L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Mike0411

Rail de guidage avec ou sans serre-joint ?

Salut a tous,
Je reconnais deja pas mal d’avantage a la scie plongeante et je me pose encore une question.
En regardant des videos d’utilisateurs je remarque que certains utilisent des serre-joints pour fixer le rail et d’autres pas.
Est ce vraiment stable et precis juste avec l’adherence dés caoutchoucs ?

Merci pour vos réponses

ADelec

Salut, ca marche bien sans serre joint, surtout si le support est stable et que la surface de contact du rail est importante. La poussiere limite l'adherence, ton bois doit etre propre.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

1 réponse

3
MAGAL

Bonjour, oui c'est vrai, les deux méthodes sont utilisées avec leurs avantages et inconvénients. Une règle doit toujours être respectée: La sécurité avant tout. Inutile de rappeler que la scie plongeante peut s'avérer dangereuse en cas de recul de celle-ci, occasionnant des dégâts sur le rail, le projet commencé et pire, sur l'utilisateur de la machine.

Sans serre-joint:

Avantages

  • nombreuses coupes: changement rapide du guide pendant le travail
  • réalisation de découpes sur des pièces où le serre-joint est difficile à placer (parement en biais)
  • toujours veiller au bon maintien de la pièce à couper sur la table de découpe

Inconvénients

  • la découpe peut manquer de précision: déviations, traces de brûlure (lame) sur le chant de la pièce
  • l'utilisateur prend un risque supplémentaire d'abîmer son travail et/où de se blesser
  • sur des coupes d'onglet, le maintien du rail, de la machine et de la chute du bois doit être fait en même temps et nous n'avons que deux mains... Mode opératoire à étudier avant le travail

Avec serre-joint:

Avantages

  • nombreuses coupes: changement moins rapide du guide pendant le travail, mais plus de stabilité de la machine sur le projet à exécuter
  • finition de la coupe propre et régulière sans déviation du trait de coupe (avec une bonne lame)
  • sécurité de l'utilisateur pendant la découpe en évitant les basculements éventuels des pièces

Inconvénients

  • dé-pressage accidentel du serre-joint par vibration pendant le travail
  • le travail demande plus de temps d'exécution donc il faut garder l’habitude d'utiliser le serre-joint
  • le serre-joint peut parfois gêner la découpe durant le travail ou est impossible à mettre, principalement lors de découpes sur des projets déjà fixés

Voilà quelques avantages et inconvénients non exhaustifs pour chaque méthode. Cependant, il est important pour l'utilisateur de bien connaître sa machine et la manière de l'utiliser dans les meilleures conditions de sécurité. Il est vrai qu'une personne avec beaucoup d'expérience et suffisamment de bagages techniques dans le bois (bois de fil, de bout, type de lame...) prendra plus facilement la méthode sans serre-joint tandis qu'un débutant choisira l'utilisation de ceux-ci. En bref, dès que l'on n'est pas totalement rassuré, je préconiserai l'emploi des modes de pressage afin de maintenir efficacement les pièces à travailler. En supprimant les basculements, on limite grandement les risques supplémentaires d'accidents. De plus, lors du sciage à la plongeante, le positionnement des mains doit être bien respecté: pas de main derrière l'outil de découpe, en cas de blocage de la lame, celui-ci partira toujours vers l'arrière coupant tout sur son chemin.

Espérant avoir répondu à votre question, je vous souhaite un bon travail dans les copeaux.

MAGAL.

Mis à jour
Mike0411
 

Merci @magal pour cette réponse très complète !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
176 vues
1 réponse

Licence

Licence Creative Commons
Autres questions de Mike0411 
Navigation