L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Zeloko

Presse à plaquer les chants

par Zeloko 

En me lançant dans un meuble entièrement fait de placage, il était inévitable de me trouver face au problème de plaquer les chants de certaine planche.
En fouillant à la recherche d'informations et en demandant conseil, il s'est avéré qu'il existe moulte solutions.

Le puriste utilisera certainement le fer à repasser en appliquant le placage pré-encollé sur le chant lui même pré-encollé (mais sec). Le pressé maintiendra son placage fraichement encollé au scotch. Et le riche utilisera des presses à chant.

Dans ce vaste choix de solutions, j'ai décidé de faire autrement. On ne se refait pas. Et surtout de trouver une solution économiquement correcte.

Mon idée était d'être en mesure de plaquer avec la colle fraiche tout en étant certain d'exercer une bonne pression. En effet, mes essais au scotch n'ont pas été concluant. J'ai oublié les presse à chant, parce que pour en avoir quelques-unes, il faut perdre un bras. Et mon bras, j'en ai besoin pour encoller ...
Pour ce qui est du fer à repasser ... disons, il faudra que j'essaye 😉.

Mes essais ont mis en évidence plusieurs choses :

  • Il faut absolument avoir la planche à la verticale si on ne veut pas entrer dans une crise de colère à faire trembler les murs au moment du collage. En d'autres termes, il faut mieux chercher à avoir la pesanteur avec soi que contre.
  • Il faut que l'ensemble soit stable (on a pas quatre mains)
  • Il faut savoir presser du petit comme du grand

Ma solution, c'est deux presses de 110 cm. Chacune contient deux systèmes de serrage par tige filetée qui s'emboitent dans des pieds de maintient. Ainsi, même le dispositif ouvert (quand on insère la planche), l'ensemble est déjà en position verticale et stable.

Les deux presses peuvent être mises bout à bout pour presser plus long. Le reste du pressage se faisant au serre joint.

Bien entendu, il faudra adapter la taille des tiges filetées à la hauteur de ce qu'on y presse.

@toutenbois a proposé une idée encore plus maligne , c'est ici.

Du coup, j'ai trouver un autre usage à cette presse ...

Mis à jour

Contenus associés

On en parle ici

racm terroff

Bravo. Mon ami Henri s'était fait les mêmes et crois moi il avait du talent.

Ebeno's WoodShop
 

pas mal du tout l'idée. Je ne m'y connais pas encore en placage mais je vois le principe.

VitamineD

Est-ce que ça vaudrait le coup de faire les lattes de serrage courbes, soit en les rabotant, soit en les construisant en lamellé-collé, pour répartir la pression des tiges filetées ?

gilles
 

Bonsoir et Bravo,
L'idée est excellente.
Pour ma part, en marqueterie, j'utilise de la colle d'os + nerf pour le collage de mes placages. Car, si un jour il faut remplacer un élément on peut décoller la pièce dégradée avec une éponge légèrement humidifiée à l'eau chaude.
Nos ancêtres marqueteurs détenaient leurs secrets, aujourd'hui, souvent imités mais jamais égalés. J'essaie de reproduire leurs gestes en conservant leurs techniques (je dis bien: J'essaie)

Zeloko
 

C'est une idée @vitamined, mais ça presserait moins fort que de mettre d'autres points de serrage comme sur la dernière photo.

Zeloko
 

C'est vrai, @gilles, qu'aujourd'hui on a tendance à essayer de faire les choses en les voulant irréversibles. Dans mon cas, c'est pas de la marqueterie. Du coup, j'imagine moins le besoin de changer un petit bout. Et sur ce que je suis en train de réaliser, il y environ 25m2 de placage (pourtant, c'est pas si énorme, mais ça va vite). Pour ça, la colle blanche reste bon marché 💰.

LeHLM

J'utilise une autre technique pour plaquer les chants.
Deux regles en forme de L avec une rainure de quelques mm ou je place le placage de chant.
avantage: tout est en place pour le serrage, pas de risque de glissement.
inconvénient; il faut etre à plat
Comme je ne sait pas ou je les mis je fait un petit dessin.
Généralement je plaque les chants avant la surface pour que le placage de surface recouvre le placage de chant.
Je reste admiratif de la qualité de tes réalisations.

Zeloko
 

Bonne idée ces butées en L, @lehlm ! Comment gères-tu le débordement de la colle ?

Pour l'ordre, j'ai mis du 20/10 sur la surface et du 9/10 sur les chants. Du coup, j'avais plaqué les chant en premier, ça se serait plus vu, non ?

LeHLM

Je mets quelques fois on ruban adhésif sur toute la longueur mais je gère la quantité de colle pour que le débordement soit faible.Je n'utilise jamais de pinceau mais un bec verseur fin ,j'étale avec un doigt, c'est le meilleur moyen de contrôler l'épaisseur du film de colle ( à froid bien sûr).J'utilise très rarement les colles à chaud pour du simple placage.
Avec les placages très épais que tu utilises , l'ordre de collage est important.

Manu

Dans ma formation on a expérimenté plusieurs techniques pour le collage de chants:
- à la colle néoprène, c'est bien mais il faut que la mise en place soit facile car le moindre contact est définitif.
- si on n'a pas de chants pré-encollés on peut badigeonner une bande de placage avec de la colle blanche que l'on laisse sécher complétement, ensuite on colle le chant au fer à repasser, ça fonctionne aussi bien que les pré-encollés ! Et si on doit changer le chant il suffit de redonner un coup de fer et ça se décolle.

racm terroff

Certes avec un peu de retard.les idées germent à leur rythme .Est-il envisageable d'utiliser un élément de ta presse à plaquer? Il y aurait lieu d'adapter un système de maintien.
pour des longueurs plus importantes
On imagine un système qui entrainerait une intervention plus lourde,pourquoi ne pas couper un montant sur deux éléments (montants qui pourrait être remis en place grâce des éclisses) et jumeler ces deux éléments encore avec des éclisses cette fois plus importantes,fixées avec des boulons HR

vasavoirkikela

donc sur le principe de ta presse a plaquer les chants ,on augmente les sections de bois et de serrage et on peut faire une presse a panneaux et pourquoi pas ajouter des presseurs perpendiculaires sur un bati avec des gros boutons pour en faire une presse a plaquer ..: quand je pense qu il y en a qui monte des tonnes de ferrailles a l’étage....Tensing Norgay n'en revient toujours pas 😄

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 129 vues
12 commentaires
3 références

Caractéristiques

 0 finition

Contenus associés

0 pas à pas
Autres créations de Zeloko 
Voir aussi