L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Boris Beaulant

Pourquoi L'Air du Bois ?


Salut à tous,

Sans aucunement chercher à tirer la couverture vers ma personne, je me permets de vous publier ici la rediffusion de la conférence que j'ai pu effectuer avec Toutenbois lors de son week-end de conférences boiseuses.

Je pense qu'il s'y est dit des éléments importants pour connaitre l'histoire de L'Air du Bois et les intensions qui en ont fait sa structure. Alors quoi de plus normal que de vous le partager.

Accédez à l'ensemble des autres conférences toutes plus captivantes les unes que les autres par ici. Cliquez sur les boiseux pour accéder à leur rediffusion.


J'en profite pour remercier autant Samuel pour cette invitation à m'exprimer que vous, la communauté boiseuse, parce que ce projet n'est plus le mien, c'est le notre ! Et ça c'est grâce à l'énergie de chacun.

😘

Mis à jour

Discussions

Boris Beaulant  a publié la trouvaille "Pourquoi L'Air du Bois ?".
il y a 1 mois
racmterrof
( Modifié )

Merci! C'est du bon travail.

Jean Galmot

+1

ebene2016
( Modifié )

Bonjour
J'ai une suggestion ...
Pouvez vous aussi présenter des femmes ( dans vos réunions ,conférences etc..) qui travaillent le bois car elles réalisent aussi des travaux formidables en charpente ,ébénisterie ,sculpture ,menuiserie en fait tout les métiers du bois et je pense que cela mérite d'être mit en lumière.

C'est important d'apprendre , et d'échanger pour construire ensemble
ebene

Ma première vraie scierie mobile

Oui je trouve la sujétion très bien on ne m'ait pas assez en avant les femmes sur tous dans le bâtiment

Niouniou

La communauté boiseuse "connue" et française est surtout masculine.
Mais on peut citer copeaux and coqui est ici il va aussi Sylvie de SyperSylvie Pereira
. Elle ne fait pas que du bois, mais y en a.
Après en anglophone, y a April Wilkerson, Darbin Orvar Anne if all trades, 3x33,tamar, Laura Kampf, Get hands durty et bien d'autres !!

mokozore

J'ai fait exactement la même remarque par mail à Samuel. J'avais cité les mêmes personnes que vous, mais également sur ce site Coralie ou encore Séverine qui font des réalisations que je suis avec attention... Bref, c'est une femme qui m'a répondu... en me disant que ce "sommet" avait été organisé dans l'urgence, mais qu'ils regarderaient mieux pour la prochaine fois...
Cette réponse recoupe tout à fait avec ce que me dit une copine membre d'une association pour la promotion des femmes dans la science et l'ingénierie, à savoir que le temps de recrutement (laisser ouvert un poste plus longtemps) est un facteur qui améliore la représentativité des femmes, à contrario de l'urgence qui favorise nos vieux réflexes, et les biais de genre.

mokozore

Et en tout cas, merci pour les liens vers ces boiseuses/makeuses, y'en a une paire que je connaissais pas.

Boris Beaulant
( Modifié )

Bon, je vais me risquer à m'exprimer sur le sujet. Même si, je sais que mon status d'homme ne me permet pas d'avoir toutes les cartes en main ou simplement d'être toujours écouté sans jugement préconçu.

Globalement, je pense qu'il y a deux formes d'obstacles pour les femmes dans le monde du bois (et je me limiterais au bois).

  • Celui de l'idée reçu que c'est un domaine pour les hommes
  • Celui qu'on se met tous à nous même quand on imagine trop ce que pensent les autres

Le premier point c'est le coeur de la bataille. C'est aussi surement celui qui envenime le second. C'est une société qui a besoin de changer sa perception du genre dans les activités humaines. C'est pas réducteur au domaine du bois et ce n'est pas non plus toujours seulement unilatéral.

Pour le second, c'est à mon sens le coeur de ce qui a besoin d'évoluer, c'est une chose qui se passe en chacun de nous. C'est la faculté à savoir aller de l'avant malgré la critique, malgré un context qui semble défavorable. Je ne dis pas que c'est la faute des femmes, je dis que même un homme si on lui dit continuellement qu'il n'est pas fait pour tel ou tel truc, il lui faudra encore plus d'énergie pour dépasser tout ça. C'est pas une question de genre.

ebene2016, ce que je veux dire par là, c'est que pour une femme comme pour un homme, il n'arrivera de toutes façon rien si on attend tout des autres.
Je vais me faire défoncer en disant ça. Mais la première des actions à mener c'est la notre, c'est de croire en nous !! D'y croire avec pour seule atout notre envie de faire ce qui nous convient, de tracer une route, de montrer par l'action que c'est possible.

Je me sens d'autant plus légitime à dire tout ça que concrètement, je me suis toujours vu comme faisant partie d'une minorité méprisée dans ce monde du bois : informaticien autodidact au travail du bois. Que ce soit pour ma reconversion ou pour le projet L'Air du Bois. J'ai voulu faire les choses hors du sentier. Je peux t'assurer que si je n'y avais pas cru, rien ne se serait passé. Nombreuses on été les personnes qui malgré elles ont été là pour me démotiver, pour défendre le modèle en place.
Mon seul atout dans tout ça a été de donner beaucoup et surtout, surtout de vouloir être l'ami de tous. De ne pas moi même créer une séparation des mondes avec un combat armé.

Ces mots auront surement une autre résonance que celle que j'ai voulu donner. C'est ainsi, le débat est toujours biaisé par les idées et positions que chacun a. Mais ne nous trompons pas de cible (pour rester dans cette logique guerrière à la con). Un femme ou un homme, qui se sent agressée ne sera que très rarement de ton côté. Je ne dis pas qu'il faut faire de la lèche. Je dis qu'il faut ignorer les personnes frein à notre évolution et se rassembler dans des actions concrètes de construction pour montrer l'efficacité de notre message. Le suite, si elle a du sens, marchera.

Bref, tout ça est forcément réducteur à ma seule expérience.

Mais pour résumer ma pensée : faisons l'amour (avec le coeur), pas la guerre. Et le monde sera naturellement plus bienveillant et bien traitant.

Copeaux And Co

Niouniou merci à toi pour le clin d'œil j'apprécie! Toutefois même si je suis présente sur les réseaux je ne suis pas du métier ( ni Sylvie d'ailleurs), je n'aurais donc pas été légitime/ intéressante dans cette conférence😅.
J'imagine qu'il y a plein de femmes très douées dans le métier du bois, et qu'elles ont du travail, ce qui expliquen qu'elles n'aient pas de temps à perdre sur youtube pour être connues du grand public 😅🤙

mokozore

Copeaux And Co et bah tu vois, je suis à peu près persuadé que les conférenciers du sommet ne se sont pas trop posés la question de leur légitimité, tous n'étant pas "du métier d'ailleurs". ça rejoint un peu ce que dit Boris, dans le sens où les femmes sont éduquées pour ne pas se sentir légitime là où les hommes ne se posent même pas la question. Donc vous êtes légitimes, autant qu'un homme à la même place. Aux hommes de savoir quand laisser leur place, et effectivement, aux femmes d'insister un peu et de croire en elle et leur légitimité.

kaj
( Modifié )

mokozore même chose pour un homme qui voudrait être sage-femme, instit en école maternelle ou assistant maternel, comme dit Boris l' important c'est de croire en son projet.

Niouniou

Copeaux And Co je vais te contredire : Samuel n'est pas du métier, Hugues l'a très bien dit pour son cas personnel également... ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas participer, partager,... Le tout étant de le dire clairement de temps en temps pour (niveau sécurité, par exemple) bien faire comprendre que"ce n'est "PEUT-ÊTRE" pas dans ces conditions qu'il"faut" faire ci ou ça..... Mais bon,. Il y a souvent plusieurs manières de faire les choses, tout dépendant de son équipement, de ses capacités/expérience... Mais ce que je veux dire, c'est ne pas faire croire que tout est facile et qu'il faut tenter comme ça sans précaution apparente... Les youtubeurs (pro ou pas) ont tendance à montrer ce qu'ils font sans forcément expliquer (les sécurités/protections nécessaires) pour tel ou tel usinage pour qu'il soit fait en sécurité...

Copeaux And Co

mokozore mercipour ton ouverture d'esprit en tout cas, j'apprécie. Je suis evidemment de ton avis et je me dis que mettre en avant quelques femmes aurait ete souhaitable, encore faut-il en connaître. Quand je dis que je ne suis pas du metier je voulais dire que je n'ai pas de formation liée au bois, ma seule légitimité est d'etre un peu connue sur youtube or la conference n'etait pas sur ce thème. Beaucoup pensent que dans mes vidéos je partage mon activité professionnelle or il n'en est rien. En vrai je bosse dans ume mairie😅.alors oui, si il avait fallu parler des bricoleuses youtubienne j'aurais collé à l'affiche mais au delà de croire en soi je pense qu'il faut aussi etre rationnel et ne pas ceoire avoir sa place partout😉😁

Copeaux And Co

Niouniou c'est certain, chacun doit faire selon ses possibilités.

MoFran

c'est chouette qu'il y aie un débat ici sur ces personnes qui n'auraient pas leur place mais qui la prendraient quand même.
je crois que c'est plus un travers habituel des institutions, de se figer, de promouvoir les valeurs qui ont fait leur preuves, le bloc statique qui se fossilise pénard...
et que le travail du bois et ses filliaires soit une institution, c'est bien en tant que tel et que les personnes qui gravitent partiellement en "hors-circuit classique" aient peut-être plus de facilité a faire entendre un autre point de vue c'est normal somme toute.
alors faire bouger tout ca, oui peut être la mise en place d'une forme de représentation "syndicale" (aie aie aie) qui demanderait des comptes aux institution (cette année qu'est ce qui a été mis en place pour.. nos membres directement touchés par l'actualité de tel sujet se demandent ou trouver de l'aide de l'info sur ...)
bon pas obligés de parler de cotisation, mais job chiant, pas gratifiant, a rénumérer via institutionalisation donc dossiers, la pour le coup arpentage de couloir et léchage .
Ca existe peut être en fait sans doute un syndic boiseux? aucune idée, juste ils publient pas des masses par ici, et c'est bien dommage, sans lien avec la base, pas de légitimité
c'est ce qui fait la légitimité d'ADB et qui fera que les sujets réels du monde du bois y seront ou pas légitimés
💪 (c'est la lutteuuh final)

mokozore

bah un syndic boiseux... y'a la CAPEB, c'est batiment en général, avec des sections charpente, menuiserie... en particulier

Coralie

mokozore Merci pour ton soutien 😉

Je me permet de donner mon point de vue sur le sujet abordé.
Déjà sur le fait de se sentir légitime ou pas d'exercer ce métier. Alors de par mon expérience, même en ayant passé un diplôme en candidat libre, il m'est encore compliquée de me sentir légitime dans ce métier. J'avoue quand même que ça aide un peu. Mais rappelons quand même que le syndrome de l'imposteur touche particulièrement les femmes. Alors pourquoi? Lorsqu'on vous dit directement ou indirectement toute votre vie que vous ne méritez pas ou peu le succès qui vous arrive, alors ce syndrome apparaîtra. J'ai pour exemple ce qu'il met arrivée au début sur instagram. J'étais sur un groupe de discutions de boiseux principalement tourneurs sur bois et principalement composé d'homme. En fait j'étais la seule femme. Ce groupe avait pour but d'échanger sur la pratique et de partager nos trouvailles d'internet sur le sujet. A chaque fois qu'une personne partagée le travail d'une femme qui avait l'audace de se photographier ou de se filmer en train de travailler, les commentaires ne volaient pas bien haut et pire justifiés le fait que cette femme avait du succès grâce à ses atouts féminins et non pas pour son travail. J'ai bien évidement fait des remarques par rapport à ces propos et les seules réponses que j'ai pu avoir étaient à bases de "on peut plus rien dire". Autant vous dire que je suis vite partie.

Et alors dans un atelier concrètement comment ça se passe? Je suis depuis 7 ans dans un atelier associatif partagé où les femmes représentent 20% des effectifs. Alors globalement ça se passe très bien car chacun veille au respect de chacun car il y a des femmes qui se sont imposées et ont su instauré en collaboration avec des hommes instaurer un esprit de bienveillance. Mais des propos désobligeants sont toujours là sous formes de petites remarques. Il a été malheureusement constaté que, même si la parité existe dans un atelier, elle ne rime pas forcément avec égalité. Des rapports conscients ou inconscients de dominations perdurent.

Alors je suis d'accord sur le fait que les femmes doivent prendre leur place, mais il faut leur donner la place. Et quand on arrive dans un atelier où on est la seule femme et ben il faut une sacré paire d'ovaire pour y arriver!

Alors concrètement commet on fait? Une des solutions est de proposer des ateliers non mixtes. L’idée ici n’est pas d’exclure et de diviser, mais de proposer des créneaux non mixtes supplémentaires pour les femmes qui le souhaitent et d’échanger sans appréhension ni jugement. La non mixité est utilisée comme un cocoon, un incubateur pour permettre aux femmes de développer des savoirs-faire et des compétences qu’elles pourraient avoir du mal à développer en présence d’hommes : par exemple la prise de parole en public ou le bricolage.
Les ateliers non mixité choisie, c’est tout simplement apprendre une nouvelle discipline dans un endroit où les femmes auront la place de prendre leur place dans un esprit bienveillant envers chacune. Un tremplin pour les femmes!

