L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

AlexFreyjr

Quelques questions pour mon 1er projet: des établis

Bonjour,
Je viens d'emmenager et je dispose enfin d'un espace (env.15m2) que je vais pouvoir transformer en atelier.
J'ai donc besoin d'établi, je dispose a l'heure actuel d'une ancienne table et d'un bureau.
Ne disposant pas de beaucoup d'outillage et utilisant principalement de l’electroportatif je vais faire au plus simple.
Je pensais garder les plateaux et refaire les pieds pour y integrer un tablette.
Mes questions sont :
-Quel bois utiliser ? tasseaux de GSB , bois de charpente GSB ou fournisseur ?
-L'idée de conserver les plateaux est elle vraiment bonne? ( j'ai seulement besoin d'un établi plane, le second sert surtout pour le PC de l'atelier.)

  • Et aussi quel hauteur pour l’etabli ? ( je fais 1m64 )

Merci d'avance pour toute vos réponses!

Mis à jour
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

3
Etienne31

Bonjour @AlexFreyjr,

L'établi est le premier outil de l'atelier, et c'est aussi le plus important. Il doit être :

  1. lourd (quoi que tu fasse dessus, il ne faut pas que ça bouge),
  2. solide (sans quoi, le lourd plateau te tombera sur les pieds :s )
  3. pratique

Les points 1. et 2. te disent déjà quel bois utiliser. Il faut du bois dense. Donc, feuillu. Cela permet :

  1. d'avoir un établi lourd à épaisseur de plateau fixe (pour un poids équivalent avec du feuillu, il te faudrait un plateau plus épais),
  2. d'avoir des assemblages un peu plus solides (bien que ce soit pas la nature du bois qui joue le plus ici, mais la conception évidemment),
  3. d'avoir moins de risques de "trous" causés par une visseuse qui dérape, un ciseau qui va trop profondément, ...
    Classiquement, le bois utilisé en France pour les établis est le chêne ou le hêtre. C'est les super stars des forêts françaises (23% pour le chêne, 10% pour le hêtre), et qui ont la bonne idée d'être denses. Seulement, c'est surtout le hêtre qui est utilisé car il ne coûte pas cher !
    Je ne suis pas borné. Les résineux sont aussi une solution tout à fait convenable, mais il faut adapter. Donc, prévoit des plateaux plus épais que si ça avait été du hêtre et assure la solidité de l'ensemble avec des assemblages à toute épreuve (tenon-mortaise chevillé est une solution durable).

Concernant les plateaux que tu veux conserver, tout cela dépend de ton utilisation. Comme l'a dit si bien @Anthropovergnat, un établi qui te permet de faire de l'électroportatif peux être une horreur pour raboter à la main (j'en sais quelque chose, 😢 ). En séparant les besoins :

  1. Un établi pour faire du travail à la main se caractérise principalement par un poids important (c'est encore plus crucial que pour l'électroportatif car, si tu rabotes à la main et que ton établi est "léger", tu passeras ton temps à pousser ton établi) et des systèmes de fixation efficaces (mon plus gros soucis : utiliser un établi ne permettant pas une fixation efficace de la pièce, tout simplement car c'est un plan de travail et c'est tout !). Un des plus beaux exemples est l'établi de style Roubo, comme celui de Sébastien Gros (tu peux jeter un coup d’œil sur le document dont il s'est inspiré, et tu peux aussi attendre le livre des éditions du vieux chêne).

  2. Un établi pour faire de l'électroportatif est normalement moins demandeur sur les deux points du 1. En tout cas, beaucoup de gens se contentent de bien moins.

Mon point de vue d'adepte du 1. pour les gens du 2. : faire de l'électroportatif n'est pas anodin. On utilise des machines qui peuvent t'emporter le doigt (à l'atelier participatif où je vais faire de la menuiz, quelqu'un s'est entaillé le pouce sur la moitié de la hauteur et la moitié de la largeur avec une lamello jeudi dernier car sa pièce était mal maintenue, il la tenait à la main et était fatigué). Donc, de même que pour le travail à la main, le maintien de la pièce est primordial. Fait ton établi un peu moins lourd si tu veux, un peu moins de visserie aussi (la presse latérale est un pur bonheur, mai on peu s'en passer si tu fait des trous dans ton plateau pour utiliser des valets, par exemple), mais réfléchit au moins à un moyen de fixation efficace. Ca peut être même un endroit où les serre-joint passent sans soucis.

Conclusion pour les plateaux que tu veux réutiliser : oublie si c'est de l'aglo. Si c'est du bois dense qui n'a pas de fissure et qui est assez plat, vas-y.

Concernant la hauteur, je n'ai pas de valeur précise. Essaye de voir avec ta table de salle à manger en faisant semblant de défoncer (semblant, hein !!). Si ça ne te convient pas, monte sur quelque chose ou met des annuaires sous les pieds de la table. Teste.
Mais toujours la différence à avoir en tête :

  1. Si travail à la main, le rabotage demande un établi pas trop haut. Sinon, tu perds toute la force transmise à conserver ton rabot au contact de ta pièce. Dommage, non ?
  2. Au contraire, un établi un peu plus haut est pas mal pour l'électroportatif. La position est plus reposante et le travail plus précis.

