L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

bosuko

Faire une bordure de mare sans entretien

salut a tous
c'est ma première question ici, veuillez pardonner mon ignorance sur certain terme technique ^^

pour mon boulot, on me demande d'arracher une vielle fascine, les orties poussent dedans etc bref c'est moche pour un site qui accueille du public. et le changer en mettant des poteaux en châtaignier mais sans espace entre chaque...
et si vous avez fait l'expérience ça ne marche jamais!!

j'avais donc l'idée de les visser ensemble....ça risque d’être chiant a faire....pas forcement assez solide...
j'ai pensé percé toute la longueur pour passer un fil de fer...de qui oblige de voir le fil sur le premier et le dernier poteau...

et pour faire un peu plus travailler, je cherche une solution pour les emboîter!!façon parquet si je peux m'exprimer ainsi!
ou tenon mortaise sur 1 mètre de long....
désoler j'ai pas de nom en tête pour expliquer...comme un clin de bardage mais sur un poteau rond dans le sens verticale...

comment je peut faire ça rapidement! avec une tronçonneuse, scie circulaire, et ciseaux a bois...
et petite difficulté supplémentaire!! c'est pas en ligne droite, ni un arc de cercle ^^

merci a vous pour vos idées!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

0
ebenober

Je n'ai pas d'avis sur la technique à employer, mais je confirme qu'il vaut mieux faire cela en robinier plutôt qu'en châtaignier, la durée de vie sera bien meilleure.

bosuko

ça j'en doute pas....mais avec 0€ de budjet....j'ai que du chataignier de disponible

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
bosuko

la durée dans le temps n'est pas mon soucis, comme tout piquet en bois, les 5 ou 10 premier centimetre finiront bouffer par les champignions. pour ralentir voire stoper ce probleme il faut bruler/ carboniser cette partie et la on est vraiment dans l'imputressible!

je dois faire un mur en bois de 50 cm de haut environ pour pas que le public tombe 2 mètres plus bas...
et pour ça comme on as 0€ dans le budjet, j'ai des poteau en chataignier brut et un peu de matos

pour ça j'ai pas le choix....
sans entretient...juste un coup de débroussailleuse pour les orties et du copeaux en paillage
alors qu'une fascine, il faut débroussailler le bordel...allez couper des branches, les trimbaler pour tresser ...bref un passe trop trop long pour le grand chef....

je pense faire une tranchée mettre mes poteaux dedans en suivant la courbure

ce que je cherche c'est une méthode pour les tenir collé ensemble...parce que forcement il y a rien de droit...

raboter 2 coté pour avoir un vrai coté plat...et mettre des dominos? mais sans avoir de dominos, ni le matos pour faire sa lumière....je suis coincé....

percer le tout pour cheviller? mais je fait des chevilles avec des branches de châtaignier?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
sylvainlefrancomtois

le bois enterré à toujours une durée limitée !

neophyte

Les fondations enterrés, avec des pieux en bois, existent depuis l'antiquité.
En France, des cathédrales reposent sur des pieux en bois !

Ce système revient à la mode :

pour des maisons individuelles, sur des terrains peu stable, au lieu d'injecter des dizaines de tonnes de béton, on préfére enfoncer des poteaux plusieurs metres sous terre.

Le bois sous l'eau, privé d'oxygéne, se conserve des siécles.
Pour preuve, les barques millénaires retrouvées au fond de nos riviéres.

Sous l'eau on peu même utiliser du pin, en revanche pour un plan d'eau ayant un marnage, il faut mieux utiliser un bois plus resitant : chêne, robinier .

sylvainlefrancomtois
 

+1 Bois humide privé d oxygène !

Mais pas le bois à demi-enterré

RIRI212
 

On lui fait pas "au" Sylvain...

neophyte

Pour sceller un poteau en bois dans du béton, il y a une technique particuliere. Là c'est le mauvais exemple à ne pas suivre.
Cela me fait penser aux anciens, qui laissaient reposer les poteaux en bois de batiments sur une grosse pierre plate ou pyramidale, et non directe sur la terre.

Concernant "l'étayage" de la rive de ma mare en poteaux d'acacia, rien n'a bougé, cela fait 7 ans, et je compte bien aller jusqu'à 20 ou 30 ans !

Pour l'anecdocte, j'avais des plots d'acacia, qui séchaient depuis 20 ans, en 5 cms d'épaisseur.

je voulais les courber pour faire des bordures de jardin.

Naïvament, je les ai laisser immmergés pendant plusieurs semaines, dans ma mare. Pensant qu'une fois mouillé le bois serait plus facile à courber.

En les ressortant de l'eau,
au 1er coup de scie circulaire, je me suis rendu compte qu'il était resté sec !

C'est à peine si le 1er mm avait pris l'eau !

Le bois à des qualités insoupçonnées, le problème nous en avons perdus les savoir faire .

sylvainlefrancomtois
 

@neophyte c est pas faux !

bosuko

pour courber le bois, il y a rien de mieux que la vapeur sous pression...la pression force la vapeur a rentrer par les ports du bois...la température dois faire quelque chose comme délignifier le bois..mais la j'en sais pas plus....

bernardrebout
 

@bosuko la température ou plutôt la chaleur ne délignifie pas le bois , la lignine c'est le ciment du bois , c'est un polymère polyphénolique et donc ramolli sous l'action de la chaleur ( on peut faire ce que l'on veut du bois chauffé à ce moment là) et en refroidissant la lignine atteint la température de transition vitreuse et se solidifie à nouveau, sans lignine les arbres ne pousseraient pas , puisque les 2 autres composants cellulose et hémicellulose sont des polymères de sucres qui n'apportent pas de résistance mécanique aux arbres.

bernardrebout
 

@neophyte
Ce que tu appelles acacia, c'est du Robinier, appelé également Teck européen , pour les qualités que tu décris.
L'étanchéité interne du robinier est liée à une présence importante de "THYLLES".
J'arrête l'explication, j'ai vérifié sur Wikipédia, c'est bien expliqué ce que c'est et comment cela se forme, très interressant pour comprendre les bois et pourquoi certains se conservent mieux que d'autres.
Je parle des bois coupés dans les conditions optimum à la période optimum, pas le n'importe quoi d'aujourd'hui!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
neophyte

Bonjour,

Lorsque l'entrepreneur est venu creuser ma mare, le jour même j'ai renforcé certains endroits.

J'ai utilisé des poteaux de 2.5 m en acacia ( robinier ) venant de la scierie du coin.

L'acacia, dure bien plus longtemps que le chataignier

J'ai fait enfoncer ces poteaux ( épointés ) grâce à la pelle mécanique de l'entrepreneur, sinon loue une tarrière.

Donc, un poteau tous les 2 métres, entre ces derniers, des poteaux, non épointés, fendus en deux, à l'horizontal

Tu peut utiliser quelques vis, pour les fixer, puis la terre de remblaiement, va tout stabiliser .

Si tu veut la perfection, et que la terre ou les mauvaises herbes ne poussent pas au travers de ce mur:

pose une menbrane " plastique " utilisée pour l'étanchéité des murs de fondations maison.

Pour éviter que ce mur ne " bascule ", fait le en arrondi, ou bien enfonce les poteaux légérement penchés.

Voili, voilà .

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
168 vues
4 réponses
0 vérification

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation