L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

5bios

Presse verticale d'établi

Bonjour,

Les presses verticales d'établi sont traditionnellement bloquées pour conserver le parallélisme par un système à goujon.
Il existe également la possibilité d'utiliser une croix de St-André spécifique.
Voici les spécifications d'un troisième système (https://www.youtube.com/watch?...).
Quelqu'un a-t-il déjà expérimenté ce système?

Merci d'avance.

5bios

Bricolo36
 

Très bien comme système et en plus un petit cours de mécanique

benoists

Il existe également des presses avec une crémaillère. Le système avec le câble à l'air pas mal du tout, je suis curieux d'avoir des retours d'utilisateurs.

5bios

La crémaillère est simple, mais peut-être plus fastidieuse à l'usage
Bonne suggestion néanmoins.

benoists

Oui, elle semble plus simple à utiliser que les presses avec un goujon puisque le blocage se fait de manière automatique, par contre le pas est moins fin. Généralement la barre percée a trois rangées de trous pour avoir un réglage fin, le plus proche possible de l'épaisseur de la pièce à maintenir. Là, on est limité par les crans de la crémaillère. D'ailleurs ça se voit bien dans la vidéo, la presse a beaucoup de jeu.

Le cable semble supprimer ces contraintes. Dès que la presse touche la pièce, ça serre. Belle découverte que je garde dans un coin de la tête. (ça commence à en faire des choses à garder en mémoire !)

5bios

Cela ressemble à une crémaillère classique de feu ouvert. Un pas plus fin est-il envisageable? A voir.
(Nous devons l'exercer cette mémoire).

macarel

Je ne connaissais pas, mais ça m'a l'air d'être un super système...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

2 réponses

0
Kentaro

Sur mon établi, j'ai fait un système qui transfère la contrainte du bas de la presse vers le haut, sous le plateau. Cela marche très très bien...

J'ai fais une structure qui permet de transmettre l'effort de la pièce du bas vers le haut, en arrière, sur le dessous du plateau. On a alors une sorte de "tiroir" très rigide, qui va coulisser sur des rails, les efforts étant repris à l'arrière, en haut, par la traverse/rail du haut.

Plus besoin de goupille, de crémaillère ou d'une quelconque manipulation:

https://www.lairdubois.fr/pas-...

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
ce système est vieux comme le monde il a l inconvénient d être assez souple et difficile d' usage j' ai remis un système à crémaillère que je manœuvre avec le pied il n'y a pas de problème et je travaille aussi avec une presse rapide c 'est le pied.
mais sur ma rallonge de table de raboteuse j' ai un système a câble analogue qui suit la montée et descente de la table cela évite de ramasser les morceaux de bois a terre

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
363 vues
2 réponses
0 vérification

Tags

Licence

Licence Creative Commons