L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
jeremycmdd

Table en arêtier cintré

par jeremycmdd 

Navigation

Table en arêtier cintré

Une promesse c'est une promesse donc voici le pas à pas que certain attende.

Je préviens juste ceci n'est pas la meilleur des méthodes mais à le mérite d'être formatrice. Aujourd'hui je ne referais pas pareil mais je suis v=content d'être passé par là ... ^^

La technique que j'ai voulu essayer c'est une technique de rampiste (main courante d'escalier) mais cela n'a pas fonctionner comme voulu. Je me suis orienté vers la technique de couche collée. Trop tard le bois est débité donc mixage !!!

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

La conception

Oulala ... attention pour les puriste je suis juste un passionner pro peut-être mais PASSIONNE !

La réalisation de ce type d'ouvrage ce fais par le biais d'un tracé complexe mais surtout précis. Mais bon moi tout cela m'énerve de dire que cela est réservé au personne avec une expérience bien avancé.

La réflexion que j'ai eu c'est comment rendre tout cela accessible pour tout le monde. Je connais le tracé bien, j'ai une bonne vision dans l'espace ok, je veux faire simple très bien, alors réfléchi .... réfléchi ... encore et encore
Tout d'un coups à force de réflexion on s'attaque à une vue 3D à la main mais je suis pas très bon pour les courbe à la main. Enfin j'arrive à un vue correcte et je réfléchi à la fabrication : gabarits, usinages, outils, ect ...

Je trace sur un médium une coupe de la table pour avoir la flèche ou plutôt le calibre du pied.

Comme tu le vois pas de plan précis d'ailleurs mon critère étais juste la dimension total, c'est déjà bien d'avoir le volume sur lequel on doit travailler ^^

La réalisation pour la courbe tout à main lever et le reste régle et équerre.

Ma sœur voulais une table en bois rouge et esprit japonais, je pense avoir collé au cahier des charge, NON?!

J'avais prévus un plateau en verre et malheureusement cela leurs convenais, cela aurais donné un bon style moderne au style. Dans la suite du travail je suis content de sons choix, la réponse est dans la suite.

Comme toujours j'illustre mes propos en vidéo

Publié Mis à jour

Partager  

Les GABARITS à la il faut avoir de l'idée

D'après la conception j'avais besoin de 2 gabarits pas plus et au final ... roulement de tambour ... j'ai eu raison ^^

Un gabarit pour l'usinage de mes masses capable réalisé en médium à le refaire je choisirais du CP pour une meilleur utilisation. Le médium s'écrase avec l'utilisation et cela m'a couté une imprécision de 3mm sur un pied.
Les hélas de la menuiserie, j'ai donc réduit sur les autres pieds.

Un autre pour le collage de mes masses capable et au final cela m'a aussi servi pour le cintrage du bois.

L'avantage de ma conception, le premier gabarit a servi pour le deuxième. Il faut toujours penser à comment faire un ouvrage en minimum d'étapes selon nos moyens bien évidement.

Publié

Partager  

Le collage des masses capable

VIVE la galère, ma méthode de basse fonctionne pas et j'ai tout débité ABRUTI que je fais. Toujours toujours faire un test cela évite ce moment de trouvé une solution.

J'ai pas de photos de mes galères mais je peux expliquer ; tout d'abord je pensais faire des collage selon la technique de rampiste mais le résultat nul à ch... Malgrès mes nombreuse tentative sans colle heureusement !

J'ai donc choisi la technique de couche collé sur mon gabarit en sapin pour avoir la forme de l'ensemble et surtout avoir le bon calibre. Cela prend beaucoup de temps car j'ai du faire avec mes morceaux déjà débité.

Autrement j'aurais coupé mon pied sur palier de niveau avec intervalle régulier. Cette solution m'aurais gagné du temps dans l'usinage de mon calibre d'après mais bon je suis qu'un homme qui essaye de nouvelles techniques ^^

Publié Mis à jour

Partager  

Usinage à la toupie

Le calibrage des pièces à la toupie une belle aventure ...

LA TOUPIE ET LA RALLONGE D'ARBRE

J'ai du faire deux pointages de mon calibreur car pas assez haut mais aussi la fabrication du tige pour faire une rallonge d'arbre. Cette technique de rallonge d'arbre je l'utilise souvent mais présente des inconvénients comme l'oscillation de l'arbre. Le point de gravité étant plus haut, la force centrifuge rentre dans la course. Bienvenue mère nature ^^

VERIFICATION

Une fois tout cela fait il est important de faire une vérification de l'ensemble et aussi de faire les coupes. Et oui j'ai encore perché et désolé mais pas de photo.

Le principe est simple tu créais des repères sur ton gabarit en médium puis tu reportes les points à l'aide d'une équerre et tu rejoints les deux points cela fait ta coupe le tour est joué.

Publié

Partager  

Cintrage du padouk

ici j'aurais bien associé un contenu donc Boris si tu as une solution pourquoi pas ?!

Je vous dirige donc au pas à pas en question sur la fabrication d'une étuve pour cintrer à la vapeur

Sur la vidéo on me vois cintré le placage que j'avais préparé au préalable en 1.5mm donc bon visionnage ^^

Etant donné que j'ai débité à la circulaire j'ai préféré calibré l'ensemble pour avoir le tout à l'identique. La machine utilisé est bien sur pas vraiment disponible pour l'amateur car trop chère et encombrante.

Cependant sorti de circulaire aurais convenue ou acheter directement des feuillet de l'essence voulu ...

Publié

Partager  

Collage du placage sur mes formes en sapin

Une fois le tout bien préparé il est venue le temps des enfant dans les champs euh ... non non il est venu le temps de l'étape qui vas donner forme à la table. Les premiers résultat qui redonne l'envie, le sourire, le feu quoi !

Mes premier collages

Tu dois te dire il sert à quoi le biberon de colle à faire levier sur mon réglet et oui c'est pas top et en plus pas assez de serre joint donc un par un ou je devrais dire 0.5 par 0.5. Le collage d'une face ce fais en deux fois autrement c'est pas drôle ^^

Recherche d'une solution

Une solution se doit être trouvé car j'ai pas la vie devant moi, après plusieurs réflexion et tentative j'ai opté pour la néoprène et oui la colle contact. Il faut bien une solution non et celle là correspond bien ...

Comment sa tu n'ais pas d'accord? pourtant la solution est cool, simple et efficace! La solution m'a traversé l'esprit mais pas vraiment viable.
Le padouk est un bois dur avec beaucoup d'effort mécanique (difficile à cintré et même une fois cintré il reprend sa forme) et cassant à souhait.

J'ai plutôt opté pour la fabrication de serre joint qui me semble mieux et tu devrais être d'accord avec moi je pense ^^

Première étape débité les tiges fileté, ici diamètre 8mm et 6mm et oui je tape dans la réserve du patron avec son accord bien évidement. Je suis un voleur que des techniques ^^

Suivit du débit bois en carrelé de 30*30mm d'une longueur 150mm c'est le besoin mais plus grand c'est possible.

Avant l'assemblage du tout il me faut des trous donc des trous qui font 7.5mm et 5.5mm pour que cela force correctement. Cependant de pas tout faire juste la moitié suffit l'autre doit servir ^^ Le reste des trous faire 1mm plus grand donc 9mm et 7mm et cela c'est un minimum. Si un jour tu dois faire sur des forme cintré je te conseil 2-3mm cela permet de pallier à des soucis que tu devrais rencontré.

Non je te dirais pas lesquelles suit juste les conseil et tu verras aucun souci sinon test et tu verras bien ...

Collage avec mes nouveaux serre joint OUPI !!!

Je suis heureux d'avoir fais tout cela malgré 3h de préparation le temps que je gagne après vaut vraiment le coups. Collage PU meilleur résistance mécanique.

Je suis content car je suis plutôt un cas matos acheter mais là le faire sois même c'est mieux et en plus la fierté viens avec !

Mes collages ont exploser les temps 8 collages en 1jours contre 2 collages par jours c'est vraiment pas comparable.

L'affleurage

L'affleurage le plaisir de faire à la main ou juste WOUAH c'est ouf le temps que je passe dessus 1h30 - 2h par côté. Mais sans compté sur l'aide de mon patron qui me dis tout bêtement pourquoi tu n'utilises pas la meuleuse avec le disque à poncer ????

J'avais pas penser et je lui dois encore un BEAU merci. Le seul hic, il faut être vigilant sa part très très vite donc main légère et on y vas ...

J'ai même pensé à récupérer la sciure au cas où, on c'est jamais !?

Publié

Partager  

Les traverses et l'assemblage

La encore une fois hors de question de tracer les coupes de mes traverses. Tu ne comprends pas ... c'est simple vue que je suis en arêtier mes faces et coupes sont d'aplomb donc avec un angle (pas d'équerre à la face pour faire simple). Cela me donne du coups des coupe dans les deux sens longueur avec un angle et l'épaisseur avec un autre. Tu devrais y voir plus clair ?!

Dégrossissement des masses capable en padouk

Ici j'ai tout simplement tracé une fois mes coupes trouvées en bout des traverse et à la circulaire on enlève pour en laisser le minimum.

