L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Guilhem

Projet d'atelier ouvert en Alsace


Bonjour à tous,

Je vous présente ici non pas mon atelier actuel, qui est constitué principalement d'électro-portatif et qui n'a pas encore d'emplacement définitif, mais le projet de mon futur atelier, qui est encore au stade de la conception.

Cet atelier sera une brique d'un projet plus grande échelle visant à créer un lieu de vie pour des gens sur place et de passage visant une plus grande autonomie dans différents secteurs.

Les machines

Les photos que vous pouvez voir sont les machines que j'ai la chance de pouvoir acheter, provenant d'un atelier qui a fermé et il y a quelques années. Il s'agissait d'un centre de formation, les machines sont donc assez bien équipées point de vue sécurité.

  • Dégauchisseuse Guilliet CIV
  • Raboteuse DUBUS l'Idéale 520
  • Scie à format KS1200C
  • Toupie Kusing SFncIII axe 30mm
  • Mortaiseuse HolzProfi VDL01
  • Tour à bois

Le concept

N'étant pas menuisier de métier, mais ingénieur déjà reconverti dans un autre domaine, ce futur atelier sera largement surdimensionné par rapport à ce que je serai en mesure de lui faire faire.
Malgré mes très nombreux projets d'aménagements intérieurs et extérieurs (construction de serres, chassis et abris pour l'agriculture, aménagement d'une mezzanine à l'étage d'une ancienne grange, de mobilier, voir construction d'un bâtiment ossature bois si mon énergie me le permet encore !), je ne vais tout de même pas y travailler tout le temps.
Afin de faire partager ma chance d'avoir un tel outil de travail, je commence à imaginer un projet d'association qui permettrai à des bricoleurs de venir utiliser, sous leur responsabilité, les machines présentes. Je n'envisage pas cela comme un business, mais un projet long terme qui prendra ou non, selon l'énergie que j'aurai à y mettre et l'accueil qu'il recevra dans notre région.

Le lieu

Le bâtiment qui accueillera le futur atelier est une ancienne porcherie de 15m de longueur par 6m de largeur. C'est actuellement ma réserve de bois, qui sera déménagée ailleurs pour les travaux. Il s'agit d'un bâtiment d'un seul volume, que je compte séparer en trois parties, l'une avec les machines, une deuxième avec l'atelier d'assemblage, à l'abri du bruit des machines et du froid, et un local pour l'aspiration centralisée et le compresseur.
Je joins le plan d'implantation des machines, que j'ai réalisé en essayant de placer au mieux les machines selon l'encombrement maximal de chacune. N'ayant pas vraiment d'expérience pratique dans l'utilisation de telles machines pour le moment, j'ai placé cela selon les données théoriques que j'ai pu rassembler, je serai cependant très heureux d'avoir vos retour quant à cette mise en place.

--> Si vous aviez comme moi la chance de pouvoir installer de si belles machines dans un atelier parfaitement vide de 15m par 6 environ, comment auriez vous fait ?

Je vais avoir de très nombreuses questions je pense, que ce soit sur l'implantation, le déplacement des machines, leurs réglages à la mise en place, etc... Je pense créer un pas à pas pour vous montrer l'évolution des travaux (déménagement du stock de bois, réfection de la charpente, isolation, préparation de la chape et électricité, déménagement des machines, etc.).

Je ne vous cache pas que cela va prendre du temps, cela fait déjà plus de 9 mois que le projet est dans les tuyaux, mais bon, on a toute la vie devant soi !

Photos du bâtiment existant

Voici quelques photos du bâtiment actuellement, afin que vous vous en fassiez une idée. Il s'agit d'un lieu de stockage pour du bois principalement, que je vais déplacer sous un abri (à construire, aussi !) en face pour faire les travaux de l'atelier.
L'accès par la façade avant sera agrandi pour laisser passer les machines et plus de lumière.

Voici quelques nouvelles pour montrer l'avancée des travaux sur le bâtiment qui va accueillir la menuiserie.

Mai 2017 - nouvelle ligne électrique triphasée

La puissance nécessaire pour faire tourner les machines en même temps que les autres équipements du lieu n'étant pas disponible, il a fallu faire venir depuis le compteur électrique une seconde ligne de puissance. La journée elle servira pour la menuiserie tandis que pendant les soirées elle fournira l'énergie de chauffages radiant pour la salle de spectacle du lieu : 2 en 1 !

Septembre 2017 - nettoyage des abords du bâtiment

Le bâtiment servait jusqu'ici au stockage de divers choses : bois, matériaux, ainsi que de nombreux objets plus ou moins utiles. Afin de réaliser les travaux dans le bâtiment, il faut le vider : une partie du bois sera stockée sous une tente provisoire en face du bâtiment : il faut donc faire place propre !

Novembre 2017 - Mise à nu de la toiture

La charpente est de conception assez étrange, et a nécessité de nombreux rafistolage pour tenir jusque là... Les sablières étaient sur le point de sortir du mur, les poutrelles métalliques montraient des déformations pour le moins exceptionnelles vu leur section : il était temps de faire quelque-chose !

Démantèlement de la charpente et du plancher

Certains bois pourris serviront en plus petites longueurs ou comme bois de chauffage, tandis que les pièces encore convenables seront réutilisées pour la nouvelle charpente.

Le pignon qui a souffert des mouvements de la charpente sera refait entièrement afin d'y effectuer une ouverture plus large et apportant plus de lumière.

Nouvelle dalle

Le bâtiment, qui était une porcherie à la base, est très bas de plafond : nous avons donc décidé de descendre le niveau du sol de 50cm pour refaire une dalle à la chaux d'une vingtaine de centimètres : nous gagnons ainsi 30cm de hauteur. Les fermes remplacement avantageusement les poteaux et nombreuses poutrelles de l'ancienne charpente pour donner plus d'espace dans le bâtiment. Le chaînage est refait à neuf sur le haut des murs gouttereaux pour supporter les imposantes fermes.

Février 2018 - pose de la nouvelle charpente

Après la réalisation de la charpente dans les ateliers du couvreur, celui-ci est venu la mettre en place en février 2018 : la structure est imposante et inspire confiance !

Mars 2018 : la toiture avance

Les couvreurs travaillent en parallèle des maçons pour terminer terminer le clos et le couvert du bâtiment.

Avril 2018 : Maçonnerie du pignon

Un superbe travail est effectué ici par notre maçon préféré : le style est repris des bâtiments existants, mêlant modernité de la grande ouverture avec le respect du patrimoine avec la reprise des éléments architecturaux du site.

Juin 2018 : Cela prend forme !

Le gros œuvre du bâtiment est désormais quasiment terminé : le bâtiment est métamorphosé ! L'espace intérieur qui va accueillir la menuiserie est incroyable. Le sol est réalisé en OSB sur toute la surface, avec un double lattage sur l'espace prévu pour les machines lourdes.

Novembre 2018

Les portes du bâtiment sont encore en fabrication, mais peu importe je suis allé cherché les machines dans leur atelier d'origine en région parisienne. Après de nombreux aller-retours pour démonter toutes les machines, l'électricité et le système d'aspiration et mettre les machines sur palette, j'ai engagé un conducteur et son camion (normalement prévu pour des déménagements "normaux") pour déplacer tout cela à la maison.
Je vous passe les frayeurs causées par la hauteur du camion et l'accessibilité des différents endroits, pour vous montrer le résultat : nous avons déchargé les machines le matin en pleine brousse, le camion ne pouvant pas accéder facilement au bâtiment !

Déplacement des machines dans le bâtiment

Un ami agriculteur est ensuite venu avec son Weidemann afin de déplacer chacune des machines dans le bâtiment. La dextérité du conducteur est de mise quand il s'agit de faire rentrer une dégauchisseuse dans la porte pourtant large ! Bravo à lui ce n'était pas si facile !

Branchements électriques

Après avoir placé toutes les machines à leurs places définitives, en faisant des allers retours entre mon plan 3D et la "vraie vie", j'ai pu commencer les branchements électriques.
J'ai fait faire un devis par un électricien pour brancher le tableau électrique des machines (existant) et un nouveau tableau pour les prises de courant 220V et lumières. Vu le tarif, j'ai préféré faire tout moi-même, hormis le raccordement triphasé en 16mm² depuis l'extérieur du bâtiment. Un ami électricien m'a bien aidé pendant deux bonnes semaines pour la conception, le passage des câbles et les branchements des boitiers de commande de machines. Un sacré job, mais maintenant tout fonctionne et tourne dans le bon sens ! :)

Entretien mécanique

Avant de commencer à utiliser les machines, j'ai fait un checkup complet de chacune d'entre elles pour vérifier leur bon fonctionnement mécanique.

Scie à ruban :

  • aspiration de la montagne de poussière à l'intérieur qui bloquait la vis de réglage de la tension du volant supérieur,
  • correction de la tension de la courroie qui grinçait au démarrage (pas de triangle étoile c'est un peu violent pour elle...),
  • fabrication d'une nouvelle plaque lumière en chêne,
  • remplacement des guides en bois inférieurs,
  • remplacement des visseries manquantes pour le réglage du guide de lame,
  • nettoyage de la table en fonte (pas trop rouillée comparée aux autres machines),
  • remise en place des pièces qui permettent le basculement de la machine à 45° : elles étaient montées à l'envers, ce qui indique qu'elle n'a jamais servi avec une coupe en angle !
  • réglage de la position de la lame sur les volants.

Malgré mes efforts pour régler la lame correctement, j'ai toujours un défaut d'alignement de la lame entre les volants inférieurs et supérieurs : la lame est au milieu sur le volant supérieur et prête à sortir vers l'avant sur le volant inférieur. On a tenté de faire mieux avec Tarazhilt mais sans succès. Il reste un réglage sur l'axe du volant inférieur avec quatre vis mais je n'ai pas d'expérience concernant ce réglage et je n'ai pas osé y toucher encore... Avez-vous une idée ?

Rabot :

  • Démontage de la table mobile pour accéder aux vis de réglage de la hauteur de table, tellement encrassées qu'elle ne permettait plus de régler la table sur tout la hauteur prévue.
  • changement des fers qui étaient en dent de scie (sans exagérer !)
  • nettoyage des rouages pour le mécanisme d'entrainement du bois (en mode steampunk, surtout en fonctionnement avec le bruit de cliquetis !)
  • nettoyage de la table en fonte bien rouillée

Je n'ai pas graissé ou huilé les roulements, il y a des petits orifices en laiton devant chaque axe, mais je ne sais pas avec quoi et comment les graisser... Je mettrai une question avec photo pour vous montrer vous aurez sûrement des idées !

scie circulaire :

  • nettoyage de la table et du chariot (qui ont du servir comme support de peinture a un moment donné),
  • réglage du parallélisme de la lame par rapport à la table, qui était décalé de plusieurs degrés. Je n'ai pas trouvé de réglage évident alors j'ai un peu bourriné sur le support après avoir dévissé les vis qui le maintiennent à la table, puis revissé le tout : c'est ok à présent.
  • réglage du guide parallèle, de son mécanisme de mesure, et fabrication d'un "sur-guide" en bois pour le délignage de pièces noueuses,
  • réglage du guide de tronçonnage, fabrication d'une butée de profondeur, du martyr en bout, et remplacement/remise en état du système de fixation de la table sur le chariot : il n'y a plus de jeu à présent, cela inspire plus confiance !
  • remise en état du couteau diviseur qui n'était pas utilisé car tordu : il n'est toujours pas exactement dans l'axe de la lame, un peu décalé du coté chariot, mais cela semble normal vu la conception... Vous confirmez ?
  • je n'ai pas remis la lame de l'inciseur à mélaminé en fonctionnement car je ne pense pas m'en servir, je verrai ça le moment venu si nécessaire.

Dégauchisseuse :

  • pas grand chose à faire à part le nettoyage de la rouille des tables ! Simple et solide !

Toupie :

  • nettoyage des tables (tale principale et table mobile de tenonnage), encore et toujours !
  • essai de réparation du système de blocage de la rotation de l'axe de la toupie : le bâti est plié, quelqu'un a du tourner le réglage d'angle sans déverrouiller le système : on voit la puissance d'une vis sans fin, qui avec l'aide d'un porte-à-faux d'une dizaine de centimètre permet de plier une tôle de 5mm... J'ai réparé en reproduisant le système initial, avec l'aide d'une plaque de fer de toupie notamment, mais les mêmes causes produisant les mêmes effets, le blocage n'était toujours pas efficace et risquait de déformer tout à nouveau en cas d'oubli. J'ai donc percé un nouveau trou dans la machine et monté un système de cales de bois qui viennent serrer la vis sans fin au niveau du cardan près de la manivelle, et il n'y a ainsi plus de rotation possible, qu'on force ou non : je me demande pourquoi ils n'ont pas fait ça dès le début, c'est tout de même beaucoup plus simple (et efficace) que ce qu'ils avaient imaginé. On sent que le bureau d'étude n'a pas poussé la réflexion très loin sur ce sujet.
  • nettoyage du bras et des engrenages de l'entraineur,
  • recâblage du boitier électrique de la machine et de l'entraineur, qui était bidouillé de manière à faire en sorte que chacun des boutons coup de poing coupent la machine principale. Comme nous n'avons pas compris tout ce qui était fait et que cela ne fonctionnait pas, nous avons rebranché plus simplement.

Rien de très difficile ici non plus, il faut dire que la machine n'a servi qu'une dizaine d'heure semble-t-il ! Le système pour le travail à l'arbre n'a même pas encore de trous de fixation sur la table, il va falloir remédier à cela.

**

Mis à jour

Contenus associés


Discussions

Guilhem a publié l'atelier "Projet d'atelier ouvert en Alsace".il y a 2 ans
Vic66
 

Je ne suis pas assez qualifié pour te donner ce type de conseils, mais je trouve ton projet génial et trouve le coin superbe!!!
Mais ne t'inquiète pas, tu auras sûrement des retours qui vont bien t'aider, tu ne pouvais pas mieux tomber qu'ici ;)
je te souhaite le meilleur pour ton projet et comme on dit par chez moi "bonne M..."
Au plaisir de te suivre...

Guilhem

Salut !

Merci pour ton message et tes encouragements !

Je suis ce site depuis un moment, je n'ai pas posté beaucoup de créations car celles que je fais ne sont pas vraiment au niveau point de vue menuiserie, mais je découvre avec plaisir les créations des autres. Vic66 je regardais d'ailleurs très récemment avec intérêt ton établi en bois de récup, bravo.

Bravo aussi à Boris Beaulant pour son engagement dans ce projet superbe ! J'ai pensé quelques jours à faire un petit fork du site pour mon projet, mais je vais plutôt me concentrer sur les copeaux que sur les lignes de codes pour le moment...

Bonne journée à tous et n'hésitez pas si vous avez des conseils pour l'implantation je suis preneur !

Guilhem

Manny
 

Alors Guilhem je vois que tu as pu récupérer tes belles machines, je les ai reconnu de suites ;-) ! Éclate toi bien et si je suis de passage ds le coin je viendrai les voir de plus près :-) !

Guilhem

Excellent, toi ici ! Quand est-ce que tu te reconvertis en menuiserie ?? L'avenir du pétrole me semble un peu noir tu sais ! ;)

Boris Beaulant
 

Beau projet Guilhem !
J'ai pas pris le temps de regarder l'implantation en profondeur, mais à première vue, il y a déjà une bonne réflexion. Après, c'est aussi à l'usage que ça peut se vérifier.

As-tu des photos de l'intérieur du lieu actuellement ? Histoire de mettre du réelle sur les modélisation.


Pour le fork, j'ai envie de penser qu'il serait plus riche de publier sur un espace commun que de dériver une plateforme comme L'Air du Bois. Mais libre à chacun ;)

Manny
 

Ben quand j'aurai un atelier digne de ce nom ;)

Guilhem

Salut,

J'ai eu quelques conseils de l'amiducheval à qui j'avais demandé après avoir vu son atelier ici-même, qui ressemble pas mal à mon futur bâtiment, avec des machines similaires.
Je souhaite cependant limiter l'encombrement au maximum pour laisser de la place à d'autres activités dans l'atelier, comme de la céramique et petite fonderie. Pour cela je vais peut-être revoir à la baisse la taille maxi des pièces usinables par les machines, que j'ai mis au max faute d'expérience dans ce sujet.

Peut-être pouvez-vous m'éclairer ? Voici les trois machines les plus "consommatrices" en espace en photo.

  • est-ce raisonnable comme espace, ou beaucoup trop grand ?
  • est-ce illusoire/farfelu de penser passer des pièces de 4m dans une toupie, ou des panneaux entiers sur la scie à format ? (sachant que j'ai déjà une scie plongeante parfaite pour cela...)
    Quelle place avez-vous dans votre atelier autour des machines, et est-ce suffisant ?

Merci pour vos éclairages !

Guilhem

Concernant le fork Boris Beaulant il s'agissait d'utiliser le concept hors du monde du bois, pour notre projet global dont la menuiserie sera un élément, afin d'obtenir une plateforme collaborative où :

  • La section "Atelier" aurait présenté les différents bâtiments et espaces, et leurs évolutions au cours du temps,
  • La section "Pas à pas" aurait porté sur les projets en cours de réalisation,
  • La section trouvaille aurait regroupé les idées, trouvées par les intervenants, potentiellement applicables chez nous,
  • La section "Boiseux" aurait présenté les participants au projet, les membres actifs de l'association et les volontaires internationaux qui ont passé du temps chez nous (la fonction carte est parfaite pour cela !), avec leurs photos.
    -La section "Fournisseurs" aurait servi d'annuaire des associations voisines partenaires.

Pur les plans je n'avais pas d'idée précise, à part pour partager les plans réalisés, mais cela aurait sûrement très peu servi. Quant à la xylothèque... Un listing des plantes et animaux que l'on peut trouver dans le coin ? Pourquoi pas !

Cela aurait été parfait, l'outil que tu as créé est vraiment convivial, intuitif et beau, mais le forker m'aurait pris quand même énormément de temps, et j'aurai sûrement des regrets à ne pas avoir les prochaines évolutions que tu dois nous préparer !

Je garde donc pour l'instant un site qui n'est pas vraiment adapté et peu collaboratif... Tant pis on va faire un classeur à l'ancienne, à regarder IRL ! :)

Boris Beaulant
 

Guilhem, les tailles max que tu mesures sont déjà assez généreuse pour y faire du mobilier. Après, si tu attaques des choses plus "bâtiment", il faudra toujours plus grand.

Par contre, c'est sur le matos que j'émettrais une réserve. En particulier sur la scie. Pour moi il lui manque certaines innovation qui me semblent maintenant indispensables :

  • Chariot court
  • Chariot non raz de lame

Après, je suis conscient qu'elle fait partie d'un lot. Mais peut-être que si tu as qqh à prévoir, c'est la place que prendrait une scie à format (plus longue).


Pour le fork, je pense en effet que l'adaptation aurait pris bien du temps. Je me suis pas assez embêté à rendre la plateforme déclinable à un autre domaine.

Wil
 

Ton projet fait envie Guilhem !

Pour répondre à ta question concernant l'espace autour des machines, je dirais qu'en mettant 4m de chaque côté tu vois peut-être un peu grand.

Comme le disait Boris Beaulant, pour faire du mobilier tu n'as pas besoin de si grand. Avec 2m50 de chaque côté ou 3m, tu peux faire des portes, des lits, des tables sans problème.

Ensuite, selon les cas tu auras en effet besoin de plus grand : des limons d'escalier, des lames de terrasse à toupiller, etc...

Dans mon atelier, pas le perso mais le pro, la scie à ruban est placée un peu comme la tienne, c'est à dire de travers afin de ne pas la déplacer pour passer des grandes longueurs. C'est pareil pour la raboteuse.

Par contre la scie à format / toupie est déplaçable facilement avec un tire-palette, ce qui fait que selon sa place on passe des pièces de bois jusqu'à 6m de long.

Pour les panneaux, je trouve que la scie sur rail est plus pratique que la scie à format, mais aussi moins précise. Ça évite de déplacer les panneaux ! Quand j'ai besoin d'être répétitif, et si c'est possible, je fais un pré-débit à la scie sur rail et je repasse ensuite les pièces à la scie à format.

Et enfin, pour la scie à ruban je pense que tu n'auras pas souvent besoin de passer des panneaux de 2m50x1m25 perpendiculairement à la machine. Tu peux peut-être t'épargner de réserver 2m50 sur le côté de celle-ci.

ASP68
 

Bonjour Guilhem , c'est dans quel coin exactement que tu veux faire cet atelier ?
C'est bien sympa en tout cas !

Boris Beaulant
 

ASP68, je crois que la carte indique Oberlarg 68480 ;)

ASP68
 

Je devrais apprendre à lire ... Merci.

Guilhem

Boris Beaulant,

Oui on m'avait déjà fait la remarque effectivement pour la scie à format, d'autant plus que le chariot présente un peu de jeu ce qui n'est pas terrible pour la précision... Du coup j'ai déplacé la scie sur mon plan pour lui laisser de l'air, au cas où je veuille en changer un jour !

S'il n'y a pas d'autres remarques je vais passer aux prochaines étapes de conception, je vais aussi mettre quelques photos de l'existant pour que vous puissiez avoir une idée [Edit du 23-02-2017 : les photos ont été ajoutées !]

Bonne journée,

Guilhem

ASP68
 

Ça va être un chouette atelier ça !

racm terroff

ll est exceptionnel de corroyer des plateaux ou poutres de 4000 de long que ce soit en charpente ou en menuiserie ou alors dans des sections qui requièrent un matériel adapté
Par ailleurs la mortaiseuse que je vois apparaitre dans le descriptif , j'ai du mal à la situer sur le plan.

foal
 

C'est un bien beau projet,et une très belle région,au niveau équipement pour démarrer ,il y a de quoi réaliser de belles choses.les boiseux et autres personnes auront l'opportunité d'apporter ou d'appendre des savoir- faire !

Guilhem

Salut tout le monde,
Le projet avance petit à petit, il faut d'abord préparer le bâtiment donc ce n'est pas pour tout de suite.

racm terroff oui il y aura une mortaiseuse, je ne l'ai effectivement pas placée sur le plan car elle ne prendra pas beaucoup de place et pourra être mobile. Mais je l'ajouterai sur la prochaine version avec son encombrement pour y voir plus clair.

Concernant les 4m pour l'encombrement prévu, c'est peut-être beaucoup mais pas mal de projets qui seront réalisés dans l'atelier seront de cet ordre de grandeur, vu les dimensions générales du lieu. Le projet en cours de réalisation dans la grange (https://www.lairdubois.fr/pas-...) requiert d'ailleurs des planches d'environ 4m sur toute la face avant.
Je vais tout de même probablement réduire un peu l'encombrement autour de la toupie... A travailler !

Merci pour les conseils/commentaires !

Guilhem

Mig
 

Guilhem bonjour, Je suis en cours de construction d'un atelier de dimensions avoisinantes. Partant de la surface nette au sol, j'ai modélisé les lieux avec les machines en imaginant des flux de travail cohérents (par exple: rabotage > debit > préparation > assemblage > ponçage > finition). Je ne peux te proposer que d'y jeter un coup d'oeil sur ce site, je reste à ton écoute si questions
A+

Guilhem

Salut Mig,

Merci pour ton message, c'est effectivement dans le même ordre d'idée !
J'ai téléchargé le plan mais je ne parviens pas à voir les éléments, je n'ai que le fond de plan...
J'utilise Sketchup 2016 car le 2017 refuse de s'installer sur mon ordi portable pour des questions de config, et je ne souhaite pas avoir deux versions différentes sur deux appareils...

Suis-je le seul à rencontrer ce problème ? Ai-je oublié une option dans Sketchup ? Tous les calques sont pourtant visibles.

Bonne journée,

Guilhem

Boris Beaulant
 

Même problème Guilhem, le modèle SU dans ton plan Mig ne correspond pas aux aperçus

Boisenformes
 

J'ai plusieurs fois eu l'occasion de raboter des solives, des planches d'habillage ou de rive, des chevrons... de plus de 5 ml, donc, sauf si tu te limites à de l’ébénisterie, ton projet est parfaitement cohérent du point de vue encombrement en entrée et sortie de machines. Pour le coté entrée raboteuse, je suis à 3.50m en face de la porte si besoin.

Tarazhilt
 

Je viens de m'inscrire et je tombe sur ce projet. Excellente idée. Je confirme plusieurs avis quant aux dimensions. C'est exceptionnel le passage de bois fort longs. Il m'est arrivé dans certains ateliers de tourner sur elle-même une machine pour dégager l'entrée ou la sortie d'un bois. Des grosses pièces de bois se travaillent sans les bouger. C'est plutôt un outil portatif qui vient usiner le bois. Mais une fois encore, il y a mille façon d'utiliser un atelier et il arrivera toujours un moment qui présentera un inconvénient. Un atelier trop grand est aussi fatiguant. Bref, à un moment, il faut se jeter à l'eau et par la suite, en cours d'utilisation, envisager des modifications. Le matériel n'est pas bien lourd, les raccordements électrique, aspiration et autres sont faciles à reprendre.
Je passerai bien voir où ça en est....Je vais justement me perdre dans cette région dans les semaines qui viennent....

Guilhem

J'ai pris un peu de temps pour mettre à jour le projet ! A l'heure actuelle je suis toujours en train d'installer les machines dans le nouveau bâtiment ! :) Ceux qui veulent peuvent m'envoyer un message et passer voir le projet, cela me ferait très plaisir de partager sur ce sujet ! :)

jibaku
 

Je viens de voir les dernières photos, c'est vraiment sympa et c'est vraiment le genre de chose top à mettre en place. En plus depuis Mulhouse je ne suis pas trop loin.

Tarazhilt
 

Waouh, je trépigne d'envie de venir vous donner un coup de main: j'ai toujours adorer installer des machines à bois... Mais ça fait un peu loin....En tout cas, bonne continuation et bon courage!

Guilhem

Pourtant ca serait avec plaisir parce que de mon côté je n'ai jamais eu l'occasion de le faire ! :)

Guilhem

J'ai eu le plaisir de recevoir la visite à l'atelier de Tarazhilt qui a pu constater que l'article sur l'atelier n'était pas tout à fait à jour : les machines sont à présent fonctionnelles (l'opérateur pas encore !), et afin de ne pas remplir l'atelier de copeaux comme ça commence déjà je vais brancher l'aspiration sous peu : je met à jour avec les dernières photos dès que possible !

Encore une fois merci à lairdubois et Boris Beaulant pour avoir permis ces rencontres et cet entraide virtuelle et réelle autour d'une passion commune, bravo ! :)

Boris Beaulant
 

👍

jibaku
 

Guilhem c'est vraiment impressionnant de voir l'évolution sur les photos.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 103 vues
30 commentaires

Caractéristiques

90m²  Surface
Oberlarg 68480  Lieu

Contenus associés

0 collection
0 pas à pas
0 processus
Voir aussi
Admin