Voici pour des infos jetées en pêle mêle. J'espère que ça te donneras des idées. En fait, comme tu l'auras compris, l'établi est un outil vraiment important qui conditionne la qualité de ton travail et le plaisir que tu as à faire de la menuiserie. Alors, mon point de vue, c'est que tout dépend surtout de ta place et des moyens (sous et outils) que tu as. En pensant à long terme, le temps n'est pas limitant et tu peux passer une année à faire ton établi. Tout dépend de ta motivation et de ta place/moyens.

Ouf ! Réponse longue !

Mis à jour
titimaster
 

Voilà une réponse bien complète, merci pour lui :)

Sinon, pour le bois utilisé, j'ai lu récemment ici que le hêtre était préféré au chêne pour des problèmes d'échardes.

dneis
 

J'ai l'impression qu'il y a une mode de l'établi type Roubo.
C'est un très bon établi, lourd, rigide, pas de souci là dessus. En revanche, il demande beaucoup de bois en grosses sections et repose sur pas mal d'assemblages par forcément évident à tailler dans du bois dur.

Une alternative qui me paraît intéressante est l'établi de type Nicholson (exemples d'établis Nicholson):

  • il est plus léger;
  • plus facile à fabriquer je pense;
  • les assemblages sont plus simples (on peut même mettre des vis !);
  • on peut utiliser du résineux;
  • on peut même le faire démontable.

Moi je le trouve attrayant et plus facile à faire si tu as du mal à trouver du bois pour faire un Roubo. Sa masse moins importante est compensée par les planches latérales verticales qui viennent grandement rigidifier les pieds en cas de rabotage manuel énergétique.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
BIGBen

Pour la hauteur de l'établi, je dirai 88cm, j'ai eu la même question il y a quelques mois et après une petite étude, j'ai trouvé la formule suivante:
h = 0,4 x taille + 22,2

PS : cette formule a été trouvée a partir de la hauteur des établis de 13 membres de l'air du bois

[EDIT] https://www.lairdubois.fr/ques...

Mis à jour
Anthropovergnat
 

C'est une idée sympa d'avoir fait ce calcul, mais je ne suis pas certain que ce soit juste : l'important n'est pas tant la hauteur de la personne que la hauteur de ses coudes, or nous ne sommes pas tous proportionnés exactement de la même manière. Sans parle des soucis divers que peut avoir chacun, crispations musculaires, vertèbres à problèmes etc... Je pense que la seule solution c'est d'expérimenter sur les établis des autres ou avec une bidouille provisoire réglable en hauteur pour trouver ce qui est confortable.

BIGBen
 

L'objectif de ce calcul n'est pas d'être juste, mais de donner un ordre de grandeur, nous ne sommes pas tous proportionnés de la même manière mais les écarts de proportions ne sont pas non plus énorme. Si tu regardes le lien que j'ai ajouté, tu verras que pour une même taille, tout le monde n'a pas la même hauteur d'établi mais il y a tout de même une tendance s'appuyant sur l'expérience d'autres boiseux.
Lorsque j'ai voulu réaliser mon établi, j'étais parti sur une hauteur de 82cm pour mon établi, or après avoir vu les réponses des autres boiseux, j'ai révisé la hauteur de mon établi à 92cm (soit tout de même 10cm de plus) et même si je ne l'ai pas encore terminé et beaucoup utilisé, je pense que 82cm cela aurait été trop bas.

Anthropovergnat
 

C'est sûr qu'un écart de 10 cm est considérable !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Anthropovergnat

il faudrait préciser pour quels besoins. Si tu travailles à la main au rabot il te faut un vrai établi ; si tu travailles surtout avec des machines, c'est plus un plan de travail. Vu la description j'imagine plutôt le second cas mais...

Mis à jour
AlexFreyjr

Merci j’avais effectivement oublié ce détails! Du coup j’ai mis à jour ma question mais effectivement j’utilise principalement des machines.

Anthropovergnat
 

Peux-tu faire des photos des plateaux que tu souhaites conserver stp ?

AlexFreyjr

Le premier plateau a besoin d’un ponçage
Le second va être raccourci au niveau de la plaque de mdf

Anthropovergnat
 

Si ses assemblages n'ont pas de jeu, la première table semble costaude et je conserverais son piétement, quitte à bidouiller vite fait des étagères en dessous ; ça ne vaut pas à mon avis le coup de bricoler quelque chose qui ne sera pas forcément plus rigide

Le bureau par contre est fragile, la liaison vissée de ce type de pieds avec le plateau supportera mal des efforts transversaux car il n'y a aucun contreventement. Alors quitte à bidouiller pour ne pas investir, j'essaierais de trouver pour pas cher une table avec un bon piétement dans une ressourcerie ou un dépot-vente et je remonterais simplement le plateau dessus.

Parce qu'au final autant utiliser ton énergie et ton temps soit à te fabriquer un vrai plan de travail costaud, soit à directement te consacrer aux projets boiseux auxquels est voué ton atelier !

AlexFreyjr

le probleme de la table c'est que justement son pietement est instable (je l'ai recoller deja une fois et elle continue a se bamader dans la longueur)
Pour le bureau c'est moins grave, il est juste destiné a supporté le pc en attendant que je fabrique un support plus en hauteur.

Kentaro
 

Je suis également d'accord pour essayer de réutiliser la table. Pour bien la rigidifier, tu dois pouvoir installer des traverses en diagonal ou en croisillons entre les piétements (en longueur et en largeur). Avec cela, tu devrais obtenir une bonne table de travail et d'assemblage.

Dans un second temps, tu pourras toujours envisager de te construire un bel établi bien lourd et costaud.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
154 vues
3 réponses

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation