jolis boites, je crois que je préférerai améliorer la technique de QA avec arasement à coupe d'onglet.

dneis
Je suis d'accord

Tout pareil !

benjams
( Modifié )
Je suis d'accord

Privilégier autant que possible les raccords en onglet dans du travail a la main, ca évite de faire des assemblage arrêtés. Sinon il y a la défonceuse...

Si on est soigneux et qu'on a une équerre vraiment à 45° (j'insiste parce qu'après 8 coupes, ca peut etre un désastre... par exemple sur les équerres a combinaison, il y a toujours soit l'angle droit soit l'onglet qui est un peu faussé en fonction de la qualité), ça n'est pas insurmontable de faire des onglets qui soient beaux

Apres il y a la technique d'avancer progressivement le fer pour faire des assemblages arrêtés mais ca reste chronophage

Etienne31

Ok, c'est effectivement vers l’arasement d'onglet que je me dirige. Mais le soucis de cette méthode ici, c'est que la boîte est pas très haute (4cm), et que cela m'oblige à faire des petites queues (j'en ai fait 5 ici).

En partant sur 5 queues (je ne peux pas faire plus, mon plus petit ciseau fait 6mm), cela veut dire que j'aurais 3 queues "entières" et 2 queues qui seraient en fait des coupes d'onglet.

Et encore, là, j'ai mis les plateaux dans des feuillures. Mais je préférerais les mettre dans des rainures. Et là, la rainure tomberais plutôt à la jonction de 2 queues. Donc pour la coupe d'onglet, on repassera ...

PS : désolé pour la réponse tardive...

Guilh63

Tu crains d'avoir des 1/2 queues trop fragiles, c'est ça?

sur la boîte à papier de mon bureau je mesure à l'instant: 1,5 queues sur une hauteur de 3 cm (queue de 10 au plus large, les 1/2 font 5). L'épaisseur des pièces est 9. J'ai pas l'impression qu'une coupe d'onglet aurait fragilisé l'ensemble même si c'est vrai que dans l'absolu, plus il y a de queues, mieux je me porte (au collage). Je loupe peut-être quelque chose. Vivement un week-end tranquille pour essayer, je te dirai ;)

Pour les rainures, j'ai un vieux bouvet qui en fait des minuscules (2mm, voire moins). ça passe partout! Mais je n'ai pas essayé sur d'aussi grandes longueurs que ta boîte et j'avoue que c'est assez galère les rainures fines: je n'ai pas de ciseau suffisamment fin pour fignoler et faut faire gaffe à pas tout casser avant l'assembalge.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
francoisB30

a tu penser à un ravensement sur ta queue droite au niveau de la feuillure?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
199 vues
2 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation