L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Ar Skolp

Tarifs obscurs des fournisseurs ?

Bonjour à tous,

je crée une micro-entreprise et j'ai été récemment rendre visite à plusieurs fournisseurs destinés exclusivement à une clientèle de professionnels.

Chez chacun d'entre eux, on m'a expliqué que les tarifs indiqués sur catalogue ou étiquettes dans les rayons étaient des tarifs "grand public" et qu'une fois mon compte client créé, un taux de réduction personnalisé me serait attribué.

Je passe sur le fait qu'afficher des prix "grand public" dans une enseigne justement fermée au grand public n'a pas de sens, et je me pose des questions sur ce fameux "taux".

Par exemple, chez un célèbre quincailler (F......R), le prix catalogue d'une Festool TS-55 est de 1090€TTC. Les prix du net tournent autour de 520€TTC. Dans ces conditions, il faudrait que l'enseigne m'attribue un taux de réduction de 50% (!) pour que je commence à considérer leur offre (on reste supérieur au prix du net, mais s'y ajoute le service).

Mieux, le vendeur m'explique que sur les promotions, certains tarifs resteraient potentiellement supérieurs à ceux obtenus après application de mon taux personnalisé. Il conviendra alors de "m'arranger" avec eux pour qu"une réduction supplémentaire soit appliquée... tout ceci est bien nébuleux.

Pareil chez les fournisseurs de bois, dès qu'on commence à demander des tarifs, la calculette est de sortie et après des calculs savants, on m'annonce un tarif "non définitif", "à voir", etc.

Est-ce que j'ai juste pas eu de chance ou bien l'opacité des tarifs appliqués est quelque chose de normal dans le monde des professionnels ? Désolé si ma question paraît candide.

Bricolo36
 

Bonjour je ne suis pas pro mais serai attentif aux commentaires
Bonne chance pour ton entreprise

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

7 réponses

3
Gcloarec

Je suis passé par là il y a un an et des brouettes... Et pas toujours facile de s'y retrouver, avec le temps on s'y fait mais il faut tout de même rester vigilant :

Pour les quincailler pro :

Je leur ai poser la question du pourquoi des prix grands publics : la réponse était "quand vous montrez le catalogue au client ça permet de toujours marger derrière tout en leur proposant un prix moindre à celui catalogue... " grosso modo ils te font 60 % de remise, toi tu en fais 30 % au client qui s'estime gagnant... bon étant en micro entreprise je ne pratique pas ça, car je fais payer les fournitures directement par le client (pour des raisons comptables assez simple) qui voie donc mes prix définitifs.

Suivant les catégories les réductions vont de 50 % à 75 %.... Et en effet envoyer un mail à son commercial vous parfois vraiment le coût, sans oublier que ça dépend aussi de la quantité... Bref c'est un joyeux bordel.

bon sang j'ai l'impression de trahir une confrérie en écrivant tout ça...

Pour les fournisseurs en bois j'ai du demander les prix à plusieurs concurrents, qui s'alignent tous à peu près une fois que tu insistes un peu. J'ai vérifié mes prix en demandant à un groupement d'achat d'artisans et je me suis rendu compte que j'étais pas mal. Un faisant le requin je sais que je pourrai encore baisser mais c'est trop de temps donc je ne le fais plus.
Au début certains fournisseurs on tendance à quasiment ignorer "les p'tits nouveaux" j'ai du batailler juste pour obtenir un devis auprès de certains. Enfin là tout dépend aussi du commercial.

Et oui pour la calculette je les charrie en leur demandant s'il envoie un satellite dans l'espace héhéhé

Parfois il faut faire son trou mais la première année j'en avais ras le bol de devoir batailler là dessus maintenant j'ai un rapport de confiance avec la plupart et c'est beaucoup plus fluide. Ce qui ne veut pas dire confiance absolu, vaut mieux toujours relire les devis... C'est pas un monde de bisounours.

Mis à jour
Ar Skolp
 

Merci @gcloarec ! Les assassins de la confrérie viennent te chercher !

Keketsssssss

Quand tu dis confrérie tu n’as jamais été aussi proche de la vérité... mais pas tellement plus que 2 confrères menuisiers, maçons, carreleur ou plombier ! En fait c’est juste le métier qui veut ça ! Rien ne dis qu’un commercial chez foussier ne se retrouvera pas chez un autre demain !
Dans le commerce b to b il a des règles non dites ! Comme dans tous les métiers mais la c’est au détriment du client... après ils ne tuerons personne et tu pourras quand même faire ton métier, tu gagnera juste moins d’argent à leur avantage. Ça semble être de l’escroquerie mais en réalité ça s’appel du commerce, du négoce !!!

ADelec

Poir rebondire sur la relation de confiance, mais pas confianve absolue, c'est bien que tu aies 2 fournisseurs. Disons un principal et un de secours. Ton principal sachant que l'autre existe et vice versa aide a un maintien de la paix. Le premier veut garder sa place et te fait des prix corrects. Le tout est d'etre correct et comprendre que chacun doit vivre. Inutile d'avoir 50 interlocuteurs. Deux c'est bien, ils se tirent la bourre entre eux, ca t'evite d'avoir a négocier systématiquement.

Ar Skolp
 

Merci pour ce précieux conseil.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
3
mokozore

C'est juste une question de quantité, de flux... un client particulier qui te prend la tête 1H ou 2H pour au final rien t'acheter (je caricature), bah il t'a coûté deux heures, donc s'il t'achète ce matériel, il faut bien "compter" les deux heures dans ce prix. A mon avis, ça te paraîtra plus logique quand t'auras eu une paire de client qui change d'avis toutes les deux secondes, qui veulent tout tirer au rabais...

Versus une boite qui te prend du matos régulièrement, qui est fiable sur le paiement, sur la quantité, elle te fait gagner du temps et de l'argent... et donc tu le lui rend bien par une remise.

Les boites du net ont des prix au rabais car déjà c'est souvent des filiales de grosses boites avec du volume (ex: Max Outil = Legallais), et de toute façon ne font pas de relation client, et font justement du volume, bref.

Pour info, le fournisseur "foussier" faisait des tarifs intéressant pour les (micro)-entreprises + abonnés bois+/Le bouvet, de l'ordre de 40%, avec un énorme catalogue...

Et comme dise les autres, une relation de confiance, ça vient avec le temps, plus on se voit... mais c'est sur que de prime abord, et en plus maintenant avec les tarifs des boites du net, bah ça parait pas juste...

Aurelien - Mobbler
 

Exact pour les sites de vente en ligne, Max outil est le site low cost de la Quincaillerie Angles, tout comme Bricozor celui de Legallais.
Cependant pour en avoir été client pro (quand j'étais salarié et je m'occupais des achats), les sites low cost étaient moins cher que ce que pouvez me proposer les commerciaux des boites mères...!

mokozore
 

oups je m'ai confondu angles/legallais... bref mais c'est quand même bien compliqué quand tu as besoin de petite quantité (je viens de me bourriner le cerveau pour faire une fenêtre coulissante... et je crois que j'ai pas fini... foussier proposer un truc clé en main "rapido"... mais c'est que pour les pros (euh les vrais, pas ceux qui ont que le diplôme...)

Ar Skolp
 

Merci @mokozore ! Je ne voulais surtout pas lancer une polémique, je connais les clients et je sais qu'ils peuvent parfois être frustrants !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
acheter comme vendre est un art
acheter c'est déjà comprendre comment est détermine le prix en haut de chaîne
exemple le fabriquant de cp vend ses produits quel est le prix sortie d' usine et quels sont ses tarifs en fonction des quantités ensuite suivre le produit et comprendre les marges en fonction de chaque intermédiaire et essayer de comprendre les ristournes arrière, avec tous ces éléments on comprend les marges de négociation
et essayer de se passer d' intermédiaires qui n' ajoutent rien aux produits souhaités sauf une augmentation sur le tarif
comparer ce qui est comparable
dans la gestion d' une entreprise le poste achat est important car il contribue au bénéfice
pur le bois il vaut mieux acheter chez le scieur que chez le négociant , chez l importateur que chez le revendeur etc etc

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Miguel77

Est ce que certains d'entre vous s'appuient sur des collectif (ou regroupement) d’artisans pour négocier des tarifs commun (+ de volume, + de commande, etc)?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Keketsssssss

C’est effectivement un cas courant dans le négoce ! Plusieurs raisons à cela :

  1. Le tarif se fait en fonction des Volumes et quand tu as un client à 2000€ de CA et un autre de plusieurs centaines de milliers d’euros il faut bien faire un écart !
  2. Comme leur nom l’indique les négociants négocient... le but pour eux c’est de vendre le plus chère possible et plus ils partent haut en prix moins ils finissent bas !
  3. Ceux qui peuvent être de vrai partenaires (mais ça n’est pas leur but) protège la marge des Pros lors d’une vente au particuliers !
    Exemple d’un produit à 100€ pour le particulier, tu l’acheterais 70€, un gros acheteur l’achèterai 50€ et le négoce l’achete 20€ ! Et la déjà tu vois bien l’ecart !!!
  4. Il se peut que le prix affiche (mais j’en doute) soit TTC et que les tiens soit HT !

Si je peux te donner un conseil, quand tu as besoin de marchandise fais des demandes de prix et tu astiques les commerciaux au maximum, discutes, négocies !!!
Ils ont besoin de chiffre d’affaire et ils sont la pour ça !!!

Il y a plein d’autres raison mais quoi qu’il arrive aucunes n’est bonne pour toi... crois moi c’est mon métier !!!

Bonne chance à toi !!!

Mis à jour
Ar Skolp
 

Merci @keketsssssss ! Je n'avais pas à l'esprit qu'un fournisseur était forcément un "négociant". Va falloir sortir le négociateur qui sommeille en moi...

Keketsssssss

N’hesites Pas c’est leur métiers ! De plus les commerciaux que tu auras en face de toi sont habitués a ce genre de situation, mets y un peu « d’agressivité » (sens leur gueuler dessus) mais ne prend pas de gants, déstabilisés les brefs travail pour toi parce que eux ne travaillerons que pour eux !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Slick

Salut

Une question bien intéressante !
Pour ma part fini wurth , du vrai foutage de gueule , j'ai changé de commercial(avant ca allait ) comme j'ai déménagé et la c'est une prise de tete , le mec arrive avec sa grande gueule , ca va être super patati patata , des prix qui changent d'une facture à l'autre , le mec se plante je lui refile les trucs qui vont pas il me fait des avoirs et me refait payé des livraisons ...
Bref un bordel et dur de si retrouver !
le mec me prends pour un pigeon au moins 3000 ou 4000 balles de commande depuis 6 mois et une pochette d'embouts gratos ! MERCI !!!!!! et encore c’était pas gagné ...
Du coup j'ai fait un comparatif avec une autre quincaillerie (sider) et j'ai rencontré un de leurs commercial , en ancien ébéniste menuisier , ça peut servir aussi un mec qui sait ce qu'il vend et la pour les mêmes produits pas de la même marque évidement je passe de 950 euros à 520 euros et des prix fixes !
Donc la prochaine fois que le gentil monsieur wurth avec sa grosse bagnole passe ou m’appelle je lui lâche les chiens !
Tous ça pour dire qu'il faut faire gaffe y'en a c'est des fils de .... et on franchement autre chose a faire que de sortir toutes les factures et les analyser pour savoir si on se fait pas entuber .
Ça fait ( ans que je suis à mon compte et quand j’étais sur bordeaux c'était plus simple dans la pampa y'a forcement moins de choix .
Et pour le bois j'ai des prix vraiment pas mal par rapport a Bordeaux pour le coup en comparant avec des potes et y'a une solution vraiment moins cher , c'est racheter des stocks aux anciens ou a des gens par le bouche à oreille ou sur le bon coin , du bois de pays souvent séché naturellement et parfois des super trouvailles !

mokozore
 

mon voisin maçon architecte snob a une théorie sur les voitures des commerciaux, plus elles sont grosses et chères, et plus c'est des tocards et plus ils y connaissent rien... parce qu'apparemment ils passent plus de temps à choisir leur voiture et le crédit qui va avec, que de s'occuper de la qualité des produits, et des clients...

bon, bah mon voisin, il a un camion tout pourri, mais qu'il avait acheté comptant...

Slick
 

Ba apparemment dans cette boite plus il a une grosse bagnole plus il vend , le ptit mec qui débute il est en twingo ...

Keketsssssss

@slick : Les voitures, les montres ou les stylos que les mecs utilisent reste de la théorie fumeuse... l'expérience que tu as vécu vient juste du fait que ce commercial est mauvais !!!!
Il y à des bons dans des Mercedes, comme dans des Twingo et inversement.
C'est une histoire d'homme comme toujours !
Si le gars était bon ça se passerait bien, il ferait son travail comme il se doit et te fournirait une prestation de professionnel.
Malheureusement aujourd'hui au même titre qu'il est difficile de trouver des cuisiniers, menuisiers, maçon "consciencieux" il est difficile de trouver des commerciaux "consciencieux"...
Si je devais donner un pourcentage je dirais que je ne croise pas plus de 15 à 20% de commerciaux qui connaissent, maîtrisent et appliquent leurs techniques de vente !
Et la je ne parle pas d'organisation... les mecs sont à les années lumières de connaitre le travail de commercial (et après les mecs se plaignent de ne pas trouver de travail).
Du coup le client se rend compte qu'ils sont mauvais, comme toi !

Ar Skolp
 

Merci @slick ! Je vais quand même laisser sa chance à Wurth, si ça se trouve ça collera bien avec leur commercial dans le coin ?

Slick
 

Ça mange pas de pain , après ils ont de bons produits

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
vic

Je ne vais pas parler de tarifs en lien avec le bois mais bien de tarifs pro. Je travaillais pour une entreprise de taille moyenne (150 salariés en France) et nous avions des tarifs "négociés" à l'échelle nationale. Les remises chez certains fournisseurs de tubes plastiques pouvaient aller jusqu'à plus de 90%, sur des produits que nous consommions beaucoup. Alors quand tu regardes le tarif public, oui c'est exorbitant mais avec la négociation on se rend compte que les marges sont énormes des fois !

Ar Skolp
 

Merci @vic ! Le souci c'est que je ne vais pas vraiment pouvoir m'appuyer sur un volume de commande aussi important qu'une entreprise d'envergure nationale :)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
580 vues
7 réponses

Licence

Licence Creative Commons
Navigation