Collage de l'ensemble

Certain l'on peut-être remarqué j'ai pas d'assemblage et oui mes tentatives de Domino comme j'avais prévus ne fonctionne pas. Je me laisse pas abattre je rentre chez moi et j'en parle autour de moi et comme part magie je trouve une solution. Mais elle est vraiment vilaine, j'en ai que une donc pas le choix je manque de temps donc c'est partie ...

Pate équerre de chaisier + bois calibré a la forme intérieure, des vises et voila le travail.

Je vous rassure j'ai enlever les vis une fois sec ainsi que les pates équerre. J'ai adouci l'ensemble pour que cela soit jolie même si c'est pas vue. L'éthique tout simplement nous pousse à avoir une conscience de beau même quand on fait de la m.... ^^

Publié

Partager  

Finition de la structure

Je sors mon beau rabot je l'affute comme jamais et je le fais chanter au grès de mes mouvements, quel douce mélodie et le plaisir qui en ressort ^^

Attention tout de même de rester droit donc vérification avec une règle au fur et a mesure très important pour l'aspect final.

Je colle les sabots (partie basse du piètement). Une fois sec j'affleure à la main et ponce le tout au 80mm.

Publié

Partager  

Le dessus

Le dessus prévu en verre au début mes cela ne convenais pas à la cliente (ma sœur) donc en bois.

Le placage

Plus assez de bois donc je prépare du placage avec le restant. Je le jointe au scotch papier. Les joints doit être impeccable donc un coup de dégauchisseuse au de défonceuse pour avoir un chant impeccable. le jointage se fait en deux temps; un choix du décor donc orientation des lames puis on scotch à la perpendiculaire des joints avec une bande sur la longueur du joint pour un meilleur maintient.

Préparation support et collage

Il faut découper un médium dans le cas présent avec une surcote de 100mm minimum. Ainsi que des calle martir épais pour éviter toute déformation.

Préparation de serre joint plus d'un drap au dessus ou papier journal avec une petite mousse.

Voila le collage nickel, tout c'est bien passé. Je sens la fin arrivé et c'est le cas ...

La ceinture

Débit de la ceinture, usinage, coupes à 45° et assemblage Lamello. et voici le résultat

Publié

Partager  

La fin

Fixation de dessus avec des tasseaux collé vissé comme cela je renforce l'assemble du piètement. Je me rassure un peu en montant dessus et cela résiste à 78kg pas mal. bien plus que cela vas supporté à l'avenir.

Vernis PU en 3 couches pas facile du tout mais j'y arrive avec une diminution de la pression du pistolet. Un égrainage entre chaque couche au P180 et le tour et joué.

Mot de la fin

Donc malgré les galères et les difficultés rencontrées je vous recommande de vous lancez dans l'aventure du complexe.

Il faut juste avoir une réflexion, logique pour pouvoir réussir tout type d'ouvrage. Même si tu ne connais pas le tracer ou que tu veux pas t'embêter avec cela voilà ma solution ...

Publié

Contenus associés

On en parle ici

jeremycmdd a publié le pas à pas "Table en arêtier cintré".il y a 4 mois
Zeloko
 

Merci pour tous ces détails !
C'est très instructif ;)

sylvainlefrancomtois
 

belle demo de progression d un ouvrage !!!! en plus résultat très sympas !!

Précieux Copeaux
 

C'est super d'avoir détaillé cette belle réalisation ! merci !

FlashOver
 

Je ne suis pas fan du style mais ça ça n'est qu'un avis perso, par contre ça n'empêche pas d'être sensible à la qualité du travail et au techniques employées. Et là, bravo pour les heures passées, les difficultés surmontées, la qualité du pas à pas et surtout pour le résultat final, malgré tes galères tu sors quelque chose de très bonne qualité et agréable à regarder, c'est top, merci pour le partage 😉👍

Pierro
 

Très instructif. Merci à toi !

FMJ
 

Merci pour ce pas à pas.
Une question : le projet t'a consommé combien de temps ?

jeremycmdd
 

le temps c'est une question intéressante j'avais prévue 60h mais je dois être au alentour de 80-100h je pense ...
Peut-être moins ! à vrai dire je ne sais pas j'ai pas calculé car c'était une technique nouvelle pour moi ^^

J'estime que le temps d'apprentissage d'une technique dépend de beaucoup de paramètre ; le niveau de chacun, le temps disponible, la motivation, les ressources (machines, outillages et bois) et ...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
389 vues
7 commentaires

Contenus associés

Autres pas à pas de jeremycmdd 
Voir aussi