Alors ça c'est une solution pour prendre confiance en soi et en ses capacités, mais n'oublions pas que ce problème ne concerne pas que les femmes et que si vous ne faites rien, vous faites parti du problème.

Allez les choses bougent et c'est toujours bien d'en parler et de confronter nos idées et nos vécus 😉

mokozore

C'est intéressant que tu parles de non-mixité. Si on suit quelques derniers débats dans les médias (ou qui se prétendent comme tels), la non-mixité fait couiner les réacs, parce que bon quand même, ça serait de la discrimination anti-homme, qu'il faudrait ne pas exclure... mais en fait, comme tu dis, c'est bien d'un cocon de protection qu'il s'agit, et ton expérience montre que c'est parfois nécessaire. A mon avis, c'est aussi un juste retour à l'équilibre, un contre-poids dans la balance. Les ateliers, comme les cercles dirigeants, comme la prise de parole collective, sont majoritairement non-mixtes, de fait... occupé par les hommes, blancs, hétéro..., les rares exceptions ne peuvent suffire à prétendre à une mixité. Que de chemin à parcourir...

MoFran

merci, c'est vrai ADB vraiment autre chose

kaj
( Modifié )

Ici c'est le travail du bois qui nous réunit et c'est très bien ainsi!

Boris Beaulant

Je tiens juste à attirer l'attention à ne pas stigmatiser tous les hommes comme des freins à toute évolution sociétale sur la question des genres. A ne pas à la fois reprocher un manquement de présence féminine sur un évènement et parler d'un besoin de non-mixité sans imaginer créer une confusion.
Et enclencher une envie lâche de fuir le problème.

C'est moche, mais c'est avant tout ma réaction. Fuir ce genre de débat où l'homme est le boulet à décrocher.
Dans toutes mes actions, j'ai toujours mis la même énergie à rassembler les différences pour multiplier les forces. Ne me demandez pas de diviser.
La Femme et l'Homme sont à mes yeux complémentaires, dans leur façon de percevoir, de penser, de faire et c'est tant mieux !! Je ne voudrais pour rien au monde que l'un des deux se nivelle sur l'autre. Tout le travail réside dans la bien traitance que l'on doit porter l'un à l'autre. Et ce n'est pas qu'une question de genre.

Je comprends pleinement la démarche de non-mixité pour tenter d'en extraire les conditions d'une certaine forme de jugement dévalorisant (sans parler de hormones ...). Et je la respect. Et j'applaudis des deux mains les actions qui sont menées à bien grace à elle.

Pourtant, à cette heure en tant qu'homme (dont, j'y peux rien) je me sens mis dans une position où quelques soit mes pensées ou mes actions elles manqueront de considération pour vous mesdames. C'est frustrant et ça donne envie à nouveau de fuir le problème.

Il est certain que notre éducation et la société a placé autant la femme que l'homme dans une posture et une position vis à vis de l'autre. Pourtant, je continuerai de croire que c'est ensemble qu'il faut apprendre à vivre. Et je continuerais de considérer une personne comme une personne avec ses forces et ses faiblesses et non comme une femme ou un homme pour en définir ses aptitudes.

Bref, bien s'entouré est CAPITAL. Mais c'est à mes yeux pas que dans le genre qu'on va trouver réponse à ça.

Et si ça c'est réac. Et bien je suis réac.

Manuela

Boris Beaulant Je pourrais peut-être compenser un peu cette absence de femme. Avant de remarquer cela, j'ai d'abord remarqué durant ce week-end que les techniques de finition n'étaient pas abordées et qu'elles ne sont d'ailleurs que rarement. Je suis en train de travailler sur la création d'une formation dans ce domaine. Celle-ci est mise en repos pour quelques mois puisque je passe le cap d'ébéniste en juin. Peut-être serais-je en mesure l'année prochaine de proposer une intervention sur les finitions. Je comptais le proposer par mail à Samuel. Cela ferait ainsi d'une pierre deux coups puisqu'aux dernières nouvelles, il parait que je suis une femme.

Coralie

Boris Beaulant Boris, te connaissant un peu personnellement et ayant déjà échangé de vive voix avec toi ( oui parce que l'écrit laisse place à beaucoup d'interprétation), je n'ai jamais pensé une seule seconde que tu mettais la femme à un niveau hiérarchique inférieur.
J'ai parlé de mon expérience vécu, et je dois t'avouer que la réponse "tous les hommes ne sont pas comme cela" me laisse perplexe. Déjà parce que en me disant ça, j'ai l'impression que tu as pris mes propos comme une attaque envers toi. Il n'en ai rien et je te rassure, je suis entourée de plein d'hommes tous plus bienveillants les uns que les autres et je les aime d'AMOUR!
De plus en avançant l'argument que "tous les hommes ne sont pas comme cela", ça montre finalement que le problème n'est pas si important que ça, donc à quoi bon se plaindre? Ce n'est pas parce qu'on ne vit pas la situation d'inégalité, qu'elle n'existe pas.

Sur le sujet des ateliers non mixtes, je voudrais ajouter qu'ils ne sont certainement pas une fin en soi. Je le redis, c'est un moyen pour certaines femmes qui en ressenteng le besoin, de prendre confiance en leurs capacités. Et pourquoi pas si elles le souhaitent, intégrer un atelier mixte par la suite. Le but n'est certainement pas de diviser. On cherche des clés car quoi qu'on en dise, la société reste patriarcale.

Je ne sais pas si le débat doit rester ici, mais je le trouve intéressant. Alors on pourra dire que le sujet premier n'est pas du tout celui ci. Certe. Mais si il y a eu des remarques dans ce sens, donc il me semble important de ne pas le laisser sous silence.

Je termine par vous inviter à lire certains sujets sur les ateliers non mixtes, la lutte des droits des femmes et la société en générale. Si tu te sens agressé par mes propos, alors informe toi, je ne suis pas la meilleure oratrice et débattons de manière posée et constructive.

mokozore
( Modifié )

Clairement, cette discussion n'est pas contre toi Boris Beaulant ni l'ADB. C'est évident pour moi que tu l'as construit dans une idée de respect et de partage, et tu veilles au grain, j'ai pu le constater à de nombreuses reprises dans des discussions bien animées. D'ailleurs, c'est probablement aussi pour cette raison que cette discussion sur la mise en avant des femmes boiseuses/makeuses/artisans, la mixité ou pas peut avoir lieu ici et maintenant... Donc, en fait, tu participes déjà largement à cette remise à l'équilibre de la balance.

Mais d'ailleurs, je viens de penser à un truc. Si on suit le précepte Bourdieusien "il faut être inégal pour être égal"... pourquoi ne pas envisager, au moins ponctuellement (ie jusqu'à ce que les femmes soient représentées à part égale sur l'ADB), de créer une rubrique spécifique de mise en avant des boiseuses. L'idée pourrait être (je pense algo désolé) de faire la même chose que la création mise en avant sur le site, mais avec le critère de tri "femme" en supplément... ainsi, davantage de femmes viendraient sur le site, qui deviendrait un modèle (comme il l'est déjà à mon sens pour plein de point) de mixité. Note: l'ADB est déjà un beau modèle de mixité débutant/amateur/pro par la mise en avant d'un peu tout les contenus...

trente six seb

mokozore Je ne sais pas si l'idée est bonne, mais il n'y pas je crois de case "sexe" à l'inscription. Donc aucun boiseux ou boiseuse n'est identifié(e) par son genre sur l'ADB. Ca me parait donc tout simplement impossible.

Le débat est intéressant, mais je crois fermement que nous sommes tous plus ou moins piégés dans des modèles pré établis que l'on tend à reproduire. Tout du moins dans l'inconscient. Pour rompre avec le modèle, il faut s'en rendre compte et faire un effort. Dans le sens "chassez le naturel, il revient au galop".

Je pense donc que tous les hommes sont naturellement misogynes par notre héritage culturel mais que certains se soignent, plus ou moins bien, plus ou moins consciemment ou volontairement. Et nous sommes prisonniers de très nombreux autres schémas qui nous ont été légués. Dans tout un tas de domaines. Donc, de mon point de vue toujours, reconnaître qu'il y a un biais, c'est déjà travailler dessus.

Le concept d'égalité en tout point me parait fumeux, ce vers quoi il faudrait tendre c'est une égalité dans le respect que l'on s'accorde.

Boris Beaulant

cette discussion n'est pas contre toi

Je sais. Désolé d'avoir laissé entendre que je le percevais comme ça. Ce n'était pas ça le fond de mon propos.


mokozore, ma conviction est que toute forme de distinction est clivante et peut apporter le meilleur comme le pire.
De mon avis se traiter les uns les autres comme des boiseu.ses égaux est la plus belle avancée que LADB peut proposer.
Sur le net la critique est vite explosive. Délicat de mettre un avant qq1 sans lui faire risquer les pires retours. Difficile aussi de mettre les gens dans des cases en imaginant toutes les conséquences. Je ne rejette pas l'idée par ses valeurs, mais je pense qu'il est mille fois plus fort de construire une communauté entière, bienveillante et bien traitante qui ne se distingue pas par ses compétences ou son genre.

mokozore
( Modifié )

hum, on va camper sur nos positions j'ai l'impression. C'est sur que la situation de l'air du bois est plutôt déjà dans le bon sens et te donne des arguments. Je reste quand même dans l'idée qu'il faut être inégal pour être égal, et que si en dessous (ou au dessus d'ailleurs), il y avait "Créationnes" (ou un truc du genre, en guise de clin d'oeil), avec un tri pour les créations féminines, fin bref.. sur la faisabilité, c'est toi l'expert de la prog du site, mais si derrière, il y a une base de données, le critère homme/femme/non renseigné devient un champ comme un autre, sélectionnable par une coche ou autre dans nos params de profils.
Je me demande si ça vaudrait le coup de lancer un sondage sur la question (conditionné bien sur par le fait que ça ne fasse pas une surcharge de travail sur le code du site...)?
J'avais pas pensé par contre au fait que cette mise en avant pourrait avoir l'effet inverse avec une critique plus virulante, comme avait pu le constater Coralie sur le forum de tournage... pfff c'est sans fin ce problème...

J'ai aussi pensé à un autre truc, sur la structure de la discussion qui a eu lieu ici:

  • Au début tu publies ta prestation ici même. A priori, pas de pb, et aucune femme ne crie au scandale sur la manque de représentation, ou même la non-mixité absolue de la représentation sur l'ensemble des conférenciers de l'évenements -> EDIT... #moi-gros-boulet je viens de comprendre que ebene2016 est une boiseuse (ça montre à quel point je suis moi même habité de stéréotype...)
  • Bref l'une d'entre nous fait remarquer le pb. Une discussion s'engage. Et finalement, les femmes rentrent dans la discussion et exprime leur sentiment assez tard, avec les stéréotypes sur la question de la légitimité (Copeaux And Co , mais aussi les retours d'expériences sexistes classiques (Coralie ).
  • Au passage, cela permet aussi de trouver au moins une future conférencière (Manuela ) pour l'édition suivante. Sans cette discussion, est-ce que Manuela se serait présentée comme telle? Pas sur. De même pour Coralie et Copeaux And Co

J'en conclus quand même qu'il faut de l'énergie et du temps pour que les femmes s'expriment et se sentent légitimes... Et mine de rien, ça vient de fonctionner ici, et donc, il faut saisir toutes les occasions pour le faire, en utilisant la structure actuelle de l'Air du bois (ou en la faisant évoluer :-) ). En tout cas, moi j'aime bien cette discussion

Boris Beaulant

hum, on va camper sur nos positions j'ai l'impression.

C'est pas ça. Je reste convaincu qu'une mise en avant publique sur des critères que l'on sait pouvoir virer polémiques doit avant tout partir d'une volonté de la personne intéressée.

S'il y a un truc que j'ai appris avec ces 8 ans de LADB. C'est qu'il est impossible d'aider correctement quelqu'un qui ne t'en fait pas la demande. Son besoin réel ne sera que très rarement celui que tu as cru imaginer être. Et une fois sur deux, tu feras autant de mal que de bien.

C'est aussi cette expérience qui me laisse en réserve sur ton idée mokozore.

mokozore

Boris Beaulant Je comprends... c'est mon coté bisounours, enfin, du moins, j'imagine et idéalise... mais c'est sur de la théorie à la pratique... bref

Copeaux And Co
( Modifié )

Salut, pareil je ne suis pas convaincue, pour la simple et bonne raison que ce que j'aime sur l'airdubois, c'est que ce ne sont pas les gens qui sont mis en avant mais les créations, les idées, les ressources.
Bien entendu c'est génial de pourvoir identifier les auteurs et si on le souhaite, découvrir leur univers, je ne dis pas que l'humain est une donnée parmis d'autres mais juste qu'en tant qu'utilisatrice, quand je viens sur le site, c'est d'abord pour decouvrir des créations et m'inspirer et il n'y a, je trouve, pas forcément de raison de mettre plus en avant le travail d'une boiseuse au detriment de celui d'un boiseux , surement tout aussi méritant.

A mon sens, si on veut valoriser l'humain, on pourrait plutôt proposer chaque semaine dans la newsletter ou ailleurs le portrait d'un boiseux pour presenter son parcours , ses travaux, son atelier... ensuite ce serait à lui d'écrire un petit portrait sur un autre boiseux de son choix ( qu'il connait, souhaite faire connaitre...) la semaine suivante...et ainsi de suite.on pourrait les poster dans les teouvailles avec un libellé special pour retrouver les portraits facilement😁

Boris Beaulant

Je reviens comme un cheveu sur la soupe, mais Manuela si tu as des envies ou idées pour organiser des causeries (Online ou IRL) autours de ce sujet, hésite pas à faire des propositions, soit en MP, soit ouvertement dans les questions. je suis presque certain que le sujet pourrait trouver un certain écho.

Manuela

Boris Beaulant Euh j'imagine que tu parles du sujet sur les techniques de finition. Je n'hésiterais pas à faire des propositions. Comme je l'ai dit, j'ai commencé à travailler sur une formation, mais j'ai tout mis en stand by le temps de ma formation et ce jusqu'aux examens du cap d'ébéniste. Je serais donc un peu plus dispo à partir de la mi-juin

Cinq Sens du Bois
( Modifié )

Je voudrais juste écrire un petit "+1" suite au message du dessus de Boris Beaulant, sur le fait de "fuir" le débat.
Je ne vais pas m'étendre sur le sujet parce que justement, il y a déjà un bon moment que j'ai fait le choix de le "fuir" - et pourtant, je serais "socialement légitime" parce qu'impliqué dans les milieux qu'on considère plutôt """féminins""" : le bureau de l'association de parents d'élèves, boulot à 90% pour s'occuper des enfants, entre autres.

Mais je vais dire pourquoi j'ai fui.

Aujourd'hui dans notre société, pour se permettre de présenter son point de vue orienté sur la raison, il faut "être légitime" et encore, parfois ça ne suffit pas.
Donc je mets juste cette petite remarque qui est ma conclusion personnelle, rien de plus rien de moins : nos débats de société, nos arguments, sont de moins en moins basés sur la raison, et de plus en plus sur la "passion" et l'émotion des instants.

C'est à mon avis un problème, et c'est à mon avis la source de beaucoup de problèmes qui apparaissent parfois très différents (des prises de positions sur la vaccination à celles de l'intelligence artificielle, en passant par l'écologie ou le féminisme).

La faute à quoi / qui ?
Difficile à dire, l'époque, la finance, les réseaux sociaux, l'information disponible par tous et pour tous, les mentalités, la drogue de l'instantanéité... Bien malin celui qui saura, et celui qui saura aura certainement tord.

Mais voilà, dans un monde ou le rationnel laisse la place à l'émotionnel, ma petite pierre que je laisse ici sera de dire : questionnez.
Questionnez tout, et ne prenez jamais une vérité pour acquise.
Le philosophe Alain disait : "une idée est fausse à partir du moment où s'on en contente".
Je crois que c'était vrai... Wait, euh??? =)

Boris Beaulant

Petit retour d’expérience : cette semaine je suis dans une école d’ébénisterie pour animer une formation Sketchup.
Dans la promo, il y a 13 femmes et 12 hommes.

DinoJC

Ah, est-ce une école scandinave ?? 😇

ebene2016

Bonjour tout le monde

Je prends en route la suite de vos discussions et je trouve cela très intéressent .
Mais je constate que le mot légitime revient à plusieurs reprises dans vos messages et suite à cela j'ai une question C'est quoi pour vous une personne légitime ?
Ebene

ebene2016

En tout les cas je suis contente de savoir que les choses bougent et c'est génial
!

mokozore

Boris Beaulant Je suis curieux... C'était quoi l'école, c'est où que tu donnes des cours? Sous quelle forme tes cours?

Boris Beaulant
niconathy

Génial! Super École! Quels souvenirs là bas !!!
25 élèves, Marc a augmenté sa capacité ?

Boris Beaulant

niconathy une extension au bâtiment, wep.

niconathy

Je vais aller voir ça à l’occasion Boris Beaulant 🧐🧐🧐

ADPB
( Modifié )

Salut, j'ai cliqué sur le lien en pensant regarder juste les 5 premières minutes et me voilà à l'instant quitté en ayant regardé la totalité (en X2 quand même☺). Je suis arrivé ya quelque temps sur l'AdB via la découverte d'OpenCutList et je suis toujours aussi impressionné de constater la qualité et l'accessibilité de ce plugin (aujourd'hui plus pérenne à mes yeux que son support Skecthup, ce que j'aurais cru inimaginable il y a peu). Je ne saurais imaginer jusqu'où son modèle économique est transposable ou non, mais ça reste là encore une belle réussite sur cet exemple. Au delà d'un outil, c'est un formidable lieu de partage (voir une communauté) que j'ai découvert. Et bien que je me sente régulièrement coupable de ne pas d'avantage partager et participer sur l'AdB, j'en reste toujours admiratif et d'une certaine façon fière. Tout ça juste pour remercier de ce témoignage sous forme de conférence (même pas arrêter par la Covid) et de l'existence de tout ça plus globalement ! Joyeux copeaux à tous 😉, Pierre

Boris Beaulant

Ce qui est important, c'est que chacun trouve sa place dans ce projet.
Merci ADPB pour ce retour et je suis certain qu'on finira pas trouver à user de tes contributions ... (Epinal ?) 😉

Marcj
( Modifié )

Belle intervention honnête et sincère.
Une belle vision globale et optimiste de notre société en tout cas.
Merci

mokozore

C'est vrai, le débat mixité a un peu éclipsé le message de Boris, qui à mon avis a qd même un truc différent des autres, c'est de d'abord faire les choses pour les autres, l'Air du bois en est l'exemple évident. Avec aussi le défaut de ses qualités, si Boris lâche l'affaire... je ne sais pas on le remplace et on fait tenir l'édifice. Merci Boris!

Boris Beaulant

Merci Marcj 😊

ebene2016
( Modifié )

Bonjour à toutes et tous

Merci pour vos messages j'espère que ma suggestion sera retenue dans un futur proche
Une passionnée du bois
vive l'ébénisterie ! vive le bois!

Boris Beaulant
( Modifié )

Bah, en fait, je vais être chiant, mais pourquoi attendre que ça soit des hommes qui organisent des évènements de ce type pour penser à y inviter des femmes ??

Perso, si un évènement de conférences / débat / atelier au tour du bois, virtuel ou réel est organisé par des femmes, pour des femmes (ou pour tous), je serais un des premier à relayer l'information et à la mettre en avant.

C'était clairement ça le fond de mon premier message. C'est aussi à chacun de nous, femme et homme de créer les opportunités que l'on souhaite. Attendre des autres, c'est se mettre esclave des autres. Je dis pas qu'il faut penser qu'à sa pomme. Je dis que si on le veut, il faut le faire. Et si c'est rassembleur, ça se fera avec force et effort partagé.

Je pense qu'on a besoin de moins de "il faudrait que tu..." et plus de "je vais...".

Ma position sur LADB ou dans ce débat est là. Je dis pas qu'elle doit être absolument partagée. Mais je dis que je crois fort que la démonstration par l'exemple de réussite est la plus victorieuse des non-batailles. Pas d'argumentaire, pas de blabla, pas d'interprétation de pensé philosophique. De l'action constructive, commune et bienveillante.

mokozore
( Modifié )

C'est drôle, je me voyais pas dans une position attentiste (je sais que tu ne me répondais pas directement à moi-même :-) ) . J'ai envoyé (avant le déroulement de la conf d'ailleurs) un mail à Samuel (son mail générique) pour proposer des noms de conférencières. Donc, je propose ces noms comme j'aurais pu en proposer n'importe qui. D'ailleurs, c'est une femme qui m'a répondu, montrant donc que ce n'est pas que des hommes qui organisent cette conf, que en plus j'ai perçu comme se voulant "représentative" des boiseux.ses... et la réponse a été en gros, on est allé vite pour cette édition, et on a pas eu le temps de trouver des femmes.

Du coup, cette première mouture étant un succès, je me dis juste que les organisateurs/trices prendront peut être en compte ma proposition, et celles d'autres personnes... et que des femmes seront présentes.

C'est pas une position d'attente, ce type de proposition, j'aurais pu le faire pour n'importe qui à n'importe quel.le organisateur.rice de conf...

Mais j'entends que j'ai pas pris part à l'organisation, et que donc je reste dans la posture du "client mécontent"... C'est assez vrai.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
918 vues
51 commentaires
Autres trouvailles de Boris Beaulant 
Voir aussi